AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Groupe 3: La vie est faite de choix

Aller en bas 
AuteurMessage
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 33
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Groupe 3: La vie est faite de choix   Lun 26 Jan - 14:18

Fonctionnement : rien de bien compliqué, il est seulement demandé de respecter l’ordre de passage, et de ne pas faire attendre trop longtemps votre réponse, par respect aux autres joueurs.

Synopsis: Jenny Wenham est une jeune fille solitaire, qui affectionne particulièrement les longues marches dans les bois. Ce jour là, quelle ne fut pas sa surprise en y rencontrant Noah Obkins, celui qui hante ses pensées depuis quelque temps. Mais cette fois-ci, c’est décidé, elle affronte sa timidité pour aller lui parler, ne se doutant pas qu’elle choisit très mal son moment.

Kyleigh Hawkins, jeune vampire aimant s'amuser, est justement en quête d'un petit défis ce soir là. Il n’y a pas grand chose qui lui échappe, et encore moins les difficultés de Noah à résister à l’appel du sang. Elle le fera craquer, quitte à attaquer la première, ou même à jouer de ses charmes…


Ordre de passage: Noah Obkins / Jenny Wenham / Kyleigh Hawkins

A savoir: //

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Obkins
Coexistence && Végétalisme

avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 3: La vie est faite de choix   Ven 30 Jan - 2:27

    Cela fait plusieurs semaines que j'allais au lycée. Pour le moment je n'avais encore tué personne. Je me demandais bien comment cela était possible d'ailleurs. Certes, je n'avais pas touché un humain depuis 10 ans mais c'était facile lorsque je vivais comme un hermite. Pourtant, depuis plusieurs semaines, j'étais en leur présence tous les jours et je n'avais pas encore craqué. Evidemment, dire que l'envie de boire le sang de ces humains ne me traversait même pas l'esprit serait mentir. Bien sûr que j'avais envie de boire leur sang mais je ne devais pas le faire. Je devais être fort. De plus, depuis que j'avais revu Elena, l'envie de résister était encore plus forte. Je devais lui prouver que j'avais changé. Pourtant, je n'arrivais pas encore à me considérer comme un vampire végétarien. J'étais encore un peu trop tenté pour pouvoir employé ce mot. Je pense que je pourrais me dire végétarien quand l'envie de gouter du sang humain aura complètement disparue et une chose est sûre ce n'est pas demain la veille.

    Cet après midi là, je n'avais pas envie d'aller au lycée. Enfin ce n'est pas que je n'avais pas envie d'y aller mais disons que j'avais terriblement besoin de chasser. Oh oui, je n'avais pas encore bu de sang de toute la journée, j'avais eu un petit empêchement la nuit dernière. En effet, j'avais dû me rendre chez un ami qui faisait une soirée. Je voulais parraitre normal, me comporter comme un humain et j'avais donc accepter d'y aller. La matinée au lycée s'était déroulée normalement mais je sentais bien que je ne pourrais pas tenir toute la journée sans me nourrir. C'est pour cette raison que j'avais décidé de consacrer mon après midi à chasser de la biche. Je trouve que le sang de la biche était le meilleur. Disons que pour moi, c'était le sang le plus proche de celui des animaux. Cependant, dans le fond je continuais de trouver le sang animal infecte. C'est justement ça qui était le plus dur pour moi, je n'aimais pas du tout le sang animal, ce n'était vraiment pas bon comparé au sang humain. Néanmoins, cela faisait 10 ans que j'en buvais, je pouvais bien continuer comme ça pour l'éternité. D'ailleurs quand je pensais ainsi, l'éternité me semblait longue, très longue.

    Bref, j'étais donc dans la fôret et je marchais tranquillement sur le sentier quand je vis une biche à quelques mètres de moi. J'ai donc céssé de marcher et j'ai même cessé de respirer. J'étais très fort pour la chasse, c'était même devenue une sorte de jeu pour moi. Heureusement, cela me faisait oublier que j'allais me nourrir d'un horrible sang. Je ne bougeais plus d'un centimètre et d'ici quelques secondes j'allais sauter en plein sur la biche. Cependant, avant même que j'eu le temps de faire quoi que ce soit, un craquement de bois se fit entendre, non loin derrière moi et la biche se sauva. Et merde. Je me suis alors retourné vers le bruit. J'étias en colère et mes yeux étaient noirs. Non seulement parce que j'étais en colère mais aussi parce que j'avais faim et que mon déjeuner venait de s'enfuir à cause de...De...C'était une fille. Hum, je connaissais cette fille d'ailleurs. Je l'avais vu au lycée. Elle n'était pas dans ma classe mais dés qu'elle me croisait, elle me regardait toujours comme si j'étais la plus belle chose qui lui ait été donné de voir. Dans un sens, c'était logique puisque tout mon physique était fait pour attiré les humains. Bien que j'avais déjà remarqué la jeune femme, je ne lui avais jamais parlé. Non pas que je sois associable ou quoi que ce soit mais je ne pouvais pas le faire. Imaginez qu'elle se soit attachée à moi. Je l'aurais sûrement mise en danger. Après tout, la dernière femme que j'avais aimé avait fallit devenir mon repas. Je ne voulais plus cotoyer d'humain en tout cas pas de filles humaines. Je l'ais donc regardé quelques instants puis j'ai tourné la tête. Je ne voulais aps qu'elle vienne me parler, surtout pas aujourd'hui. Elle ferait mieux d'attendre qu'on soit au lycée. C'est vrai, ce n'était vraiment pas le bon plan qu'elle vienne maintenant alors que je mourais de faim et que l'odeur de son sang avait déjà pénéttré mes narines. Je finis par fermer les yeux fermement et serrais les poings. Il ne fallat surtout pas qu'elle approche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Wenham
Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 30
Votre pseudo : Stace
Your Greatest Fear : L'echec
My darling Sin : Réver
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Groupe 3: La vie est faite de choix   Ven 30 Jan - 3:39

    La matinée au lycée avait été catastrophique. Reellement catastrophique. Mes parents allaient encore me hurler dessus le repas durant. J'entendais deja les reproches de mon père suivis des soupirs las de ma mère. J'avais passée une mauvaise nuit, hantée par l'idée que ce jour la, nous aurions les résultats de nos devoirs sur table de mathématiques, une matière que je redoutais plus que les autres. Mon niveau scolaire était plutot bon, pour ne pas dire que j'étais la meilleure de ma classe. Mais, cela ne suffisait jamais pour mes parents. Ils m'en demandaient toujours plus. Encore et toujours plus. Alors, quand la professeure avait déposée ma copie sous mes yeux, j'avais eu beaucoup de mal a posé les yeux dessus. Le stress me compressait l'estomac, a tel point que je n'avais mème pas réussi a manger le matin mème. Et la, d'instant en instant, je stressais d'avantage. J'entendis une fille se moquer derrière moi, elle répliquait à sa voisine de table que, je faisais encore tout un cirque alors que, comme toujours, j'aurais la meilleure note de la classe. Si elle avait connu mon père, elle aurait compris pourquoi tout ceci me mettait dans un état lamentable. Au point que je préférais m'isoler pour réviser. Pour réviser encore et toujours. Au point de n'avoir aucun ami. Mes livres étaient mes meilleurs amis, me feuilles, des confidents auxquels je confiais mes secrets tandis que personne ne m'adressait la parole pour d'autre chose que pour demander de l'aide dans telle ou telle matière, pour tel ou tel devoir.

    Mes yeux s'était enfin posé sur la note griffonée en rouge sur le coin supérieur gauche de ma copie. Un treize. Je n'avais eu que treize. Je sais que, beaucoup de mes camarades de classe auraient beaucoup donnés pour avoir cette note. Mais moi, j'en eus envie de pleurer. J'entendais deja mon père me traitais d'incapable, de taré, d'inculte... Je voyais deja le regard décu de ma mère, sa facon de m'éviter comme si je n'étais qu'une moins que rien. Jamais ils ne se disaient que je ne voulais peut ètre pas ètre une brillante avocate comme elle. Que je n'avais pas un QI de génie comme lui. Non, j'étais seulement moi, une petite lycéenne timide et au bord des larmes, accablée par la déception et la crainte de l'affrontement avec les parents le soir mème. Ce fut alors comme si le poid du monde s'écrasait sur mes épaules et, une larme perla sur ma joue, s'écrasant sur l'encre de la copie, celui si se répandant dans la petite bulle d'eau, déformant les chiffres par la mème. " Godiche! " Une boulette de papier s'écrasa sur ma tempe en mème temps que l'insulte vola jusqu'à moi. Il avait raison, je n'étais qu'une godiche. Quelle étudiante digne de ce nom pleure pour une note? Une note qui, pour beaucoup est considérée comme très bonne. Aucune d'elle. Il n'y avait que moi pour cela, la godiche de service. Les autres elles, elles pleuraient pour de meilleures raisons. Les autres elles, elles avaient des petits amis qui leur brisaient le coeur, les trompaient, les disputaient... Mais moi, je n'avais mème pas cela pour pleurer. Pathétique. Voila ce que j'étais, une pauvre petite fille pathétique. Dans un élan furieux et, dans le but de cacher le flot de larmes qui naissaient dans mes yeux bleus, je me levais d'un bond, contournant ma table, ouvrant la porte de la classe a la volée pour me retrouver dehors. La, je me mis a courrir a travers le couloir, séchant un cours pour la toute première fois de ma vie...

    Les portes du petit lycée de Forks me libérèrent bientot et, sans réfléchir, je traversais le petit parking encore plein vu l'heure pour me diriger vers la colline. Sans ralentir, je la traversais, jusqu'a arriver a la lisière de la forèt. Cet endroit, je l'aimais, il me rassurait, m'apaisait. La, je pouvais laisser s'exprimer ma solitude, je m'y sentais a mon aise, enfin en paix, comme en harmonie avec le monde éxtérieur. La plupart des lycéens n'aimaient pas Forks pour son manque de modernité, pour ses trop nombreuses foréts, pour ses trop nombreuses pluies... Encore une fois, a ce niveau la, je me différenciais d'eux. J'aimais la pluie, comme j'aimais les bois. Ils étaient pour moi synonyme de paix et de sécurité.

    Passant mon avant bras sur mon visage pour en sécher les larmes, je marchais a présent d'un pas calme et mesuré. J'avais pénétré sous le couvert des bois, loin des reproches et des moqueries, j'étais enfin seule. Trébuchant a moitié sur une branche morte, je me rattrappais de justesse tout en déboulant juste devant... Noah Obkins. J'en restais comme une cruche. Godiche comme a mon habitude. Des que je le croisais, je ne pouvais m'empécher de le dévisager, de le dévorer du regard. Ce garcon me plaisait comme aucun garcon ne m'avait jamais plu. Pour ètre franche, je m'étais mème, jamais interressée aux garcons. Je n'en avais pas le temps a cause de mes études. Mais, quand je croisais son chemin à lui, son regard, j'en oubliais les études, j'en oubliais tout le reste...

    Mais cette fois, alors que je croisais son regard, celui ci me sembla différemment. Ces beaux yeux d'une couleur ambrée avaient laissés place à un noir vif et, je crus appercevoir un éclair de haine dans ces yeux. Je n'y prétais mème pas attention, rejetant l'idée mème qu'il puisse ètre quelqu'un de méchant. Il avait l'air si gentil, si agréable. Et, tout comme moi, il préférait ne pas trop se méler aux autres et, quand il le faisait, il donnait l'impression de se forcer. Bien sur, je pouvais me tromper sur ce point mais, j'aimais a croire que nous avions un point commun. Il se retourna, comme s'il ne m'avait pas vu. Mais, pour la première fois de ma vie, je me sentais le courage de faire un premier pas. Je n'avais encore jamais osé. Je n'allais jamais vers les gens. Et surtout pas vers les garcons. J'étais bien trop timide pour cela. Mais, j'avais envie de changer, d'aller de l'avant, de ne plus subir les railleries et autres moqueries. Je voulais changer. Je fis alors un pas vers lui et d'une voix hésitante et tremblante, je lui parlais.


    - " Euh Salut! Je eum... Je suis au lycée avec toi! "

    Mais qu'est ce qu'il pouvait bien en avoir a faire que je sois au lycée avec lui? Il devait bien le savoir, le lycée n'était pas assez grand pour que je passe inapercue. Alors, a peine eus je prononcés ces quelques mots que le rouge me monta au visage et que mon rythme cardiaque s'accéléra a cause de la gène. Il n'y avait pas a dire, j'étais vraiment une godiche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyleigh Hawkins
Violence && Vengeance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 27
Votre pseudo : Lili
Your Greatest Fear : Mourrir une 2nd fois... C'est flippant !
My darling Sin : Le sang... Miam !
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 24/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 80 ans, Darling...
Power: Aucun
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 3: La vie est faite de choix   Sam 31 Jan - 12:20

    [Désolé ce n'est pas top... J'avais tapé mon post hier soir, mais avec des soucis de pc, j'ai tout perdu. --']

    L’ennui profond… L’ennui mortel… Celui que Kyleigh redoutait tant depuis qu’elle était cette créature immortelle et privée du moindre instant de repos. Rester éveillée inlassablement, devoir s’occuper sans relâche, et ne jamais trouver le temps long… C’était quelque chose qu’elle avait bien du mal à faire. Et ce soir encore, elle avait l’impression d’être cette enfant, qui possède tout, mais n’en a que faire, désirant toujours plus, désirant ce qu’elle n’a pas. Elle voulait s’amuser, se divertir d’une tout autre manière qu’à son habitude. Elle s’étonnait même à ne point vouloir chasser, sa soif ayant été étanchée quelques heures auparavant. Non vraiment, là elle voulait simplement trouver un jeu, une simple distraction.

    Ce côté enfantin, joueur, on le lui reprochait de temps à autre. Combien de fois avait-elle entendu qu’il ne fallait pas jouer avec les humains ? Qu’il fallait qu’elle se calme ? Elle ne les comptait plus ! Mais que pouvait-elle y faire ? Cette renaissance l’avait changer, complètement transformer dans le sens propre et comme dans le sens figuré. Elle redécouvrait pour ainsi dire le monde, avec un tout nouveau regard et des sens décuplés. Ces derniers, d’ailleurs, étaient en alerte à l’instant même, alors qu’elle s’enfonçait dans cette épaisse et noire forêt. Son odorat semblait être titillé par un doux parfum, tandis qu’elle ressentait une force, un désir, qu’elle connaissait trop bien, l’ayant habité à maintes reprises. Mais là, ce n’était pas d’elle qu’il s’agissait, mais d’une autre créature, dont elle sentait la présence, et de laquelle elle se rapprochait de plus en plus. Une créature que semblait avoir faim, qui ne se laissait pourtant pas aller…

    Etrange ? Quand on a faim, on laisse ses sens et son corps s’exprimer avec toute la liberté qui soit, non ? Visiblement non, et c’est là qu’elle devinait à qui elle avait à faire. Un de ces gentils petits végétariens, pris de cette envie de faire la paix avec l’espèce humaine, ne voulant pas leur faire de mal, et j’en passe. Lorsque Kyleigh se posait la question à ce sujet, réfléchissant au fait de cette possible cohabitation, elle concevait cette pensée. Mais personnellement, elle ne se sentait peut-être pas assez forte pour le faire elle-même, et sûrement pas assez folle pour se nourrir du sang si infect de ces nombreux animaux sauvages. De plus, elle avait évolué dans un milieu où la pitié n’avait pas sa place, où il était bon de tuer à sa guise et surtout à sa faim.

    Ce parfum l’avait guidé jusqu’à eux, avançant à pas feutré, dans la discrétion la plus totale. Elle se mouvait avec grâce, dans un élan de légèreté et délicatesse, sans faire le moindre bruit. Le jeune vampire avait dû la sentir, comme elle-même l’avait fait, mais elle s’en moquait bien. De toute manière, plus elle les observait et plus elle avait le sentiment d’avoir trouvé sa fameuse et si recherchée occupation. Alors que la blondinette manquait de s’étaler de tout son long devant lui, Kyleigh s’efforçait de ne pas rire. Ce qu’ils pouvaient être maladroits ces humains, c’était incroyable ! Elle semblait si innocente, si timide… Un régale !

    Comment se refuser d’intervenir et d’y mettre son grain de sel ? Elle observait le jeune homme et rien ne pouvait lui échapper de part son attitude et son regard. Il avait faim, et elle, cette jolie demoiselle, représentait le casse croûte qu’il s’interdisait, depuis sans aucun doute très peu de temps. Il pouvait craquer, il semblait faible dans ses convictions, et c’était de ça que Kyleigh allait s’amuser. Elle se fit alors, et finalement, remarqué, sortant de l’ombre à une vitesse incroyable.


    « Depuis quand le petit chaperon rouge adresse-t-il la parole au grand méchant loup ? » -demanda-t-elle d’une voix ironique et à la fois amusée, toujours aussi mélodieuse qu’à son habitude, et empreinte de séduction.

    Elle fixa Jenny, de son regard rubis. Elle devait s’en poser des questions la jeune et petite étudiante ! Qui était-elle ? Que venait-elle faire ici ? Et pourquoi diable parlait-elle de ce conte pour enfant ?! Kyleigh s’en amusait déjà, et cela transparaissait sur son visage aux traits si fins et délicats.


    « Tu vas te faire croquer mon enfant ! »

    Elle reporta finalement son attention sur Noah, qui ne semblait pas se porter comme un charme, loin de là. Les poings serrés, il laissait deviner à Kyleigh la force avec laquelle il luttait pour ne pas céder, avec laquelle il luttait contre lui et sa véritable nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Obkins
Coexistence && Végétalisme

avatar

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 29/11/2008

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 3: La vie est faite de choix   Lun 2 Fév - 15:39

    Qu'est ce que cette fille pouvait elle bien faire ici? Franchement j'avais séché les cours afin d'être tranquil et le plus loin possible des humains mais il fallait quand même que l'une d'entre elle soit là avec moi. Elle ne semblait pourtant pas être le genre de fille qui séche les cours mais j'avais dû me tromper à son sujet. Bref, je me retrouvais maintenant face à elle et la faim que j'éprouvais était en train de grandir. L'odeur de son sang me procurait un sensation de plaisir et de torture à la fois. Une sensation de plaisir car j'avais terriblement envie de gouter à ce sang qui sentait terriblement bon et une sensation de torture car je ne pouvais malheureusement pas la mordre. Je ne devais pas le faire. D'abord, parce qu'elle semblait plutôt gentille et complètement tombée sour mon charme et ensuite parce qu'elle était une humaine et que plus jamais, je ne devrais mordre un humain. En fait, pour être franc j'espèrais que el regard noir que je venais de lui lancer allait la pousser à partir. D'ailleus c'est ce qu'il aurait dû se passer. Mais non, apparemment la jeune fille en avait décidé autrement. Elle semblait être prête à me parler. Elle ne pouvait pas faire comme tout le monde. C'est à dire m'accoster en plein milieu du lycée. Non, il fallait qu'elle attende qu'on soit seuls en pleine foret. Certes, elle ne devais pas s'imaginer qu'elle risquait de se faire tuer si elle restait là avec moi mais bon...

    La jeune femme se mit alors à me dire qu'on était dans le même lycée. Oui, je le savais ça, elle n'avait pas besoin de le dire. En tant normal, j'aurais sûrement apprécié discuter avec cette jeune femme mais aujourd'hui, je n'étais pas dans mon état normal et il fallait qu'elle parte, au plus vite! J'étais toujours dos à elle et mes poings étaient toujours très sérrés afin d'essayer de me contenir. J'avais aussi les yeux fermés. Je finis quand même par lui jeter un regard quand elle eut terminé sa phrase mais je ne m'attardais pas sur elle. En effet, après l'avoir regardé durant quelques secondes, je me mis de nouveau dos à elle.

    "Oui je sais..."

    Même parler était devenue une véritable torture pour moi. Enfin le pire c'est quand elle ouvrait la bouche. D'ailleurs, elle allait sûrement parler et il ne fallait pas qu'elle parle, il ne fallait surtout pas qu'elle bouge car l'odeur de son sang se faisait encore plus forte dans mes narines. Soudain, je cessais de respirer. Quelqu'un d'autre était là. Un vampire! Oh oui, je le savais, j'avais sentis sa présence. Je me suis alors retourné vers la jeune femme sans lui porter la moindre attention et je me suis mis à avancer vers elle, enfin plutôt derrière elle puisque c'est de là que venait la présence vampirique que je sentais. Une fois tout prêt de la jeune femme, j'essayais au maximun de ne pas porter mon attention sur elle et me concentrait sur cette présence vampirique très proche. C'est alors qu'une jeune vampire arriva vers nous en souriant. Et merde, tout allait maintenant se compliquer. Surtout que j'étais déjà certain qu'il s'agissait d'un vampire carnivore. J'écoutais donc ce qu'elle disait à la jeune femme qui se trouvait toujours devant moi et qui semblait ne pas comprendre grand chose à la situation. Je finis par me mettre entre le vampire et la jeune femme. J'ai alors regardé la jeune vampire avec un regard plus que noir.

    "Tais toi..."

    Je me suis alors tourné vers la jeune lycéenne qui était toujours derrière moi. Je l'ais regardé dans les yeux tout en serrant mes poings encore plus fort qu'auparavant. En effet, j'étais beaucoup trop proche d'elle. Quoi qu'il en soit, je ne devais pas craquer, je ne devais pas la tuer. Elle devait rester en vie et je me devais de la protéger.

    "Tu devrais partir...Tout de suite!"

    J'ai alors reculé de plusieurs pas à une vitesse impressionnante, comme si je ne pouvais plus me retenir. D'ailleurs si j'étais resté encore une seconde de plus aussi proche de la jeune femme, elle ne serait sûrement plus de ce monde déjà à cet instant précis. Je me suis alors tourné vers le vampire et je l'ais regardé avec le même regard que le précédent.

    "Casse toi...Elle n'est pas pour toi. Ne la touche pas!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Wenham
Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 30
Votre pseudo : Stace
Your Greatest Fear : L'echec
My darling Sin : Réver
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Groupe 3: La vie est faite de choix   Lun 2 Fév - 20:11

    La nature humaine n'est pas faite pour comprendre ce qu'elle a été conditionnée a ne pas comprendre. Comment mesurer un danger que l'on ignore? Comment comprendre une réalité qui dépasse la logique? Pourquoi fuir face a quelqu'un que l'on pense tout, sauf dangereux?

    Je ne comprenais pas le regard noir que me jetais Noah. La première raison qui me vint a l'esprit fut celle que j'avais toujours eus. Les gens ne m'appréciaient pas, me rejetais. Je n'avais pas beaucoup d'amis et les gens ne voulaient pas ètre vus avec moi. Ils faisaient bien trop attention à leur réputation pour vouloir s'afficher avec la petite intello coincée et godiche. Noah finit tout de mème par me répondre, comme s'il s'y forcait. Le ton de sa voix était froid, il cherchait a mettre de la distance, a me faire comprendre que je troublais son calme, que je le dérangeais, que je devais partir ou il risquait de s'énerver.

    Son attitude jeta un froid en moi, comme si tous mes membres s'était glacé. Mes lèvres se pincèrent entre elles et, je n'osais plus formuler le moindre mot. Mes mains s'étant rejointes contre mon ventre, je tentais de retenir mes émotions tant je me sentais génée et honteuse. Une autre des raisons pour lesquelles les gens n'appréciaient pas beaucoup ma compagnie. Je rougissais si facilement. Je pleurais pour un oui, ou pour un non. Je balbutiais sans ne jamais pouvoir faire une longue phrase correctement. Je restais la, immobile et confuse quand une autre femme débarqua de nulle part, s'adressant a moi. Je tournais légéremment la tète vers elle, contemplant ainsi sa beauté. L'espace d'un instant, j'imaginais qu'elle n'était autre que la petite amie de Noah. Que je me retrouvais au beau milieu de leur lieu de rendez vous galant. Lieu étrange pour que deux amants se retrouvent d'ailleurs m'enfin, il ne me venait aucune autre éxplication a l'esprit qui justifierait leur présence à tous les deux en cet endroit, en cet instant. En mème temps, cela expliquait pourquoi Noah voulait tant que je parte d'ici au plus vite. Non mais, quelle idiote je faisais. Il était si beau qu'il était logique qu'il avait deja une petite amie. Une petite amie qui avait des paroles que je ne comprenais pas d'ailleurs. Je froncais les sourcils d'incompréhension, sans la quitter des yeux mais, je n'osais rien répliquer tant je me sentais intruse.

    Noah lui réagissa, arrivant soudainement devant moi, s'intercalant entre la beauté blonde et moi mème. Pourquoi faisait il cela ? De quoi semblait il avoir si soudainement peur? Et pourquoi lui disait il de se taire? J'étais tombée dans la troisième dimension ou quoi ? Je grimacais, ne compenant plus rien a rien, ma logique s'effritant légeremment.

    Noah se tourna vers moi, mon regard croisa le sien, toujours aussi noir et, un frisson me parcouru toute entière. N'allait rien vous imaginer, il s'agissait d'un simple frisson de peur. Le ton de sa voix était dur, emprunt de menace. Il m'assenait un ordre qui n'avait aucune logique. Fuir? Pourquoi? Et ou? J'entr'ouvrais la bouche, ayant envie de répliquer, ayant envie de demander plus ample explication sur le pourquoi il voulait que je parte. Sur le pourquoi il semblait autant paniquer alors que la jeune femme face a lui semblait heureuse et amusée par la situation. Mais, incapable de réagir, je refermais la bouche, aucun son ne voulant en sortir.

    D'un coup, Noah sembla s'envoler. Il avait disparu de sa place pour atterir quelques mètres plus loin. Plus loin de moi. Mais, il avait bougé si vite. Je n'avais pas vu son corps se mouver. J'en restais bouche bée, les yeux écarquillés après avoir réagit d'un simple sursaut. Noah se tourna vers la superbe blonde et lui affirma que... JE? n'étais pas pour lui? Bordel mais c'était quoi ce délire?

    Mes lèvres se mirent a trembler comme si je commencais a comprendre ce qu'il se passait autour de moi. mon rythme cardiaque s'accéléra fortement et je reculais lentement dans l'espoir de m'éloigner d'eux. Ils étaient bizarres, cinglés. J'aurais du me mettre a courrir, a courrir du plus vite que je pouvais, c'était ce que m'avait ordonné le blondinet, c'était ce que m'intimait mon instinct et pourtant, l'ordre ne semblait pas se répandre dans mon corps. Mes jambes ne se mouvaient que très lentement. Vraiment très lentement comparé à la précédente vitesse de mon camarade de classe. Et, j'étais incapable de détourner les yeux, mon regard allant de Noah a la blondinette, sans ne jamais pouvoir se stabiliser. Je sentais que la tension avait augmenter. L'un était paniqué, en colère, su le point d'exploser. L'autre semblait passer un excellent moment, s'amuser comme une petite folle. Et moi ? Moi, je reculais lentement a la limite de faire une crise d'angoisse. Je me fis aussit penser à un lapin pris dans les phares d'une voiture. Je savais que le danger m'entourait mais, j'étais incapable de bouger tant jétais accaparée par la situation.

    Mais soudain, les choses s'accélérèrent. Ma vision eut le droit a un tour a 180 degrès. Ma converse s'était prise dans une branche, celle ci m'ayant faite trébucher en arrière. Quand le destin a scellé votre sort, pouvez vous vraiment lui échapper?

_________________
    Because of you
    I find it hard to trust not only me,
    But everyone around me
    Because of you
    I am afraid...

    (c) Vava by Chib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyleigh Hawkins
Violence && Vengeance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 27
Votre pseudo : Lili
Your Greatest Fear : Mourrir une 2nd fois... C'est flippant !
My darling Sin : Le sang... Miam !
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 24/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 80 ans, Darling...
Power: Aucun
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 3: La vie est faite de choix   Sam 7 Fév - 11:31

    L’intrusion de Kyleigh fut encore plus amusante que ce qu’elle avait pu imaginer. La réaction de Noah décrocha un large sourire aux fines lèvres rosées de la blondinette. Non vraiment, observer le regard empli d’incompréhension de cette pauvre jeune femme, et l’étincelle dans celle du vampire était un vrai plaisir. Certes, comme tout humain qui se respecte, la lycéenne miss ne comprenait strictement rien de ce qu’elle venait de lui dire… Depuis qu’elle avait reçu de Ryan cette vie éternelle, Kyleigh avait ouvert les yeux sur le monde, et donc constaté que l’espèce humaine n’était vraiment pas douée quand il s’agissait de prévention et de survie. Ils se jetaient dans la gueule du loup sans même s’en rendre compte, ce qui facilitait tellement les choses par moment ! Mais pour le coup, Noah en avait décidé autrement, faisant preuve de courage en luttant davantage pour ne pour pas planter ses crocs dans la chair tendre de la demoiselle. Il se montrait fort, et Kyleigh, dans le cas où l’ennui ne se serait pas emparé de sa raison, lui aurait même fait une petite réflexion à ce sujet, soulignant cette forme de courage. Lutter contre sa vraie nature, contre sa faim, ça n’était vraiment pas évident ! Il voulait l’épargner… Comme c’est mignon ! S’interposant entre elles, il lui adressa un regard noir, et lui ordonna de se taire. La bonne blague ! Elle lui retourna un regard franc et très peu convaincu.

    « Comme si j’allais t’écouter ! »

    L’espoir faisait vivre, non ? Quoiqu’ils n’en avaient plus besoin de ça ; Kyleigh en était la preuve. Il fallait qu’elle parte ? Mais non ! Depuis quand un vampire conseillait ainsi son repas ?! Kyleigh croisa les bras sur sa poitrine, faisant non de la tête, avec une petite moue boudeuse, et bien trop expressive pour ne pas être moqueuse. Elle le sentait faiblir au fil des secondes, et se réjouissait d’avance de le voir craquer. Il se reculait, comme si quelque pas allait calmer cette soif que le parfum de la lycéenne attisait depuis plusieurs minutes. Kyleigh eu droit à un nouveau regard noir, et à de douces paroles…Oh si douces, qu’elle en lâcha un léger rire cristallin.


    « Elle n’est pas pour moi ? Ok, ok… Calme-toi, je n’avais pas l’intention de te piquer ton encas ! »

    Elle lui adressa un sourire, teinté d’amusement, aux airs diaboliques. Tout ce qu’elle désirait c’était le pousser à bout, le faire franchir cette limite qu’il respectait avec tant de courage de force, lui faire sauter le pas. Il devait la croquer, il devait se sentir vivre en buvant ce sang frais. Elle avait remarqué que miss pique-nique tentait de s’en aller, avec trop peu de discrétion, et elle ne s’en souciait pas vraiment, puisque l’allure de la future proie n’avait rien d’extraordinaire. En moins de temps qu’il en faut pour dire ouf, elle aurait pu la rattraper. De plus la chance ne jouait pas en sa faveur puisqu’elle venait de chuter. Kyleigh passa derrière Noah, faisant glisser une main sur l’épaule du jeune homme, désormais face à l’étudiante, bien qu’à distance.

    « Regarde-la… Elle te fais envie ne dit pas le contraire, ça serait mentir… Et tu sais que ce n’est pas bien de mentir… N’est-elle pas… A croquer ? »

    Pauvre petite blondinette ! Quoique…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Groupe 3: La vie est faite de choix   

Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe 3: La vie est faite de choix
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel sport faite vous?
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Les Alentours :: Olympic Mountains :: { Olympics National Park }-
Sauter vers: