AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 is it a crime to say i love you so? . alayna

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alayna Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Votre pseudo : PLATiiNE
Your Greatest Fear : MEM0RIES
My darling Sin : CAN I SAY DUSTIN?
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 08/03/2009

Through your eyes
How old are you?: 118 ans - 18 ans en apparence
Power: On m'a pourtant dit que mes yeux avaient un pouvoir hypnotique... aucun pouvoir.
Relationship:
MessageSujet: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 6:35


ALAYNA ARIANE OWENS


    « Et Thésée abandonna Ariane sur cette île ; Dionysos la recueillit, faisant d'elle sa reine »
    Le voyage de retour fut plaisant, et après quelques jours, Thésée et Ariane arrivèrent sur l'ile de Naxos. Ariane s'endormit sur le rivage. Thésée se glissa à bord et mit les voiles. Personne ne savait pourquoi il l'avait abandonnée. Regrettait-il déjà sa promesse de l'épouser? Avait-il été mis en garde par Dionysos qui voulait lui-même la prendre pour femme? Ou bien était-il fatigué d'elle après quelques nuits d'amour et poursuivait-il déjà de ses ardeurs une autre jeune fille? Quelles qu'aient été ses raisons, la peur d'Ariane, lorsqu'elle se réveilla, ne dura pas longtemps. Elle pria les dieux, et Dionysos apparut avec ses compagnons débauchés, prêt à l'épouser sur-le-champ. La couronne qu'Ariane porta à son mariage fut ensuite placée dans le ciel et devint la constellation de Corona Borealis, la Couronne Boréale.
      « Les choses ne se sont pas exactement passées ainsi pour moi. J'étais si heureuse de me marier avec William. Toute ma famille était si fière, mes amis contents pour moi. J'avais 18 ans, j'étais fiancée au meilleur parti de Londres, j'étais belle... que me fallait-il de plus? Et pourtant. Et pourtant, une nuit, ils ont brisé mon rêve naif. C'est brisée comme une poupée de porcelaine qu'ils m'ont laissée, Lui et ses amis. Sur le point de mourir, on m'a recueillie, on m'a sauvée: Alister Bratford et sa famille. Mais jamais je n'oublierai, ces souvenirs me hantent toujours... Je l'aimais, je l'aimais tellement. Du moins, je croyais l'aimer. Je m'étais fait de belles illusions sur l'amour, et aucune d'elles n'aurait été assez forte pour décrire ce que je ressens envers Dustin... Lui ne lèvera jamais une main sur moi. Lui m'a toujours protégée, aimée. Et je compte bien l'aimer pour le reste de mon existence... »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alayna Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Votre pseudo : PLATiiNE
Your Greatest Fear : MEM0RIES
My darling Sin : CAN I SAY DUSTIN?
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 08/03/2009

Through your eyes
How old are you?: 118 ans - 18 ans en apparence
Power: On m'a pourtant dit que mes yeux avaient un pouvoir hypnotique... aucun pouvoir.
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 7:20


« My sweet, darling sins »


« and i could see you had something special... »

  • BEAUTÉ ; « Alayna Owens... vous devez pourtant bien savoir de qui je parle! Elle est l'une des enfants de la famille Bratford, vous savez? Ils sont 7, dont 3 étudient au lycée et une enseigne la littérature. Pâles comme l'hiver, beaux comme des anges? Je vous parle de la blonde, Alayna. Ils sont tous beaux, bien entendu, cela semble courir dans cette famille reconstituée. Mais Alayna est particulière: elle semble rayonner de l'intérieur, de mille feux, éclipsant ainsi en tout temps tous ceux se trouvant aux alentours, et, pour être honnête, je me sens mal pour les représentantes de la gent féminine se tenant près d'elle ; elles ont dû se dégoter un paquer de nouveaux complexes... Nul être ne saurait arriver à la cheville de sa beauté ni de la fascination diffuse qui se dégage d'elle: un regard et vous êtes empêtrés dans une toile de sensations de douceur et, enchantés, vous ne pouvez que vous laisser aller à la contemplation de cette jeune femme exceptionnelle. Elle a une présence incroyable et un charisme certain: nul doute qu'elle fera éventuellement carrière dans le domaine public: d'ailleurs, avec la culture et le don d'élocution qu'elle a, je la vois bien un jour en tant qu'avocate ou politicienne. Si vous voyez le troubl dont elle est à l'origine dans une classe! Alayna ne semble pas le faire par exprès, mais un cortège quasi-continuel de garçons est attaché à ses pieds. Heureusement, d'ailleurs, qu'elle fréquente Dustin Bratford, également élève de terminale, elle peut avoir ainsi la paix! » -concierge du lycée de Forks

  • INTELLIGENCE ; « Il faut l'entendre et la voir pour y croire, bien entendu, mais la jeune femme est dotée d'un des esprits les plus aiguisés qu'il m'ait été donné de rencontrer dans ma vie. Jamais une seule hésitation de sa part, et toujours les bonnes réponses. Elle obtient toujours les meilleurs résultats, malgré une apparente inattention pendant le cours... Mais je crois que c'est un air qu'elle a, parce que chaque fois que je lui pose une question, elle ne prend pas un air ahuri comme l'élève classique qui vient de se faire prendre en train de dormir par le prof ; elle me regarde calmement et posément avant d'énoncer la bonne réponse avec une assurance tranquille, comme si elle savait bien que la réponse qu'elle m'offre est toujours juste. Alayna renferme des ressources inépuisables et diverses, j'en suis absolument sûr. Son esprit est vif, je l'ai vu à quelques rprises au cours d'un argument avec quelques d'autres, et je puis vous assurer que cette personne faisait bien pâle figure (si je peux me permettre le jeu de mot) face à elle, si cultivée et éloquente lorsqu'elle s'exprime. Pourtant, Alayna ne parle pas beaucoup, du moins pas lorsque ce n'est pas tellement nécéssaire. » -enseignant de biologie du lycée de Forks

  • FIERTÉ ; « L'avez-vous vue se balader dans les couloirs comme si elle était le nombril du monde? Pfeuh! D'accord, elle est belle, et même à en crever de jalousie: qui donc ne rêverait pas de lui ressembler? Et oui, elle a toujours une colonne de gars à ses basques, guettant le moindre faux pas de la part de son copain Dustin, à l'affût de la moindre occasion de lui plaire. Et ses notes! Parfaites, toujours parfaites! Mais tout de même, je connais bien des gens super qui ne marchent pas dans les couloirs le menton haut et l'air aussi pincé, bon dieu! Alayna se promène comme si elle était la plus belle chose qui soit arrivée à cette ville, et je vous parie que la reine d'Angleterre ne se promène pas avec autant de fierté en elle. Aucune trace d'humilité, elle lève le nez sur tout le monde! En fait, Alayna Owens se comporte comme si, mis à part sa soeur enseignante, son copain et son frère, les gens autour n'ont aucune importance à ses yeux! Exactement comme si nous n'étions pas à son niveau, comme si nous n'étions pas assez bien pour elle! Vraiment, j'aimerais bien avoir accès à ses pensées, juste une minute, pour voir ce à quoi elles ressemblent! Mais une chose est certaine : ne vous croyez pas son égal, ou elle vous en fera voir de toutes les couleurs. M'enfin! C'est comme ça que je le vois, hein! Faut pas se fier aux apparences, qu'ils disent... Si ce ne sont que des apparences, je me demande qui est vraiment Alayna Owens...? » -étudiante du lycée de Forks

  • LOYAUTÉ & MÉFIANCE ; « Il faut dire qu'Alayna est une incomprise qui passe assez mal auprès de certaines personnes. Avec tous ces attributs exacerbés dont elle a été dotée, il serait normal pour n'importe qui de retirer de la fierté, à l'instar de cette jeune vampire. Mais elle est une personne exceptionnelle et unique aux yeux de ceux qui la connaissent réellement sans trop se fier aux apparences: nous, sa famille, les Bratford. Deux traits de caractère marquent particulièrement les gens quand il s'agit de décrire Alayna. D'abord, sa loyauté hors du commun: elle se couperait en quatre plutôt que de voir soufrir un membre de la famille, et c'est pour cela que notre sécurité à tous lui tient tant à coeur. Dès qu'un potentiel danger se manifeste, Alayna est toujours la première à réagir, à se manifester pour nous protéger. Également, ce sens de la loyauté entraine une certaine méfiance vis-à-vis des autres, méfiance décuplée par son passé dramatique.. Alayna n'accorde pas sa confiance aisément, et pour les rares à l'avoir, c'est un honneur, quelque chose de précieux qui mérite d'être chéri. » -Alister Bratford, père
« somewhere, a clock is ticking »

  • TIC, TOC ; C'est une de ses habitudes: Alayna a toujours besoin d'un quelconque repère afin de se situer dans le temps. Étonnant, non, pour un être pour qui le temps devrait bien représenter le plus minimes des soucis: après tout, étant de race vampirique, Alayna est une Immortelle... Et pourtant, il lui faut quand même toujours sa montre, son téléphone portable ou son lecteur mp3 afin qu'elle puisse connaître l'heure. Elle ne sait pas d'ou lui vient cette obession du temps qui passe, elle est ainsi, voilà tout.
« maybe we're better off this way? »

  • PIANO & CHANT ; Bien qu'elle ne soit pas aussi douée que Declan au piano, Alayna apprécie grandement cet instrument de musique que des années de pratique assidue lui ont permis de maîtriser. La belle aime plus que tout s'accompagner au piano (ou encore demander à son frère d'adoption de jouer du piano) tandis qu'elle chante, car Alayna aime chanter et c'est tant mieux, car il va sans dire qu'elle est dotée d'une voix hors du commun: suave, douce, pouvant s'élever aux plus hauts sommets en compagnie des anges du ciel avant de s'abattre dans une mélopée plus grave, plus lente... La musique a toujours fait partie de sa vie. Pour Alayna, c'est une manière de s'exprimer, de laisser sortir tout le mauvais et de le transformer en quelque chose de magnifique.

  • VITESSE ; Comme tous les vampires, ou presque, Alayna est une grande adepte de tout ce qui est vitesse. Elle aime sentir le vent si fort que si elle était humaine, celui-ci lui arracherait la peau du visage tandis qu'elle court, vive et lumineuse, plus rapide qu'un éclair. Aussi, la vampire ne se démord pas d'un amour certain pour les voitures de course, et est bien aise que la famille ait tant d'argent: cela lui permet en effet de pouvoir céder à ses caprices en matière d'automobiles. Elle a à son actif de vieilles voitures telles que sa Comet 1953 de Mercury ou encore une Beetle classique, mais également des récentes: la M3 décapotable de BMW, la ferrari papillon... vous voyez le genre. C'est en effet Alayna qui tient de bible des voitures dans la famille Bratford: étonnant quand on y songe, non? Ne vous fiez surtout pas aux apparences, on ne le répètera jamais assez,...

  • DUSTIN ; Il serait impossible de parler de ce qu'elle aime sans faire mention de son grand amour, Dustin. Sans m'étendre (je le ferai plus tard, promis ^^)... Alayna a trouvé en Dustin tout ce qu'elle aurait pu rechercher chez un compagnon. Avec elle, il est doux et attentionné, et elle se sent aimée. C'est à ses yeux tout ce qui compte. Peu importe ou il ira, elle ira aussi, et sera toujours du côté de Dustin, prête à le défendre bec et ongles contre n'importe qui. Elle l'aime d'un amour farouche et passionné que les années passées ne parviendront jamais à ternir, pour l'éternité.
« faded pictures on the wall ; it's like they're talking to me »

  • MEMORIES ; Si vous lui demandez de quoi elle a peur, Alayna vous dévisagera quelques secondes avant de vous lancer une brève réponse au visage, sans vous epliquer pourquoi. Il y a une bonne raison à cela: ceux qui sont dignes de savoir pourquoi ses souvenirs la hantent n'ont pas besoin d'explications: ils le savent déjà! Et ceux qui n'en sont pas dignes,.. eh bien tant pis pour eux. Les souvenirs d'Alayna sont à la fois ce qu'elle a de plus précieux et ce qui la terrifie le plus: en effet, elle n'est pas du type à oublier le passé et se montre toujours très dure envers elle-même. Ses souvenirs la hantent, la terrifient. Elle ne rêve pas puisqu'elle ne dort pas, mais lorsqu'elle est seule et qu'elle contemple un objet qui lui fait penser à un mauvais souvenir, elle peut se montrer incroyablement apeurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alayna Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Votre pseudo : PLATiiNE
Your Greatest Fear : MEM0RIES
My darling Sin : CAN I SAY DUSTIN?
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 08/03/2009

Through your eyes
How old are you?: 118 ans - 18 ans en apparence
Power: On m'a pourtant dit que mes yeux avaient un pouvoir hypnotique... aucun pouvoir.
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 7:23


DID YOU EVER REALLY NEED SOMEBODY?

Broken Dreams Of An Angel ; Chapter I


    Londres, 1909. J'avais 18 ans, c'était la belle époque. Malgré les murmures de guerre, les alliances entre les pays et la crainte toujours plus grande d'une Allemagne ambitieuse s'industrialisant à une vitesse effarante, nous les londoniens nous payions un peu de bon temps. notre pays demeurait l'un de puissants de ce monde, un empire naval sur lequel le soleil ne se couchait jamais, disait-on. Mon père, un banquier à qui les heures supplémentaires et le dur labeur avaient réussi et propulsé au-delà de toutes ses espérances, avait vu son ascension jusqu'au comité exécutif de la Royal Treasure Bank, aujourd'hui fermée. J'avais tout lieu d'être fière de ma situation: en effet ma famille n'aurait possiblement pu être davantage prospère. En fait, c'était faux. Elle n'aurait pu être davantage prospère après mon mariage qui était prévu pour la semaine suivante. J'étais l'heureuse fiancée de William Sanders, le fils du propriétaire de la banque, justement. Mon père travaillait dur pour nous assurer un bon avenir, mes soeurs et moi. Mais à vrai dire, en prenant du recul, je me demande jusqu'ou cet ambitieux père aurait pu aller pour faire avancer sa famille. Car nul doute que mon mariage futur n'était qu'un mariage d'argent entre deux familles qui prenaient le meilleur parti qui soit dans la ville de Londres. Après tout, qui n'eût souhaité m'épouser? J'étais jeune, éduquée, brillante, superbe et surtout, ma famille était cossue. Bref, je représentais le parti le plus avantageux qui soit à Londres, et une cour de soupirants, quoique évincés sans le moindre scrupule, guettaient mes moindres gestes afin d'avoir une attention à mon égard qui saurait me plaire.

    J'étais plus qu'heureuse. Élevée avec un nom qui à lui seul imposait le respect, Williams, je n'aurais pu avoir de raisons de me plaindre. À l'instar de sa fiancée, mon futur époux était jeune, beau, éduqué et très riche. Qu'aurais-je pu demander de plus? Songez-y bien, et après avoir pris conscience de mon histoire, demandez-vous encore cette question: qu'aurait-elle pu demander de plus? Beaucoup, beaucoup de choses. À commencer par un fiancé qui m'aimait réellement. C'est un trou dans ma poitrine qui s'est formé, cette nuit-là, une plaie béante qui a fini. Le hic, c'est que le souvenir de cette blessure me hante... Ces souvenirs, ce passé qui gruge ma poitrine, l'enserrant en un étau impitoyable... Voulez-vous que je sois honnête? J'aurais préféré croupir en cette ruelle pour toujours, rester là, grugée par le temps, la pluie me lavant doucement la peau, une peau si blanche, si blanche, devenue pure comme les étoiles, mais si blanche, si blanche... aussi belle et terrible que l'aurore. Cette nuit-là, je souhaitais mourir. Je suis morte. Morte pour vivre, une dernière, éternelle, fois. -AMEN.

    * * *

    Dix heures moins le quart. Il était tard, le soleil s'était éteint à l'horizon depuis plus bien longtemps, et les mouvements rotatoires qu'imprimaient les rouages de Big Ben à la fameuse horloge agitaient ses aiguilles dont le sec claquement résonnait dans l'air froid. Je marchais rapidement alors que mon coeur quelque peu inquiet battait la chamade, mes yeux de la couleur que prenaient les cieux l'été se posant sur tous les détails visibles alors que mes mains fines se crispaient contre ma silhouette fine. Il fallait bien admettre que mes parents ne savaient pas que j'étais sortie sans permission alors que j'aurais dû dormir ou encore, tenaillée par l'angoisse, broder afin de compléter la nappe qui constituait la dernière partie de mon trousseau déjà si fourni. Mais je ne pouvais pas, l'excitation tout comme l'angoisse me tenaient au corps, telles des gangues de feu enserrées en moi, m'empêchant de faire quoi que ce soit de rationnel. Aussi avais-je pris la décision de le voir, lui, mon fiancé qui, selon ses propres dires, n'aurait possiblement su être plus heureux... J'avançais rapidement, habillée de manière classique mais sobre afin d'éviter de me faire remarquer par quiconque aurait par la suite pu en aviser mon père si sévère ainsi que ma mère, conservatrice comme ce n'était pas possible. Comme tant de fiancées avant moi, le trac envahissant mon âme avait fini par avoir raison de ma prudence: de voir William me calmerait certainement ; lui saurait me rassurer, trouver les bons mots afin de me convaincre que notre alliance était la plus belle chose qui puisse nous arriver, et que tout ce que le futur nous amènerait par la suite ne serait que meilleur, puisque nous serions ensemble. Douces, tendres illusions d'une jeune femme qui encore n'avait connu le bonheur que par le biais des contes... C'est le menton fièrement relevé que je traversai la place, à la recherche de celui qui m'était promis, le cherchant en vain.

    Chez lui, je ne le trouvai point, tout comme aucune trace de lui ne demeurait à la banque, lui qui pourtant restait normalement bien tard en travaillant de nombreuses heures supplémentaires... Je commençais à m'inquiéter, accélérant mon pas léger qui déjà était plutôt rapide, m'écartant vivement de tout passant que je croisais, angoissée. Où était-il? Abandonnant puisqu'il se faisait décidément tard et que cette noirceur ne me disait rien qui vaille, je finis par me faire une raison: je ne le retrouverais pas, du moins pas ce soir-là. La tête basse, j'entrepris de faire le chemin inverse, mais décidai en cours de route de passer par une ruelle, sachant qu'en l'empruntant, je sauvais plusieurs minutes de marche dans cette angoissante nuit tout autour de moi.. Grave, grossière erreur que bien entendu, je n'avais nullement conscience de commettre alors que le vent soufflait contre mon visage si fort qu'il en arracha mon chapeau, libérant cette magnifique crinière de cheveux qui n'était que l'un de mes nombreux attributs... Claquant les dents de froid, agitée de légers tremblements alors que le froid me transperçait tel une lame de rasoir trop affutée, je bifurquai et les aperçus. Au premier abord, il n'y avait là rien d'inquiétant: un groupe d'hommes qui parlaient en riant. Cependant, ce n'était pas une heure pour être dehors, dans une ruelle sombre donnant sur une taverne mal fâmée, pour rire trop vite, trop fort, et surtout, pour se retourner vers moi avec sur le visage l'air que devait arborer un loup affamé et ludique en apercevant une brebis sans défense...

      Où tu vas, ma belle? Reste un peu avec nous, viens faire la fête!

    Celui qui m'avait abordée avec aussi peu de courtoisie se tenait tout près de moi, s'étant avancé dans mon dos, et puait l'alcool bon marché. Mon coeur battait la chamade, mes mains devenaient moites, ma tête commençait à tourner, comme sous l'effet de la drogue la plus puissante qui soit: la peur. Je sentais contre mon dos sa respiration saccadée tandis que ses comparses s'approchaient également, leur désir perçant à travers leur regard comme si celui-ci n'avait été qu'un écran de fumée. Je les ignorais, me répétais-je continuellement alors que je commençais à traverser à grand renfort de grande enjambées l'espace qu'il restait à franchir pour atteindre ce qui représentait à mes yeux la sûreté: la rue! La grande rue, là où il y avait encore des gens qui passaient! Vite, vite, vite... Et une main se posa sur mon épaule. Comme tous les souvenirs de vie précédente (en ce qui concerne les vampires, du moins), celui-ci me semble quelque peu flou. Néanmoins, le sentiment de terreur pure que je ressentis à cet instant ne sera jamais surpassé par une autre sensation, vampirique ou humaine. Je sentais la peur m'étreindre telle une bête assoiffée de sang dont les serres se refermaient sur moi, m'agrippant de toutes ses forces. Je ne savais plus si c'était là un effet de ma peur, si je la sentais physiquement contre moi, ou si les hommes avaient déjà commencé à s'approprier mon corps frêle et mince. Je me débattis alors qu'ils arrivaient, mais peine perdue. J'étais seule, seule dans le silence de la nuit, perdue, entourée de 6 hommes forts dont les corps déjà émoustillés puaient l'alcool et la sueur rance qui imprégnaient la taverne. Répugnée, j'avais envie de vomir et je n'osais m'imaginer les scénarios qu'ils visualisaient alors qu'ils ne se contentaient plus seulement de me regarder en riant. Je poussai un hurlement de terreur pure lorsqu'on m'arracha ma cape. Puis, le reste sembla débouler comme une suite logique, comme si en fait, c'était prévu, une destinée dont la sombre toile m'avait déjà prise...

      Allez... allez viens... viens avec nous... tu n'as pas le choix... tu es seule. Toute seule.

    Je sentais leur immonde respiration contre ma nuque. Puis, tout s'embrouilla dans mon esprit, comme si, propulsée dans une dimension parallèle par mon inconscient qui tentait de m'épargner cette souffrance, je ne savais plus trop ce qui se produisait. Mes vêtements déchirés gisaient au sol. Leurs lèvres que je sentais contre la mienne, contre ma bouche, contre ma peau blanche qui frissonnait alors que le gel intenable se dressait contre moi, à l'image de ces hommes qui, les mains aux ongles coupants, se baladaient contre mon corps qui leur semblait offert avec si peu de résistance... Dans un autre monde. J'étais dans un monde inconnu. Souffrance. Blessure. Douleur. Tristesse. Épouvante. Désespoir, tout cela se mêlait dans mon coeur à la vitesse de la lumière. La douleur se propageait en moi tandis qu'ils se partageaient le corps de la pauvre petite demoiselle. Puis, je LE vis. William Sanders. Qui riait autant sinon plus fort encore que les autres, qui ne se gênait pas pour agripper mes cheveux d'une main ferme alors que ses doigts présomptueux se permettaient de s'imiscer en moi, alors que je le dévisageais, brisée. Il me força à m'allonger au sol et malgré mes suppliques déespérées, malgré mes pleurs, mes douleurs, mes sanglots de terreur... rien n'y fit. Le pourceau se coucha sur moi, me travaillant à un point que je me sentais affreusement écartelée par ce monstre immonde. Et lorsqu'il eut terminé, ce fut au tour de ses compagnons... Je finis par m'évanouir, bénissant l'inconscient qui arrivait, prenant cette perte de conscience comme un présage de mort que j'accueillais à bras ouverts. Brisée. J'étais brisée mentalement tout comme physiquement, rouée de coups, saignant de partout. Un ange bleui couvert du sang de ses blessures qui gisait ainsi, nu, au fond de la ruelle.

    * * *

    Il me sembla alors que tout se passa très rapidement. On m'emporta, me soulevant avec force. Tout mon corps souffrait, mais ce n'était rien quand on comparait cela aux souffrances auxquelles j'allais par la suite avoir droit... J'entr'aperçus son visage dans la tourmente, cet ange magnifique dont le visage à lui seul m'illuminait tout entière. Moi qui croyais voir la beauté en me contemplant dans un miroir, je ne m'étais jamais sentie si petite, si ... insignifiante. Puis, le contact froid de ses lèvres contre mon cou pourtant transi de froid ... électrisant. Puis la douleur. Une coupure faite par des dents acérées à en faire peur au plus psychopathe des bouledogues... Et enfin, la brûlure, ô combien terrible brûlure. Écartelée, j'avais l'impression d'être écartelée tandis qu'on appliquait sur ma chair à vif des fers brûlants, des charbons ardents. Comme si un feu plus féroce et terrible que l'enfer avait pris sa source en moi, cette brûlure incommesurable qu'il m'est encore aujourd'hui difficile de décrire. Plus noir que noir, est-ce possible? Oui. Comment le décrire? Je ne le sais pas, il n'y a pas de mots. De dire que je souffrais ce que mille martyrs durent souffrire est un large euphémisme. C'était pire, pire que tout, plus terrible encore que la Vie. Je souhaitais mourir, si j'avais pu hurler, j'aurais hurlé qu'on me tue sur le champ. Qu'on me tue, oui, qu'on m'achève, qu'on me laisse enfin en paix! Tout mais pas ça! J'étais prête à l'éternelle damnation, oui, pour que cela cesse! Et après des heures de souffrance, veillée par l'ange qui m'avait ramenée avec lui, sous ses ailes, je m'éveillai. J'ouvris les yeux, et je percevais absolument tout. Et tandis que j'ouvris mes nouveaux yeux rouges comme des braises, je maudis la vie. Je maudis la vie et je souhaitai être morte. J'aurais voulu qu'il me laisse croupir dans cette ruelle. Morte.


Dernière édition par Alayna Owens le Jeu 12 Mar - 4:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alayna Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Votre pseudo : PLATiiNE
Your Greatest Fear : MEM0RIES
My darling Sin : CAN I SAY DUSTIN?
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 08/03/2009

Through your eyes
How old are you?: 118 ans - 18 ans en apparence
Power: On m'a pourtant dit que mes yeux avaient un pouvoir hypnotique... aucun pouvoir.
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 7:25


AND REALLY NEED HIM BAD?

L Is For The Way You Look At Me ; Chapter II


Citation :
Cette partie est un peu plus libre, puisque vous devez raconter un évènement marquant de la vie de votre personnage. Vous avez le champ libre, tant que ce soit un fait important, et qui a eu une répercusion sur lui.

    La maison ne résonnait de nul bruit, seul le le silence enrobait l'obscurité glauque qui semblait s'être infiltrée partout. Au dehors de cet abri improvisé, de cet arrêt providentiel afin de se protéger de la fureur des éléments, le vent soufflait en tempête avec la rage qui caractérisait les brusques changements climatiques. Aucun son à l'intérieur du manoir abandonné, pas le moindre souffle, que la mélodieuse musique de la pluie ruisselant contre les carreaux des fenêtres en vitrail. L'endroit, décoré avec luxe et bon goût, semblait bien avoir été abandonné avec grande précipitation par ses anciens occupants qui avaient filé en douce pendant la nuit, abandonnant la maison au premier venu. Sombre, elle était si sombre et noire, même tandis que sa carcasse d'encre se détachait dans la nuit alors que les éclairs se faisaient voir, suivis de près par le tonnerre qui rugissait, preuve que l'orage ne se situait pas bien loin du manoir. L'air était froid, presque aussi froid que ma propre peau, moi qui marchais pieds nus sur la surface glacée mais pourtant tiède à mon contact du plancher de bois franc dont était constitué le salon principal. Je me déplaçais doucement, sans bruit comme toujours et sans grande précipitation, puisque j'avais bien sûr tout mon temps devant moi. Mes mains aux longs doigts effleurant les murs comme si je souhaitais me souvenir de leur texture parcheminée, je me dirigeais vers le trésor de la pièce. Bien sûr, quelqu'un d'autre aurait pu croire que le véritable objet de valeur était la table-basse qui trônait entre les fauteuils, mais je connaissais bien cet instrument, un superbe clavecin de modèle qui m'était bien antérieur. Je ne pus résister à glisser mes doigts sur ses touches couvertes de poussière, y laissant des marques légères mais bien visibles. Le son délicat et harmonieux qui s'échappait de l'instrument multi-centenaire m'encouragea tandis que j'amorçai la pièce considérée comme l'apothéose de la carrière de Wolfgang Amadeus Mozart, cette pièce qu'il avait composée alors qu'il se mourait: le Requiem.

    Les notes emplissaient l'air pourtant saturé de poussière de la pièce tandis que mes paupières pâles, d'une blancheur de neige à l'image du reste de mon anatomie, se refermaient avec douceur sur mes yeux autrefois bleus comme le ciel alors d'un noir d'obsidienne. Emportée par la passion de la musique, je ne sentais pas les touches blanches et noires du clavecin sous mes doigts, je n'entendais plus le tonnerre ni la pluie au-dehors, la poussière de l'endroit n'agaçait plus mon nez. Tout ce qui importait, tout ce qui m'emplissait était cette musique divine, alors que je finissais par changer de pièce sans même m'en apercevoir, occupée que j'étais à me délecter de la plénitude que cette musique des dieux provoquait en moi. Mon esprit semblait se détacher, se dédoublant comme bien souvent. Une part de moi, complètement indépendante de l'autre, s'abreuvait de la musique délicieuse issue de l'antique instrument qui vibrait sous mes doigts, tandis que l'autre réfléchissait. Un souvenir me revint à l'esprit, tandis que je poursuivais cette adaptation au clavecin de Walkyrie, composée par le génie Wagner. Mon cou bascula, entraînant dans son élan ma tête, mes yeux fermés tournés vers le plafond dont le seul éclairage était celui, naturel, des éclairs. Le tonnerre rugit, puissant comme l'éternité, et tout disparut.

    Souvent ce rêve hantait-il mes nuits, même si de par mon nouveau statut de vampire, je ne rêvais pas. Lorsque, lasse des autres ou de ma journée, je m'asseyais avant de déposer mon visage entre mes mains, songeuse, mes souvenirs revenaient me hanter, aussi poignants et prenants qu'un de mes songes. Je revivais l'intensité de chaque moment... Je revins à la réalité en croisant le regard de Dustin. Ce jour-là, j'avais été particulièrement distante avec les autres, signes que ma mémoire me harcelait. Ils avaient appris à ne pas trop me chercher lorsque celle-ci venait me hanter. Néanmoins, Dustin était là. Mes grands yeux dorés croisèrent les siens, et il put lire en moi l'irrascible peur que je n'osais exprimer à voix haute, comme un murmure d'angoisse qui n'osait franchir mes lèvres froides comme la glace... Il m'attira à lui, comme si je n'étais pas plus lourde qu'une poupée de chiffon, ce qui était presque le cas, et me serra entre ses bras musculeux. Je fermai les yeux, enfin en paix, enfin l'esprit tranquille. Du moins, pour le moment.

      Je t'aime, Dustin...


Dernière édition par Alayna Owens le Lun 16 Mar - 5:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alayna Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Votre pseudo : PLATiiNE
Your Greatest Fear : MEM0RIES
My darling Sin : CAN I SAY DUSTIN?
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 08/03/2009

Through your eyes
How old are you?: 118 ans - 18 ans en apparence
Power: On m'a pourtant dit que mes yeux avaient un pouvoir hypnotique... aucun pouvoir.
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 7:26



    AVATAR : Doutzen Kroes <3
    PSEUDO : Xhulia... mais appelez-moi PLATiiNE ^^
    SEXE : Fille, aux dernières nouvelles!
    AGE : 18 ans
    NIVEAU DE RP : mouarf

    PRESENCE SUR LE FORUM :
    le plus souvent possible, mais avec les études, le boulot, le copain (et la soeur (a)), je suis pas exactement wonder woman, hein! =P
    OU AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM:
    "Tsais Xhu, y'a un forum sympatique où un rôle important s'est débloqué"
    "Montre, voir?"
    Et me voilà! =]
    QU'EN PENSEZ VOUS:
    Très beau, j'aime beaucoup le fait que vous ayiez retourné quelque peu le concept de Twilight, enfin un peu d'originalité!
    Bravo! =)
    COMMENTAIRES(S) :
    Voir ci-dessus! =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 34
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 9:21

Bienvenue, et merci pour ton inscription! <3

Bon courage pour ta fiche! Wink

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 28
Votre pseudo : Pow
Mood : Tentation is here
Philosophy : Trop de sang à couler essayons à présent de réparer les dégats
Your Greatest Fear : Lose them.. Both Of her(s)
My darling Sin : Fights xD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 19/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 162 ans
Power: Ressentir et influencer les émotions l'entourant
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 13:12

Ah j'adore la musique de ton poste !!! en voila une soeur qui a du goût.
Bienvenue parmis nous !
C'est mon petit frère qui va être heureux !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alissa Brown
Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 28
Votre pseudo : Ronny
Mood : Strange but Smiling
Philosophy : Everybody's friend is nobody's friend
Your Greatest Fear : Les endroits trop étroits, accessoirement le sang et monter sur un cheval.
My darling Sin : Strawberries, when there are in Forks
Date d'inscription : 11/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 18ans
Power: Nop
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 14:13

Han j'adore ton avatar!
Bienvenue sur le forum <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alayna Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Votre pseudo : PLATiiNE
Your Greatest Fear : MEM0RIES
My darling Sin : CAN I SAY DUSTIN?
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 08/03/2009

Through your eyes
How old are you?: 118 ans - 18 ans en apparence
Power: On m'a pourtant dit que mes yeux avaient un pouvoir hypnotique... aucun pouvoir.
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 14:20

Merci beaucoup tous les trois! ^^
& Merci Nate ^^
& Alyssa :)

Bon, faut que je trouve un peu d'inspiration pour les 2 rp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1094
Age : 24
Votre pseudo : &.| Little-Surfeuz
Mood : &.| M'a-t-on déjà vue sincèrement en colère?
Philosophy : &.| Si quelqu'un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
Your Greatest Fear : &.| Without him, i'm nothing.. So lose him.
My darling Sin : &.| Him. My love. My angel. My prince.. (L)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 154 (mais 25 en apparence)
Power: I see in the future..
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 14:49

Ma soeurette Ah, c'est cool que tu arrives, vivre dans un monde de mecs c'est paaaas évident xD Bonne chance pour tes RP, j'adore ce début de fiche

Diis, Nate, ça insinue quoi « en voila une soeur qui a du goût » ? xDD

_________________
« Je n'ai jamais
accordé d'importance à
la manière dont j'allais mourir,
mais mourir à la place
de quelqu'un que j'aime me semble
être une bonne façon de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 28
Votre pseudo : Pow
Mood : Tentation is here
Philosophy : Trop de sang à couler essayons à présent de réparer les dégats
Your Greatest Fear : Lose them.. Both Of her(s)
My darling Sin : Fights xD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 19/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 162 ans
Power: Ressentir et influencer les émotions l'entourant
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 14:55

Vesper Bratford a écrit:
Diis, Nate, ça insinue quoi « en voila une soeur qui a du goût » ? xDD

Ca insinue qu'a part pour moi tu fais de mauvais choix XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1094
Age : 24
Votre pseudo : &.| Little-Surfeuz
Mood : &.| M'a-t-on déjà vue sincèrement en colère?
Philosophy : &.| Si quelqu'un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
Your Greatest Fear : &.| Without him, i'm nothing.. So lose him.
My darling Sin : &.| Him. My love. My angel. My prince.. (L)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 154 (mais 25 en apparence)
Power: I see in the future..
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 14:56

Alors j'avoue que pour certains points, t'as pas tort ... Mais j'suis vexée quand même

_________________
« Je n'ai jamais
accordé d'importance à
la manière dont j'allais mourir,
mais mourir à la place
de quelqu'un que j'aime me semble
être une bonne façon de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 28
Votre pseudo : Pow
Mood : Tentation is here
Philosophy : Trop de sang à couler essayons à présent de réparer les dégats
Your Greatest Fear : Lose them.. Both Of her(s)
My darling Sin : Fights xD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 19/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 162 ans
Power: Ressentir et influencer les émotions l'entourant
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 14:57

On se réconcillira sur l'oreiller, ou mon poste te ferras fondre au choix^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1094
Age : 24
Votre pseudo : &.| Little-Surfeuz
Mood : &.| M'a-t-on déjà vue sincèrement en colère?
Philosophy : &.| Si quelqu'un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
Your Greatest Fear : &.| Without him, i'm nothing.. So lose him.
My darling Sin : &.| Him. My love. My angel. My prince.. (L)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 154 (mais 25 en apparence)
Power: I see in the future..
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 15:01

Haaaan <3 J'ai hâte de voir ça ^^

_________________
« Je n'ai jamais
accordé d'importance à
la manière dont j'allais mourir,
mais mourir à la place
de quelqu'un que j'aime me semble
être une bonne façon de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alayna Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Votre pseudo : PLATiiNE
Your Greatest Fear : MEM0RIES
My darling Sin : CAN I SAY DUSTIN?
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 08/03/2009

Through your eyes
How old are you?: 118 ans - 18 ans en apparence
Power: On m'a pourtant dit que mes yeux avaient un pouvoir hypnotique... aucun pouvoir.
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 15:08

Ahhh oui, j'ai entendu parler de cette histoire.... fracassante, disons Suspect
Nathaniel, je suis toujours dispo pour une partie de football avec la tête de l'agresseur pour la balle!


&& Merci beaucoup Vesper ^^
J'ai le don de me compliquer la vie pour mes fiches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Bratford
Admin _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2483
Age : 31
Votre pseudo : Stace
Your Greatest Fear : La* Perdre
My darling Sin : Le Puma xDDD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 135 ans
Power: Télépathie
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 15:21

    Jadore la présentation de ta fiche !!
    Bon courage pour finir tout ca
    Et bienvenue sur le forum

_________________
    And Then
    The Lion Fell in Love
    With the Lamb...

    (c) Misery Angel/ breaded_fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1094
Age : 24
Votre pseudo : &.| Little-Surfeuz
Mood : &.| M'a-t-on déjà vue sincèrement en colère?
Philosophy : &.| Si quelqu'un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
Your Greatest Fear : &.| Without him, i'm nothing.. So lose him.
My darling Sin : &.| Him. My love. My angel. My prince.. (L)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 154 (mais 25 en apparence)
Power: I see in the future..
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 15:26

Ah ouii, Alii était, disons.. Très dispo' pour en flanquer une à Alex Razz Le pauvre, lui qui pensait que tout allait être réglé facilement.. x) C'est là qu'on a compris que toucher à un cheveux d'un membre de la famille sans autorisation, c'est vraiment paas bon pour la vie xD Alii veut aller lui mettre une raclée (ils parlaient de tronçonneuse, hier oO) Nate veut s'en occuper seul (c'paas nouveau xD) et Dustin, j'ai l'impression qu'il n'hésitera pas à foncer tête première dans l'tas Razz Decky, pour sa paart, j'vais lui demander de rester saaagement avec Enea. Breeeeeef, ça va être complètement débile

_________________
« Je n'ai jamais
accordé d'importance à
la manière dont j'allais mourir,
mais mourir à la place
de quelqu'un que j'aime me semble
être une bonne façon de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Bratford
Admin _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2483
Age : 31
Votre pseudo : Stace
Your Greatest Fear : La* Perdre
My darling Sin : Le Puma xDDD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 135 ans
Power: Télépathie
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 15:28

Voila... A cause d'Enea, jsuis privé de bagarre

_________________
    And Then
    The Lion Fell in Love
    With the Lamb...

    (c) Misery Angel/ breaded_fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1094
Age : 24
Votre pseudo : &.| Little-Surfeuz
Mood : &.| M'a-t-on déjà vue sincèrement en colère?
Philosophy : &.| Si quelqu'un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
Your Greatest Fear : &.| Without him, i'm nothing.. So lose him.
My darling Sin : &.| Him. My love. My angel. My prince.. (L)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 154 (mais 25 en apparence)
Power: I see in the future..
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 15:32

Tu veux qu'elle se fasse bouffer, oui ou non? xD

_________________
« Je n'ai jamais
accordé d'importance à
la manière dont j'allais mourir,
mais mourir à la place
de quelqu'un que j'aime me semble
être une bonne façon de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 31
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 15:33

Welcome miss, bon courage pour finir ta présa et bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Alayna Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Votre pseudo : PLATiiNE
Your Greatest Fear : MEM0RIES
My darling Sin : CAN I SAY DUSTIN?
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 08/03/2009

Through your eyes
How old are you?: 118 ans - 18 ans en apparence
Power: On m'a pourtant dit que mes yeux avaient un pouvoir hypnotique... aucun pouvoir.
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 15:34

Declan } mercii beaucoup ^^
Mais pour le 3/4 de la mise en page je dis un immense merci à ma soeur, elle a été assez gentille pour me faire les bannières et m'expliquer les codes à mettre, parce que moi et les codes, on fait 100000 .. Rolling Eyes

Non mais!
Et puis quoi encore!
De toute façon, une tronçonneuse, ça fait pas propre (a)
Les dents c'est mieux! =P

Merci Olivia ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander W. Jonhson
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 318
Age : 27
Votre pseudo : Alex
Your Greatest Fear : Peur, mort...
My darling Sin : La nourriture et les bons petits plats....
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 27/02/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 17:38

Bienvenu...
Tient une Bratfort... c'est super xD
Sinon Vesper, Nate et Declan... on flood pas sur les fiches des nouveaux juste pour dire comment on va me tuer... ça s'appelle un manque de politesse, surtout que c'est moi qui va vous tuer xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1094
Age : 24
Votre pseudo : &.| Little-Surfeuz
Mood : &.| M'a-t-on déjà vue sincèrement en colère?
Philosophy : &.| Si quelqu'un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
Your Greatest Fear : &.| Without him, i'm nothing.. So lose him.
My darling Sin : &.| Him. My love. My angel. My prince.. (L)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 154 (mais 25 en apparence)
Power: I see in the future..
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 17:40

Tu as dis que tu n'allais pas me tuer x)
Par contre, no comments sur ce que tu as décidé de me faire .__.

_________________
« Je n'ai jamais
accordé d'importance à
la manière dont j'allais mourir,
mais mourir à la place
de quelqu'un que j'aime me semble
être une bonne façon de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alister Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1118
Age : 26
Votre pseudo : J0KER
Mood : T0RMENTED
Philosophy : Créer, c'est vivre deux fois___ A. Camus
Your Greatest Fear : EUX ; JE NE VEUX PAS QU'ILS V0US BLESSENT...
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 03/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 35 ans en apparence, 30 ans officiellement, mais en réalité 380 ans
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Dim 8 Mar - 19:02

Ben oui tiens, tous nous tuer... dans tes rêves!
Anyways, bienvenido cocotte! <3

_________________
[list]
[list]uc[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dustin Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 27
Votre pseudo : Alexa, Posh
Mood : It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll, I remain standing !
Philosophy : Aucun, ma force est déjà un bon atout !
Your Greatest Fear : To Don't Be Strong Enought
My darling Sin : The Fight, For Fun !

And Having S** With Aly' !
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 108 ans
Power: I'm The Strongest !
Relationship:
MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   Mer 11 Mar - 19:55

Bon sang, j'arrive trois heures après tout le monde !!! Trop nul je suis !!!

J'adore ta fiche Miss !!! Zavez vu, c'est Aly' qu'a fait ça, et c'est ma mienne de dulcinée !!!

Alex', tu touches à un cheveu d'un Bratford et t'existes plus !!! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: is it a crime to say i love you so? . alayna   

Revenir en haut Aller en bas
 
is it a crime to say i love you so? . alayna
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Préface :: Enter The Darkness :: { Ready }-
Sauter vers: