AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jubilee Fae { This childish little demon }

Aller en bas 
AuteurMessage
Jubilee F. Drayton
Violence && Vengeance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 355
Age : 27
Votre pseudo : Mary
Mood : Unstable
Philosophy : « I'm a killer, it can't be otherwise. »
Your Greatest Fear : Eternal loneliness
My darling Sin : Teen Blood
What are you? : Vampire nomade
Date d'inscription : 02/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 116 years old
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 12:46


I met a lady in the meads,
Full beautiful – a faery’s child,
Her hair was long, her foot was light,
And her eyes were wild.


John Keats, La Belle Dame Sans Merci (1820)


Let’s start from the beginning.


NOM : Drayton
« Il y a des années, j’ai dû porter ce nom, ce nom qui est le mien je crois. Je me rappelle du son du D qui explosait faiblement contre mon palais, du R qui roulait sur ma langue, du T qui tapait contre mes dents…Je me souviens de ce nom qui m’appartient. »

PRÉNOM(S) : Jubilee Fae
« Jubilee. Les gens disent parfois « ju-bi-lé » ou encore « ju-bi-li », je ne contredis ni l’un ni l’autre parce que je ne vois pas l’intérêt. Qu’ils disent « lé » ou « li », je m’en fiche un peu. Tant qu’ils reconnaissent que je possède une identité. J’existe. »

SURNOM(S) : Lee, Fée, Bee
« Je n’ai pas d’amis, pas beaucoup de connaissances, mais les entités qui me côtoient un moment m’appellent parfois Lee ou Fée, une sorte de jeu de mots avec mon deuxième prénom. Bee, c’est un petit surnom d’amour, réservé à mes plus proches connaissances…J’aime aussi qu’on m’appelle Darling, Sugar, Honey, Sweetie, Angel, Dear, Love, et autres petits noms que l’on réserve à son aimée… »

ÂGE : 116 ans
« Et je n’ai pas fini de vieillir. Les années ne veulent rien dire pour moi, je tiens le compte simplement par désir de ne pas oublier, pour pouvoir murmurer un jour que j’ai au-delà de cent ans d’existence et que j’ai vu plus de morts dans ma vie que ce qu’un humain normal verrait dans douze vies complètes… »

DATE DE NAISSANCE : 27 novembre 1892
« Je n’ai aucun souvenir de cette époque, aucun souvenir de ce que j’étais lorsque j’étais humaine, aucun souvenir d’une enfance heureuse ou pas…Ma mémoire ne se souvient que d’une douleur aiguë sur mon avant-bras, puis des cris, de mes propres cris…Je ne me souviens que de ma naissance le 03 février 1911. »

LIEU DE NAISSANCE : Bloomsbury (Londres), Angleterre
« Je vois les rues défiler sous mes yeux hagards, la nuit tomber sur la silhouette imposante d’un musée et d’une bibliothèque, les lumières pâles qui illuminent un restaurant près de Russell Square, je vois de jeunes adultes qui quittent les bâtiments universitaires…Ce sont des souvenirs flous vu de mes yeux d’humaine. »

OCCUPATION : Vampire errante
« J’erre sans but, sans avenir, depuis ma transformation. Je m’arrête parfois dans les couvents qui veulent bien de moi pour un moment, pour discuter et apprendre. J’ai soif de connaissances et l’histoire de chacun m’intéresse. Je ne cherche pas à me joindre à qui que ce soit, mais je ne supporterais pas la solitude éternelle. »

GROUPE : We are the bad guys.
« C’est une étiquette erronée qui m’a été collée parce que je ne combats pas ma nature, parce que je me nourris quand j’ai faim…Les humains sont des interlocuteurs intéressants et des repas appétissants. Ils sont à la fois délicieux et sympathiques. Je ne me priverai pas de nourriture, même s’ils supplient. »


What do you live for?


BEHIND THE MASK : « Je me démarque des autres, par ma façon d’être, tout comme chaque entité vivante ou non parcourant cette planète. Mon cœur ne bat plus pour prouver que j’existe, j’ai dû m’y prendre autrement. »

Mon imagination, ma créativité
« Je trouve toujours un nouveau stratagème pour berner mes victimes, un nouveau prétexte pour amener une adolescente discuter avec moi au fond d’une ruelle, un nouveau look pour attirer les hommes, une nouvelle phrase pour aborder quelqu’un. Quand je m’ennuie, je trouve toujours une nouvelle façon de m’amuser, de m’occuper, de passer le temps pour éviter de céder à l’envie de m’asseoir dans un coin et d’attendre la fin de mon éternité. Quand je n’ai pas faim, j’ai toujours une activité sous la main pour me dégourdir. Que ce soit de la lecture, des voyages ou la recherche d’un nouveau compagnon de jeu, je ne me lasse pas de ma vie présente. »

Ma compassion ?
« Je trouve que je suis plutôt bienveillante pour une chasseuse. Je n’ai pas envie de faire souffrir mes victimes juste pour le plaisir de les entendre crier. D’ailleurs je n’aime pas beaucoup les entendre crier ni supplier, c’est pourquoi je ne leur laisse pas le temps d’avoir peur. Je discute avec eux, je partage avec eux leurs sujets favoris, je leur laisse croire qu’il n’y a rien de spécial, que je suis une fille sans histoire qui se sent seule. Et puis au dernier moment, je me montre sous mon vrai jour, je m’excuse vaguement et je les tue sans les faire souffrir. J’ai faim, je suis une tueuse, mais je n’ai rien d’une sadique ! »

Ma soif de connaissances, ma curiosité
« Je n’en sais jamais assez. J’ai envie de tout connaître, tout apprendre, je ne veux pas que l’histoire du monde m’échappe. Souvent, je discute avec mes victimes pour qu’ils me racontent l’histoire de leur vie. Plus ils en ont à dire, plus le temps est long avant leur mort. En fait, je me dis qu’étant donné la vitesse avec laquelle je vais les tuer, mieux vaut faire défiler leur vie avant le moment fatal. Et puis, j’aime savoir qui vient de la ville, qui vient des bas-quartiers, qui a un père alcoolique, qui n’a plus de mère…Souvent, je ne peux m’empêcher d’harceler mes semblables pour connaître leur passé, je crois que je les ennuie quelques fois. Je possède une curiosité sans limite, qui me met parfois dans des situations embarrassantes, mais que je ne peux ignore sous aucun prétexte. Je suis toujours prête à tenter de nouvelles expériences pour calmer mes nombreuses questions. J’aime quitter la routine dont je n’ai jamais voulu, quitter le pays pour de nouvelles aventures, rencontrer des gens pour m’abreuver de ce qu’ils peuvent me raconter sur leur propre petit univers… »

Mon charme
« J’égorge –rapidement mais avec douleur- celui qui osera dire que je n’ai pas de charme. Je crois que mon masque d’innocence fait toute la différence. Devant les hommes qui ne savent comment séduire promptement une femme, alors que moi je me traîne à leurs pieds pour un peu de leur temps (et de leur sang), je suis un cadeau tombé du ciel. Et comme je suis mignonne, je n’ai pas à supplier des heures pour avoir du temps de qualité avec eux. Je ne les laisse jamais espérer plus, je ne les laisse jamais souffrir de leur décision, je les tue avant qu’ils se rendent compte de quoi que ce soit. Reste que je suis charmante, sans le moindre doute. »

Mon insouciance
« Il paraît que je suis insouciante, que mon instinct a une façon particulière de fonctionner. Selon les dires de mes camarades, j’aurais une manière particulièrement ridicule de considérer le danger, quand je saute au dernier moment loin d’un rayon de soleil sur la place publique, quand je vole la jolie bague d’une dame fortunée en passant comme un coup de vent…Mes anciens compagnons de voyage m’ont dit que je semblais tout faire pour être arrêtée par le clan de Pennsylvanie. Et pourtant, ce n’est pas le cas. Je n’ai pas envie de finir démembrée et brûlée par la garde royale. »

Un petit mot de Dorian, aventurier présentement en Slovaquie.
    « J’ai rencontré Jubilee en 1926, lors de l’une de mes errances en France. Elle était vêtue des habits les plus chics et traînait au bras d’un bel Apollon; je me souviens avoir vaguement grogné devant ce spectacle pitoyable, j’étais déçue de voir une telle beauté au bras d’un autre. Mais lorsque la brise a secoué son ombrelle, que ses cheveux ont volés dans tous les sens et que j’ai croisé l’éclat rougeâtre de ses yeux, j’ai compris que je n’avais pas affaire à une innocente gazelle dans les bras d’un bellâtre. C’était une panthère noire dans les bras d’un pauvre macaque trop naïf. Nous avons voyagé ensemble durant près de six mois, temps que j’ai pris pour apprendre à connaître cette petite manipulatrice aux yeux rubis. Je me souviens de l’une de nos éternelles balades dans les bois, lorsqu’elle avait attaqué une famille d’ours, la mère et les petits, parce que nous n’avions pas mangé depuis quatre jours. Elle avait achevé la mère rapidement et avait vainement tenté d’apprivoiser les oursons enragés qui grognaient. Il avait fallu qu’elle abandonne éventuellement et elle les avait vidés en clamant que les bébés seraient en danger sans leur mère. Elle avait eu beau se plaindre que c’était le pire repas de son existence, je sais qu’elle avait apprécié son petit moment avec la nature. Ma petit Bee a toujours été une sentimentale au fond, elle ne supporte pas qu’on lui dise qu’elle est ‘sanguinaire’ parce que c’est une insulte pour elle…La dernière fois que je l’ai vu, elle avait l’intention de se rendre en Amérique. Elle en avait peut-être marre, du sang européen… »


OBJET FÉTICHE : « Mon objet fétiche est une pierre quelconque, une piètre imitation de diamant, fixée à une anneau de qualité moyenne que je porte comme une alliance. C’est une bague qui se trouvait dans le berceau d’un bébé, le premier objet sur lequel mes griffes acérées se sont posées avant que je ne quitte définitivement Bloomsbury. Je ne sais plus pourquoi cette bague se trouvait là, pourquoi celle que j’ai reconnue comme faisant partie de ma famille, un petit bébé de quelques mois, tenait fermement le bijou dans son petit poing fermé…N’empêche que c’est le dernier souvenir que j’ai d’elle. »

GOÛTS : « Je suis une passionnée d’histoire et de légendes, de science et de mythologie. Quelque part en 1938, j’ai été prise pour un spectre dans une bibliothèque de Paris, parce que j’y étais chaque fois qu’il faisait sombre, j’apparaissais là où on s’y attendait le moins, je n’étais nulle part en vue lorsque le soleil pointait son nez…J’étais ‘La Dame Rouge’, à cause de mes yeux. J’ai fini par faire taire la bibliothécaire pour ces histoires. Bref. Je ne peux pas nier que j’adore la nature, chaque odeur, chaque son, chaque saveur me fait frémir. Lorsque je ne suis nulle part en ville, je suis quelque part dans un arbre, entre deux bosquets, dans la montagne, près d’un lac…Je trouve que l’équitation est un hobby particulièrement relaxant. J’adore courir, je sais courir, un cheval n’a rien à voir avec les vitesses que nous pouvons atteindre, mais ces grands quadrupèdes attirent mon attention, même si en règle générale, il n’y a aucun cheval que je puisse approcher, ils font une catastrophe et fuient. Je ne mange même pas ça, du cheval !

J’ai toujours, du plus loin que je me souvienne, adoré chanter, ce que je fais peu importe les circonstances. Il m’ait même arrivé de chanter durant l’heure de la chasse, comme une Blanche-Neige aux yeux rouges qui traverseraient les bois pour croquer les randonneurs. Dans les années ’40, j’ai vaguement appris quelques notions de piano, mais je n’ai pas la patience d’apprendre plus, ni même l’endroit pour posséder un piano. Vous imaginez un tel objet entre deux arbres ? Je n’aime pas particulièrement qu’on me rejette, qu’on m’évite, qu’on m’écarte. À vrai dire je ne supporte pas la solitude bien longtemps. Par contre, j’ai tendance à prendre les refus comme des défis et s’il arrive qu’on me dise ‘Tu en es incapable’, je ne peux faire autrement que d’essayer. Je suis aventureuse sur ce point, je n’ai pas peur de la nouveauté, je l’accueille avec plaisir.
»

PHOBIE(S) : « Ma seule véritable peur est l’abandon. J’ai peur, terriblement peur, d’être abandonnée, seule, toujours. Les larmes que je ne peux plus pleurer s’accumulent derrière mes pupilles rouges chaque fois que j’y pense, mes entrailles se déchirent, brûlées par la même douleur que j’ai vécue il y a 97 ans…La seule manière pour moi de calmer cette peur, c’est de trouver un compagnon de jeu et d’aller assouvir ma soif dans un coin quelconque, pour chasser les idées sombres qui encombrent mon esprit. »


Dernière édition par Jubilee F. Drayton le Lun 2 Fév - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee F. Drayton
Violence && Vengeance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 355
Age : 27
Votre pseudo : Mary
Mood : Unstable
Philosophy : « I'm a killer, it can't be otherwise. »
Your Greatest Fear : Eternal loneliness
My darling Sin : Teen Blood
What are you? : Vampire nomade
Date d'inscription : 02/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 116 years old
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 12:48

Forever begin now.


CHAPTER ONE :


I remember how I tried to cry, how I tried to tell my pain without the screams...


Le soleil avait laissé place à la lune, les rues de Bloomsbury étaient sombres, comme d’habitude. Un petit restaurant près de Russell Square venait de fermer ses portes alors que le dernier couple sortait de l’endroit. Les jeunes Drayton se tenaient sagement la main, marchant lentement sur le trottoir désert à cette heure-ci. Ils n’étaient pas réellement un couple, seulement un frère et une sœur qui entretenaient une très bonne relation dans l’harmonie et la complicité. Elwin protégeait sa sœur du monde extérieur et bien plus depuis que leurs parents avaient déclaré qu’ils refusaient de revoir « cette ingrate possédée du démon », leur fille particulièrement lunatique et imaginative. Jubilee, âgée de dix-neuf ans, devait maintenant s’occuper de sa fille Marina, seule. Son époux était décédé quelques mois auparavant, victime d’une pneumonie. Son frère avait décidé de l’aider dans sa tâche, refusant de laisser sa sœur -qu’il considérait encore comme une adolescente- seule dans une telle tristesse. Il l’avait hébergé, avait organisé la vente de la maison qu’elle avait tenue avec son mari et occupait son esprit pour l’empêcher de sombrer dans la dépression. Heureusement, le petit bébé de sa sœur était un soleil dans leur vie et il était fier d’être l’oncle d’un tel bout-de-chou. Près d’Elwin, Lee marchait calmement, perdue dans ses pensées, sa main blanche reposant dans celle de son frère. Elle ne réfléchissait pas spécialement, laissant son corps absorber son dernier repas en silence. Une petite portion de purée de pommes de terre et un morceau de rôti, accompagné de quelques légumes à l’allure piteuse. Ils étaient tout de même délicieux; Jubilee n’avait plus l’habitude de repas copieux depuis la mort de son mari, elle s’était un peu laissée aller.

« Fée, ma très chère sœur, quelle pensée absurde occupe encore ton pauvre esprit torturé ? »

La jeune femme esquissa un faible sourire, sans regarder son frère. Il était toujours si prévenant, si protecteur. Chaque fois qu’elle semblait se perdre dans de sombres réflexions, il la sortait aussitôt de sa torpeur pour partager avec elle quelques-uns de ses sujets favoris. Il était toujours là pour elle, peu importe la situation, puisqu’il n’avait ni femme ni enfant de qui prendre soin. Jubilee n’était pas une femme pessimiste en général mais en grande sensible qu’elle était, son quotidien était facilement chamboulé et il n’était jamais facile de la sortir de son nuage noir. Il n’y avait sans doute qu’Elwin pour réussir à prendre soin de Fae convenablement.

« Je pensais à ce délicieux repas, mon frère, et à quel point ma cuisine devait te manquer.
- Tout juste, Fée, mais sens-toi bien à l’aise, tu sais que nous avons promis de t’épauler dans cette épreuve. »

Il serra doucement les doigts fragiles de sa compagne et il lui adressa un sourire réconfortant; cette fois, les yeux de Jubilee se posèrent sur lui et elle sourit à son tour. Ils sortaient souvent, à gauche et à droite, mais la plupart du temps ils traînaient avec eux une poussette dans laquelle somnolait la petite Marina. Ce soir, ils avaient laissé la petite à la maison, avec leur cousine qui vivait là aussi. Alors que le duo Drayton tournait dans une ruelle, Elwin s’arrêta brusquement, tirant contre lui sa sœur perplexe. Leurs yeux aveugles scrutaient l’obscurité, incapables de voir quoi que ce soit malgré l’étrange pressentiment qui les tiraillait soudainement. Un grognement sourd leur parvint, venant de la gauche, et ils se retournèrent pour apercevoir quelque chose, sans succès. La jeune femme ferma les yeux un instant, cherchant à résister à la peur sans fondement qui la paralysait. Il s’agissait certainement d’un chien errant, d’un ivrogne effondré dans un coin, rien qui puisse prétendre leur vouloir du mal en cette soirée si parfaite.

« Hm…Quelle odeur appétissante. »

Une voix d’homme qui leur était inconnu. Ce fut bref. Jubilee poussa un cri perçant alors que son frère reculait de plusieurs pas, horrifié. L’inconnu s’était jeté sur elle à une vitesse inhumaine et avait refermé sa mâchoire sur la gorge de sa victime. Elwin hurla à son tour, pour trouver de l’aide, pour repousser le monstre et ce dernier sembla amusé lorsqu’il releva la tête, ses lèvres retroussées, montrant ses crocs sanglants. Il laissa tomber la jeune femme au sol, fit un pas en direction de son frère, puis esquissa un sourire carnassier avant de disparaître dans l’ombre. Le jeune homme se précipita sur Lee, étrangement haletante. Il prit sa respiration tiraillée et le battement rapide de son cœur pour de l’agonie. Sa gorge était dans un sale état, un flot de sang s’échappait de la blessure, mais elle ne semblait pas…vouloir mourir. Aussitôt, il prit Jubilee dans ses bras et courut.

Lee serrait les dents et les poings, s’agitant nerveusement, de façon incontrôlée. Alors que son frère la transportait à travers les rues de Bloomsbury, un gémissement lui échappa. Une sensation de brûlement intense assaillait sa gorge et s’étendait lentement vers sa poitrine, le long de ses jambes et de ses bras, grimpant dans la moindre parcelle de sa tête et empêchant toute pensée cohérente de prendre place. Elle se sentait mourir lentement, ses yeux hagards cherchant vainement la lumière blanche dont tout le monde parlait. Bientôt, ses gémissements furent remplacés par des cris, des hurlements de douleur qui l’empêchaient d’entendre, de se résonner. Entre deux cris d’agonie, elle entendit son frère sangloter et appeler le nom de Lisa, leur cousine. Réveillée par les cris de sa mère, Marina se mit aussitôt à pleurer. On installa Jubilee sur son lit, tentant de la contenir vainement. Alors que Lisa allait chercher Marina pour la consoler ainsi qu’un bassin d’eau chaude pour nettoyer la plaie de sa cousine, Elwin s’agenouilla près de sa sœur et pria. Le monstre qui l’avait attaqué était sans aucun doute un démon, une créature de la nuit qui infligeait mille et une souffrances à ses victimes. Il hésitait : il aurait pu appeler un médecin ou un prêtre, mais que feraient-ils pour la sauver ?

La jeune femme se tourna violemment de côté pour faire face à son frère, toujours parcourue de frissons et secouée par des convulsions incontrôlables. Elle tendit lentement la main, ouvrit la bouche pour parler, mais dût recommencer deux fois puisqu’elle fut interrompue par ses propres cris. Ses dents se refermèrent sur sa langue, le goût métallique du sang se répandant dans sa bouche tremblante.


« Elwin…Elwin, mon cher frère… », souffla-t-elle avec difficulté. « Fais…Fais cesser cette douleur, cette souffrance indomptable… »

Elle se retourna brusquement en hurlant de nouveau, rejetant sa tête vers l’arrière.

« Tue-moi ! Elwin, je n’en peux plus ! », supplia Lee vainement. Mais ce fut sans résultat. À ses côtés, son frère ne cessait de prier pour le rétablissement de sa pauvre sœur torturée. Le démon devait être responsable de toutes ces choses horribles, ces supplications de mort, ces sanglots étouffés et ces contractions musculaires incontrôlables. Cette torture, autant pour Jubilee que pour sa compagnie, dura trois jours. Au bout desquels la jeune femme cessa lentement de s’agiter et de crier. La douleur quitta tout d’abord ses extrémités puis remonta vers son cœur. Ce dernier semblait se calmer, battre de moins en moins vite, manquer des bonds et étouffer ses bruits sous l’oreille inquiète d’Elwin. Fae ferma les yeux doucement, écoutant sans un cri cette fois son cœur qui s’arrêtait graduellement. Elle allait mourir, mais la douleur n’était plus. Enfin, son cœur se tut, dans une dernière brûlure déchirante. Elle retint sa respiration, attendant avec appréhension le moment où elle quitterait définitivement son corps. Elle pensa alors à son frère tout près d’elle, sa cousine dans la pièce d’à côté et sa fille, Marina, paisiblement endormie dans les bras de Lisa.

« Elwin…Suis-je morte ? », demanda-t-elle et sa voix la fit sursauter. Alors qu’elle s’attendait à un grognement rauque à force d’avoir crié, sa voix était une douce mélodie. Sans ouvrir les yeux, elle inspira longuement et ouvrit brusquement les yeux. Une odeur chaude et délicieuse, un peu comme si une tarte aux pommes cuisait dans le four, lui parvint. Mais ce n’était ni de la pomme, ni de la cannelle. C’était une saveur meilleure encore, qui soudainement lui infligea une brûlure intense au fond de la gorge. Ce n’était ni fleuri, ni épicé, ni amer, ni acide, c’était une odeur chaude, un brin salée peut-être. Ses yeux fixaient le plafond d’une façon étrange, comme si elle le voyait pour la première fois. Elle voyait chaque planche distinctement, chaque morceau de poussière et chaque toile d’araignée. Les motifs du papier peint étaient plus clairs que jamais. Sans réfléchir, elle se redressa soudainement et bondit sur la source de cette odeur alléchante : son propre frère. Elle sortit de la chambre, les mains pleines de sang, suivant une odeur similaire à la première. Sa deuxième victime fut sa cousine, qui n’eut pas le temps de quitter la chaise berçante dans laquelle elle était installée. Avant même que ses bras sans vie échappent la petite Marina, Jubilee referma sa prise délicatement sur le bébé.

« Petite princesse… », murmura-t-elle de sa nouvelle voix mélodieuse.

Elle posa lentement un baiser sur le front de la fillette, mais ce fut de trop pour son instinct de nouveau-né…Lorsqu’elle réalisa ce qu’elle venait de faire, Jubilee courut à la salle d’eau, cherchant en elle une façon de pleurer, d’exprimer sa douleur. Elle rencontra dans le miroir des yeux rouge rubis qui la fixaient intensément. Son teint était pâle, trop pâle comparé au sang qui couvrait ses lèvres. Ses longs cheveux bouclés, châtains, n’avaient pas changé : le seul de ses traits qui avait gardé le même aspect. Même son visage ravagé par la peine n’avait plus rien d’humain. Sans vraiment comprendre ce qui lui arrivait, la jeune britannique quitta sa demeure silencieusement. Elle courut comme jamais elle ne l’avait fait, quitta Bloomsbury, quitta Londres et ne reconnut bientôt plus le paysage qui défilait autour d’elle…Jamais elle ne reviendrait dans ce lieu de perdition qui avait fait d’elle une créature sanguinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee F. Drayton
Violence && Vengeance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 355
Age : 27
Votre pseudo : Mary
Mood : Unstable
Philosophy : « I'm a killer, it can't be otherwise. »
Your Greatest Fear : Eternal loneliness
My darling Sin : Teen Blood
What are you? : Vampire nomade
Date d'inscription : 02/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 116 years old
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 12:55

CHAPTER TWO :


Since my rebirth and before, I had never seen any fire that was really frightening...like this one.


Une petite silhouette, celle d’une femme, traversa les arbres et s’arrêta brusquement dans la clairière, dansant gracieusement sur ses pieds nus dans l’herbe. Elle tourna sur elle-même, faisant valser les rayons de soleil sur sa peau d’ivoire. Ses longs cheveux soyeux ondulèrent sur ses épaules dénudées et sa légère robe de coton bleu clair s’éleva doucement avec la brise. De loin, on aurait pu croire à une adolescente perdue dans les bois, mais les diamants de sa peau la transformaient en bijou ambulant et ses yeux rouge vin chassaient l’idée d’une simple humaine. Quelques mètres derrière elle marchait un homme, ou du moins un être masculin, vêtu d’un jeans délavé et d’un t-shirt froissé, pieds nus lui aussi. Dès qu’il entra dans la clairière, sa peau se mit à scintiller comme celle de sa compagne. Il s’approcha en mesurant chacun de ses pas et passa ses bras autour de la taille de la jeune fille. Jubilee esquissa un sourire amusé, découvrant deux rangées de dents blanches trop parfaites.

« Cet endroit est merveilleux, n’est-ce-pas ? Il y a un campement pas loin…Deux femmes, un homme et un adolescent d’une quinzaine d’années. J’ai faim, Ephraim…Où est Dorian ? »

Elle se tourna sans défaire la prise du dénommé Ephraim et posa ses longues mains blanches sur les épaules musclés du garçon. Leur relation n’avait rien d’une relation amoureuse : Dorian, Ephraim et Jubilee voyageaient ensemble, chassaient ensemble et la seule fille du groupe aimait être aimée tout simplement. L’été était la saison parfaite pour la chasse sans danger, parce que les gens aimaient camper loin de la civilisation. Le trio avait dû quitter Ullapool dernièrement, après avoir fait une erreur de parcours. Ils avaient tué une famille entière et cette petite ville d’à peine 2000 habitants l’avait remarqué : c’était un meurtre louche. Ils étaient maintenant quelque part à Weimar, en Allemagne, et comptaient y rester encore au moins deux semaines avant de migrer vers Meiningen. Leur parcours suivait ensuite un chemin sinueux qui se dirigeait graduellement vers l’Europe de l’Est, là où ils devaient rencontrer des amis de Dorian, de vieilles connaissances russes qui avaient envie de rencontrer la petite dernière, en l’occurrence Jubilee. On lui avait promis un magnifique buffet, des bijoux, une garde-robe complète…Une femme dans leur clan était un évènement à fêter en grand pour eux et Lee n’allait certainement pas se plaindre de toute cette attention. Par contre, cette perspective ne changeait rien à la situation présente, soit : qu’elle avait atrocement faim et que la brûlure qui déchirait sa gorge était de moins en moins supportable.

Lentement, elle posa sa tête contre l’épaule d’Ephraim et soupira, se serrant du mieux qu’elle le pouvait contre son ami. Elle avait envie de crier et de pleurer tant la faim était présente.


« Je n’en peux plus, je me fiche que Dorian soit absent, j’ai faim… »

Elle redressa la tête, laissant son nez se remplir des odeurs aux alentours. Des arbres, des animaux, un ruisseau, des pierres, quelques fleurs, un feu de bois éteint, le nylon d’une tente, des vêtements de coton, le parfum discret d’une femme…Intéressée par les odeurs du campement, la belle ferma les yeux et se concentra sur sa cible. Les deux femmes étaient fleuries, l’une de rose et l’autre de lavande, alors que l’homme possédait une odeur plus épicée, un mélange de gingembre et de galanga…L’adolescent portait une fragrance trop prononcé, quelque chose d’artificiel, de commercial qui, heureusement, ne couvrait pas l’odeur appétissante de son jeune sang. Les ongles de Jubilee s’enfoncèrent dans le t-shirt d’Ephraim sans percer sa peau et un léger grognement remonta du fond de sa cage thoracique. Le goût du venin teinta sa bouche alors qu’elle grognait de nouveau, resserrant sa prise sur le t-shirt de son compagnon.

« J’ai faim. », répéta-t-elle en détachant bien ses mots. Elle fit claquer sa mâchoire plusieurs fois dans le vide, avant d’arracher deux morceaux de tissu au niveau des épaules d’Ephraim. Le vêtement fut scindé en deux, alors que le vampire protestait. Une phrase presqu’inaudible traversa les lèvres de l’homme, traitant Jubilee d’impatiente sans le moindre self-control. La principale intéressée échappa à l’étreinte de son ami et la seconde suivante, elle se retrouvait dans les bras de Dorian, se débattant comme une tigresse. Le nouvel arrivant l’avait intercepté au moment où elle tentait d’atteindre le campement des quatre humains.

« Lâche-moi, Dorian ! », rugit-elle sans cesser de s’agiter sauvagement.

Devant l’inefficacité de ses protestations, elle planta ses dents blanches dans le bras de leur meneur. Sa première morsure n’ayant aucun effet, elle recommença plusieurs fois, sans vraiment réaliser ce qu’elle faisait. La faim avait pris un total contrôle sur son être et elle s’attaqua à Ephraim lorsque Dorian la laissa enfin. Le premier grondait, tentant de calmer la douleur qui fusait dans son bras alors que le venin de sa protégée laissait ses marques. Le deuxième fut beaucoup moins compréhensif face à la perte de contrôle de la jeune fille et l’attente douloureuse d’un repas se transforma aussitôt en violent combat. Jubilee, affamée et sans réelle notion de combat, essayait de toutes ses forces d’éloigner Ephraim assez longtemps pour atteindre les humains. Mais son adversaire était nettement mieux entraîné qu’elle et il réussit à la mordre plusieurs fois, heureusement sans arracher de membres. Voyant que l’affrontement n’était pas prêt de s’arrêter, et que la petite Bee était en désavantage, Dorian ne put faire autrement que de s’en mêler. La lutte fut sauvage mais rapide : quelques minutes plus tard, un feu intense brûlait au milieu de la clairière et Jubilee se pelotonnait contre Dorian en sanglotant sans la moindre larme. Ses blessures guérissaient déjà, comme celles qu’elle avait infligées à son protecteur, mais celles d’Ephraim ne guériraient jamais.


« Je suis désolée, Bee, je n’avais pas le choix…Il allait te tuer. »

Il posa un baiser sur le front de la jeune vampire puis la serra contre lui d’avantage tout en caressant ses longs cheveux.

« Allons manger, Bee, tu as besoin de force, tu as besoin de sang, Darling
- J-Je peux prendre qui je veux ?, murmura Jubilee.
- Tout ce que tu veux, my love. »

Ce que peuvent faire quelques vampires affamés...


What about you?


AVATAR : Natalia Vodianova
PSEUDO : Mary, en fait mon prénom est Marie-Anne, mais je m’amuse à l’écrire Mary-Ann
SEXE : Demoiselle, obviously.
ÂGE : 17 ans
NIVEAU DE RP :
Hm…On m’a dit que j’avais un bon niveau, ça fait sept ans que je fais du RP.
PRÉSENCE SUR LE FORUM : Je suis là…hm…quand je suis là ? J’écris dès que je le peux et j’ai beaucoup de temps libre à vrai dire.
OÙ AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Sur PDR, je suis captivée par la saga de Stephenie Meyer depuis novembre dernier, je n’y avais jamais porté attention avant, faut dire qu’étant presque toujours chez moi, je n’en avais jamais entendu parler…bref et j’avais l’irrésistible envie de trouver un forum de Twilight : c’est finalement Prelude to Damnation qui a retenu mon attention <3
QU’EN PENSEZ-VOUS ? J’adore le design du forum et le fait que l’histoire ne soit pas exactement celle de Twilight, ce qui permet plus de liberté je crois, enfin surtout pour moi, j’ai toujours peur de faire n’importe quoi quand il faut suivre un scénario déjà écrit et complet ^^’’
COMMENTAIRE(S) : Hm…Que dire…Ah si ! Well, il m’arrive de glisser des mots en anglais parfois, mais pas à l’excès et j’arrive à me contrôler, mais bon, étant donné que j’écris, lis et parle énormément en anglais, ça m’arrive. Je lis justement les tomes de Twilight en anglais, je déteste étrangement lire en français, comme si je n’y comprenais rien ^^’’ Ne vous inquiétez pas, je n’ai aucun problème avec le français et je vais faire de gros efforts pour supprimer mes anglicismes compulsifs ^^’’ *va effacer ce « Well » de suite…et le obviously aussi xD*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 28
Votre pseudo : Pow
Mood : Tentation is here
Philosophy : Trop de sang à couler essayons à présent de réparer les dégats
Your Greatest Fear : Lose them.. Both Of her(s)
My darling Sin : Fights xD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 19/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 162 ans
Power: Ressentir et influencer les émotions l'entourant
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 13:02

Wahou superbe fiche de présentation !
J'adore ton kit !
Bienvenue parmis nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Dickens
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 28
Votre pseudo : Torby
Your Greatest Fear : Me rendre compte que le sang ne m'attire plus...
My darling Sin : Le regard de ma victime, quand je lui ôte la vie...
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 20/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 127
Power: Kill you is too easy for me
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 13:08

Bienvenue Jubilee!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/forum.htm
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 34
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 13:18

Bienvenue ici!

Merci pour tes commentaires, et t'inquiète pour tes mots en anglais lol. Sinon, histoire d'être sûre, tu as fini? ^^

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee F. Drayton
Violence && Vengeance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 355
Age : 27
Votre pseudo : Mary
Mood : Unstable
Philosophy : « I'm a killer, it can't be otherwise. »
Your Greatest Fear : Eternal loneliness
My darling Sin : Teen Blood
What are you? : Vampire nomade
Date d'inscription : 02/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 116 years old
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 13:21

Merci pour l'accueil
Yes, finished ^^
Si je continue comme ça, je vais pas dormir de la semaine *a déjà passé deux nuits blanches sur la fiche uu''*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 13:30

Bienvenue, très chère! Jolie fiche que voila :)
Revenir en haut Aller en bas
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 34
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 13:59

J'aime beaucoup ton style d'écriture, et ton personnage. ^^ Juste un petit détail: les Volturis ne sont pas présents ici, c'est le clan de Pennsylvanie. Wink Sinon tout est parfait, ta fiche est très bien écrite. Amuse toi bien parmis nous! xD

VALIDEE

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee F. Drayton
Violence && Vengeance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 355
Age : 27
Votre pseudo : Mary
Mood : Unstable
Philosophy : « I'm a killer, it can't be otherwise. »
Your Greatest Fear : Eternal loneliness
My darling Sin : Teen Blood
What are you? : Vampire nomade
Date d'inscription : 02/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 116 years old
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 14:03

Arf je savais bien que je ferais une erreur quelque part
Bon, considerez qu'il est 6h du mat' et que j'ai toujours pas dormi ^^''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 34
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 14:07

T'inquiète, ce n'est pas grave, ce n'est qu'un détail. ^^
Erf tu dois commencer à être fatiguée! ><

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee F. Drayton
Violence && Vengeance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 355
Age : 27
Votre pseudo : Mary
Mood : Unstable
Philosophy : « I'm a killer, it can't be otherwise. »
Your Greatest Fear : Eternal loneliness
My darling Sin : Teen Blood
What are you? : Vampire nomade
Date d'inscription : 02/02/2009

Through your eyes
How old are you?: 116 years old
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 14:13

Détail corrigé
Fatiguée ? Mais non, mais n...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 34
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 14:19

Ouki, merci! xD

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlow Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 27
Votre pseudo : A2
Your Greatest Fear : Toucher à un être humain
My darling Sin : J'peux pas... On est que deux à le savoir... =)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/02/2009

Through your eyes
How old are you?: And you ?
Power: Ø
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 15:18

    J'aime ta fiche
    Elle est belle.... T'écris bien...
    J'suis fane.
    Bienvenue (Même si je suis là, seulement depuis heir xDD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 31
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 15:30

Welcome miss =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Declan Bratford
Admin _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2483
Age : 31
Votre pseudo : Stace
Your Greatest Fear : La* Perdre
My darling Sin : Le Puma xDDD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 135 ans
Power: Télépathie
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 17:00

    Superbe Avatar
    Superbe Fiche

    Bienvenue sur le forum et merci pour ton inscription

_________________
    And Then
    The Lion Fell in Love
    With the Lamb...

    (c) Misery Angel/ breaded_fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayden Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 389
Age : 30
Votre pseudo : Kanala/Krystel
Mood : Loving
Philosophy : My family above all...
Your Greatest Fear : Lose one of my children or Alister
My darling Sin : Hind
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 25/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 180 years
Power: Aucun
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 17:12

    Bienvenue Je sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit qu'on sera pas copine dans le rp xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 19:59

Bienvenue Jubilee !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Lun 2 Fév - 21:25

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Alister Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1118
Age : 26
Votre pseudo : J0KER
Mood : T0RMENTED
Philosophy : Créer, c'est vivre deux fois___ A. Camus
Your Greatest Fear : EUX ; JE NE VEUX PAS QU'ILS V0US BLESSENT...
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 03/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 35 ans en apparence, 30 ans officiellement, mais en réalité 380 ans
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Mar 3 Fév - 0:48

Natalia Vodianova <33
Bienvenue ici! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey H. Evans
Croyances && Faiblesses

avatar

Féminin
Nombre de messages : 728
Age : 25
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Chieuse
Philosophy : J'aurais du mourir
Your Greatest Fear : L'amour, s'attacher aux gens et les perdre. Les voitures
My darling Sin : Les vêtements (a) l'orgueuil
Date d'inscription : 11/01/2009

Through your eyes
How old are you?: Bien tôt 17
Power: De quoi tu parles? Personne n'a de pouvoir, on est tous humain ici
Relationship:
MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   Mar 3 Fév - 1:33

Bienvenuuuueee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myroad.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jubilee Fae { This childish little demon }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jubilee Fae { This childish little demon }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le trone du seigneur demon!
» Le Demon Du Rire
» Plein de demon du chaos a vendre
» Golden Demon: Games Day
» le demon du rire :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Préface :: Enter The Darkness :: { Ready }-
Sauter vers: