AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vanilla, Sun & Honey } Pv

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron T. Maestriani

avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 27
Votre pseudo : Pow
Mood : Heureux
Philosophy : Carpe Diam... Bois tout le sang qui passe xD
Your Greatest Fear : L'Italie
My darling Sin : La vitesse, sentir que rien ne me retient
What are you? : Vampire nomade
Date d'inscription : 01/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 438 ans
Power: /
Relationship:

MessageSujet: Vanilla, Sun & Honey } Pv   Mar 3 Fév - 20:26








    Courir, un effort si simple, une succession de mouvements fluides et parfait, l'impression de pouvoir toucher le ciel du bout des doigts. Oui, j'aimais courir. La course était à moi ce que l'oxygène est aux êtres humains, une drogue dont il est impossible de se passer. Ne vous méprenez pas, je ne suis pas un lâche, mais j'aime courir, la vitesse, le souffle du vent caressant mon corps dur et froid, sont comme une drogue pour moi. Le sang humain avait eut cet effet là sur moi il y a bien des années, mais c'était dans ce qui me paraît être une autre vie, n'allez pas non plus vous méprendre, je n'étais pas foncièrement végétarien, mais ce mode de vie était celui que j'avais choisis depuis quelques temps, non par pas lubie mais parce que j'avais opter pour un nouveau point de vue sur les humains, et sur l'impact que les vampires pouvaient avoir sur eux. Ce brusque revirement avait un nom Karista Masbeth, une humaine dont j'avais bouleversé la vie, une humaine que j'avais transformé malgré moi. De simple proie elle était devenue immortelle, et ce par ma faute, j'avais été négligeant, avec elle mais aussi avec moi, j'étais assoiffé, je savais qu'Ils me traquaient, que les italiens avaient retrouvés ma trace en Angleterre, mais j'avais si soif... Elle était là, si jeune, si fraiche, si tentante. Je n'avais pas pu me contrôler, j'étais sorti de l'obscurité dans laquelle je me terrais depuis des jours et je l'avais faite mienne. Mais ils étaient arrivés... J'avais fuit, laissant derrière moi Karista, a moitié morte, je n'avais pas tirée assez de sang d'elle pour la tuer, la transformation avait eut lieu... Mais cet évènement ne m'avait affecté que cinq ans plus tard. Lorsque nos chemins s'étaient à nouveau croisés. Sa haine envers moi était t-elle... Son attaque m'avait surpris, mais elle n'avait pas triomphé, quatre cent ans d'expérience contre cinq année d'existence. Pourtant elle avait causé plus de blessure psychologique que je le pensais possible. Je m'étais alors rappelé de cette rencontre faite des années plus tôt, deux nomades, des vampires charmants auprès desquels j'avais séjourné quelques temps. Alister et Jayden Bratford, je m'étais souvenu de leur drôle de « régime », je m'étais dis « pourquoi pas ? ». Bien sur il y avait eut des rechutes mais jamais plus je n'avais engendré quelqu'un.

    Le seul problème dans le fait de courir était à mes yeux que n'ayant pas besoin de me concentrer sur ce que je faisais, les vampires ne trébuchaient ne heurtaient jamais d'obstacle, mes pensées avaient tout le loisir de vagabonder, je pensais à Karista. Car c'était son odeur que je sentais dans ses bois. Après des journées à courir, plusieurs pays traversés, j'étais enfin arrivé à Forks. Et l'odeur que je suivais agitais mon esprit, bouleversait mes plans. Karista Masbeth, ici ? Cela signifiait-il... Je me figeais brusquement et me retournais en grognant, elle était douée, je ne l'avais pas entendu tout de suite, mes sens momentanément occuper à traquer l'odeur de ma « fille ». Grondant à nouveau je scrutais attentivement les bois, cherchant le moindre mouvement, le moindre souffle, le moindre bruissement, aux aguets. C'est alors que je perçus la seconde odeur, une odeur si puissante que ma tête en tourna, l'appel du sang humain le bruit chaud et humide d'un cœur, tout prêt. Une chasse... Ainsi Karista n'était peut être pas mon « vampire sanguinaire » dont les exploits avaient étés relatés aux informations sur CNN ?

    N'écoutant que mon instinct je me lançais à la poursuite de ce cœur, l'humain courrait, il était plutôt jeune, je l'apercevais à présent, mais il n'éprouvait aucune peur, il ne « savait » pas, il ignorait qu'il était la source d'une chasse incroyable. D'ordinaire j'évitais de me mêler des affaires des autres, mais j'étais venu jusqu'ici pour cela, empêcher la découverte de notre existence. J'accélérais mon allure, me mettant derrière l'humain, le protégeant de ma présence silencieuse, résistant facilement à l'appel de son sang au vut de mon dernier repas de biche qui remontais à une heure tout juste. Je la sentie ralentir, elle avait repéré mon odeur. Ce battrait-elle pour sa proie ? Je ralentis pour finalement m'arrêter au beau milieu de ce qui me semblait être une clairière. Avenant je m'adossais tranquillement au tronc d'un immense pin, attendant, elle avait ralentit je l'avais entendu, mais elle ne s'était pas arrêter de courir encore, elle était encore un peu éloigné. Je me demandais soudainement comme elle réagirait face à la couleur dorée de mes pupilles, les végétariens devaient être rare dans le secteur, enfin si Karista se trouvait dans le coin peut être pas. J'étais encore trop « nouveau » dans le secteur pour le savoir réellement. Je repensais à Jayden et Alister en souriant, peut être devrais-je tenter de les retrouvés un jour.

    Elle n'était plus loin, je la sentais, son odeur était un curieux mélange de senteur, des odeurs qui me plaisaient alors qu'elles ma chatouillaient les narines, elle sentait divinement bon : la vanille, le soleil et le miel. Un sourire en coin se dessina sur mes lèvres. J'attendais avec impatience de voir à qui appartenait cette odeur si subtile et parfaite, si délicate... Elle rodait autour de la clairière, je la sentais hésité.

    « Je ne mange pas les vampires ! » Lançais-je amusé et intrigué par tant de précautions. « Ni les humains pas ailleurs... Seulement les biches ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyleigh Hawkins
Violence && Vengeance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 27
Votre pseudo : Lili
Your Greatest Fear : Mourrir une 2nd fois... C'est flippant !
My darling Sin : Le sang... Miam !
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 24/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 80 ans, Darling...
Power: Aucun
Relationship:
MessageSujet: Re: Vanilla, Sun & Honey } Pv   Jeu 12 Fév - 23:16

    [Toutes mes excuses, c'est horrible ! ]

    Kyleigh avait beau se retenir, s’efforcer de lutter, elle ne tenait jamais très longtemps. Maudissant cette soif qu’elle ne parvenait pas à étancher, elle arpentait les bois en courant, animée par la rage, laissant ses sens s’éveiller. La chasse… Une occupation semblable à tant d’autres pour certains de ses congénères, et qui pour elle avait toujours été comme une épreuve. Cependant elle cédait à sa véritable nature, incapable de se la jouer « végétarienne ». D’une part elle ne s’en sentait pas capable, et puis ce n’était pas au sein de son clan qu’elle trouverait du soutien… Ryan ? Il se moquerait d’elle, ou encore s’énerverait comme il en avait si souvent l’habitude, se fâchant de l’énergie et du temps qu’elle gaspillait en se posant toutes ces questions.

    Enfin pour l’instant elle laissait tout ça de côté, ses questions s’envolant, comme si elle les semait à chaque foulée, de plus en plus rapide. Elle ne voulait plus penser, ne voulait plus se perdre dans ce tourbillon d’interrogations confuses et ces nombreux regrets sur sa vie passée. Il n’y avait pas à dire, l’éternité, c’était super long (--). C’est là qu’une odeur, des plus alléchante, lui vint jusqu’au narine, poussant son odorat au-delà de ses limites, se surpassant pour la repérer. Le repas venait dans sa direction ! Elle le sentait, tout comme elle sentait sa soif grandir, et ses sens s’alerter. La jolie blonde se rapprochait, prête à assouvir la moindre de ses pulsions en se jetant sur sa proie. Mais une odeur la stoppa, puissante et inattendue, celle d’un vampire. Quand diable aura-t-elle la paix pour chasser ?! Il fallait sans arrêt qu’on la freine, qu’on la coupe dans son élan, elle qui mettait tant de temps à se lancer.

    A ce moment précis, alors qu’elle avait ralentit le pas sans pour autant stopper sa course, elle tentait d’en deviner un peu plus au sujet de l’intrus, dans son périmètre de chasse. Elle s’était faite avoir une fois, à présent elle faisait attention et apprenait de ses erreurs. C’était encore un coup à tomber sur plus fort qu’elle, en réchapper et devoir affronter les railleries de Ryan. Visiblement lui ne bougeait pas, comme s’il attendait qu’elle se rapproche. Prudente, elle ralentit davantage, restant sur ses gardes. A vrai dire, elle trouvait ça louche. Il fallait qu’elle s’avance sans pour autant se faire voir. La discrétion… Tel un félin, avec une grâce incroyable, elle se rapprochait toujours plus, sentant ce parfum envoûtant, si fort…

    Une voix se fit alors entendre. Une voix masculine, emprunte d’un je ne sais quoi qui attisa la curiosité de la belle. Un végétarien… Encore ! Mais c’est qu’ils s’étaient tous donnés rendez-vous ici, et avaient décidés de mener la vie dure à Kyleigh ! Elle allait finir par croire qu’il la traquait ! Hypothèse qui dans le fond gardait de son réalisme, puisqu’elle avait été engendrée par Ryan, et que ce dernier était l’ennemi numéro un de Nathanael, un de ces petits végétariens. Il l’avait repéré, il sentait bien sa présence de toute manière, il fallait qu’elle se montre. S’approchant sans prendre la moindre mesure de se cacher, elle n’en demeurait pas moins sur ses gardes, à l’affût du moindre mouvement suspect, du moindre bruit…


    « Ravie de l’apprendre ! Mais qui es-tu pour perturber ainsi MA chasse ? »

    Elle balada son regard autour d’elle, et finit par le poser sur l’inconnu, adossé contre un des ces arbres gigantesques. Elle le fixa, et sans trop savoir pourquoi était incapable de détourner les yeux de lui, de son visage aux traits si fins et si parfaits. Le rubis de ses yeux plongèrent dans l’éclat caramel de son regard, et elle n’ajouta rien, attendant qu’il prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron T. Maestriani

avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 27
Votre pseudo : Pow
Mood : Heureux
Philosophy : Carpe Diam... Bois tout le sang qui passe xD
Your Greatest Fear : L'Italie
My darling Sin : La vitesse, sentir que rien ne me retient
What are you? : Vampire nomade
Date d'inscription : 01/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 438 ans
Power: /
Relationship:

MessageSujet: Re: Vanilla, Sun & Honey } Pv   Dim 15 Fév - 23:19

    J'avais toujours pris pour acquise ma solitude, Juliette morte je m'étais toujours sentit seul sur terre, la solitude était une vielle compagne, à laquelle je m'étais habituée avec les années. Je m'y étais habitué, elle était devenue une amie, une compagne, j'enviais les couples, les duo de vampires que je rencontrais parfois sur ma route, mais je ne m'étais jamais imaginé remédier à ma solitude, elle faisait partie de moi depuis si longtemps. Près de quatre cent ans. Je m'étais intéressée qu'aux femmes de mon espère pour combler un manque physique plus que sentimental. J'étais un vampire mais avant tout un homme, j'avais des besoins, des envies, séducteur et aimait la douce chaleur de la peau d'une des miens contre moi. Ne m'attachant jamais, une nuit, toujours rien qu'une nuit. Je n'arrivais pas a me rappeler quand pour la dernière fois une odeur avait ainsi affolé mes sens. Je ne notait jamais le parfum d'un des miens d'ordinaire que se soit un homme ou une femme, c'était inhabituel. Aussi mon excitation de voir à qui elle appartenait était justifiée. Je voulais voir a quoi ressemblait la femme qui affolait ainsi mes sens.

    J'étais intrigué par sa prudence, la douceur du son de sa course, par son odeur envoutante. Elle tournait en rond autour de la clairière m'observant sans être vu, je savait qu'être végétarien pouvait effrayé certains des miens, la couleur de mes yeux, mon régime, pourtant je n'étais pas une menace pour eux, j'avais simplement décidé de vivre autrement après tant d'année à vivre de sang et de violence. Karista avait tout fait vacillé, j'avais engendré un vampire, j'avais gâché une vie, et je l'avais payé, elle m'avait vraiment marqué, la sentir ici avait été une surprise et un plaisir, nous devions avoir une conversation elle et moi. Mais pas ce soir, ce soir je voulais savoir qui était cette charmante traqueuse.

    Aussi afin de l'inviter à s'avancer, focaliser sur le son de ses pas je pris la parole, brisant le silence qui s'était instauré entre elle et moi, je n'étais pas une menace, je venais tout juste d'arriver dans le coin, j'étais à Forks depuis cinq minutes que j'avais déjà rencontré la piste de deux vampires. Et d'une meute de loup garous. Mais ce vampire était particulier, mon intérêt n'avait pas été piquer ainsi depuis des années. J'étais dévorée par la curiosité, le besoin de réponse, de la voir. S'est alors qu'elle pénétra dans la clairière.


    « Je m'appelle Aaron très chère.... Ravie de vous rencontrez... Je suis ici depuis peu à vrai dire depuis moins d'une heure... J'ai été surpris de surprendre votre trace et la curiosité m'a poussée a vous arrêtez. Je me vois navrez d'avoir interrompu votre chasse. » Sa voix était courtoise, douce, velouté, cependant une pointe d'amusement, de raillerie semblait pointé dans sa voix.

    Je la fixais sans savoir pourquoi, incapable de détacher mon regard du sien, fasciné par le rouge de ses yeux, par les traits parfais de son visage, une réelle confiance en soi émanait d'elle, de magnifique cheveux blonds ondulaient de part et d'autre de son visage, encadrait d'un halo dorée son visage angélique, elle était belle, mais comme toute les vampires, elle était unique. Parfaite. Je ne sus pourquoi mais j'avançais d'un pas. Attiré par elle irrémédiablement. Je ne savais rien d'elle et pourtant je n'avais qu'une seule envie m'approcher encore. Je fis un pas, un pas de plus, puis encore un autre. C'était insensé et je le savais, mais je ne contrôlais plus rien plongé dans le rubis de ses yeux je perdais pied. Je franchissais les derniers mètres qui nous séparait.


    « Vraiment enchanté » Soufflais-je à quelques mètres de son oreille. « Ravis. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vanilla, Sun & Honey } Pv   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vanilla, Sun & Honey } Pv
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» Honey - Le miel attire les abeilles
» i miss you, honey. » ft. dylan.
» ❁ oh vanilla, chocolate, honey, with a cherry on top
» Vanilla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Les Alentours :: Olympic Mountains-
Sauter vers: