AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 P'ti Casse croute ?[Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jalen Prinsen
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 31
Votre pseudo : Islane
Your Greatest Fear : Perdre sa liberté xD
My darling Sin : La chasse...^^
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 19/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 175 ans
Power: Créé des illusions dans l'esprit de sa cible
Relationship:
MessageSujet: P'ti Casse croute ?[Libre]   Sam 21 Fév - 4:10

    Pas un chat…les rues étaient quasi désertes, allait-il devoir se contenter d’un vulgaire animal pour ce soir ? Cette idée lui plaisait guère, non pas qu’il avait une dent contre les animaux, a vrai dire il avait même plus de respect pour eux que pour les Hommes. Il fallait cependant reconnaître que leurs sangs étaient moins riches, et oui en plus d’être infect il était difficile ! Les cinq sens aux aguets et tout de noir vêtu pour se confondre dans la nuit, le jeune vampire comptait bien s’offrit un repas digne d’un restaurant 5 étoiles. Mais au bout d’un bon moment d’attente, la mauvaise humeur commençait a se faire sentir chez Jal’, oui bon il est vrai que connaissant son caractère, il est difficile de savoir quand elle n’est pas au rendez vous XD. C’est alors qu’il tomba sur une proie de luxe enfin deux, un couple…de quoi le satisfaire amplement. Tout de noir vêtu, Jalen n’eu pas trop de mal a les suivre sur quelques mètres, si les voir aussi amoureux lui procurait un profond dégoût, l’odeur qu’ils dégageaient ne faisait qu’accroître sa soif et son envie de jouer un peu avec eux. Lorsque le couple entra main dans la main dans une ruelle sombre et surtout a l’abris de tout les regard, Jal’ passa enfin a l’attaque. Voila sans doute le seul moment durant lequel la bonne humeur était au rendez vous ! Dommage qu’il n’y ait personne pour en profiter n’est ce pas ?

    Mais comme ci se nourrir de leurs sangs n’aurait pas été suffisant, Jal’ les emmena dans un coin de verdure plus en retrait de la ville, histoire de pouvoir s’adonner a un petit jeu en toute tranquillité…les deux individus a terre, Jalen les regarda un fin sourire aux lèvres, quel sort allait-il bien pouvoir leur réserver ? C’est alors que son regard se porta sur l’une des mains de la jeune femme, trouvant à l’un de ces doigts un anneau. A cet instant, le jeune vampire était partagé, non non n’allez pas vous imaginez que le doute c’était emparé de lui sur l’issu de cette rencontre. Non en réalité, il était surtout partagé entre son sentiment de dégoût face a ce symbole d’amour et une satisfaction car a l’instant présent, il savait par quel moyen il allait s’y prendre…


    - Tu l’aimes vraiment ?

    Demanda Jal’ a l’homme qui semblait perdu entre la peur et l’incompréhension. Sa gorge trop serrée pour articuler le moindre mot, il se contenta d’acquiescer d’un signe de tête.


    - Tu serais donc prêt à donner ta vie pour elle ? Apres tout que dit on déjà ? Ah oui ! « Blablablabla…jusqu'à ce que la mort vous sépare », je m’occupe de qui en premier ? Toi ? ou elle ?

    Le couple se figea, se regardant dans les yeux entre pleur et terreur, Jal’ lui, les observa attentivement guettant la moindre réaction de leurs part, amusé bien sur par la situation qu’il provoquait. L’hésitation de l’homme a genoux était pus que palpable, après tout l’instinct de survit le poussait sans doute a espérer une meilleurs fin et par conséquent a se sauver lui-même plutôt que sa bien aimée.

    - Ca fait quoi ma jolie ? De découvrir que l’homme de ta vie n’est pas en faite celui que tu espérait tant ? Lâche et prêt a tout pour sauver sa vie ?


    Jalen approcha dangereusement son visage de celui de la jeune femme, la regardant les yeux tout en ayant un fin sourire aux lèvres…Cette nouvelle proximité crée entre son cou et ses lèvres ne fit qu’accentuer sa soif, s’apprêtant enfin a passer à l’entrée, il se coupa net dans son avancée, se redressant pour regarder dans une direction opposée, une silhouette se dégageant du paysage ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren K. Jonhson
Faiblesse && Ignorance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 33
Votre pseudo : Lesley, chaton, mais vous pouvez m'appeler Keith ou Ren
Your Greatest Fear : Sa folie
My darling Sin : Le plaisir ça compte?
Date d'inscription : 15/02/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: P'ti Casse croute ?[Libre]   Sam 21 Fév - 5:51

    L’attente régit nos vies sans qu’on puisse rien faire, dans un sens je crois qu’il s’agit de l’un de ses charmes. Lorsque les gribouillis prennent forme pour devenir art, lorsqu’enfin les photos apparaissent sur les films, on sent une certaine exaltation, de voir notre patiente enfin récompenser. Il existe bien cette illusion d’instantané, cependant, le simple fait de devoir retravailler nos clichés, prouve qu’il ne s’agit que d’une illusion. Je crois que l’une de mes vertus est la patience, ne peut pas représenter que ce qu’il a de mauvais et sans me vanter, je possède probablement plus de qualité que de défaut. Un spectacle avait attiré mon attention, à travers de ma fenêtre un couple des plus adorable semblait déborder de tendresse, suffisamment éclairée par un lampadaire pour être visible. L’envie fut trop forte, approchant quelques feuilles, je décidai d’immortaliser ce moment, calquant d’abord les formes du couple, encore ambiguës sur le papier. Malgré leurs gestes, l’essence était encore gravée dans mon esprit, je me contenterais de faire un portrait des plus réaliste, selon mes humbles observations, ils n’étaient maintenant que simple inspiration.

    De plus en plus, j’abandonnais mes observations pour ce qu’il avait de plus important, mes dessins, j’ignore le temps qui s’était écoulé, mais les amoureux avait mis les voiles. Je sais que c’est stupide, mais je fus légèrement irrité, ils s’étaient permis de partir avant que l’œuvre soit terminée, malgré qu’ils ignoraient probablement être l’esquisse d’un art, aussi éphémères que leurs amours puissent être. J’aurais peut-être dû laisser, pourtant je ne pouvais pas abandonner mon petit, alors je continuai jusqu’à ce que quelque chose attire mon attention, une simple ombre, le couple si j’avais de la chance. Bien que je crains que ce ne soit le cas, cela serait étrange qu’il décide soudainement d’aller en pleine nuit se promener en forêts, bien que j’aie vu plus étrange, ils semblaient être saints d’esprit.

    Une envie me pris d’aller à la recherche de cette ombre, comportement assez particulier, alors pile j’y vais, face je reste. Face, comme si j’était le type de personne à suivre ce que me disait une pièce, ironiquement je crois que je serais resté si c’était tomber sur pile, bref, je me pris une lampe, possible éclaire ainsi qu’armes, bien que si je tombais sur l’un de ses supposés animaux sauvages, cela ne serait d’aucune utilité. En fin de compte, disons qu’il s’agissait qu’une possible source d’éclairage. Le température était glaciale, la prochaine fois que je sortirai pour courir après une ombre que mon imagination à probablement imaginée, je prendrai un manteau plus chaud. Le banc du couple, maintenant vide n’avait plu de réel intérêts. L’intérêt était autre, des traces de pieds plus de talon, traînées dans la poussière. On ne peut pas dire réellement s’il s’agissait d’un combat, plus un instinct, les traces ne continuaient pas, mais il était évident selon de la direction qui avait été prit et les traces de branche briser indiquait qu’on était rentré dans la forêt

    Il existe en nous une sorte de petite voix, figurer cette fois, qui semble vouloir nous ramener à la raison, dire qu’il ne faut pas continuer, de retourner à ses planches à dessin, la brave petite voix. Il existe aussi celle qui nous dit d’y aller, la curiosité, alors on avance quelques pas, simplement pour voir, puis on allume sa petite lampe à double utilité, dont une médiocre et par malheur divins, on fini par entendre une lamentation, presque un sanglot, pour s’apercevoir qu’on a complètement oublier le plus nécessaire dans une occasion comme celle-là, son cellulaire. Dans l’espoir du bon petit scout qu’on devrait tout êtres, une âme charitable ce s’échappe en même temps que des mots légèrement naïfs.

    «Est-ce que ça va?»

    D'accord j’avoue, c’est complètement stupide comme question, puisque de toutes évidences, la réponse est non, mais une voix amicale peut rassurer et diriger en cas de besoin. Les animaux ont généralement tendance à éviter le contact humain, du moins en théorie, dans le pire des cas, je me fais poignarder par un fou sortant d’on ne sait où. Oups, là ça ne me rassure pas trop en fait, je reprends, dans le pire des cas, une jeune femme charmante vient se jeter à ton cou, d’accord on n’y croit pas, mais l’image est plus charmante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jalen Prinsen
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 31
Votre pseudo : Islane
Your Greatest Fear : Perdre sa liberté xD
My darling Sin : La chasse...^^
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 19/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 175 ans
Power: Créé des illusions dans l'esprit de sa cible
Relationship:
MessageSujet: Re: P'ti Casse croute ?[Libre]   Dim 22 Fév - 2:22

    Si Jalen ne ressentait rien d’autre que de la haine et de la répugnance pour le monde qui l’entour, il ne restait pas moins un éternel curieux, a croire que les vampires ne sont pas les seuls a exercer une sorte d’attraction sur les autres. Les humains étaient si…prévisible, stupide ne serait ce que par un égaux surdimensionné, oui bon il est vrai qu’ils n’ont rien a envier aux vampires qui ne sont pas mieux si ce n’est pas pire qu’eux. Mais contrairement aux hommes, ils ne se voilaient pas la face en se prenant pour quelque chose qu’ils n’étaient pas…ce soir encore Jal’ en avait la preuve avec ce couple qui s’était juré amour et fidélité jusqu'à ce que la mort ne les sépares, pourtant chacun suppliait l’autre du regard pour qu’il se sacrifie a sa place. Ou était passé toutes ces preuves d’amour qu’ils se donnaient l’un a l’autre il y’a encore quelque minutes a peine ? Pourquoi succombait ils a l’amour alors qu’en réalité tout ce qui leurs apportent vraiment n’est rien d’autre qu’eux même ? Mieux encore, pourquoi s’unir pour mieux se séparer par la suite ? Tant de question qui restait sans réponse dans l’esprit du jeune vampire. Lui ? Même étant humain il n’avait pas connu l’amour et il ne le regrettait pas , pour lui ce n’était qu’une illusion que les hommes ont inventés pour se donner une raison de vivre , un objectif a atteindre et qui donnera naissance a d’autres par la suite. Des objectifs qu’ils n’arriveront même pas à atteindre pour la plupart d’entre eux, quand bien même si ils y arriveraient, ils gâcheraient tout à un moment donné, rejetant la faute sur l’autre alors qu’il s’agit une fois de plus que le reflet de leurs stupidités..

    Certains restent cependant surprenants, ayant quelque chose de fascinant au point de surprendre le jeune vampire qu’il était, comme cet homme qui venait de faire son entrée alors qu’il s’apprêtait enfin à passer a table en commençant par la demoiselle. C’était étrange comme certains humains se sentent poussé des ailes, prit par le courage (ou la stupidité dans certains cas) volant ainsi au secours des âmes esseulées même si dans le cas présent, il ne devait sans doute pas vraiment avoir conscience de ce qu’il venait de faire : se jeter dans la gueule du loup, ou du moins du vampire. S’étant redressé, Jal’ l’observa dans un premier temps sans prononcer le moindre mot, hésitant a présent sur le sort du bon samaritain qui venait de demander si tout allait bien. L’odeur qu’il dégageait était particulière, présentant un drôle de mélange…sans doute était il artiste ou quelque chose dans le genre. Si le tué n’était pas un problème pour lui, cela pouvait en devenir un, trois disparus en une nuit révélerait un bon nombre de soupçons et le mettrait en danger lui et sa race entière. Peur ? Et oui, même les vampires en ont une, voila sans doute l’un des rares points qu’ils ont en commun avec les humains. Que faire donc ? Prisen allait donc devoir improvisé et jouer la comédie, après tout il avait les apparences de son coté, à le regarder comme ça il ne ferait pas de mal à une mouche non ?


    - Tout va bien, juste une petite minute de grands frissons. Ca m’apprendra à ne plus oublier ma lampe torche.

    D’accord il y avait mieux comme excuse mais qui a dit que l’improvisation était son fort ? Lâchant un fin sourire, il était difficile de croire ou même de deviner quoique ce soit à son sujet. Seul le regard de Jalen pouvait éventuellement laissé à supposer qu’il sortait de l’ordinaire, celui-ci ne traduisant aucune expression ou encore de sentiment, le vide, le néant…Son regard se porta d’ailleurs sur le couple qui dés a présent espérait une nouvelle fin a leurs vies. Un seul et unique regards suffit cependant pour que l’homme et la femme tente de se reprendre, sachant pertinemment que parler de quoique ce soit n’était guère dans leurs intérêts.

    - Hum…a propos vous en n’auriez pas deux, histoire que je ramène ces deux amoureux sans soucis ? Je suis ici depuis peux, et j’ai entendu dire que les rues sont peu sures la nuit…

    C’était le comble non ? Voila qu’il prétendait avoir besoin d’une lampe torche alors que même les yeux bandés il retrouverait son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren K. Jonhson
Faiblesse && Ignorance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 33
Votre pseudo : Lesley, chaton, mais vous pouvez m'appeler Keith ou Ren
Your Greatest Fear : Sa folie
My darling Sin : Le plaisir ça compte?
Date d'inscription : 15/02/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: P'ti Casse croute ?[Libre]   Dim 22 Fév - 22:24

    Il a es choses que je préfère omettre et je crois que cela en fera partis, cette contradiction qui tout aussi déroutante était fascinante. Un visage d’ange ce dessinait à moi, chacun de mes pas semblait donner des très des plus rassurant aux visage de l’homme. Son regard quant à lui les ténèbres enveloppait suffisamment pour que je ne puisse en être juge. Il dégageait un calme presque envoûtant, une once de folie ne laisserait pas ce refléter de lui. Cependant, la peur ce voyait chez ce couple, des gestes craintifs aux regards de l’inconnue. Il est parfois mieux de laisser s’échapper les détails les visages, la scène plus révélatrice qu’un simple visage.

    La lumière décida d’éclairer la jeune femme, les yeux légèrement imprégnés de larmes. L’homme laissant entendre l’un de ses charmes, commençant à entrer dans un rôle qu’il se donnait, celui d’un homme bon. Impossible de dire ce qu’il effrayait ses amants, il semblait en ce moment ne dégager aucune violence, sa voix trop calme pour cela. En côtoyant la folie, on fini par ce méfier des apparences, ce ne serait pas pour lui que je ferais exception, s’il jouait, je pouvais en faire autant et probablement avec plus grands talents.

    Il est rassurant de voir que de ses lèvres il ne sortait pas que de mensonge, il ne s’agissait donc pas d’une pathologie chez lui. J’avoue que je ne l’avais jamais vu ici, probablement alors que sa présence ne se comptait pas encore en thèmes d’années. Une arme excellente à reprendre contre lui et franchement, je parlerai pas de cette rencontre à ma psy, je n’aime pas la voir froncer des sourcils et je sais qu’elle parlerait probablement de paranoïa, raison ou tord, je n’avais pas envie d’en entendre parlé. Tout ça pour dire que je ne laisserais pas un nouveau venus seul avec un couple effrayer, le pauvre n’avait pas besoin de cela, de toute manière qui traîne sur eux deux lampes de poche.

    «Désolé, mais de toute manière je ne crois pas que ce soit prudent, je connais probablement mieux la ville, mais si vous voulez, je peux aussi vous accompagner?»

    Une proposition offerte avec un sourire, je découvrirais assez rapidement si je faisais preuve de délire avancé ou bien s’il fallait réellement s’en méfier. Qui sait, peut-être qu’il s’agissait simplement de paranoïa, après tous quelqu’un de sensé, quoique légèrement égoïste aurait pu facilement décider de s’enfuir, chose qui n’était pas encore arrivée. Il ne semblait pas avoir d’armes, du moins pas à ce que j’ai pu remarquer, mais on ne sait jamais, pour l’instant je voyais ses mains, aucun signe de crispation pouvant laisser croire qu’il possède l’envie d’utiliser une arme. S’ils avaient dû fuir ou simplement se défendre, le moment aurait été parfaitement choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jalen Prinsen
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 31
Votre pseudo : Islane
Your Greatest Fear : Perdre sa liberté xD
My darling Sin : La chasse...^^
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 19/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 175 ans
Power: Créé des illusions dans l'esprit de sa cible
Relationship:
MessageSujet: Re: P'ti Casse croute ?[Libre]   Lun 23 Fév - 21:58

    C’était tellement facile d’endormir la méfiance des gens, ils étaient conçu pour ça : lui et tout ceux de sa race avait se pouvoir d’attraction pour qu’a leurs contact, les gens puissent les trouver fascinant au point de croire qu’ils sont incapable de faire du mal. La sonorité de leurs voix, les traits si parfait de leurs corps, rien n’indiquait qu’ils pouvaient être de parfait sanguinaires, et qu’un mouvement suffirait a leurs brisé la nuque….Si se retrouver dans une situation complexe telle que celle-ci pourrait le perturber au point de se trahir lui-même, ce ne fut pas le cas. Jal’ avait une parfaite maîtrise de lui-même, jouer la comédie n‘était pas un problème. Combien de fois avait il jouer a ce petit jeu pour attirer une victime dans ces filets et cela, sans éveiller le moindre petit soupçon dans leurs entourages le plus proche ? Cent soixante quinze ans de course du chat a la souris, de chasse qui, même si par moment s’avérait plus difficile comme ce soir…ne s’était jamais cloué par un échec.

    Pour le moment l’homme qui se trouvait devant lui était sans doute un peu septique, rien d’alarmant selon Jalen qui s’enferma dans le rôle de l’innocent et qui a vue d’œil, lui va comme un gant. Si le jeune vampire ne s’était pas encore jeté sur le bon samaritain afin de mettre fin à sa vie, c’était bien parce qu’il ne pouvait pas se le permettre, rangeant cette option dans le coin de son esprit ou cas ou que ses plans ne fonctionneraient pas comme prévus. Trois individus disparus la même nuit et cela dans une petite ville comme Forks, ne serait pas de bonne augure pour lui et tout ceux de son espèce. Tous seraient sans doute sur leurs gardes, plus vigilant et pourquoi pas menaçant, pire encore…cela risquerait d’avertir leurs ennemis jurés qui ont pour mission de protéger ces individus.


    - Pourquoi pas, une fois en ville ça devrait aller mais pour y remettre les pieds, votre aide et votre lampe ne seront pas de trop.


    Si prétendre avoir besoin de son aide ne lui plaisait guère, Jal’ ne laissa rien paraître comme a son habitude. Seul un fin sourire aux lèvres éclairait un tant soit peu son visage, un contraste qui s’avérait assez surprenant vu que son regard quand a lui ,ne traduisait rien si ce n’est par leurs couleurs légèrement rubis, sa soif qui le tiraillait toujours.

    - Vous allez pouvoir marché ?

    Demanda Jal’ au couple qui se trouvait toujours a genoux, ne comprenant plus grand-chose suite a ce changement de comportement si soudain. Malgré la terreur, l’homme prit par la main sa femme et se releva en sa compagnie, articulant difficilement un « oui ».

    - Très bien on vous suit.

    Dit il avec un fin sourire aux lèvres en s’adressant cette fois ci a l’homme munis de la torche. S’approchant doucement mais sûrement de l’individus , Jalen prit cependant le soin d’attendre le couple qui restait un peu plus en recul, sans doute un peu plus rassuré tout de même en voyant qu’avec l’intervention de l’individu, Jalen avait complètement changé de comportement. Un nouvel espoir ? Avait il abandonné ses projets ? Voila sans doute, toute les questions dont Jal’ pourrait s’attendre a rencontré si son pouvoir avait été de lire dans les pensés.

    - A propos moi c’est Wade et vous ? Vous devez sans doute habité ici depuis un bon moment pour connaître ces lieux au point de vous y baladez la nuit, je me trompe ?

    Une conversation des plus banale me direz vous ? Mais n’est il pas sensé se faire passé pour un humain des plus banal justement ? Bien évidemment le fait de prétendre être une autre personne était une simple mesure de prudence…Regardant l’homme dans les yeux , il lui adressa un sourire cette fois ci un peu plus large que les précédents , dévoilant ainsi une dentition des plus parfaite…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren K. Jonhson
Faiblesse && Ignorance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 33
Votre pseudo : Lesley, chaton, mais vous pouvez m'appeler Keith ou Ren
Your Greatest Fear : Sa folie
My darling Sin : Le plaisir ça compte?
Date d'inscription : 15/02/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: P'ti Casse croute ?[Libre]   Jeu 5 Mar - 0:49

    Est-ce qu’un loup sous une peau de brebis en fait un agneau, la réponse n’est-elle pas dans la question elle-même? J’étais fasciné par cette tentative d’endormir mon esprit, sa présence n’était simplement pas désirer si on voulait un décor crédible, un couple s’aventurant soudainement dans les bois en pleine nuit, difficile à croire, à moins que quelques choses les aient attirer. Le jeune inconnu était l’une des possibilités, si tels étaient le cas, la situation aurait été inversée, en fait ce qui me tracassait encore plus que la jeune femme effrayée était simplement sa présence. Peut-être que lui demander simplement me permettrait d’éclaircir et enfin être convaincus de sa bonne fois, cependant je ne voulais pas être rassurer, je n’avais pas envie que mon esprit s’endorme par de belles paroles. Les explications peuvent être faussées, pourtant je devais résoudre ce mystère, cela devenait ma fixation. La méthode serait la chose la plus difficile à élaborer, mais je trouverais bien, j’avais déjà mon idée en fin de compte.

    Devant cet individu se trouvait un danger des plus redoutable, son apparence qui laissait endormir l’esprit. L’adulte sembla à un moment s’endormir devant lui, cette apparence joviale, une certaine grâce dans les mouvements. Depuis notre rencontre, j’avais laissé une barrière, rester à l’écart pour une certaine curiosité, je m’étais bien approché, rien qui m’avait laissé apercevoir ses traits parfaitement. La blancheur de sa peau était fascinante, sans parler de la perfection de son visage, possédant cette apparence juvénile. Difficile de dire son âge, je craignais que mes approximations soit fausser, début vingtaine probablement et pourtant…L’enfant fit soudainement surface, devant ses traits si particuliers, le désir de comprendre, de découvrir, je m’efforçais simplement de ne pas m’abandonner à une curiosité malsaine. Malgré son teint blafard, il ne semblait pas malade, j’aurais aimer par un effleurement de sa peau voir si son corps était brûlant ou glacial, si sous se teint ce cachait une maladie nécessitant soin ou simple manque de soleil. Je n’étais pas si pâle, cependant nous avons tous notre propre organisme.

    Puis un rappelle à la réalité ce fit soudainement, lorsqu’il marqua le désire de discuter. «Wade?» Un nom qui attira mon attention, avouons assez peu répandu, presque envoûter par ce petit mot, je le répétai avec une certaine insistance. «C’est un nom assez particulier, est-ce qu’il a une signification précise?» L’origine des prénoms sont parfois intéressante, ainsi que la raison, parfois il s’agit d’une bonne façon d’en connaître plus sur la personne. Malgré mon envie d’arrêter, pour rien manquez de ses réponses, je continuais à marcher, les pauvres âmes méritaient bien de se retrouver en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P'ti Casse croute ?[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
P'ti Casse croute ?[Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernier Casse Croute
» ■ Dernier Casse Croute
» [RPFB] Réveil d'entre les morts à l'heure du casse-croute
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Forks :: Sherwood Forest-
Sauter vers: