AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 21 Grammes ; It'll Be Just As If We Had Never Been There...

Aller en bas 
AuteurMessage
Alister Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1118
Age : 26
Votre pseudo : J0KER
Mood : T0RMENTED
Philosophy : Créer, c'est vivre deux fois___ A. Camus
Your Greatest Fear : EUX ; JE NE VEUX PAS QU'ILS V0US BLESSENT...
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 03/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 35 ans en apparence, 30 ans officiellement, mais en réalité 380 ans
Power:
Relationship:
MessageSujet: 21 Grammes ; It'll Be Just As If We Had Never Been There...   Dim 22 Fév - 3:55




« Même en Enfer, régner est digne d'ambition ;
mieux vaut régner en enfer que de servir au ciel »
John Milton


    ________________LA MORT_____
    C'est l'arrêt irréversible des fonctions vitales, la fin de la vie par opposition à la naissance, l'absence de vie. Le coeur s'arrête de battre, l'activité cérébrale cesse. Qu'est-ce qu'il reste, dans ce cas? Le corps. Un corps matériel, voué à la Terre, qui finira par retourner à la Terre dont il est issu. N'y a-t-il donc pas plus que cela? Mais bien sûr que oui. Un corps immatériel, dirons-nous. On en a longtemps parlé, et pourtant, cela restera probablement l'un des plus grands mystères qui soient: l'âme. En 1907, un brillant médecin du nom de Duncan MacDougall a observé que les corps perdaient exactement 21 grammes au moment de la mort. 21 grammes. C'est donc votre nouveau poids. Depuis la nuit des temps, les civilisations ont essayé d'expliquer ce qui se passe après la mort, s'accordant pour dire qu'il y a l'enfer pour les âmes des damnés et des ''méchants'' & le paradis pour les âmes des bons et vertueux. Peut-être les religions ont-elles réussi à faire avaler ces choses à leurs disciples, mais il en est toute autre chose ici. Vous venez d'arriver par une barque très étrange, venant d'une mer qui n'avait aucune fin. Vous avez vécu, d'accord. Maintenant, vous êtes morts, désolé de vous l'apprendre aussi brusquement. Vous êtes coincés dans cet endroit que certains appellent Le Purgatoire. Car en fait, les religions ont tort: l'enfer et le paradis, ça n'existe pas. Et au purgatoire, toutes les âmes vont...

    Vous vous attendiez à passer la vie éternelle dans un champ illuminé de fleurs à chanter avec une harpe à la main, enveloppé dans une toge blanche? Les toges sont passées de mode. Non. Au Purgatoire, tous y vont dès la mort, et autant vous dire que la vie y est bien différente de celle que vous meniez auparavant. Le Purgatoire pourrait être synonyme de folie, de débauche. Les gens y sont excentriques, un peu patraques, quelque peu illuminés... Bref, ne vous attendez pas à trouver ici quelque ressemblance que ce soit avec votre vie précédente. Vous ne savez pas trop ce qu'il se passe ici, et personne ne pourrait vous donner d'explication, puisque personne ne sait rien. Sauf peut-être ce jeune homme mystérieux que vous avez vu plusieurs fois déambuler dans les rues sous un maquillage étrange et effrayant, celui-là même qui vous a accueillis au Purgatoire? Et quand vous essayez de lui courir après, il disparait, bien sûr... Que dire de tous les autres gens loufoques qui ont une deuxième peau, un déguisement et dont vous ne connaissez pas sa véritable identité? Avez-vous déjà dansé avec le diable sous la pleine lune?

    Bienvenue au Purgatoire.
    Copyright 21 Grammes


(c) FoX
« Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe ;;
Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau ! »
Charles Baudelaire


    « Vous les avez vus, ces pauvres petits nouveaux arrivants qui ne savent pas où ils vont, où ils sont et encore moins pourquoi ils sont ici? Ne vous semblent-ils pas amusants, à vous aussi? Ces petites âmes fraîchement arrivées, qui ignorent tout de ce monde, de tout ce qui est folie. Qu'ils viennent, qu'ils viennent, certains d'entre nous ne sommes pas bien méchants, savez-vous? Je les accueille, ce grand sourire au visage, leur montre la ville pour les rassurer afin de mieux les attraper par la suite... Ils ne comprennent pas où ils sont, ce qu'ils font ici. Ces petites âmes sont au Purgatoire. Sans considération par rapport à leurs actes passés, ils arrivent ici pour vivre après la vie... nés pour mourir, morts pour vivre... Combien de temps leur faudra-t-il pour flancher? Cela prend plus de temps qu'on ne pourrait l'imaginer... cependant, ils sombrent tous, éventuellement, dans cette folie ambiante, et, et... vous ne souriez pas, voyons?!! Vous ne trouvez pas ça drôle, vous?!! Why so serious?!»

    « Je crois... je crois que je suis morte. Que s'est-il donc passé? Il me semble que je vis un rêve, que cela n'existe pas. Au fond, rien de tout ceci existe et je vais bientôt me réveiller dans mon lit, couvert de sueurs froides. Pourtant, pourtant, je crois bien que cet univers est plus réel encore que ma vie. Dans un sens, c'est loufoque à dire... Avec tous ces gens qui se baladent sans but dans la ville, ces malades qui se déguisent la nuit et ces autres qui ont développé des pouvoirs... On devrait prévenir les gens de ne pas mourir. De ne pas mourir, parce que qu'il existe une vie après la vie.. Parce que cette vie est encore plus déconcertante que la précédente. Que les gens ne sont vraiment pas normaux. Ils sont fous! Ils sont tous fous, ici! Et pour cause: celui qui nous a accueillis, ce fameux Joker, qui nous a tous accueillis... Il ne nous a rien expliqué!! Personne ne sait ce qu'on peut bien ficher ici, personne ne sait si nous allons éventuellement nous en sortir... Car ici, on ne meurt pas. On souffre. On souffre éternellement, et après, on ne se demande plus pourquoi tout le monde est fou, au Purgatoire... »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
21 Grammes ; It'll Be Just As If We Had Never Been There...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Hors Jeu :: Our Friends-
Sauter vers: