AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ô zephyr, Sweet Zephyr

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ô zephyr, Sweet Zephyr   Lun 9 Fév - 22:59

.
.
.


Puisque le bonheur n'existe pas, tâchons d'être heureux sans lui.
Zephyr Eden Asriel


Let’s start from the beginning




      { NOM :

    Asriel... Je ne sais pas d'où il vient. Il ne me fait penser à rien. Sauf peut-être au néant, au vide absolu. À un trou sans fond. Il me fait penser à ce vide qui remplit ma tête lorsque je repense à ce qui c'était passé avant...


      { PRENOM(S) :

    Zephyr. Prénom peu commun, je vous l'accorde. Prénom masculin, en plus de cela, on voit tout de suite les parents dont l'imagination a tendance à déborder un peu trop... Zéphyr représenterait le dieu des vents de l'ouest, au départ dangereux et violent, se radoucissant par la suite, collant plutôt bien aux sautes d'humeur de la jeune fille. Mais cela ne s'arrête pas là, si la femme Asriel laissa à son mari le choix du prénom, elle décida de lui en attribuer un second , tout aussi spécial. Eden - décidément, attifée de prénoms bien masculins, la jeune fille n'eut pas vraiment de chance à ce niveau. Eden, en hébreu, le délice, et synonyme de paradis. Deux prénoms des plus originaux, pour une personne qui l'est tout autant.


      { SURNOM(S) :
    //


      { AGE & DATE DE NAISSANCE & LIEU DE NAISSANCE :

    De quel âge voulez-vous parler ? L'âge que vous voyez ou l'âge que vous cherchez ? Je suis née le 2 avril 1894 dans la magnifique ville qu'est Cambridge. En fille de bonne société que j'étais, j'eus rapidement appris les astuces de bases afin de m'éclipser la nuit. Mais cela n'a aucune importance. Il se trouve que le visage que vous observez est celui du 29 juin 1916. Ce jour fatal. À ce moment là, j'étais âgée de 22 ans. Aujourd'hui, j'en ai 114.


      { OCCUPATION :

    Comme je bouge sans cesse, je n'ai pas réellement d'occupation. Du moins, pas pour le moment. Je me vois bien surveillante dans une lycée... Pas vous ?


      { GROUPE :

    Oui, je fais partit des vampires tuant les humains. Mais je ne pense pas que cela soit quelque chose de si effarant : vous, les hommes, ne mangez-vous pas d'animaux ? Ce n'est pas la même chose me direz-vous. Mais si. Vous mangez des bestioles qui pour vous sont des êtres inférieurs. C'est la même chose pour moi...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô zephyr, Sweet Zephyr   Mar 10 Fév - 1:17

.
.
.



Découvrez Paramore!




What do you live for?



      { BEHIND THE MASK:

    Have some fun !
    Ma devise. Enfin, pas vraiment, mais c'est comme ça que je marche. Toujours s'amuser pour mieux régner. Ça je viens de le trouver et c'est pas génial... Mais ce n'est pas le point. Lorsque je peux m'amuser, je le fais. Peut m'importe les conséquences. J'ai peut-être 114 ans d'expérience, je suis tout même très infantile sur les bords. Toujours entrain de sauter partout, toujours entrain de charmer. Aaah, charmer... Quelque chose que j'adore. Un des grands avantages à être un vampire. La beauté. Juste quelques mots et la personne qui vous fait face est sous votre emprise. C'est un geste que je fais souvent, pour ne pas dire tout le temps. C'est moi. Parlons d'une autre chose qui me caractérise autant : mon sens du l'humour pourris. Et bin oui. J'ai un humour assez particulier. Très, très très nul en fait. Maaaaaaaaaaaaaaaa bon, disons que c'est une des chose qui me rends si... unique. D'une façon particulière, mais unique quand même.
    Sautes d'humeur. Lorsque ces évènements arrivent, le mieux est de vous éloigner. Je devient violente, incontrôlable. Énervée... Triste... Jalouse... Ces choses là, il ne faut pas qu'elles arrivent. Pas en présence de quelqu'un. Sauf si vous voulez finir en statue de marbre... les yeux ouverts, regardant dans le vide, les iris inertes...


      { OBJET FETICHE:

    Mon objet favori... C'est un petit bracelet en or. Il n'a rien de particulier lorsqu'on le regarde comme ça. Mais c'est le seul souvenir de ma vie d'avant. Seul objet qui prouve que j'existai avant. Ceci et un long mur donnant sur une petite ruelle. Le souvenir de longues nuit de fugues. Pas très doux...


      { GOUTS:

    La musique... Quelque chose de magnifique, du superbe. Mon gros dada ! Je trouve qu'il n'y a rien de mieux que ça. Sauf peut-être un excellent repas... Mais le son est vraiment quelque chose qui me passionne. Je joue d'ailleurs beaucoup d'instrument. Je chante aussi.


      { PHOBIE:

    Une phobie. Les bestioles dotées de plus de quatre pattes. Ça me file des frissons ces machins là...


Dernière édition par Zephyr E. Asriel le Mer 11 Fév - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô zephyr, Sweet Zephyr   Mar 10 Fév - 15:52

.
.
.




What’s about you ?



    AVATAR : Hayley Williams
    PSEUDO : Dark_Precieuse |&| Bubulle
    SEXE : Feminin
    AGE : 14 balais dans le placard
    NIVEAU DE RP : moyen
    PRESENCE SUR LE FORUM : Pendant les vacances assez souvent (5 jours par semaine +/-). Sinon +/- 3 jours par semaine.
    OU AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM: Obsession
    QU'EN PENSEZ VOUS: Franchement, j'adore ! BRAVO !!
    COMMENTAIRES(S) : Aucun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô zephyr, Sweet Zephyr   Mar 10 Fév - 20:22

.
.
.



Découvrez Paramore!





L’étrange, ça n’existe
pas simplement à l’extérieur. C’est en vous, en ce moment, cela grandit dans le
noir comme des champignons magiques. Appelez ça la Chose de la Cave. Appelez ça
les Trompettes de la Folie. Moi, j’y pense comme à mon dinosaure personnel, une
créature gigantesque, décharnée et stupide qui patauge dans les marais puants
de mon inconscient et ne trouve jamais de puits à fossiles assez grands pour
s’y réfugier.




{ CHAPTER ONE }




      { 29 Juin 1916

    Les bombardements ne se sont pas arrêtés. Du moins, ce sont les seuls bruits qui me reviennent en mémoire. Les tous premiers. Je pense que ma famille et moi étions partis faire un voyage en France. Parce que c'est de là-bas que je me souviens. La ville de Paris plus précisément. À ce moment là, je me baladais seule dans les rues sombres de la cité. Il n'était pas tard, loin de là. Il devait être onze heures et quelques, mais la fumée envahissait le ciel qui devait surement être d'un bleu sans pareils. Je savais pertinemment où aller, ce qui me laisse croire que cela faisait un petit bout de temps que je me trouvait dans cette capitale. Ma longue robe bleue tombait jusqu'à mes chevilles et la jupe était extrêmement bouffante.
    Après avoir marché entre les hurlements des femmes terrifiées et les explosions retentissantes, je m’aventurai dans une taverne festive et remplie d’une odeur de bière bon marché. Mais cela, je m’en fichai. Ce qui m’intéressait, c’était le jeune homme à l’autre bout de la salle, sur le comptoir. Je me faufilai entre les tables et allai m’asseoir sur le petit tabouret de bois se trouvant à la droite de l’inconnu. Après quelques minutes de discussion, un nom se posa sur le visage incroyable : Marc. Nous parlâmes des heures durant, sans cesse. Et puis vint un moment où la musique commença à se faire entendre dans la petite salle. Une paire de seconde plus tard, je me retrouva sur la petite estrade entrain de chanter une chanson. Moi et la musique, on est inséparables, et ce depuis la nuit des temps.

    Il y a un trou dans mon souvenir car je me retrouvai devant un miroir en quelques instants. Ma tignasse rousse tombait en de nombreuses mèches le long de mon visage. Celui-ci était d’ailleurs assez pâle excepté les deux petites taches rosâtres sur mes pommettes. Ma robe était particulièrement serrée au niveau du torse ce qui accentuait mes douces courbes tout en me coupant légèrement la respiration. Mon compagnon se trouvait dans un coin de la pièce et tenait à peine debout. Ce qui, visiblement, ne me gênait point. Ce qu’il disait était complètement incompréhensible. Déjà que son anglais n’était pas parfait, long de là...
    Mais ceci n’était pas très clair. C’est pourquoi nous allons l’oublier et passer à ce passage plus... effrayant. La nuit était tombé, ou du moins il semblait. Prudemment, je pris une petite ruelle dans laquelle les nombreux bombardements toujours présents étaient assourdis. Tout se passait bien jusqu’à ce que j’entende un étrange bruit venant de derrière une poubelle. Sur le moment, je ne m’inquiétai pas, pensant que ce n’était qu’un rat. Cette perceptive tomba à l’eau lorsqu’une silhouette inconnue me sauta littéralement dessus. M’affalant sur le sol, je n’eu pas le temps de comprendre ce qui m’arrivai lorsqu’une douleur, encore plus foudroyante que ma cheville tordue, arriva à mon esprit. Ça faisait mal. Ça faisait peur. Et puis je me sentais de plus en plus... faible. Il m’était maintenant impossible de bouger. Et puis le « miracle » arriva. Un boulet de canon vint exploser dans la ruelle faisant voler le gabarit inconnu. Un bout du mur me tomba violemment dessus et ce fut le noir complet.



    ___« Vite par ici ! Il faut stopper l’hémorragie ! Vite ! »



    La pièce dans la quelle je me trouvais était d’un blanc inquiétant. Des cris fusaient, couvrants les longues agonies. Un groupe d’infirmière se trouvait autour de moi, pressant mon corps de toutes part. Les cis sortants de ma bouche ne venaient pourtant pas de là. Il me semblait que l’on m’ai jeté dans un feu. Je n’en pouvais plus. Me débâtant comme folle, j’espérait que les jeune filles me laisseraient là afin d’aller s’occuper de quelqu’un d’autre, mais ceci n’arrivait jamais. Chaque minute, une femme se trouvait à mes côtés. Tout le temps, quelqu’un restait là, à supporter mes hurlements incessants. La seule chose que je voulais, c’était tout arrêter. De nombreuses fois, je cassait les bouteilles se trouvant à disposition afin de me suicider. Sans succès. Mes bras étant attachés au lit, mes mouvements étaient extrêmement restreints. Je n’ai aucune idée de combien de temps ce calvaire dura. Mais je me souviens très bien de ce moment. Ce fut comme si quelque chose m’avait écrasé. Ce fut horrible. Cette chose ne dura que quelques instants. Après... après je me sentis bien. Très bien. Forte, rapide, magnifiquement magnifique. Et puis j’avais soif. Très soif. Lorsque je me relevai, les liens qui m’enchainaient au lit se rompirent comme si ce n’eu été que du papier. Et puis le vide revint. Encore une fois, j’ai un trou de mémoire. Tout ce dont je me souviens ensuite, c’est ces murs blancs devenus rouges. Ses corps inertes sur le sol. Ses yeux fermé ou regardant dans le vide. Ce massacre...

    À partir de ce moment là, je bouge sans cesse et me nourrit de ce qui pour moi est une espèces inférieure : l’homme.







Revenir en haut Aller en bas
Leïla Crowe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 659
Age : 28
Votre pseudo : So
Your Greatest Fear : Le mot N-o-n
My darling Sin : Le shopping!!!
What are you? : Protecteur
Date d'inscription : 03/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 17 pink candles
Power: I'm a super werewolf! But I still can't fly, I tried.
Relationship:

MessageSujet: Re: Ô zephyr, Sweet Zephyr   Jeu 12 Fév - 23:44

Bienvenue sur le 'fo!
Amuse toi bien dans le coin!
Flamboyant ton vava xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ô zephyr, Sweet Zephyr   Ven 13 Fév - 0:13

    Magnifique avatar <3 Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 31
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Ô zephyr, Sweet Zephyr   Ven 13 Fév - 19:53

Welcome miss bonne continuation pour ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 34
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Ô zephyr, Sweet Zephyr   Mer 4 Mar - 19:28

Bienvenue ici, et bonne courage pour la fin de ta fiche!

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ô zephyr, Sweet Zephyr   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ô zephyr, Sweet Zephyr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est pas vrai...papa ?![PV Zephyr]
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Mort d'Etoile de Zéphyr
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Hors Jeu :: Never Forget The Past-
Sauter vers: