AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cameron.E Grey

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 27
Votre pseudo : Dream'z
Your Greatest Fear : ...
My darling Sin : ...
What are you? : Protecteur
Date d'inscription : 18/04/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:

MessageSujet: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Sam 18 Avr - 8:36

Let’s start from the beginning.


    NOM : GREY

    PRENOM(S) : CAMERON EDEN

    SURNOM(S) : CELUI QUE VOUS VOULEZ

    AGE : 20 ANS

    DATE DE NAISSANCE : 12 OCTOBRE

    LIEU DE NAISSANCE: FORKS

    OCCUPATION :LYCEENNE

    GROUPE: HUNTING VAMPIRE IS FUN



What do you live for?



    BEHIND THE MASK: Autrefois, Cameron était quelqu'un de très agréable. En effet, quand elle était enfant. Elle restait quelqu'un d'assez solitaire, quand on né dans un milieu comme le sien autant dire que les ami(e)s ne se bouscule pas à votre porte. Elle était aussi généreuse au regret de ses parents, elle aurait pu être comparée à Jésus puisque si elle le pouvait elle se serait sacrifier pour les gens qu'elle aimait, elle l'aurait fait. Malgré son caractère enviable, c'était elle qui enviait les autres et en particulier les gens riches, capable de s'offrir une belle tenue où encore capable de nourrir leurs famille. Mais n'allez pas croire que sa famille était malheureuse, non chez eux tout allait bien, c'était des gens accueillant et toujours très joyeux, vivant dans la joie et le bonheur en priant pour qu'un jour la roue tourne. Eden tout les soirs à 5 heure, se rendait sur la place pour observer les demoiselles qui rentrait de l'école. Toutes était belles, bien vêtue et susceptible d'être marier dés leurs 18 ans. Elle les enviait, elle aurait aimer être comme toutes ces jeunes filles, respecter de tous, admirer, mais par rapport au autres fille Eden ne ce trouvait que banale, à peine plus jolie que la fille Buckley avec l'appareil dentaire. Parfois elle rêver qu'elle était riche, elle rêvait qu'elle avait une grande maison au mur blancs et au jardin fleurit, mas ce n'était que des illusions et souvent sa mère lui tapait l'épaule pour la ramener à la dure réalité. Malheureusement elle à changer le jour où ses parents sont morts. La souffrance qui avait emplit son coeur se transforma peu à peu pour finalement former une dure carapace interdite au monde extérieur. Elle n'est plus du tout renfermée, au contraire elle dit ce qu'elle pense à voix haute et elle n'a pas peur de blessé les gens. Elle garde ses sentiments bien enfouie dans son coeur et vomit la religion qu'elle trouve stupide, révolutionnaire ? Sûrement. Elle aime prendre un air supérieur pour bien montrer que jamais elle ne laissera quelqu'un la rabaisser, enfin y réussir. Pour faire court elle est devenue très orgueilleuse et c'est là sans aucun doute son plus grand défaut. Il lui arrive aussi d'être lunatique, un jour bonjour, un jour au revoir, une jour joyeuse un jour triste et dans ces cas là elle ne previent pas. Complexe et dure à suivre dira t-on. En ce petit temps, Cameron se montre agréable et il lui arrive parfois d'avouer au gens qu'elle tient à eux. Elle passe toujours d’un sentiment à l’autre, sans avertissement et de ce fait elle est imprévisible. Ayant été élevée dans un milieu pauvre, elle a appris la valeur de l’argent et la persévérance. Pour elle, rien n’est acquis d'un claquement de doigt. Elle prend des risques et ne perd jamais de vue ses objectifs. Déterminée, c’est le mot. Sa détermination lui vient aussi de son goût pour changer le monde, des rêves révolutionnaires plein la tête, une fougue et aussi une forte personnalité complexe et pleine de contrastes. C'est souvent qu'elle se balade dans la rue seule, c'est la preuve qu'elle a tout de même gardé son caractère de solitaire. Elle a aussi garder autre chose de son caractère passé, sa jalousie. Elle ne supporte pas de voir les gens qu'elle aime dans les bras des autres mais elle ne peut pas se rabaisser à ça, non Eden ne peut pas courir dans leurs bras en leur disant qu'elle est désolé, non qu'elle se sente incapable, c'est qu'elle sait qu'elle est totalement incapable de changer. C'est peut être ça qui la rendra malheureuse à jamais. Tout cela ne fait pourtant pas d'elle une fille mauvaise, au contraire, elle est émotive et assez sensible quand on la connaît mais peu parfois ce montrer être une parfaite manipulatrice. Ceux qui la connaisse le savent bien, elle porte une carapace.


    OBJET FETICHE: Tout le monde possède un petit objet très précieux. Ce n'est pas tellement flagrant et peu de gens le remarque, ca na pas tellement de valeur niveau argent mais sa en a niveau sentiment. On aime l'avoir avec soi et on en prend bien soin. Le sien c'est une plaque militaire qui lui a été envoyer par l'armée à la mort de son père. Depuis elle ne la quitte plus, jamais vous ne la verrez sans cette plaque, elle a trop d'importance à ses yeux.

    GOUTS: Son ami le plus cher est son appareil photo qu’elle a très souvent avec elle. Sinon sa deuxième passion est la musique. Alalala que ferait elle sans musique ? Pas grand-chose. Pour elle la musique est un art essentiel pour vivre. La jeune fille ne peut se passer d’écouter, d’enchaîner des musiques plus ou moins douces les unes des autres. D'ailleurs elle joue du piano comme une vrai rpo', c'est un instrument si doux et si simple, puis quand on est trist rien de mieux pour nous remonter le moral, du moins c'est ce qu'elle pense. Il y a aussi la lecture, elle peut rester une bonne heure a lire un livre sans être lasser.

    PHOBIE: Si elle a peur de quelque chose ? Et bien disons de la mort, elle a peur de la mort. En plus explicite Eden a peur que la mort emporte les êtres qui lui sont chers, elle elle s'en fiche de mourrir mais les autres pas question. Depuis toute petite elle sais qu'un jour où l'autre les gens doivent partir, elle le sais mais elle refuse de l'admettre, ça lui est trop dur.



Forever Begins Now








CHAPTER ONE :

« Danser, chanter, trés peu pour moi, je préfère la découverte mais merci quand même ! »


    « C’était un jour ordinaire à Forks,il pleuvait des cordes et pourtant les gamins jouaient entre eux dans la rue comme si c’était un temps idéal pour cela. A force de se battre, ils étaient rose puis rouge, ils déteignaient. En effet, le rouge leurs montait aux joues qu’ils possédaient bien rose et faisaient de leurs visages un vrai dégradé. Bizarre. Je n'étais pas bien grande encore, j'avait juste 5 ans, l’âge où l’on découvre un peu tous ce qui se passe dans le monde où l’on vit y comprit l'amour. L’âge ou l’on a envie d’en apprendre plus, avide de connaissances, piqué au vif par la curiosité. Je jouais avec mon meilleur ami Aidan, nous faisions des patés de boue et riais comme deux fous malheureusement nos parents nous rappelérent à l'ordre en disant que l'on devait rentrer avant d'attrapper une pneumonie. Aidan et moi faisions les plus grosses bêtises qui puissent exister, je crois bien même qu'on les a toutes faites. On aimer bien aussi embêter la boulangére qui nous donner toujours quelques bonbons en cachette. Avant que nous partions il sortit de sa poche un petit bracelet qu'il avait fait tout seul avec des perles bleu et rouge.

    AIDAN - « On sera toujours amis hein ? »
    CAMERON – « Bien sûr, quoi qu'il arrive ! »
    AIDAN - « Je t'aime »
    CAMERON – « Moi aussi »


    Nous avions promis, on serait toujours ensemble, jamais séparé et nous resterions amis pour toujours. J'enfilais le bracelet et partait en courant vers mes parents, un grand sourire au lévres. J'avais du mal à imaginer ma vie sans Aidan, il m'étais tellement cher .Entre moi et lui, c’était un jeu de con qui s’était installé. Pas un jeu du type cap ou pas cap qui tourne au meurtre, mais plutôt des tonnes de pics lancés au hasard, certains rattrapé, d’autre pas. Moi enfant j'étaits spécial, oui déjà. J'avait su développé un sens de l’ironie particulier, voir désarçonnant. La vie ne valait le coup d’être vécu que pour se foutre des autres ! Quelle connerie, si j'avais su ce qui m'attendais, je ne me serais pas levé chaque jour. Le soir je demandais à mon père une histoire avant de m'endormir, j'éspérais qu'il ne me raconte pas celle des anciens mais celle de Cendrillon.

    CAMERON – « Papa raconte moi une histoire s'il te plait »
    PERE - « Très bien, tu connait celle de nos anciens ? Non, laisse moi te la raconter »
    CAMERON – « Oh non pas encore ! »


    Mes supplications le laissant insensible, mon père continua le conte de cette histoire propre à notre famille. Bien que quelque peu blasé d'entendre une nouvelle fois cette histoire, je me souviens l'avoir écouté, une fois de plus. Je me souviens même avoir frémi lors de la bataille entre des loups garous et un vampire spécialement atroce et arrogant que je m'imaginais ayant un visage froid et des dents aiguisées, le cliché vous me direz, mais j'étais tellement petite, insouciante. Après m'avoir conté qu'un membre de ma famille très lointaine c'était transformé en loup garou, je m'étais alors affolé d'enthousiasme et de trépignement. Bien qu'il me la raconter tout le temps j'étais toujours autant fascinée, je me posais pleins de questions comme tout esenfants de la Push d'ailleurs.Mon père esquissa un sourire en coin, dont je ne perçus pas le sens et sur lequel je me questionne toujours. Mon père avait l'air si calme, si... sûr de tout ça. Il me laissa doucement sobrer dans le sommeil et me dit bonne nuit. Je me rappelle de ce rêve comme s'il était hier. J'étais beaucoup plus grande, ma peau était recouverte d'un poil noir soyeux. Je dominais carrément les alentours. De l'autre côté, il y avait Aidan, mon meilleur ami, transformé en vampire. Entre sesbras il tenait un corps sans vie, ses lèvres étaient rouges de sang et ses yeux n'avat plus cette jolie couleur bleu mais un couleur rouge rubis. Il fonça sur moi et au même moment je me réveillais en sursaut, seule dans ma chambre, avec le simple souvenir de ce rêve idiot. Les vampires, les loups garous, ça n'existaient pas. J'ai bien aimé mon enfance. L'amour d'une mère qui choyait sa fille unique. Bon, mon père n'était pas souvent là, très pris par les petits boulots qu'il faisait, car oui nous n'étions pas riche, mais j'étais quand même heureuse. Je ramenai de bonnes notes et les profs m'aimaient bien, même si je leurs menait la vie dure.

    A mes 9 ans mon père partit pour l'armée tandis que ma mère était trés malade. C'est lors de cette période que je compris que la vie n'étais pas si rose que cela. J'étais toute seule en plus, mon ami Aidan ayant déménager je ne sais plus trop où. Mon seul réconfort était le grand piano qu'il y avait dans le salon. Cela apaiser ma mère et me redonnais espoir. Je continuais à aller à l'école et m'occuper de ma mère, ce qui signifie que j'étais très débrouillarde et mûre pour mon âge. Souvent on m'avais expliquer que ma mère ne s'en sortirais pas mais je gardais espoir, tant que ses yeux étaient ouverts pour moi il y avait une chance, petite certes mais il y en avait une. J'étais malheureuse cependant, je ne jouer plus, je ne riais plus, plus rien ne semblais exister dans mon monde. Et un jour... Je rentrais de la boulangerie, j'avais 14 ans. Je prenais le courrier comme a mon habitude et y trouver une lettre de l'armée. Curieuse je l'ouvrais et lisais attentivement le papier. Mon père était mort au combat et il m'envoyer une plaque, que je découvris justement, bien enfouit dans la lettre. Je pleurais, laissais tomber le pain par terre et tentais de respirer mais mes larmes m'en empêchais et j'haletais, titubais et tombais sur le sol en pleurs. La douleur était si intense dans mon coeur que je crut que j'allais mourir, de toute façon c'était ce que je voulais, mourir, qu'on me pende et qu'on entende plus parler de moi, Cameron Eden Grey. Ma mère est morte ce jour-là aussi. Mais d'une autre façon que celle que j'avais prévu. Quand je suis monté la première chose que j'ai vu se sont des traces de sang, j'ai paniqué et j'ai voulut m'enfuir mais je savais qu'il c'était passé quelque chose et je voulut absolument découvrir. Je prenais mon courage à deux mains, tenais fermement la plaque militaire dans ma main et remonter les marches pour me diriger dans la chambre de ma mère et je la vis. Sa chemise de nuit était rougie par le sang et ses yeux était clos. Je m'avançais vers le lit et me jetais sur elle, lui prenant la main et la serrant de toute mes forces dans la mienne. Intérieurement je me promis de me venger de celui ou celle qui avait fait ça, il ou elle avait osé tuer ma mère et je me vengerais. A cet instant mon coeur se déchira, je m'allonger à ses côtés et lui donner un baiser, mes larmes me brouillant la vue soudainement. Je me demandais d'un coup et si les histoires sur les vampires existaient, si c'était un d'eux qui avait tué ma mère ? La colère s'empara de mon corps dans un tremblement et je sut à cet instant que tout était vrai. »


Dernière édition par Cameron.E Grey le Mer 22 Avr - 8:33, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron.E Grey

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 27
Votre pseudo : Dream'z
Your Greatest Fear : ...
My darling Sin : ...
What are you? : Protecteur
Date d'inscription : 18/04/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:

MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Sam 18 Avr - 8:37




CHAPTER TWO :



« Je change, tu change, il/elle change, nous changeons... »


    « C’était incroyable ! Je ne l'avais plus vu ce petit au sourire éclatant depuis déjà un moment ! A l’époque, nous étions dans la même classe et passions notre temps ensemble, collés l’un à l’autre, planifiant et organisant toutes les bêtises que notre imagination était capable d’inventer.

    CAMERON – « AIDAN ? »

    J’interpellais le grand brun qui se dirigeait vers la sortie du café. Celui-ci fit volte face et un sourire immense apparut sur son visage, dévoilant des dents blanches bien alignées. Il me dévisagea un instant, me jaugea de haut en bas et puis finalement, sans un mot pour prévenir, mon ancien ami me sauta dessus. Cependant, il n’y resta pas bien longtemps et s’éloigna de moi brusquement.

    AIDAN - « Hep tes en chaleur ou quoi ? »

    Je lui lançais un regard désolé mais, ne parvint pas à en placer une. Physiquement, il avait beaucoup changé - son tient était blafard, il avait des cernes et il était 'une beauté renversante - mais, son débit de paroles, en revanche, était toujours le même. Je ne savis pas pourquoi mais il avait mit sa main sur son nez comme pour échapper à une mauvaise odeur, discrètement je reniflais mes cheveux. Ils sentaient la noix de coco, un parfum plutôt agréable.

    AIDAN - « Tu est très...jolie et tes plus grande aussi... »

    J’éclatais de rire, en hochant la tête de droite à gauche. Je ne pouvais rien faire d’autre que de lui donner raison. J’avais changé comme peu de gens le font. Cela dit, dans mon esprit, rien n’était encore très clair, concernant ces impressionnantes caractéristiques. Je me souvenais parfaitement du moment où tout avait commencé à changer, ainsi que de la raison de ces bouleversements. Tout à fait normal, étant donné que toutes ces choses m(on bouleversé. En réalité, mon état s’était dégradé en quelques semaines avec une rapidité fulgurante et mon apparence avait changé du tout au tout. C’était par la taille et la carrure que tout avait commencé, comme une énorme et violente poussée de croissance. D’un petit mètre soixante, je suis passé à plus d’un mètre 70. Et puis, ma température a augmenté en une seule soirée, à l’instar d’une mauvaise grippe. Si l’on peut dire qu’il en existe de bonnes ... Mon teint était maladif, je ne me sentais vraiment pas bien. Pendant deux jours, je n’ai pu bougé de mon lit, usé par cette température presque mortelle pour un corps humain. Je me souviens encore des paroles de ma tante, qui ce jour-là m’avait semblé bien sur d'elle.

    TANTE - « Ne bouge pas hein ! Demain tout ira mieux ! »

    Bien trop sur d'elle, à mon humble avis, et peut-être pas assez inquiète ... Le lendemain soir, ma température n’était plus un problème. Je ne la sentais plus vraiment, en réalité. Je n’avais ni chaud, ni froid. Tout était parfait de ce côté là. Cela dit, les maux de tête n’avaient pas disparu et s’étaient même intensifiés. Quand à mes mains, elles ne cessaient de trembler. En bref, mon état laissait toujours à désirer.
    Et puis, ce soir-là était arrivé. J’étais seule chez moi, dans notre petite maison de La Push, et j’attendais depuis déjà deux heures l’arrivée de ma tante. Elle avait toujours eu l’habitude de travailler plus que de raison et arrivait toujours très tard le soir, si tard que je n’avais pas souvent l’occasion de la croiser. Sauf que pour ce soir-là, nous avions prévu une soirée spécial : Pizzas et films d’action devant la télé, le genre de choses qui n’arrivait pas souvent. Seulement, Janice Grey état dresseuse pour chien et passait le plus clair de son temps là-bas, y compris ses soirées. Avant la mort de ma mère, jamais elle n’avait passé une soirée en dehors de la maison. Après, tout avait changé. Elle s’était mise à travailler tout le temps, à éviter le plus possible la maison. Aujourd’hui, avec le temps, tout allait un peu mieux. Alors que je commençais mon énième aller-retour du salon, mon portable s’était mis à vibrer sur la table basse. Je m’étais rapidement rapproché et avait répondu, connaissant déjà la personne qui m’appelait.

    TANTE - « Excuse moi chérie, je ne peut pas me libérer là, y a trop de boulot puis Dan à été mordu par un chien, vraiment désolé ma puce... »

    Je ne l’avais pas fait paraître mais, je bouillonnais de rage. Jamais je n’aurais du lui faire confiance, jamais ! J’avais été idiote de penser qu'elle voulait vraiment passer une soirée avec moi ... Tout à coup, mon portable s’écrasa sur le plancher. Mes mains s’étaient mises à trembler violemment, plus que normalement. J’avais plissé les yeux, surprise par la douleur qui émanait de ma tête. Et c’est alors que tout mon corps s’était mis à trembler, du plus petit de mes doigts de pieds au plus haut pic de mes cheveux bruns. A partir de là, la transformation avait commencé. Je me retrouvais en louve plus grande que la moyenne, d'un poil superbement chocolat, ma plaque militaire toujours autour de mon cou. J'hurlais et ce fut le trou noir, je ne me souvenais plus de rien. Le lendemain matin, je m’étais réveillé, allongé sur le canapé du salon, avec autour de moi les débris de notre table basse ... J’avais évacué ma colère d’une façon relativement violente. Assise à la table de la cuisine, ma tante m’observait, un sourire aux lèvres.

    TANTE - « Je le savais ! Je le savais ! J'en était certaine ! »
    CAMERON – « Je me suis transformée, j'ai muté ?! Oh non ! Qu'elle poisse ! »
    TANTE - « Génial oui ! Mets toi en rogne que je vois comme tes jolie, allez allez ! »
    CAMERON – « Tes complètement barge ?! Hors de question ! »
    TANTE - « Tes pas drôle ! Si tu as changer physiquement, moralement tes toujours une tête de mule ! »
    CAMERON – « Je doit aller en cours, a plus tard. »
    TANTE - « Oublie pas de passer chercher Shiloh sa mère pourra pas la prendre, puis c'est ta meilleure amie je suis certaine que tu sera de meilleur humeur aprés l'avoir vu ! »

    Je secouais la tête de droite à gauche. Si pour elle c'était "génial" pour moi ça ne l'était pas. Je croyais qu'il n'y avait que les hommes qui mutés, m'étais-je tromper ? Sans doute. Je cherchais mon sac et l'enfilais sur mon épaule avant de sortir sur le perron en vitesse. J'extirpais les clés de la Ford de ma poche et ouvrais la portière qui grinça sur le coup. Je pensais qu'il fallait bientôt que je change e voiture, celle-ci était un peu vielle et la couleur qui était jadis rouge était devenu orange, affreux ! Cependant elle marcher plutôt bien, bien que nous aillons bidouillé le moteur des tas et des tas de fois. J'arrangeais le rétro viseur, reculais et partais pour le lycée. Ma journée ce passa plutôt normalement, le matin j'allais en cours de maths avec Shiloh et Justin, puis anglais et espagnol. A midi je mangeais avec Shiloh et envoyer un message à Aidan pour lui dire que je l'aimais. Oui nous sortions ensemble, nous nous aimions beaucoup, j'aurais était prête à me sacrifier pou lui et c'était réciproque. Il ne passais pas un jour sans que je le voit, il m'était devenu essentiel à ma vie et surtout il me redonnais l'envie de vivre et me rendais heureuse bien que l'on ne ce voit pas souvent. Quand à Shiloh elle était ma meilleure amie depuis que nous étions au lycée, je passais toutes mes après-midi avec elle à Port Angels à faire les boutiques car maintenant que j'avais muté il me fallait beaucoup plus de vêtements, à la vitesse où je les déchirais il ne me resterais plus grand chose. Personne n'était au courant de ma mutation à part ma tante, je n'osais pas en parler ni à Aidan ni à Shiloh, j'avais peur de leurs faire peur. L'après-midi fut toute aussi tranquille que la matinée et comme prévu le soir moi et Shiloh étions sur le chemin de la maison.

    SHILOH - « Alors avec Aidan ? »
    CAMERON – « Sa va, sa va, je suis tellement heureuse avec lui, je n'imagine pas ma vie sans lui. Il me connaît depuis si longtemps et son sourire, il est mon soleil personnel. Si il lui arriver malheur j'en mourais, je ne peut pas me passer de lui, tu le voit toi même je lui envoi 10 texte par jours. »
    SHILOH - « Vous allez si bien ensemble et il est...beau comme un dieu ! »
    CAMERON – « Oh oui, je me sent banale à côté de lui. »

    Soudain je coupais court à la conversation. Nous étions à la limite de la frontière, je pilais d'un coup car devant moi, à 100 mètres, je reconnu la Hamann noire d'Aidan. Shiloh me dévisagea, ne comprennent pas le moins du monde ce qu'il se passait. J'ouvris brutalement la portière, me figeais. Une odeur acre traîner dans l'air et je devinais qu'un vampire n'étais pas loin. Ma tante m'avait expliquer leurs odeur, une odeur nauséabonde a vous en donnez des hauts le coeur. Je prenais un air dur, presque froid tandis qu'il sortait de la voiture. Longtemps nous restions immobile à nous fixer, tout était si clair à présent, j'étais une louve, il était un..vampire. A cette pensées mon coeur cogna contre ma poitrine si fort que je ressentis une vive douleur. Mon amie vient se poster à côté de moi et je lui ordonnais.

    CAMERON – « Rentre, je te rejoins plus tard, tu sais conduire je ne te retient pas. »
    SHILOH - « Mais... »
    CAMERON – « Rentre, tout de suite ! C'est un ordre !. »

    Son regard se fit étrangement triste, j plongeais mes yeux dans les siens et elle m'enlaça comme si nous n'allions plus jamais nous revoir. Je la laisser faire, entourait son dos de mes bras et fermer doucement les yeux en respirant profondément. Je savais qu'il était dangereux qu'elle reste ici et je ne voulais pas qui lui arrive quelque chose, surtout pas à elle. Je déposais un baiser sur son front et elle me lâcha, monta dans la Ford et partit en trombe. A pas lents je m'avançais vers la forêt, pas besoin de lui parler je savais qu'il me suivrait. Je m'arrêter sur un petit chemin terreux et couvert de mousse, puis j'attendais. Puis, ses pas s'arrêtérent dérrière moi, je put sentir son haleine fraîche le long de mon èchine et bientôt ses mains froides emprisonérent ma taille. J'avais du mal à croire que cela était arriver, comment en si peut de temps nous avions put changer ? Maintenant c'était trop tard, nous ne pouvions revenir en arrière, pourtant j'aurais tout donner pour retourner dans le passé et changer les choses.

    CAMERON – « On...on avaient promis Aidan...on avaient promis...»
    AIDAN - « Mais rien n'a changer... »
    CAMERON – « Si, tout à changer ! Regarde toi, tu est devenu un monstre ! Et je me dois de te détéster...»
    AIDAN - « Je suis un monstre ?! Regarde toi ! Et rien ne t'oblige à me détéster... »
    CAMERON – « L'un de tes semblables à tuer ma mère et en plus de cela nous somme des ennemis naturels. Maintenant va t'en, je ne veut plus, plus jamais te revoir !»
    AIDAN - « Si ton désir de vengence et plus fort que notre amour alors, comme tu voudra... »

    Et il partit, non sans me déposer un douloureux baiser sur ma joue. Au fond de moi je savais que je l'aimerais toujours quoique il puisse arriver, quoique les autres fassent, je ne pourrais jamais l'oublier, il faisait partit de moi et ce pour toujours. C'est depuis ce jour que j'ai compris que plus rien ne serait pareil, nous étions ennemis et un jour je serait amener à me battre avec lui bien que je sache que lui n'en avait aucune envie.


What’s about you ?


    AVATAR : ALEXIS BLEDEL

    PSEUDO : DREAM'Z

    SEXE : FEMININ

    AGE : 18

    NIVEAU DE RP : BON

    PRESENCE SUR LE FORUM : 5/7

    OU AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM:] PAR UNE ANCIENNE MEMBRE.

    QU'EN PENSEZ VOUS: QU'IL EST GENIAL <3.

    COMMENTAIRES(S) : BRAVO POUR CE FORUM, IL CHANGE DE TOUT LES TRUCS QU'ON VOIT SUR TWILIGHT.


Dernière édition par Cameron.E Grey le Mer 22 Avr - 9:04, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron.E Grey

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 27
Votre pseudo : Dream'z
Your Greatest Fear : ...
My darling Sin : ...
What are you? : Protecteur
Date d'inscription : 18/04/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:

MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Sam 18 Avr - 8:37

    FINIT


Dernière édition par Cameron.E Grey le Mer 22 Avr - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 31
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Sam 18 Avr - 13:09

Welcome miss
Bon courage pour finir ta fiche =)

J'espère que tu te plairas sur le fow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Vesper Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1094
Age : 24
Votre pseudo : &.| Little-Surfeuz
Mood : &.| M'a-t-on déjà vue sincèrement en colère?
Philosophy : &.| Si quelqu'un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
Your Greatest Fear : &.| Without him, i'm nothing.. So lose him.
My darling Sin : &.| Him. My love. My angel. My prince.. (L)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 154 (mais 25 en apparence)
Power: I see in the future..
Relationship:
MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Sam 18 Avr - 16:15

    Bienvenue (a)
    Bonne chance pour ta fiche <3

_________________
« Je n'ai jamais
accordé d'importance à
la manière dont j'allais mourir,
mais mourir à la place
de quelqu'un que j'aime me semble
être une bonne façon de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlow Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 27
Votre pseudo : A2
Your Greatest Fear : Toucher à un être humain
My darling Sin : J'peux pas... On est que deux à le savoir... =)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/02/2009

Through your eyes
How old are you?: And you ?
Power: Ø
Relationship:
MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Lun 20 Avr - 21:36

Alexis ♥️♥️♥️
Bref, bienvenue =) Bonne chance pour continuer ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron.E Grey

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 27
Votre pseudo : Dream'z
Your Greatest Fear : ...
My darling Sin : ...
What are you? : Protecteur
Date d'inscription : 18/04/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:

MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Mer 22 Avr - 9:06

    MERCI, J'AI FINIT =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1094
Age : 24
Votre pseudo : &.| Little-Surfeuz
Mood : &.| M'a-t-on déjà vue sincèrement en colère?
Philosophy : &.| Si quelqu'un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
Your Greatest Fear : &.| Without him, i'm nothing.. So lose him.
My darling Sin : &.| Him. My love. My angel. My prince.. (L)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 154 (mais 25 en apparence)
Power: I see in the future..
Relationship:
MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Jeu 23 Avr - 2:58

    Je lis ça demain soir, promis =)
    Enfin, si Internet ne lâche pas xD

_________________
« Je n'ai jamais
accordé d'importance à
la manière dont j'allais mourir,
mais mourir à la place
de quelqu'un que j'aime me semble
être une bonne façon de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1094
Age : 24
Votre pseudo : &.| Little-Surfeuz
Mood : &.| M'a-t-on déjà vue sincèrement en colère?
Philosophy : &.| Si quelqu'un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
Your Greatest Fear : &.| Without him, i'm nothing.. So lose him.
My darling Sin : &.| Him. My love. My angel. My prince.. (L)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 154 (mais 25 en apparence)
Power: I see in the future..
Relationship:
MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Ven 24 Avr - 0:00

    Alors, alors, comme promis. (a)
    J'aime beaucoup ton histoire, tu écris bien Par contre, fais attention à de légères petites erreures, surtout dans les « er » ou « é » ou dans les conjugaisons.

    Citation :
    Cependant elle marcher plutôt bien [...]

    Cependant, je te valide avec plaisir.
    Bon jeu! (a) ( Je t'encourage à aller faire d'Aidan un scénario comme il est possible ici. =D )

_________________
« Je n'ai jamais
accordé d'importance à
la manière dont j'allais mourir,
mais mourir à la place
de quelqu'un que j'aime me semble
être une bonne façon de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron.E Grey

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 27
Votre pseudo : Dream'z
Your Greatest Fear : ...
My darling Sin : ...
What are you? : Protecteur
Date d'inscription : 18/04/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:

MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Lun 27 Avr - 17:42

    JE TIENT A M'EXCUSER INTERNET BEUG CHEZ MOI EN CE MOMENT ET JE N'AI PAS PUT VENIR AVANT, DESOLE. SINON MERCI A TOI ET POUR LES FAUTES JE VAIS TENTER D'EN FAIRE MOINS A L'AVENIR ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Bratford
Admin _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2483
Age : 30
Votre pseudo : Stace
Your Greatest Fear : La* Perdre
My darling Sin : Le Puma xDDD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 135 ans
Power: Télépathie
Relationship:
MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   Sam 2 Mai - 22:35

    Pour les bugs internet, étant donné que je suis en plein dedans moi aussi en ce moment, tu es toute pardonnée xD

    Au passage, avec pas mal de retard, je te souhaite la bienvenue sur le forum ^^

_________________
    And Then
    The Lion Fell in Love
    With the Lamb...

    (c) Misery Angel/ breaded_fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cameron Eden « Sweet melody carried by the wind » (uc)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alla Tyrell ~ Sweet melody, sweet flower
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Préface :: Enter The Darkness :: { Ready }-
Sauter vers: