AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Something is different {Noah}

Aller en bas 
AuteurMessage
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 24
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Something is different {Noah}   Lun 1 Déc - 22:46

    Il y a de ça deux semaines que Karista avait fait son entré dans le monde de la civilisation, pour le commun des mortels et toute la population de Forks, elle venait en fait tout juste d'arriver en ville. Ce n'était pourtant pas le cas, elle habitait en fait Forks depuis environ cent ans. Voir même plus, mais personne ne s'était jamais rendu compte de sa présence puisqu'elle habitait le fin fond de la forêt. Elle aimait plus ou moins sa vie. De vivre à l'écart des humains ne la dérangeaient point, mais elle se détestait. Elle haïssait devoir le faire de peur d'être tenté. Toutefois, elle finit par surmonter sa peur et c'était inscrite au lycée du coin, elle n'avait jamais fini à son époque alors pourquoi pas.

    Bien qu'il y ait deux semaines elle apparaissait dans les décors de la ville de Forks, elle n'était pas encore apparue dans celui du lycée. Ce matin, juste avant de se rendre à l'école, elle avait pri le soin de chasser, ses yeux auparavant noir était retourné à leur bleu scintillant qui signifiait que Kari n'avait plus soif. Elle s'était habillée normalement pour un humain de cette époque, simple jeans, avec un t-shirt simple. Étant un peu plus porter à adorer les souliers, elle avait mis des ballerines simples, mais coquettes de couleurs noires. Elle n'était pas pour sortir ses talons hauts le premier jour, elle aimait se faire remarquer, mais certainement pas à ce point. Quand elle entra dans le lycée, le mécanisme de la rumeur fut instantané. Que vous soyez nouvelle dans un grand lycée ou un plus petit, cela ne change rien, les nouveaux ça attire toujours l'attention, qu'ils le veulent ou non.

    Karista entendait chuchoter sur son passage, les garçons comme les filles se retournaient sur son passage. La seule chose dont elle était vraiment heureuse à ce moment, c'est de ne pas flancher. Elle sentait l'odeur de tous ses humains et pourtant, elle n'en avait pas envie. Peut-être parce qu'elle avait chassé le matin même, c'est sûr que cela devait aider, mais elle aime bien croire qu'en fait elle résistait parce qu'elle était forte. Elle trouva le chemin menant à l'administration toute seule. Elle n'était pas du genre à demander son chemin, elle n'aimait tout simplement pas recevoir de l'aide. Kari était du genre à aimer faire les choses seules pour prouver au monde et à soi-même qu'elle est capable de se débrouiller seule. Arrivé à l'administration, elle se rendit compte qu'elle n'était, soit pas la seule nouvelle, soit pas la seule perdue ou encore pas la seule à avoir besoin d'informations. Elle se mit en file derrière deux jeunes filles qui n'arrêtaient pas de glousser. Voilà une des raisons qui faisaient que Kari avait toujours eue beaucoup plus d'amis garçons que d'amies filles. Les deux filles finirent enfin par partir et se fut le tour de la belle blonde. Elle se fit remettre la liste de ses cours et tout le tra la la et aussi un joyeux formulaire de deux pages recto verso à remplir sur-le-champ, pour reprendre les mots de la dame. Karista alla donc s'asseoir sur une chaise et commença à remplir le formulaire. Adresse... cela allait poser un problème, puisqu'elle n'avait pas de rue, tout comme nom du tuteur légal, puisqu'elle vivait seule. Elle passa donc, aux autres questions se disant qu'elle répondrait aux deux autres après. Plusieurs personnes entraient et ressortait, Karista ne leur portait pas attention, tandis que certains plus que d’autre lui portait attention à elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Obkins
Coexistence && Végétalisme

avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Jeu 4 Déc - 20:24

    Mon premier jour de lycée. C'était aujourd'hui. Cela faisait exactement 10 ans que je n'avais pas mis les pieds dans un lycée. Enfin ce n'était pas réellement cela le problème, puisque de toute manière, c'était la troisième fois de toute ma vie (ou de mon existence plutôt) que je m'inscirvais au lycée. On peut donc dire que je savais à quoi m'attendre. Pourtant, alors que j'étais assis sur le fauteuil de mon salon, je devais avouer être très stressé. Je ne m'y pas longtemps à comprendre d'où venait ce stress. En fait, j'avais peur de devoir me retrouver face à un nombre immence de lycéens et donc de gens tout à fait normaux qui seraient succeptibles de me donner envie de boire une goutte ou deux (voir plus) de leur sang. Cela faisait 10 ans, que j'allais de ville en ville, sans m'attarder vraiment dans l'une d'entr elles et ainsi, mon contact avec les humains restaient plutôt limité. De plus, la dernière expèrience que j'avais avec le lycée n'était pas franchement la meilleure. J'étais éperdument tombé amoureux d'une humaine et résultat, j'avais finit par essayer de la mordre. Le fait de replonger dans la peau d'un adolescent ou plutôt d'un lycée me faisait me souvenir amerment de cette journée où j'avais faillis tuer la femme que j'aimais et donc cette fameuse journée, qui avait détruite ma vie. C'est vrai, après ce temps là, j'avais été de ville en ville sans prendre la peine de m'arrêter quelque part pour plus d'un mois. Cette fois, j'en avais marre. Je voulais vivre quelque part. Je voulais être "quelqu'un". Ne pas être un fantôme qui arrivait dans une ville pour en repartir quelques semaines plus tard. C'est pourquoi, j'avais décidé de vivre à Forks. Cette ville était parfaite comme lieu de "réinsertion". En effet, c'était une petite ville et ce qui voulait dire, que le lycée ne serait pas très grand et donc la tentation de boire du sang humain encore moins grande.

    Avant de partir pour le lycée, j'avais envie de prendre une douche. J''ai tendance à passer beaucoup de temps sous la douche. Contrairement à ce que vous pensez, je n'aime pas particulièrement rester sous l'eau chaude puisque je n'apprécie pas vraiment l'eau chaude. Je préfére de loin l'eau froide. Après tout, la température de mon corps est supérieur à celle des humains et l'eau chaude ne ferait qu'emplifier cette température corporelle. Et croyez moi, je n'avais pas du tout envie de finir comme grille pain. Quoi qu'il en soit, j'aimais beaucoup l'eau froide qui coulait sur mon corps. J'aimais cette sensation et pendant ces quelques instants, j'avais l'impression d'être de nouveau vivant. J'avais l'impression d'être un humain comme les autres. C'était merveilleux. Enfin bref, si je continuais à rester sous la douche, j'allais arriver en retard à mon premier jour de lycée. Se serait plutôt mal vu et c'est pourquoi, je me suis enfin décidé à sortir de la douche. C'est donc ce que je fis. J'ai ensuite enfilé un jean et une chemise noir. J'ai mis mes chaussures et pris mes clés.

    J'étais maintenant dans ma voiture et pour une des premières fois de ma vie, j'étais à l'heure. Ils avaient intérêt à profiter au lycée car je n'étais pas franchement ami avec la ponctualité. J'étais vraiment très anxieu à l'idée de passer la portière de ma voiture pour ensuite passer les portes du lycée. Il faut dire que, pour la plupart, ils sont jeunes et l'odeur du sang est plus forte chez les jeunes. Certains vampires dits "végétarien" peuvent resister à cette odeur parce qu'ils sont habitués ou alors parce qu'ils ont une force de caractère supèrieur à la mienne. Je suis pourtant quelqu'un qui a du caractère (plutôt pas facile d'ailleurs), néanmoins, j'ai vraiment beaucoup de mal à ne pas gouter à ces humains qui sentent si fort et si bons. Bref, je venais d'arriver sur le parking depuis quelques minutes déjà, et je devais absolument déscendre de ma voiture. Je devais me montrer fort. J'avais besoin de voir que j'étais capable d'y arriver. Après tout, j'avais réussis à le faire il y a plus de 10 ans maintenant. Depuis, je n'avais jamais replongé même si ça avait fallit très souvent. Quoi qu'il en soit, je savais que ce qui me faisait tenir autrefois était Elena. Pourtant, aujourd'hui, Elena n'était pas là.

    Et voilà, je venais de pénétrer l'entre du lycée de Forks et une odeur de sang m'envahit tout d'un coup. Il y avait beaucoup de monde et l'odeur était donc très forte et très tentante. Néanmoins, il était hors de question que je cède. C'est vrai que c'était difficile, mais, je commençais à avoir l'habitude et j'avais donc appris à prendre sur moi. Bon maintenant, il ne me restait plus qu'une seule chose à faire, aller à l'administration sans prêter trop d'attention à l'odeur des jeunes gens que je croisais. En effet, dés que je passais devant un élève, je pouvais sentir son sang. Il fallait donc que je pense à autre chose et heureusement, je cherchais le secrétariat. C'était d'ailleurs incroyable de voir à quel point, toutes les odeurs pouvaient être différentes. Une fois dans le secrétariat, je me suis dirigé vers l'acceuil.

    "Bonjour, je suis monsieur Obkins. Je suis nouveau. Qu'est ce que je dois faire au juste?"

    La femme qui s'occuapait du secrétariat m'adressa un faible sourire auquel je répondis volontué puis elle me tendit un dossier à remplir. Hum, oui j'aurais dû m'en douter de ce truc là. Il y a 10 ans déjà, j'avais dû en remplir un et je ne savais pas quoi répondre à la plupart des questions. Après tout, que pouvais je répondre à certaines questions comme la famille ou sur mes derniers vacents en dates. Bref, je devais m'y coller quand même. Heureusement, j'avais la chance d'être majeur (enfin d'avoir le physique d'un jeune de 19 ans) et don de ne pas être embêtté par tout ce qui concerne les parents, comme les réunions parents-profs par exemple. Je me suis donc installé sur un siège, tout prêt d'une jeune fille, d'environ 17 ans. C'est alors qu'il s'est passé un truc très étrange à ce moment là. En effet, je n'ais pas sentis d'odeur particulière chez elle. C'était comme si mon odora venait de me laisser tomber. Pourtant, je pouvais toujours sentir l'odeur du sang des autres personnes. Mais pas le sien, c'était comme si elle n'avait tout simplement pas de sang. Etait elle une vampire? Je me suis donc demandé quel genre de vampire elle pouvait être. Après tout, elle devais être végétarienne, dans d'autres cas, elle ne serait sûrement pas assise ici avec une fiche d'inscription dans la main. Je devais la regarder d'une drôle de manière. Soudain, elle redressa la tête vers moi et je me devais de dire quelque chose.

    "Salut...Tu as l'air d'avoir un peu de mal avec ton formulaire, toi aussi. C'est toujours le bordel de remplir ces trucs là n'est ce pas?"

    Je ne me reconnaissais pas moi même. Je n'arrivais pas à croire que j'avais parlé à cette fille. Moi qui suis plutôt du genre associable, il faut l'avouer. Enfin disons que je met beaucoup de temps avant de discuter avec les gens. Néanmoins, peut être que j'étais réellement content d'avoir trouvé une "alliée", du moins j'espèrais qu'elle en soit une. Je n'aurais pas aimé être le seul vampire végétarien de la ville et du lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 24
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Sam 6 Déc - 0:39

    Il ne faut pas croire que c’était la première fois que Karista essayait de s’intégrer aux humains, elle avait essayé une fois et c’était jurer de ne plus recommencer, mais elle était là aujourd’hui à vouloir pousser ses limites. C’était il y a 15 ans de ça, dans un village près de Forks. Elle n’était pas pour aller à l’autre bout du monde, alors qu’elle avait une maison dans la forêt. Elle avait rencontré se garçon, si charmant, si gentil avec elle, Gabriel il s’appelait. Non, elle n’est pas tomber amoureuse, elle à beaucoup de difficulté à concevoir de tomber en amour en fait, mais il était tombé amoureux, elle, elle l’aimait comme son grand frère son meilleur ami, son confident. Il ne lui a jamais avouer l’avoir aimer, mais elle s’en était rendue compte, elle le savait et à quelque part elle appréciait se fait. Se sentir aimé, elle aimait ça. Mais comment tout ça est tourné à la cata? Elle c’était trop rapproché de l’humain, beaucoup trop et un jour, il posa trop de questions, beaucoup trop et de peur de se faire rejeter, elle le mena en bateau. Elle lui dit qu’elle devait déménagé et tout le tra la la. Elle se rendit compte alors, qu’elle aurait dû rester comme elle était, ne pas s’attacher aux gens de ce petit village, parce que quand elle partit, cela lui brisa le cœur. Alors pourquoi, pourquoi était-elle assise dans le bureau d’administration du lycée de Forks? Parce qu’elle en avait marre d’être personne aux yeux du monde, parce qu’elle était tannée d’être seule au monde.

    Se matin là, elle avait pris son courage à deux main pour affronter la réalité des humains, pour pousser la porte d’entrée et sentir toute ses odeurs, odeurs que bien alléchante, elle ne ressentait pas autant de tentation que les autres vampires. C’est comme la cigarette, quand on n’y goûte pas, on ne devient pas accro. Selon elle, elle n’avait pas beaucoup de mérite d’avoir fait ce choix, elle y était parvenue parce sont désir de s’enlever la vie était plus puissant que tout autre chose, parce que sa haine envers elle était plus profonde et douloureuse que sa gorge qui brûlait. Elle avait réussi à se rendre jusqu’à l’administration, mais rien n’était encore fait. Son but? Rester au moins trois mois sans trouver une excuse pour partir vite fait bien fait de là. Elle espérait, elle voulait y arriver, mais on ne contrôle pas tout.

    Alors, elle était là, à regarder les trois questions qui la tracassaient le plus. Le nom de son tuteur légal, son adresse et où elle était allée à l’école avant le lycée de Forks. Elle n’était pas pour s’inventer des parents, quoiqu’elle pourrait toujours mettre le nom de ses vrais parents, mais il y aurait un problème pour les réunion de parents et lorsqu’elle ferait des bêtise, parce que c’était tout à fait son genre. Pour son adresse, elle habitait dans le bois, aucun se chemin ne s’y rendait, on devait i aller en pied et encore, il fallait savoir qu’elle existait la maison. Pour l’école avant le lycée de Forks, il y avait celle de son enfance, celle des année 1800, école qui n’existait probablement plus. Elle observait ses questions les yeux ronds, se demandant ce qu’elle pourrait inventer. Des gens entraient et sortaient en même temps, un jeune homme entra, elle ne sentit pas son odeur, elle ne s’en rendit pas compte, trop inquiète à propos des questions.

    Elle dût tout de même se détacher du bout de papier quand elle se rendit compte que le jeune homme en question s’adressait à elle. Elle tourna la tête vers lui et afficha un mince sourire. C’est à ce moment, qu’elle remarqua qu’aucune odeur de sang ne lui parvenait. Elle n’entendait pas le cœur de Noah battre, sa peau était plus pâle que la majorité et il était plus beau que le commun de mortel. Se mec, ne pouvait pas être humain, s’en était impossible. Elle ne savait donc, pas si elle devait se méfier ou non, mais elle décida de faire comme s’il était humain et d’agir normalement.
    « Salut… ah oui.. un vrai bordel ces formulaires. Tu es nouveau aussi j’imagine? » Elle avait fait cette déduction, parce qu’il semblait partager son stress de la première journée, mais surtout parce qu,il avait lui aussi un jolie formulaire dans les mains. Karista continuait de sourire, comme toujours quoi, cette fille là, elle était toujours en train de sourire. Il fallait simplement savoir quand le sourire était faux ou vrai. Présentement, il était vrai, mais pour une des rare fois, elle se méfiait de la personne en face d’elle. Elle ne se méfie pas des humains, ce ne sont que des humains après tout, les vampires… elle n’en connaissait aucun comme elle, alors pour elle, c’étaient tous des ennemis. Mais quand elle y réfléchis, comme un vampire qui boit les humains pouvait être assis à ses côté sans succomber à la tentation?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Obkins
Coexistence && Végétalisme

avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Dim 7 Déc - 18:33

    J'étais déjà très fier de moi car honnêtement je ne savais pas trop comment j'avais pu passer les portes de ce lycée, sentir l'odeur du sang de tous ces jeunes gens sans même essayer de mordre l'un d'entre eux. Depuis 10 ans, j'évitais au maximun les humains et j'étais en train de me dire que j'avais peut être fais une erreur et que j'étais plus fort que j'en avais l'air. Enfin bon, il ne faut pas parler trop vite. Cela fait à peine 10 minutes que je me trouve à l'intèrieure de ce lycée alors il était quand même logique que j'ai réussis à résister jusque là. Pour l'instant, j'étais en train de me demander ce qui se passerait quand je devrais passer toutes mes journées là bas, y aller chaque matin. La dernière fois que j'avais été au lycée remonte à 10 ans et je pense sincèrement que le fait d'avoir Elena (cette fille dont j'étais amoureux) à mes côtés m'avais empêcher de succomber à la tentation qu'était le sang humain. Je me demandais souvent comment certains vampires végétariens faisaient il pour ne pas être tenté? Certes, je pense que tous sont plus ou moins tenté mais plus précisément, je me demande comment ils font pour ne pas succomber?! Moi j'avais fallis succomber plusieurs fois, la preuve, j'avais même fallis mordre la fille dont j'étais amoureux. Enfin bref, il faut dire que moi, j'avais eu l'habitude de boire du sang humain et qu'il avait été très difficile pour moi d'arrêter. Néanmoins, mon pouvoir, que je ne métrisais pas beaucoup à l'époque, m'avait aidé à prendre conscience du monstre que j'étais devenue et de la douleur que j'infligeais aux gens. Je ne voulais plus être ce monstre, je ne voulais plus faire de mal à qui que ce soit. C'est aussi pour cette raison que je me suis inscirs dans ce lycée. En effet, je veux me prouver que je peux résister, que je peux être quelqu'un de bon. C'est tellement important pour moi de devenir quelqu'un de bien. J'ai envie de retrouver l'homme que j'étais avant de devenir un vampire, il y a 120 ans environs.

    Je me trouvais maintenant dans l'administration et j'avais quand même beaucoup mal à me concentrer sur ce qui me disais la secrétaire puisque les allés et venues des élèves me brûlait la gorge. J'avais terriblement envie de gouter à ce sang qui devait être si bon et si chaud. C'est pourquoi, dés qu'elle me remit la fiche d'inscription, j'avais l'intention d'aller la remplir ailleurs. Dans un endroit où il y aurait moins d'odeur tentante. Certes, il fallait que je m'habitude à être au milieu d'élèves mais j'avais besoin d'un peu de temps. 10 ans sans quasiment approcher d'humains, il fallait me laisser le temps de me remmettre petit à petit. Néanmoins, alors que j'allais partir, je vis une jeune fille, très belle dont je ne sentais pas le sang. Je n'entendais même pas son coeur battre. Je me suis donc mis à lui adresser la parole. Ce qui est très étonnant pour moi, c'est vrai, mais je pense que le fait de lui parler à elle, qui ne sentait aucune odeur me permettait de me concentrer sur autres choses que les élèves qui se trouvaient dans la pièce. Elle était forcément un vampire, néanmoins, je préférais quand même me méfier. Après tout, on ne sait jamais, elle aurait pu être un vampire qui boit du sang humain et je n'avais pas du tout envie de me retrouver confronter à un vampire carnivore en ce moment. Pour être de nouveau tenté, il n'y a rien de mieux. Cependant, cette fille semblait remplir une fiche d'inscription, tout portait donc à croire qu'elle était un vampire végétarien. De plus, même si je voulais me méfier, je ne pouvais pas m'empecher d'avoir confiance en cette fille. Quelque chose en elle m'attirait beaucoup, c'est comme-ci j'avais l'impression de l'avoir toujours connu. Je fis un léger sourire devant sa remarque.


    "Oui je suis également nouveau...Au moins, je ne serais pas le seul qu'on dévisagera aujourd'hui." dis je en lui faisant un léger clin d'oeil.

    Je n'étais pas stupide et je pouvais clairement voir que la jeune femme semblait elle aussi se méfier de moi. Il n'y avait donc pas de doute, elle était bien un vampire et elle devait également se demander pourquoi elle ne pouvait pas sentir mon sang. Je me mis donc à regarder sa fiche et fit un léger sourire. Contrairement à elle, j'avais la chance d'être majeur et de ne pas avoir besoin de responsable légale mais pour le reste, je savais exactement quoi mettre puisque j'étais passé par là.

    "Pour l'adresse, tu devrais tout simplement en inventer une, ils n'iront pas vérifier. Pour ce qui est de l'école, tu peux mettre le lycée de Chicago. C'est là que j'étais et il y a que 10 ans donc je sais qu'il existe encore."

    Bon cette fois, la jeune fille devait se demander si je ne lisais pas dans les pensées mais il n'y avait vraiment pas besoin de lire dans les pensées pour deviner sur quelles questions elle bloquait puisque j'étais également passé par là. Quoi qu'il en soit, j'avais plutôt été direct et je lui avais clairement fait comprendre que j'étais un vampire et que je savais qu'elle en était un elle aussi. Ce n'est pas que j'aime bien dévoilé ce genre de chose à tout le monde mais disons que si je voulais résister au sang humain qui allait m'entourer durant toute cette année, j'avais plutôt intérêt à trouver quelqu'un pour m'y aider. D'ailleurs, cette fille semblait être la bonne personne. Enfin quoi qu'il en soit, j'espèrais sincèrement que je n'avais pas fais une erreur et qu'elle était vraiment le vampire que j'éspèrais qu'elle soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 24
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Dim 7 Déc - 23:37

    Karista n’était pas fière d’elle, elle ne l’est jamais, pourtant, elle n’a jamais tué personne, n’a jamais bu le sang d’aucun humaine, mais elle était comme ça, à se rabaisser, à croire qu’elle n’était rien. Pour elle, le fait qu’elle n’avait plus d’âme, qu’elle c’était laissé amadouer, détruisait toute fierté qu’elle pourrait avoir en vers elle-même. Je sais, tout ça parait triste, ce l’est, ne pas avoir la capacité de s’aimer alors que tout ce qui vous arrive n’est pas de votre faute. Le problème c’est que pour la blondinette c’était de sa faute. Elle n’aurait pas dut suivre cet étranger, ni l’embrasser. Elle n’aurait pas dû en effet, mais était-ce de sa faute si le vampire l’avait remarqué elle et personne d’autre? Était-ce de sa faute si le vampire n’avait pas eue le temps de finir son repas? Était-ce de sa faute, s’il avait décidé qu’elle était son repas? Non. Mais Kari ne le voyait pas comme ça, elle mettait tout sur sa faute, elle, seulement elle. Pourtant, il y a de ça environ 100 ans, elle n’était pas comme ça, loin de là. Elle est une jeune fille souriante, qui souriait pour vrai, qui était heureuse pour vrai, alors qu’aujourd’hui elle faisait semblant. Elle se voilait la face volontairement et parfois elle se croyait mais si au fond d’elle-même, elle savait, elle savait être malheureuse.

    C’était pour redevenir la jeune fille heureuse qu’elle était ici aujourd’hui pour retrouver celle qu’elle était et aimait être. Pour se rapprocher le plus possible de sa nature humaine. Noah lui affirma être nouveau lui aussi et lui adressa un clin d’œil au quel elle répondit en élargissant son sourire. Ça faisait du bien de trouver quelqu’un de comme elle, vampire de un, nouveau dans un lycée et qui voulait s’inscrire en plus, pourquoi serait-il du genre traditionnel alors? Mais Kari préférait ne pas baisser sa garde, vous savez, on ne sait jamais. Noah regarda le formulaire de Karista pour lui dire quoi répondre aux questions qui la chipotaient. Alors, il était vraiment un vampire. Elle mit n’importe quoi comme adresse, prenant tout de même un vrai rue de Forks et un vrai adresse. Elle mit aussi le Lycée de Chicago comme ancienne école. Elle retourna son regarda sur Noah. Elle était moins méfiante, c’était rare que ça se passe si vite dans son cas, mais c’était une bonne chose.
    « Merci. Moi mon ancien lycée a sûrement passé au feu ou quelque chose du genre. Au fait, je m’appelle Karista »

    En fait, Kari allait au Birmingham College, qui est maintenant une université, donc, son lycée n,existe effectivement plus. Il a passé en partie en feu, mais pas son dortoir. Juste d’avoir parler de son lycée, à peine dit qu’elle y était allé, lui remontait des souvenir. Le Birmingham College, était en fait un pensionnat. Dans son dortoir, elle était avec deux de ses super bonnes amies, Amy et Julia, elles avaient gravé sur chacun de leur lit leur nom une fois, pour que tout le monde se souvienne d’elles. Karista espérait que ces lits, quelqu’un les avait encore, les conservait et leur faisait attention. C’était un grand château qu’était le Birmingham College, immense et luxueux, pour les enfants bourgeois, la meilleure éducation. Des bals à profusion, des soirées organisées, des cours et des études aussi. Dans l’autre pavions du château, il y avait la section des garçons. Ceux qui aimaient le risque, comme Kari s’y aventurait, c,est d,ailleurs à cause de ces ballades que la jeune fille s’attirait le plus d’ennui, mais c’est aussi là qu,elle avait rencontré Maxime et donc elle n’avait jamais rien regretté.

    Mais le passé, c’est le passé n’est-ce pas ? Oui, je vous assure, le passé c’est terminé. Karista devait faire face au présent et au futur et elle aurait besoin d’aide, comme Noah. Alors, peut-être l’aiderait-elle à tenir et cela l’aidera peut-être elle-même. S’il pouvait l’aider avec son problème de parents aussi, ça serait super.
    « Pour mes “parents” je met quoi ? » Question légitime, Noah était d’une grand utilité, et Karista était heureuse à ce moment présent qu’il lui ait adresser la parole, parce qu,elle serait dans toute une merde. Aussi, ça lui faisait quelqu’un à l’école qu’elle pouvait dire « connaître ».Mais elle voulait savoir quelque chose avant de peut-être un jour s’attacher au jeune homme, quelque chose d’important, à ses yeux du moins. « je dois te demander, tu es végétarien ? » Au mois, ce n’est pas une question qui parait bizarre pour un humain, n’importe qui peut être végétarien. Elle doutait qu’il ne le soit pas, mais elle ne voulait pas se tromper. En plus, elle était certaines de savoir la vérité .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Obkins
Coexistence && Végétalisme

avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Mar 9 Déc - 23:13

    Discuter autant avec une jeune femme que je ne connaissais pas, ne me ressemblais vraiment pas. Surtout que je mettais montré très direct avec elle alors que dans le fond, je n'étais pas encore sûr qu'elle était une vampire. En même temps, je ne voyais pas ce qu'elle pouvait être d'autre. De plus, elle ne pouvait sûrement pas être autre chose qu'une végétarienne sinon elle n'avait aucune utilité à se prendre la tête avec cette fiche d'inscription. Je trouvais tout à fait légitime de l'aider puisque je m'étais retrouvé dans la même situation qu'elle, il y a de cela 10 ans et croyez moi, j'aurais bien aimé avoir trouvé un vampire comme moi pour pouvoir m'aider ce jour là. C'est pourquoi, je me devais d'aider la jeune femme comme je le pouvais. De plus, bien que je ne puisse pas expliquer pourquoi, quelque chose en elle m'était familié. C'était peut être juste le fait qu'elle soit une vampire elle aussi. Il faut dire que je n'avais pas vu beaucoup de vampires ces derniers temps. D'ailleurs, les seuls vampires que j'avais rencontré ces dernières années n'étaient pas des vampires végétarien alors j'avais beaucoup moins confiance en eux. C'est sûrement pour cette raison que je faisais aussi confiance à la jeune fille qui se trouvait devant moi, surement parce qu'elle dégageait quelque chose que seuls les vampires végétariens peuvent dégager. C'est alors que la jeune femme, me dit qu'elle se prénomait Karista. C'était vraiment un joli prénom. IL faut avouer que ce n'était pas très courant mais elle devait certainement avoir au moins 100 ans alors c'était sûrement un très vieux prénom. Peu importe, j'aimais beaucoup son prénom et c'est pour cette raison que je ne pu m'empêcher de lui faire un grand et sincère sourire. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas sentit aussi bien avec quelqu'un et c'était assez étrange a expliquer. C'était une sensation nouvelle. En effet, la dernière personne avec qui je m'étais sentis aussi bien était, sans hésitation, Elena et pourtant, elle n'était pas une vampire mais juste une simple humaine et elle ne pouvait certainement pas comprendre ce que je ressentais. Peu importe, après avoir souris à Karista, je me suis enfin décidé à lui donner mon prénom.

    "Enchanté...Moi je m'appelle Noah."

    Je n'étais vraiment pas mal à l'aise de dire mon prénom à cette jeune fille. Pourtant, j'aurais dû l'être ou au moins me méfier d'elle mais ce n'était vraiment pas le cas. Je me suis donc mis à la regarder remplir sa feuille et en a profité pour en faire autant. Moi aussi, j'avais l'intention de mettre mon ancien lycée. Certes, les gens risqueraient de croire qu'on se connaissait d'avant mais peu importe. Après tout, on pouvait très bien se connaitre et venir du même lycée. C'est alors que Karista me demanda si je savais ce qu'elle pourrait mettre pour ses "parents". Hum, non je ne savais pas trop ce qu'elle pouvait mettre car j'avais la chance d'avoir 19 ans et donc de n'avoir jamais eu besoin de répondre à cette question. Après tout, pourquoi ne pouvait elle pas mettre le nom de ses vrais parents? Certes, ils étaient morts mais je ne pense pas que quelqu'un irait vérifier. Après, il fallait esperer qu'elle n'ait jamais de problèmes avec l'administration ou avec les professeurs où ils risqueraient de vouloir joindre ses parents et dans ce cas, la situation serait un peu compliqué à gêrer. Néanmoins, elle ne semblait pas être une rebelle et on ne risquait donc pas d'avoir besoin de contacter sa "famille" décédée. Je lui fis donc un léger sourire plutôt gêné.

    "Et bien je ne sais pas trop mais...Je pense que tu pourrais mettre le nom de tes vrais parents. Après tout, je ne pense pas qu'ils vont aller vérifier s'ils sont vivants ou non. Par contre, je te conseille ensuite de mettre ton côté rebelle au placard si tu ne veux pas avoir d'ennuis...Bien sûr tu ne me sembles pas être une grande rebelle" dis je avec un grand sourire aux lèvres.

    Je passais un bon moment jusqu'à temps que Karista me posa une question, que je pensais pouvoir esquiver mais apparemment non. En effet, la jeune femme me demanda si j'étais végétarien. Pendant quelques secondes, je trouvais la question inutile puisque j'étais assis à côté d'elle et que je n'étias pas en train de boire le sang de tous les humains autour de nous mais finalement, sa question était légitime. Néanmoins, je devais avouer qu'elle me mettait un peu mal à l'aise. Comme d'habitude, je ne savais pas trop où me définir à ce propos et je ne savais vraiment pas comment répondre à la question. Je perdis donc mon sourire qui jusque là était présent et mon visage se ferma peu à peu. J'ai d'ailleurs détourné la tête pendant quelques instants, signe de mal être chez moi. Quoi qu'il en soit, il fallait que je lui réponde. Mon silence allait lui faire imaginer des choses sûrement fausses en plus. Mais que pouvais je bien répondre? Après tout, je ne savais pas moi même ce que j'étais. Certes, j'étais végétarien puisque je n'avais pas touché une humaine depuis 12 ans mais cela n'empêche pas que j'en mourrais d'envie. De plus, durant les 10 dernières années, je n'avais pas approché d'humains et puis la dernière fois que j'en avais approché un, j'avais quand même fallis la tuer. Je finis par pousser un léger soupire et la regarda dans les yeux, en essayant d'être le plus sincère possible.

    "Et bien, je n'ais pas touché à un humain depuis plus de 12 ans. Par contre, je dois avouer que je n'ais pas souvent l'occassion d'être en leur présence."

    Pour le moment, je ne préférais pas lui dire que j'avais tendance à être très attiré vers le sang humain et qu'il ne serait pas très difficile de me faire replonger. En réalité, je préférais qu'elle ignore cela. Je n'étais déjà pas très fier de moi à ce propos. De plus, je ne la connaissais pas encore assez bien pour lui raconter ma vie sans aucune pudeur. Je finis par lui faire un léger sourire, un peu forcé quand même, disons que c'était pour détendre l'atmosphère.

    "Et toi? Je suppose que oui mais je préfére te poser la question."

    Après tout, si elle m'avait posé la quesiton, c'est peut être que ce n'était pas si évident que ça. C'est pourquoi, je trouvais normal que je lui pose également. Evidemment, j'étais déjà persuadé de sa réponse. C'est peut être dur à expliquer mais j'avais beaucoup de mal à l'imaginer comme une mauvaise vampire. Elle semblait si douce. Elle ne pouvait pas boire de sang humain. En tout cas, j'espèrais sincèrement que ce n'était pas le cas car sinon, je risquais de vite replonger. C'est pourquoi, je devrais prendre mes distances avec cette jeune femme et je n'en avais pas du tout envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 24
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Jeu 11 Déc - 0:47

    Discuter avec quelqu’un, il y a longtemps que Karista n’avait pas fait ça, trop longtemps. Elle était restée depuis 15 ans, dans sa maison de la forêt, sans communiquer avec personne. Parfois, elle tombait sur un vampire de passage, qui ne s’arrêtait même pas et ne leur adressait à peine la parole et quand elle le faisait c’était pour monter son hostilité. Alors, aujourd’hui, parler à quelqu’un, lui faisait du bien, mais c’était à la fois bien bizarre pour la jeune femme. Et pour une fois depuis des années, elle avait son jolis sourire si franc et naturel… son sourire humain. Karista, un mini come back si on veut. Le jeune homme se présenta aussi, Noah, ce n’était pas un nom commun aussi, sûrement plus que l’était Karista, mais pour les mêmes raisons que le jeune homme, elle n’en fit pas toute une montagne, il devait être plus vieux, beaucoup plus vieux que la normale. Elle aimait beaucoup le prénom Noah, c’était ainsi que Maxime voulait tant appeler son fils. Noah et que Noah, si c’était une fille ça serait Noah aussi, tant que l’enfant s’appelait Noah, le reste Max s’en fichait éperdument. C’était Maxime tout cracher ça, tant qu’un petit détail au quel il tenait tant était respecté alors, il se fichait du reste et c’était comment ça que tout le monde aimait Maxime. Maxime, dernière personne a laquelle Karista c’était attaché en tant qu’humaine, le seul qu’elle a blessé sans même qu’il ne le sache.

    Karista était méfiante, mais pour une fois pas tant que ça et sa méfiance diminuait très rapidement, ce qui était très rare chez la jeune femme. Elle avait apprit à se méfier de tout, de tout les bruit, tout ce qu’elle voyait et ressentait. Elle avait appris à vivre ainsi et pourtant, en quelques minutes elle mettait tout ça à la poubelle. Karista avait mit comme ancien lycée, celui de Chicago où elle n’était jamais aller durant ces 124 ans de vie, tout en sachant très bien que peut-être certains penserait que Noah et elle s’y était rentré avant. Mais Chicago était une grande ville et les lycée devait être plutôt grand aussi, alors au pire, non, même si ça avait été vrai, peut-être ne se serait-il jamais croisé. Enfin, ceci est une histoire avec beaucoup de si. Kari rigola quand il dit de mettre son côté rebelle au placard, mais qu’en fait elle n’en avait sûrement pas. Elle en avait un, défié les professeur, les professeurs d’histoire surtout, on se demande pourquoi, elle adorait ça. En général, elle le faisait assez bien pour que le professeur l’apprécie quand même et ne téléphone pas aux parents. Bon, ça lui arrivait de transgresser quelques règles et de sécher l’école, cette année elle devrait peut-être faire un peu plus attention. Dommage, elle aimait bien faire des conneries. Elle écrit donc, le nom de ses vrais parents, Carolyn et Michael Masbeth. Elle ne savait même pas quand ils étaient mort, ni comment, ni pourquoi. Je crois qu’en fait, elle n’a jamais voulu le savoir et n’a donc jamais chercher. Après avoir enfin terminé le dit formulaire, elle alla le remettre à la dame de l’accueil, quand elle marchait, comme tout vampire, elle se déplaçait avec une grâce inhumaine, comme si elle flottait. Elle revint ensuite s’asseoir, gardant son habituel sourire, enfin habituel pour ses quelques minutes aujourd’hui
    « Eh bien, je devrai faire attention alors. » Mademoiselle Masbeth avait une visage d’ange, une âme de démon selon elle et une petite attitude envers les professeur d’histoire et de géographie.

    Ce petit instant heureux, comme sur un nuage, ne pouvais pas durée une éternité non? Non, il fallu que Karista aille tout dérangé avec une question à la con dont la réponse était évidente. Méfiance et doute, quand tu nous tiens, on ne peut jamais jeté tout ça à la poubelle hein? Eh bien non, dès que vous deveniez méfiants et douteux, alors vous le restez, c’est ainsi. 12 ans qu’il n’avait pas touché à un être humain, donc il n’avait pas toujours été végétarien, mais le passé importait peu à Karista, car elle sentait qu’il lui disait la vérité, il n’avait bu le sang de personne depuis 12 ans.
    « C’est bien ce que je pensais » Bien entendu, il lui renvoya la question, il aurait été difficile de faire autrement. Elle eue aussi un petit sourire en coin forcé. Étonnement, dire qu’elle n’avait jamais touché d’humain de sa vie de vampire la gênait un peu, c’était loin d’être commun, mais elle le dit, pas très fort, mais elle le dit. « Je n’ai jamais touché à un humain… mais bon, j’ai toujours vécu loin d’eux aussi. » Elle n’avait pas envie de s’attribuer le mérite de cette force de caractère, car elle ne croyait pas que c’était ça. Toutefois, elle se sentais toujours mal d’avoir posé la question. « Je suis désolée… de t’avoir demandé ça.» Elle ne voulait rien ajouter à son excuse, bien qu’elle aurait pu le faire, tout en dévoilant ses faiblesse et comme Noah n’était pas près à lui raconter sa vie, elle n’était pas prête à montrer ses faiblesses et les côtés d’elle qu’elle aimait beaucoup moins. Elle dévia le regard un cour moment, et le reporta quelques instant plus tard sur Noah. Elle ne savait plus trop quoi dire. « en tout cas merci de m’aider » Karista était sincère, elle ne sait pas comment elle aurait fait sinon. Elle espérait aussi que cette aide continue, parce qu’elle ne teindrait pas trois mois dans cette école sans quelqu’un comme elle et Noah semblait le candidat désigné pour lui prêter mains forte et elle se ferait un plaisir de l’aider aussi s’il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Obkins
Coexistence && Végétalisme

avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Mar 30 Déc - 2:33

    Plus je regardais la jeune fille qui se trouvait devant moi et plus je devais avouer lui trouver une étrange ressemblance avec celle qui avait hanté mes nuits durant plus de 10 ans. Il s'agit bien entendu d'Elena. Il faut dire que la dernière fois que j'avais vu la jeune fille, celle-ci avait 19 ans et même si elle avait sûrement changé depuis, pour l'image que j'avais d'elle à l'intèrieur de ma tête, elle était toujours la même. D'ailleurs, tout comme Karista, elle avait ce petit air de malice, ce sourire sur ses lèvres qui était présent même lorsqu'elle ne souriait pas et cette blondeur. Dans le fond, c'est vrai que j'avais toujours aimé les blondes. Je ne serais pas vraiment dire pourquoi mais c'est quelque chose qui m'avais toujours attiré chez une fille, et cela bien avant que je sois un vampire. Enfin tout ça pour dire que la jeune femme qui se tenait à mes côtes à cet instant précis me plaisais beaucoup. De plus, elle m'inspirait vraiment confiance. Cela venait peut être de sa ressemblance avec Elena ou alors de sa beauté. Quoi qu'il en soit, je savais dorénavant que je pouvais avoir confiance en la jeune fille. Je ne suis pourtant pas du genre à faire confiance aux gens très vite mais quoi qu'il en soit, j'étais content de savoir que j'avais maintenant une alliée dans ce lycée. En effet, c'est vraiment important de savoir que je n'étais pas le seul vampire dans ce lycée. Evidemment, il y en avait peut être d'autres puisque Forks était quand même réputée pour posséder des vampires sur ses terres mais pour le moment Karista était la seule que je connaissais. D'ailleurs, j'étais bien content d'être tombé sur une jeune femme aussi jolie et qui plus est était végétarienne. En effet, je n'aurais pas aimé tombé sur un vampire carnivore ayant déjà beaucoup de mal à résister au sang humain.

    Et oui, je savais maintenant que Karista était végétarienne puisque je venais de lui poser la question. Néanmoins, si je l'avais fais, c'est parce que la jeune fille l'avait fait en première. J'avais d'ailleurs redouté cette question et avais éspèré qu'elle ne me la pose pas. Cependant, sa question était plus que légitime et je ne pouvais pas lui reprocher de me l'avoir posé. Quoi qu'il en soit, elle m'avait mis très mal à l'aise durant quelques secondes. Je ne savais pas quoi répondre à Karista devant une question comme celle-ci. Certes, j'étais un vampire végétarien. Après tout, cela faisait plus de 10 ans que je n'avais pas touché un seul humain. Néanmoins, j'avais souvent envie de le faire et c'et donc pour cette raison que j'évitais les humains comme la peste. Et pourtant, je venais de me pointer dans un lycée pour m'y inscrire. Sûrement pas la meilleure idée que j'avais eu jusqu'à maintenant. Il faut dire que j'avais beau être un végétarien, j'avais quand même fallis tuer ma petite amie il y a quelques années. Enfin bref, j'en avais marre de me cacher. Je devais me prendre en main et essayer à tout prix de donner un sens à ma vie qui allait durer une éternité. C'est pour cette raison que j'ai pris la décision de retourner au lycée. Et j'y étais. Certes, les odeurs étaient fortes mais jusqu'à maintenant, je réussissais à résister.

    C'est alors qu'une jeune femme passa la porte de l'administration. Je n'avais même pas vu son visage et pourtant, j'étais sûr qu'elle devait être jolie. En tout cas son sang sentait très fort et très bon. D'ailleurs je savais que je n'étais pas le seul à avoir ressentit cela car Karista se tourna également vers la jeune femme qui venait de passer la porte. J'ai donc fermé les yeux pendant quelques instants, serré les poings et j'ai poussé un léger soupire comme pour me calmer. Je n'avais pas le droit de craquer, surtout pas le premier jour où alors je serais définitivement sûr que je ne peux plus être comme tout le monde. Je devais absolument penser à autre chose mais je ne voyais vraiment pas à quoi je pouvais penser puisque l'odeur de ce sang me montait aux narines. Et pourtant, Karista ouvrit la bouche pour me remercier de son aide. Je rouvris alors les yeux doucement et lui fis un léger sourire. Je ne sais pas pourquoi, mais cette simple phrase avait procuré quelque chose d'étrange en moi. Disons, qu'elle m'avait empêché de sauter sur la jeune fille qui était justement en train de quitter l'administration.

    "De rien."

    Certes, je n'avais pas été très expressif en lui répondant mais bon, il fallait que je me reprenne et ce n'était pas très évident. En fait, il fallait que je sorte d'ici. En effet, j'avais un peu besoin de m'éloigner de tous ces humains. Néanmoins, j'avais vraiment envie que Karista m'accompagne mais je n'osais pas lui demander cela. Je ne voulais sûrtout pas qu'elle se rende compte que si je voulais sortir c'était parce que j'avais beaucoup de mal à résister au sang humain. Il est clair, qu'elle semblait avoir plus de facilité que moi à résister et je n'avais pas envie qu'elle me voit comme un monstre. Cependant, je devais quand même lui demander de m'accompagner dehors. Je lui fis donc un léger sourire.

    "Tu m'accompagnerais dehors? J'ai besoin de prendre l'air..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 24
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Mar 30 Déc - 22:18

    Pour une fois depuis des années, Karista se sentait en confiance. Elle ne savait pas pourquoi, elle, elle n’avait personne avec qui comparer de le beau brun, enfin si, peut-être Maxime. Oui, ça devait être sa ressemblance avec celui qu’elle avait aimé. Le même regard qui la mettait en confiance. C’était bizarre cette sensation de retrouver confiance, alors que durant un siècle, la belle avait vécu seule, sans l’aide de personne, sauf une fois, où, elle avait finit par avoir peur, comme d’habitude. La beauté du jeune et ce qu’il dégageait, l’attirait, Karista, n’était pourtant pas le genre à se sentir alaise et en confiance si rapidement, pas le moins du monde en fait. Elle était très heureuse de trouver quelqu’un comme elle dès son arrivé, un vampire végétarien quoi, même si elle voyait au regard de Noah, qu’il ne l’était pas depuis très longtemps et qu’il avait encore quelques difficultés.

    Kari regrettait d’avoir posé cette stupide question à Noah, un mal aise c’était installé et elle le regrettait grandement. C’était évident en plus non? Aucun vampire normal ne se serait inscrit dans un lycée, la tentation aurait été bien trop forte. En parlant de tentation, une jeune fille venait d’entrer dans l’administration, pour Noah elle avait une odeur alléchante, pour Karista, c’était le contraire et c’est pourquoi elle avait levé le regard. Pour elle, les humains c’était comme la cigarette. Elle n’y avait jamais goutté et a force, elle trouvait que ça ne sentait pas si bon, c’est sûr que certains humains… était tentant, mais pas cette fille. Elle tourna le regard vers Noah, qui lui semblait avoir de la difficulté à résister à cette odeur. Kari eue un léger sourire, d’avoir trouvé Noah sur son chemin, lui donnait une âme à sauver, autre que la sienne. Quelque chose qui la détournait de sa haine sur elle-même, ses vrais problèmes, quelque chose qui pouvait enfin peut-être la sauver elle-même, sans même qu’elle ne le sache. Noah lui demanda de l’accompagner dehors, non, il avait toujours de la difficulté à résister celui-là, mais elle n’allait pas le voir comme un monstre pour autant. Elle sourit, un sourire que personne n’avait pu voir depuis des années
    « Bien sur et avec plaisir » Elle se leva d’un bond et prit Noah par la main, inconsciemment, pour l’emmener dehors. Serions-nous entrain de découvrir qui Karista pouvait être? Pas totalement, elle souriait, elle entrainait Noah, mais il y avait toujours cette chose au fond d’elle qui lui rappelait qu’elle n’était pas humaine.

    Après avoir dévalé le couloir, sous les regards curieux des élèves, Noah et Karista arrivèrent dehors, il faisait froid, pour les humains, parce qu’il n’y avait que deux personnes dehors, qui se dépêchèrent de rentrer. Peut-être a cause d’eux ou du froid, néanmoins, ils étaient seul dehors, sous une douce neige. Sans manteau, ils n’avaient pas froid, ils étaient des vampires après tout non. Karista lâcha la main de Noah et s’adossa au mur. Elle regarda Noah, elle aussi avait déjà eue cet air déçu, au début, quand la tentation était si grande, quand elle voulait voir le sang d’un humain. La blondinette ne savait pas si elle devait lui en glisser un mot, le silence, pour un des rares fois, n’était pas lourd. Elle regarda Noah dans les yeux, elle aimerait à se moment connaitre les pensées de celui-ci, mais elle ne le pouvait pas et ne le pourrait jamais, au moins, elle saurait quand il ment, mais elle avait confiance en lui, plus qu’en quiconque ici et probablement dans sa vie. Elle observa les alentour, des lieux qu’elle essaierait de faire son chez soit. Ça ne ressemblait pas du tout à l’Angleterre. Elle ne savait pas si elle pouvait poser des questions sur qui était Noah à celui-ci, ni comment le faire, elle décida donc de parler un peu d’elle et ce la insisterait peut-être le jeune homme à faire de même.
    « J’habitais l’Angleterre avant… il y avait beaucoup plus de gens que ça qui attendait en dehors de l’école, même si les cours étaient commencés. J’y étais souvent et à chaque fois, il fallait que mon grand frère me prenne en flagrant délit et me passe un savon, comme quoi je devais aller à l’école, j’étais une des rares filles à y avoir droit à l’époque… » Ça faisait du bien à Kari de parler de son frère et si elle avait pu pleurer, elle l’aurait fait, son frère et sa sœur, lui manquait et le souvenir dont elle venait de parler était l’un des seuls qu’elle avait de son frère, le seuls, celui-là et quand il l’avait accusé d’avoir volé sa bague de fiançailles. Elle se souvenait un peu mieux de sa sœur Mia, mais elle n’était pas prête à parler d’elle. Karista était l’une des premières générations de femme à avoir droit à l’école, aujourd’hui tout le monde y vas, avant c’était un privilège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Obkins
Coexistence && Végétalisme

avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Sam 3 Jan - 0:10

    Je me sentais vraiment très bien en compagnie de Karista et d'ailleurs j'étais vraiment très heureux qu'elle ait accepté de m'accompagné dehors. Je préférais ne pas rester trop longtemps dans cette pièce, surtout pas après la fille qui venait d'entrée et qui avait une odeur de sang vraiment très forte. Je me suis donc dirigé vers la sortie et c'est alors que j'ai sentis Karista prendre ma main. C'était vraiment étrange comme sensation, je n'avais pas ressentis cela depuis longtemps. En effet, je sentis des frissons me parcourir le corps et je me suis donc tourné vers elle pour lui faire un léger sourire. J'étais heureux de voir qu'elle était à l'aise avec moi et que moi aussi d'ailleurs. En effet, en temps normal j'aurais peut être mal réagit à ce geste mais avec Karista c'était différent. J'avais beau la connaitre depuis moins d'une heure, je m'étais jamais sentis bien avec quelqu'un. Enfin si, peut être avec Elena mais c'était bien la seule personne. Nous sommes donc arrivé dehors. Il ne faisait pas beau comme d'habitude à Forks mais nous avions la chance d'être des vampires et nous n'avions donc pas froid. Tous les élèves nous regardaient mais je préférais ne pas y prêter attention. Ils nous regardaient sûrement parce qu'ils nous trouvaient beau. Après tout, tous les humains trouvent les vampires vraiment beaux. C'est d'ailleurs étrange quand on y réfléchit car nous sommes quand même très pâle. Enfin bref, je me suis donc retrouvé dehors avec Karista et nous sommes allé se mettre contre un mur où Karista c'est adossé. Elle ne parlait pas et moi non plus. En fait, je ne savais pas trop quoi dire mais une chose est sûre, j'aimais ce moment, je l'aimais vraiment beaucoup.

    C'est alors que Karista se remit à parler. Elle me parla de sa vie d'avant. Celle de l'époque où elle était encore qu'une humaine. Je fis un léger sourire devant son petit monologue. J'étais vraiment content de voir qu'elle me faisait confiance et qu'elle accpetait de se confier à moi. Elle avait eu l'air d'apprécier sa vie d'humaine alors que la mienne n'avait pas été très bonne, tout comme ma vie de vampire n'avait pas été très bonne. La seule pèriode où j'avais été heureux c'était quand j'avais Elelna prêt de moi.

    "Je n'ais jamais connu ta chance...Je suis allé dans l'armée et je détestais ça. Ma vie humaine n'était pas géniale alors ça ne m'a pas fait un grand changement de me retrouver vampire. Ma vie était toujours aussi naze..."

    Je fis un léger sourire comme pour détendre l'atmosphère.

    "Disons surtout que je ne me rappelle plus du tout de ma vie humaine."

    J'étais d'ailleurs très curieux de voir que Karista se souvenait parfaitement de sa vie d'humaine. J'ai donc fronçé les sourcils pendant quelques secondes.

    "Comment te souviens tu de tout cela? Comment te rappelle tu de ton frère?"

    C'est vrai, moi je ne pouvais même plus me souvenir de mes parents. Je n'aurais même pas pu dire si j'en avais ou pas. La seule chose dont je me souvenais, c'était que j'avais été dans l'armée et aussi que je détestais ça.


[Désolé poste vraiment pourri]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 24
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Dim 4 Jan - 21:05

    Jamais Kari ne s’était senti aussi bien, surtout depuis sa transformation. Jamais elle avait senti cette humanité l’envahir, se bonheur simple et cette joie indescriptible, qu’elle a toujours dit appartenir au passé. Aujourd’hui, à se moment présent, cette joie faisait partie de son présent, avec un peu de chance à son avenir. Avoir une telle confiance aussi rapidement, elle ne se l’était jamais permis, pas même humaine, mais il y avait quelque chose de différent chez Noah qu’elle n’avait jamais vu en personne. Elle se sentait bien, flottante. Karista était en train de s’attacher à Noah, sans s’en rendre compte, parce qu’elle s’en empêcherait probablement, elle n’aimait pas s’attacher. Même humaine elle ne s’était jamais attachée, sauf à sa sœur, son frère et Maxime, par contre les gens s’attachait et s’attache beaucoup a cette jeune fille pleine de vie… autrefois pleine de vie. Humaine on la regardait pour sa beauté, alors qu’on la regard aujourd’hui encore ne l’affecte pas beaucoup puisqu’elle y a été habitué. Bien sur, elle comprend moins les gens, parce que les vampire son pale, cache les choses, sont froid et la plupart distant, alors pourquoi tant d’admiration et de jalousie pour eux hein?

    Karista avait toujours eue une grande gueule, un vrai moulin à paroles, simplement, avec les gens elle ne parle pas d’elle, ni de son passé, mais aujourd’hui elle le faisait. Elle se sentait a l’aise avec Noah, assez pour lui parler de son frère et peut-être de sa sœur. Oui, Kari avait beaucoup aimé sa vie humaine et ça, elle en était certaine et certaines que ce n’était pas inventé. Parce qu’a force de se forcer à se souvenir, elle s’était parfois mise a douter de ses souvenirs. Étaient-ils réel ou venaient-ils de sa débordante imagination? Elle était heureuse que Noah parle un peu de sa vie d’avant aussi, mais il ne s’en souvenait pas aussi bien qu’elle et c’était tout a fait normal.
    « Je suis désolée… moi ça fait un gros changement, de passer d’humaine a… ça. J’aurais aimé rester humaine. » Quoi que tu n’aurais jamais rencontré Noah ma chérie et cette pensée traversa l’esprit de Karista, ce qui la fit sourire. Humaine, elle ne l’aurait pas connu se jeune homme qui nous permettait de revoir une Karista disparu depuis un siècle déjà.

    Comment s’en souvenait-elle? Pas si compliqué, elle s’était forcé a se souvenir, plus pour se faire souffrir que d’autre chose a l’époque, mais aujourd’hui, elle était heureuse de s’être obligé a ça.
    « Quand je me suis réveillé de la douleur après trois jours, je suis sortie dans les rues et je me suis forcé a me souvenir de mon frère et de ma sœur. Je me suis obligé a me souvenir mes bon moment, ceux qui pouvaient m’apparaître a se moment. Je me les suis répété au moins cent fois dans ma tête. Pour me rappeler que j’avais été humaine, je ne voulais tellement pas l’oublier. » Ce n’était pas facile pour Kari de parler de ça, même si c’était avec Noah qu’elle discutait, jeune homme qu’elle ne conaissait a peine, mais elle avait l’impression que si. Bien sur, elle ne parla pas de tout, elle ne parla pas de Maxime, sa voie tremblant déjà assez a son goût juste pour parler de sa sœur. Par contre, elle était certaine de se souvenir autant de sa sœur simplement parce qu’elles étaient jumelles. Si elle avait pu pleurer, elle aurait fait, mais un vampire ne pleurer pas, ne saigne pas, et ne rougis pas. Elle esquissa un petit sourire, essayant de détendre l’atmosphère…

    [ Post... pas super xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Obkins
Coexistence && Végétalisme

avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   Ven 30 Jan - 23:19

    J'étais vraiment impressioné de voir que Karista se souvenait de toute sa vie. Moi j'avais particulièrement tout oublié. Je ne sais pas très bien pourquoi. J'aurais voulu ne rien oublié mais c'était ainsi. La seule chose que j'aurais pû raconter à Karista aurait rapport avec ma vie de vampire. J'aurais pû lui parler d'Elena par exemple, lui dire que j'étais déjà tombé amoureux mais je n'avais pas le courage de le faire. Après tout, je ne connaissais pas encore la jeune femme et même si j'avais déjà confiance en elle, je n'étais pas trop du style à parler de ma vie. Je n'aimais pas parler de moi en fait. Si j'avais parlé à Karista d'Elena, j'aurais été ensuite obligé de lui parler du moment où j'avais fallis la tuer et je ne voulais surtout pas revivre ces moments de ma vie. Pourquo? Tout simplement parce que dés que j'y repensais, je me dégoutais. Personne n'a envie de se souvenir qu'on a fallit tuer la femme qu'on aimait. Peut être qu'un jour je parlerais de moi à Karista mais j'en doute, je pense que je n'ais pas envie de le faire. J'ai bien trop peur de sa réaction et même si je la connaissais à peine, je n'avais pas envie de la perdre tout de suite. Après tout c'était la seule personne que je connaissais dans ce lycée et en plus, c'était un vampire tout comme moi.

    Karista semblait être dégoutée de sa nature. Elle ne voulait pas être un vampire. En même temps, personne ne souhaite devenir un vampire. Enfin je suis sûr, même si je ne me souviens pas de ma vie, que je n'ais jamais souhaité devenir vampire. On ne peut pas rêver de devenir un monstre à moins qu'on soit déjà un monstre. C'est d'ailleurs sûrement pour cette raison qu'elle aviat choisit de devenir un vampire végétarien. Néanmoins, moi aussi je détestais l'idée d'être un monstre et pourtant, le fait de devoir ne rien boire d'autre que du sang humain me détruit à petit feu. Le sang humain est tellement bon. Peut être que dans le fond j'étais un monstre. Quoi qu'il en soit, j'étais sûre d'une chose, Karista avait beau être un vampire, elle n'avait rien d'un monstre, rien du tout. Elle était belle et elle semblait être d'une nature extrèmement bonne. C'est d'ailleurs quelque chose qui me plaisais chez elle. Je n'explique pas très bien pourquoi mais je la trouvais particulièrement interessante cette jeune femme.

    J'écoutais attentivement ce que Karista me disais. J'étais content de voir que quelqu'un comme moi se souvenait de sa vie. Franchement, ce qu'elle me racontait n'était pas très joyeux. Elle avait tout fait pour se souvenir de son frère et sa soeur et je trouvais ça très beau. J'allais lui répondre quelque chose quand je vis une jeune femme passer à côté de moi. Il y avait du vent et l'odeur de son sang arriva jusqu'à mes narines. Mon dieu ce qu'elle sentait bon. Même la fille qui se trouvait dans l'administration n'avait pas une odeur aussi merveilleuse. Pendant quelques secondes, j'ai vraiment cru que j'allais lui sauter dessus pour la dévorer. Je la vis alors s'approcher de nous. Oh mon dieu, elle était trop prêt, beaucoup trop. Je jetais un rapide coup d'oeil à Karista bien que j'avais du mal à retirer mon regard de l'autre jeune femme.

    "Je dois partir..."

    Je ne lui laissa pas le temps de me répondre quoi que ce soit et je partis en courant le plus loin possible de cette jeune femme. J'ai donc décidé de partir dans la fôret afin de chasser. Il fallait que l'odeur du sang de cette jeune femme disparaisse de mes narines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Something is different {Noah}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Something is different {Noah}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy
» Le topic officiel de l'idylle clandestine entre Noah et Amanda
» rendez vous...(pv avec Noah)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Forks :: Forks High School :: { Administration }-
Sauter vers: