AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]

Aller en bas 
AuteurMessage
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 33
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   Lun 26 Jan - 13:46

Fonctionnement : rien de bien compliqué, il est seulement demandé de respecter l’ordre de passage, et de ne pas faire attendre trop longtemps votre réponse, par respect pour les autres joueurs.

Synopsis: Profitant de leur week end, Declan et Enea préfère s’isoler pour passer du temps ensemble, le vampire ayant encore beaucoup de choses à apprendre à la jeune humaine. Relations des plus étranges, et qui attire la curiosité de beaucoup. C’est le cas de William Appleberg, traqueur de son état, qui ne peut résister à la tentation de l’odeur du sang. Il ne lui faudra pas longtemps pour repérer celui de la jeune Warrens, tant qu’il semble attirant et promet un festin digne de ce nom. Nathanael Owens, dont l'art de la guerre n'est plus un secret pour lui, est bien décidé à surveiller sa famille, depuis que son ennemi de toujours est revenu en ville. Ennemi qui n'est autre que Ryan Dickens, venu prêter main forte au traqueur, ou plutôt, évaluer les forces du clan végétarien.

Le traqueur n’avait cependant pas prévu la réaction violente de Declan, et encore moins qu'il aurait tout un clan contre lui. Le voilà maintenant face à un sacré défi. Et ça tombe bien, car William adore jouer, et est réputé pour ne jamais perdre…


Ordre de passage: Declan Bratford / Enea Warrens / William Appleberg / Ryan Dickens / Nathanael Owens

A savoir: Il s'agit d'une première rencontre, ne vous entretuez pas! xD

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Bratford
Admin _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2483
Age : 30
Votre pseudo : Stace
Your Greatest Fear : La* Perdre
My darling Sin : Le Puma xDDD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 135 ans
Power: Télépathie
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   Ven 30 Jan - 1:18

    A Forks, la météo est rarement clémente pour les humains fan de soleil et de grosse chaleur. Forks, la ville la plus pluvieuse des Etats Unis, une Terre bénite pour les miens. Le soleil n'est pas, comme dans les légendes humaines, un ennemi pour nous, il ne nous réduit pas en cendre, il se contente de révéler a tous notre différence. Il se contente de nous faire briller comme un joyaux étincelant.

    Tout en laissant la volvo glisser sur la route jusqu'à chez Enea, je ne cessais de me demander si cela était vraiment une bonne idée que de sortir aujourd'hui. Sans oublier le danger que cela représentait. Il est vrai qu'elle connaissait ma vraie nature a présent, ce qui bizarrement me ravaissais mais, elle n'avait découvert tout cela que depuis peu et, n'avait pas encore découvert tous nos secrets. Elle savait les choses, en avait vues certaines de ses propres yeux, peut ètre mème trop de choses mais, elle ne m'avait encore jamais vu vraiment différent. Elle n'avait encore jamais vus les rayons du soleil se refléter sur ma peau et, étrangement, j'avais peur de sa réaction si elle devait assister a cela. J'avais peur qu'elle ne finisse par réaliser combien j'étais différent d'elle, j'avais peur que cela ne la fasse finalement réagir, réaliser le danger et fuir. C'était ce que je voulais depuis le début, pour sa propre sécurité mais, mon égoisme prenait le dessus et, mes sentiments pour elle ne faisaient que me faire stresser a l'idée de sa réaction.

    Alors que mes pensées défilaient ainsi dans mon esprit, la route avait défilée sous les roues de la voiture et, celle ci finit par se garer dans la boue, devant chez les Warrens. En un rien de temps, je me trouvais deja devant la porte. Je ne dus pas attendre très longtemps qu'Enea l'ouvre. Elle semblait tout aussi hésitante que moi, Vesper juste derrière elle mais, la vision de son visage me fit oublier tout le reste et, un sourire se dessina sur mes traits alors que je tendais la main vers elle pour la conduire jusqu'à la voiture. Cette sortie ne pourrait que nous ètre bénéfique après tout. Nous ne serions rien que tous les deux, ensemble. Nous pourrions nous changer les idées, oublier cette nuit de tensions. Nous avions prévue cette escapade cette mème nuit, après que je dus faire le choix entre passer la nuit a la veiller comme je me devais de le faire au vue de ce qui c'était passé le jour mème, cette visite qu'elle avait recue, ou aller chasser pour continuer la discussion que nous avions eue la soirée durant, des le lendemain. Le choix fut vite fait. Bien que j'aimais la voir dormir, veiller sur elle et sur ses nuits, tel qu'il en était a présent de mon devoir, je devais me résoudre a l'abandonner. Pour sa sécurité. J'avais alors passée la nuit a chasser avec Nate dans les environs alors que Vesper avait veiller Enea. Vesper était celle qui comprenait le mieux, celle qui me soutenait le plus dans mon choix de "petite amie". Nathanael se sentait donc comme obligé de me soutenir lui aussi, ce qu'il faisait en chassant a mes cotés afin de me permettre de prendre le moins de risque possible lorsque j'étais aux cotés de celle que je commencais a reellement aimer.

    Enea m'avait appelé dans la soirée, totalement paniquée, j'avais eu beaucoup de mal a comprendre ses propos prononcés sous le coup de l'émotion à une telle vitesse que la jeune lycéenne en avait oublié des mots, ce qui m'avait rendu son discours d'autant plus difficile a saisir. Mais, une fois que les mots "Vapires" et "visite" me furent compréhensible, le tout n'en devint que plus limpide. Je ne connaissais pas le vampire en question mais, au dires d'Enea, il était une vieille connaissance de Nathanael. Celui ci se trouvant à l'étage, je fus a son coté en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, le téléphone raccroché, ma parole donnée a Enea que je serais avec elle sous peu. J'étais alors dans une vive rage, acculant mon frère pour qu'il m'explique qui était ce Ryan qui s'en était pris a Enea ou, du moins, qui lui avait rendue une "petite visite". En entendant ce prénom, le visage de mon frère avait changé d'expression et, il ne me fut pas difficile de lire dans son esprit le lien qui le liait a ce sanguinaire vampire. Ma colère qu'il s'en soit pris a Enea ou du moins, qu'il ait su ou la trouver pour la questionner sur moi et les miens, n'en fut qu'accrue. C'était de ma faute, la jeune femme était a présent en danger et ce, par mon unique faute. En revenant a Forks, en acceptant d'ètre aussi proche d'elle, je l'avais éxposée a un danger bien plus grand que ma seule personne. Elle serait désormais la proie de tous mes ennemis. Et pas que des miens. De ceux de Nate également. Et probablement de la plupart des vampires sanguinaires et autres traqueurs. De colère, je saisis un meuble et le lancais contre le mur. Nathanael eut toute la peine du monde a me calmer et a me ramener a la raison. Avec Vesper, nous irions rejoindre Enea chez elle, nous la veillerons et tacherons de savoir exactement ce que Ryan avait voulu savoir d'elle, ce qu'elle lui avait révélé...

    Visiblement, ce Ryan avait déclenché les hostilités et, je riposterais. Pour Enea. Pour ma famille. C'est Vesper qui, cette nuit la, avait conduit jusqu'à chez Enea. La nuit étant deja bien avancée, chacun a notre tour, nous avions bondis jusqu'a la fenètre de la jeune lycéenne afin de ne pas réveiller son frère ainé. La discussion avait été vive mais silencieuse. Je captais les pensées de mon frère qui restait songeur et pensif alors que l'on évoquait son ennemi de toujours. Enea nous narrait sa rencontre alors que Vesper et moi tentions de la rassurer bien qu'aucun de nous deux ne soient lui mème rassurés. Bientot, la décision fut prise que nous ne devions pas laisser Enea sans surveillance tant que le vampire ne serait pas éliminé. C'était bien trop risqué. Comme il était trop risqué que je reste avec elle alors que, dans ma gorge, la faim commencait a se faire ressentir. Je ne voulais. Je ne voulais pas partir, je ne voulais pas laisser Enea. Et pourtant, je le devais. Vesper me promis qu'elle prendrait grand soin de la jeune femme et, je finis par m'éloigner dans le bois avec mon frère.

    J'avais donc, tout en chassant a ses cotés, éxposés a mon frère mes plans pour la journée, mon idée de l'éloigner de chez elle, dans l'espoir de brouiller les pistes au cas ou il prendrait a Ryan l'idée de revenir lui rendre visite. Alors, elle ne serait pas la mais Nate et Vesper si et, ils se chargeraient de lui. Cette idée sembla le ravir, ce qui ne fut pas difficile a comprendre quand on savait la rivalité qui existait entre les deux hommes.

    Après m'ètre nourris d'un cerf, j'étais retourné à la demeure afin de parler à Alister, de lui exposer la situation et notre plan. Nathanael quant à lui était deja partit faire le tour de la ville à la recherche de son rival. Il estimait qu'il serait mieux pour lui qu'il le traque au lieu de l'inverse. J'avais un doute a ce sujet mais, je ne doutais pas des capacités de mon frère. Avec l'accord d'Alister, je retournais a la voiture, l'esprit plein de doutes et de craintes et, a présent Enea, silencieuse et songeuse se trouvait à mes cotés. Elle n'émit pas le moindre mot. Elle ne chercha mème pas a savoir ou nous nous rendions, comme si cela lui était totalement égal. Quant à moi, je ne pouvais m'empécher de la regarder, toujours dans ce secret espoir de capter ne serait ce qu'une seule de ses pensées. Ce qui bien sur n'arriva jamais. Je voulais juste que l'on passe une bonne journée, que l'ombre de Ryan ne pèse plus autant sur nos esprits. Mais, visiblement, c'était peine perdue.

    Je bifurquais dans un petit chemin de terre, Enea tourna alors la tète vers moi et, je compris à son regard qu'elle commencait a se demander ou nous allions. Je me contentais alors de lui sourire en coin, elle ne posa aucune question, reposant son regard sur la terre qui défilait devant nos yeux. Bientot, je garais la voiture sur un petit coin d'herbes devant une barrière et, en descendit. Enea n'eut pas le temps de réagir que je lui ouvrais deja la portière. Elle descendit. Elle se dirigea alors vers la barrière, celle ci surplombant un petit sentier balisé mais, je restais en arrière, elle se tourna vers moi, son regard me posant a nouveau tout une salve de questions. Je me contentais de soulever quelques branchages afin de lui faire signe de passer. Un sourire amusé s'était peint sur mon visage alors qu'elle semblait boudeuse et hésitante. Je n'en fus que d'avantage amusé.


    - " Le sentier ne mène pas la ou je veux t'emmener... Par contre, si tu veux... " Mon sourire se faisant de plus en plus moqueur, je laissais ma phrase en suspens tandis que mon regard balayait la forèt jusqu'a se reposer sur celui d'Enea, impatient. " Je connais un moyen plus rapide que la marche a pied pour arriver la haut! "

_________________
    And Then
    The Lion Fell in Love
    With the Lamb...

    (c) Misery Angel/ breaded_fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 33
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   Dim 1 Fév - 18:36

    Observant la route défiler par la fenêtre, la jeune femme était plongée dans ses pensées, aussi immobile de son statut d’humaine lui permettait. Parfaitement consciente de la présence de celui qu’elle considérait comme la personne la plus fascinante qu’elle n’avait jamais rencontrée, elle n’émit cependant pas le moindre bruit comme il conduisait à travers la ville, la destination ne lui important peu. Tant qu’il était là, le reste n’était pas bien important. Pensée des plus absurdes pour beaucoup, mais pourtant bien réelle pour celle dont la vie venait d’être totalement chamboulée. Encore secouée de sa rencontre avec un vampire des plus hostiles, Enea tentait tant bien que mal de cacher ses émotions, chose des plus difficiles pour elle. Le vampire en question, Ryan de son nom, était venu en simple reconnaissance, et bien qu’il ne l’ait pas touchée physiquement, il avait assurément défini qui était le plus dangereux. Un jeu aussi pervers que redoutable semblait s’être installé, et l’humaine n’avait que très peu de chance de le remporter. Prise au milieu de ce qui était apparemment une vieille rancœur, elle n’avait eu d’autre choix que d’accepter la protection de Declan et des siens. Et au vu de son caractère indépendant, elle avait beaucoup de mal à supporter la présence de ce qu’elle dénommait comme étant un baby-sitter, elle qui refusait de montrer ses faiblesses. Elle avait bien évidemment tenté de protester, mais la nuit précédente, lorsqu’ils étaient venus la rejoindre chez elle, sa voix était encore tremblante et ses gestes incertains. Quel poids avait-elle, face à des prédateurs expérimentés ? Les mots rassurants n’avaient rien changé, si ce n’est que ce n’était pas pour elle qu’elle s’inquiétait, aussi surprenant que cela puisse paraître. Autant Declan que Vesper semblaient bien décidés à se lancer en quête de ce qu’ils appelaient le traqueur, et bien que la signification de ce nom échappe à la jeune humaine, elle avait aussitôt compris que c’était dangereux. Risquer sa vie était une chose, mais risquer la vie des autres en était une autre… surtout quand Declan était compris dans les autres. S’il lui arrivait quelque chose, Enea était sûre de ne jamais être capable de s’en remettre. Encore novice dans le monde des créatures surnaturelles, la jeune femme était en train de réaliser que le danger était constant. Bien qu’elle le savait avant, l’avoir vécu avait rendu la chose bien réelle, comme son ancienne vie la narguait, lui faisant comprendre qu’il était bien trop tard pour faire marche arrière. Mais pour autant, cette pensée ne lui avait même pas effleuré l’esprit, et on pouvait difficilement trouver plus dénuée du moindre regret qu’elle. Comment pouvait-elle regretter une situation, alors que cela lui avait amené la meilleure chose dans sa vie ? Jetant un regard furtif sur Declan, Enea ne semblait jamais se lasser de l’observer, tant sa présence à ses côtés semblait extraordinaire. Se considérant véritablement comme étant chanceuse, son cerveau n’arrivait cependant pas à croire à cette réalité qui tenait plus du fantastique qu’autre chose. Leur relation était encore fragile, ne serait-ce que par leur statut respectif. Y avait-il déjà eu des précédents, un vampire tombant amoureux d’une humaine ? Si c’était le cas, la mortelle n’était plus là pour témoigner.

    S’étonnant de voir la voiture bifurquer sur un petit chemin de terre, la jeune femme releva la tête, jetant un coup d’œil interrogatif au conducteur. S’éloigner de la civilisation était le mot d’ordre aujourd’hui, principalement pour la protéger, même si les deux jeunes gens espéraient avant tout pouvoir passer du temps ensemble. Aussi proches qu’ils étaient devenus – et en si peu de temps -, il leur restait encore de nombreux sujets à aborder, étant l’un comme l’autre aussi curieux sur l’objet de leur affection. Des zones d’ombres, parfois chargées d’émotions, et qui pourtant représentaient des périodes importantes de leur vie. Et sans qu’aucun d’eux ne veuille l’admettre, cette journée représentait un pilier important, un défi contre mère nature, qui n’avait certainement pas prévu que deux espèces aussi différentes, soient aussi semblables. La voiture s’immobilisa enfin, et Declan vint lui ouvrir la portière, se déplaçant à une vitesse vertigineuse. N’étant pas le genre de personne aimant les randonnées en forêt, principalement en raison du fait qu’elle était incapable de marcher sur une surface parfaitement plane sans trébucher, elle se dirigea tout naturellement vers le sentier qui était en face d’elle. Sentier auquel elle dut rapidement renoncer, lorsque le vampire lui indiqua un chemin au travers de la forêt. Comme la jeune femme prenait une expression légèrement boudeuse, ses yeux s’arrondirent cependant sous l’effet de la surprise.

    « Non merci » répondit-elle, soupirant d’un air résigné. « Je préfère encore marcher et me briser la nuque, plutôt que d’être malade. »

    Son moyen rapide, elle le connaissait parfaitement, pour l’avoir déjà expérimenté malgré elle, alors qu’ils avaient du se sauver pour échapper à des loups garous. Et bien que le nom sonne encore irréel dans sa tête, elle se rappelait parfaitement la course entre les arbres, cette sensation de vitesse, qui malheureusement avait eu pour effet de la rendre malade. Et bien que le vampire semblait adorer ça, elle ne tenait pas à renouveler ça de si tôt. Passant devant lui d’un air décidé, Enea dut faire un effort considérable pour ne pas montrer son découragement, à la vue de toute la faune qu’il pouvait y avoir, sur ce chemin que seul lui semblait connaître. S’il perdit patience, il ne le montra pas, comme les deux jeunes gens avancèrent au milieu de la forêt à allure raisonnable, bien que peut être trop humaine pour certain. Toujours aussi silencieuse et perdue dans ses pensées – bien qu’elle était tout de même très concentrée sur ses pieds-, la brunette se contenta de suivre le jeune homme, qui lui dégageait une petite piste, enlevant tout ce qui serait enclin à la faire tomber. Declan semblait faire preuve d’un côté protecteur envers elle, qui avait le don de la laisser des plus dubitatives. Elle se savait beaucoup plus fragile par rapport à lui, mais n’était pas pour autant une poupée de cire, susceptible à se briser au moindre choc. Mais d’instinct, elle savait que cette discussion serait perdue d’avance, ainsi, elle se contentait d’apprécier certains de ses attentions, et d’ignorer les plus exagérées. Ce qui n’était très aisé, elle qui avait tendance à vite déclencher des révolutions pour défendre son indépendance. Pensées hautement ironiques, mais qui imageaient parfaitement la situation.

    La marche dura une bonne partie de la matinée, et ce n’est qu’après ce qui lui semblait être une éternité, qu’Enea aperçut finalement une lumière au milieu de cette forêt si dense. Accélérant le pas, elle déboucha sur une petite clairière, qui la laissa abasourdie dans un premier temps. Dire que l’endroit était magnifique ne lui aurait pas rendu hommage, le soleil ajoutant une touche des plus lumineuses, faisant oublier que c’était la région la plus pluvieuse de tous les Etats-Unis. Avançant de quelques pas, elle finit par se retourner vers Declan, un sourire sur le visage.

    « C’est magnifique ici » commenta-t-elle. « Je comprends pourquoi tu aime y venir. »

    Penchant la tête en arrière, la jeune femme ferma brièvement les yeux, comme elle savourait cette sensation de chaleur sur sa peau satinée. C’était probablement ce qui lui manquait le plus depuis qu’elle était arrivée à Forks : le soleil. Il ne se passait pas un jour sans cet épais brouillard, rendant tout humide et froid, si bien qu’elle venait à se demander si le ciel bleu existait toujours, et si cela n’avait été qu’un mythe.

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Appleberg

avatar

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 27
Votre pseudo : Will
Your Greatest Fear : Ne pas tuer sa proie (Enea, tu es à moi
My darling Sin : La chasse et les défis
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 08/03/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:

MessageSujet: Re: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   Mar 10 Mar - 1:24

[désolé du retard et de ne pas avoir encore mis de ava^^]

Traque, chasse, voici les mots qui venaient en moi à chaque fois que je regardais mon futur. J’étais en quelque sorte le plus grand prédateur qui avait foulé cette terre et ce n’était pas pour me vanter, mais à chaque fois que je désirais une chose, je l’avais. Je ne savais pas si c’était un don en soi, mais quand quelqu’un devint mon gibier, sa vie ne faisait plus long feu, j’étais le chasseur tuant sans pitié sa proie si faible et si ignorante. Cette chasse que j’avais levée au rang de rituel, était ma raison de vivre et me rendait supérieur à ses primitifs et faibles ex-congénères. A chaque fois que je les voyais, ils pensaient que je n’étais qu’un homme ne voulant guère les toucher, mais ce n’était pas vrai… J’étais là pour me repaître d’eux.

Et pour me repaître, je le devais. C’était pour cette raison que je me trouvais dans cette forêt. Je ne pouvais attaquer en pleine ville, la chasse n’était point intéressant et aussi que je ne supportais pas de rester à côté d’un humain. Je ne voyais pas l’intérêt de partager un instinct avec ses êtres si bas et inutile, juste assez utile pour me servir de nourriture. Ses êtres que je voulais voir mourir, devait rentrer dans la forêt pour que je leur hôte leur dernier souffle de vie. Je voulais ôter leur vie par la traque et ayant le savoir que ses jeunes enfants ne peuvent fuir. Je voulais arracher les ficelles de leur nectar qui s’étiraient dans tous le corps de leur personne. J’étais un cinglé en parlant de cette façon, mais j’étais surtout un vampire.

Marchant ainsi dans la forêt, en cherchant une proie malheureuse, je ne vis rien. Certes il y avait quelques pauvres passants, mais leur sang ne me suffisait pas. Je voulais plus, aussi soif de soif qu’une envi d’une bonne traque. Je désirais obtenir quelque chose que je n’aie pas, une traque envers une pauvre créature. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas repris l’habitude d’envoyer un lapin dans mon jardin et que je le suivais du regard jusqu’au moment où je pose mon pied aussi délicatement possible sur son corps avant d’entendre les craquements. Je cherchais à nouveau cette sensation qui me manquait, cette sensation où le cœur d’une débile créature ralentissait au fur à mesure que mes dents s’enveniment sur ma proie et que celle-ci arrêta de trembler à jamais. Voilà ce que je cherchais maintenant et je croyais l’avoir trouver, car je sentais sur une piste, une odeur si puissante et si distrayante que je n’avais encore jamais eu le pouvoir de ressentir.

Cette odeur se trouvait sur un sentier, je ne savais pas comment, mais elle était ici. Bref, quand cet arôme entra dans mes narines, mon cœur bien que mort commençait à battre à coup fort et ma gorge me brûlait d’une manière atroce. Mes yeux étaient sûrement devenus noirs, celle signifiant que je devais me nourrir sous peine de ne plus contrôler ma frénésie. Pour la première fois, une personne me faisait autant d’effet avant que je la mange. Je n’avais jamais ressenti cela et cela me poussa donc à courir dans la direction du sentir. La vitesse était tel que je « volais » et tel un faucon, je me préparais à attraper ma proie pour la prendre à jamais dans ma gueule. J’espérais juste qu’elle allait me donner un peu de difficulté.

Arrivant à une clairière, je vis un homme brillé comme un diamant. Si je n’étais pas comme lui, j’aurais été surpris. En effet, la personne qui semblait n’être pas humaine, était lui aussi un vampire. Il était gentil, il voulait sûrement partager sa nourriture à d’autres congénères. M’approchant d’un grand pas sans me soucier guère de l’avis de cette fille si fragile, je regardais le seul qui méritait le respect et élança dans un ton éloquent.


« Salutation, puis-je partager ton futur repas ? »


Le vent semblait touché la jeune fille avant de se retourner dans mes narines. Encore une fois je sentis cet arôme d’une manière si forte et si enivrante que l’attente du verdict me faisait si mal. J’entendais son cœur battre, avait-elle peur ou non ? Je ne me souciais guère, mais à chaque battement de ce maudit cœur, il me disait : « Vient me prendre, vient me prendre ! » Que voulez-vous attendre si cette être humaine ne semblait rien faire pour se sauver ! Son être voulait que je l’apprenne et elle voulait disparaître à jamais. Est-ce véritablement sa volonté ou est-ce mon envi irrémédiablement de goûter juste un morceau de sa chair ? Je n’arrivais pas à me retenir, la situation devenait si terrible, si impensable que je commençais à marcher doucement vers cette jeune femme. Je commençais à baver devant ce gros donut et je me demandais si elle sentait qu’elle allait perdre sa vie. C’était sûr, j’allais la lui prendre, je voulais la prendre, mais quelque chose m’empêcha. Quoi ? Je ne savais pas quoi dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Dickens
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 28
Votre pseudo : Torby
Your Greatest Fear : Me rendre compte que le sang ne m'attire plus...
My darling Sin : Le regard de ma victime, quand je lui ôte la vie...
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 20/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 127
Power: Kill you is too easy for me
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   Mar 17 Mar - 21:56

    Me voilà encore, une journée entière, à m'ennuyer. J'avais vraiment l'impression de mourir à petit feu dans ce bled, il ne s'y passait pas toute l'action que j'aurais voulu qu'il s'y passe. C'était dommage, la situation avait un sacré potentiel; j'aurais cru qu'elle aurait explosé voici bien longtemps maintenant. Mais non, rien. Caithlyn n'avait rien fait. Elle avait rassemblé tout le groupe de traqueurs dans le but de détruire les Bratford et elle restait introuvable. De son côté, Kyleigh m'avait proprement abandonné ces derniers temps, et je pensais que ce coup ci, c'était définitif. Le côté positif de la situation était donc que j'avais l'impression d'avoir retrouvé ma liberté. Ce n'était pas rien tout de même. Libéré de mes entraves, j'étais libre comme l'air. Mais libre de faire quoi? Cette vie semblait me destiner à un ennui mortel. Je ne trouvais plus d'ennemis à ma hauteur, toutes mes tentatives pour engendrer ma propre armée avait avorté tandis que mes tentatives visant à me trouver une compagne s'étaient elles aussi soldées par un échec, plutôt cuisant d'ailleurs. Etais je condamné à me nourrir de simple humains jusqu'au jugement dernier sans égayer plus que cela ma vie? Je commençais à le croire. Je n'avais plus goût à grand chose ces derniers temps. J'avais abandonné ma tentative de régime végétarien, j'avais abandonné également ma chasse aux Bratford, futile et sans intérêt pour le moment. Seul contre tous, je n'avais aucune chance. Certes, j'étais meilleurs que chacun d'entre eux, mais à un contre une demie douzaine, la seule chose qui pouvait m'arriver était la mort, et même si j'étais lassé de cette vie, je n'en étais pas pour autant devenu suicidaire.


    Du coup, je passais mon temps à lire, encore et encore, rien que pour passer le temps et tenter d'effacer la longueur avec laquelle chaque seconde de chaque minute de la journée s'écoulait. Et ces derniers temps, j'épluchais tous les récits de vampires sur lesquels je pouvais me faire la main, juste histoire de voir ce que les auteurs humains savaient vraiment de nous, entre légendes et science. Bon, peu importait, de toute façon le secret était bien gardé par les Van Der Berg, mais le principal n'était il pas de s'intéresser à quelque chose lorsque l'on était devenu immortel? A quoi bon vivre pour l'éternité si l'on n'avait pas de but? Le navet que j'étais un train de lire, intitulé «  la nuit des vampires », commençait réellement à me porter sur les nerfs, à tel point que je n'en pouvais vraiment plus! Jetant le livre au travers de la pièce, il alla s'écraser dans la cuisine, entraînant dans sa chute tout un tas de casseroles. Me relevant, je jetais un coup d'oeil à l'appartement. Il était plutôt luxueux. Si je n'étais pas repéré, je pouvais toujours élire domicile provisoirement en ce lieu. Un grand salon richement décoré et meublé, une chambre à part qui ne me servirait à rien mais qui avait de la classe, une salle de bain, et tout et tout! Bon, il y avait peut être toutes ces taches de sang qui souillaient le mur qui faisait un brin foutoir, mais bon! Ah, le cadavre du proprio faisait un peu tâche somme toute, me disais je en contemplant la masse sanguinolente sur le sol. En même temps, je n'y étais pas allé de main morte avec lui. J'étais entré par la porte, puis lui avait décroché le visage à coups de poings répétés avant de boire à la fontaine de sang qui jaillissait de la blessure. C'était pas très propre, mais cela évitait d'en répandre de trop à côté!


    Trainant le cadavre jusqu'à la fenêtre qui donnait dans la cour de derrière, je fis basculer le propriétaire dans le vide jusque dans les grands containers de poubelle. On ne l'y trouverait pas avant la semaine prochaine, sauf s'il pourrissait trop rapidement. De toute façon, je me fichais bien de son sort et de ce qui arriverait, vu que j'étais à l'épreuve de toute forme de justice des mortels. Bon, peut être pas de leurs armes de destruction massive, mais au moins de celles que la police pourrait m'opposer. Remarque, cela serait peut être l'occasion de m'amuser un peu! Laissant libre cours à ma mauvaise humeur, je sortais de l'appartement, en prenant bien soin de refermer à clef derrière moi; inutile de se faire voler le magnifique écran plasma avant d'avoir visionné la vidéothèque du mort! Mais voilà qu'en me retournant pour m'en aller, la petite vieille du palier me faisait face avec stupeur, comme si 'javais un bouton sur le nez. Haussant les sourcils, je passais ma main sur mon visage, pour découvrir que j'étais couvert de sang. « Bouh » fis je simplement à la vieille, qui s'effondra en soupirant, tandis que j'éclatais de rire. Tellement impressionnables ces humains!


    Mes pas me guidèrent vers la forêt qui séparait Port Angeles de Forks. En courant, j'y serais probablement suffisamment rapidement pour pouvoir prendre les nouvelles de la petite bourgade avant que le temps ne se dégage, me privant de mon attrait vampirique sur les humains. Filant à toute vitesse, je ne comptais plus le temps, et ne m'arrêtait pas non plus pour les animaux. J'étais vraiment las, qu'est ce que je ne donnerais pas pour une véritable petite tuerie! Du sang à foison, un monticule de cranes, voilà ce à quoi j'aspirais! Mais signe du destin, je sentis une forte odeur qui m'était familière me monter aux naseaux. Enea Warrens, la petite compagne d'un de ces chers Bratford. Que faisait elle en forêt? Je pouvais la sentir proche, et son odeur m'ennivrait. Il était clair que si elle s'aventurait aussi loin dans la forêt, elle devait être accompagnée. Avec un rictus carnassier, je me mis en route, prêt à aller à la rencontre de mon destin dans un combat épique. Mais voilà qu'au bout de quelques instants, à peine arrivé sur les lieux, je voyais un autre individu, dépenaillé et laid au demeurant, menacer déjà le couple que j'apercevais un peu plus loin. Souriant jusqu'aux oreilles, je me dis que mon heure était venue. M'avançant en silence, le vampire solitaire ne pouvait pas percevoir ma présence, sauf si le vent changeait de direction. Arrivant à côté de lui, je brisais le silence en faisant un signe de la main à la jeune humaine.



    - Aaaaah Enea! Ne t'avais je pas dit que le destin allait nous permettre de nous revoir! Tu as bonne mine! Et toi, tu dois être Declan, son vampire. Bien, maintenant on va pouvoir discuter sérieusement!


    Me tournant vers le troisième vampire, j'hochais la tête d'un air dépité


    - Pourrais tu croire, mon ami, que ces deux là sont ensembles? Declan Bratford est tombé amoureux d'une humaine, tu te rends compte? C'est grave. C'est très grave...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/forum.htm
Nathanael Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 27
Votre pseudo : Pow
Mood : Tentation is here
Philosophy : Trop de sang à couler essayons à présent de réparer les dégats
Your Greatest Fear : Lose them.. Both Of her(s)
My darling Sin : Fights xD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 19/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 162 ans
Power: Ressentir et influencer les émotions l'entourant
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   Mer 18 Mar - 0:25

    « Pourquoi ? » Avait-il simplement demandé, assis les jambes passés par dessus l'accoudoir du fauteuil, il n'avait pas eut l'air surpris par la vision de la jeune femme, il avait gardé le même calme apparent, maitrisant sa colère comme il savait si bien le faire à présent. Comme toujours il voulait simplement savoir pourquoi. Il savait que Vesper devinait sur quoi il la questionnait, elle n'avait prévenu que lui de sa vision, alors qu'ils se trouvaient loin de la maison, en plein milieu de la salle des prof du lycée pour être exact.

    « Parce que je n'ai vu que toi et Declan là bas... Tu ne perdras pas ton sang froid, pas cette fois... Elle ne sera pas là » Sa voix s'était brisée en prononçant ses mots et une pointe en acier s'était fiché dans l'âme de Nathanael lorsqu'il avait perçut à quel point elle souffrait encore de sa trahison. « Si nous y allons à plusieurs, cela va vite dégénérer... Et puis ce sera une manière de prouver à Declan que tu peux résister à Enea... Je crois en toi... Tu ne lui ferras rien... Part maintenant... Et attends les... Reviens moi vite mon amour... »

    « Tout se passera bien... » Avait-il répondu en s'asseyant correctement dans le fauteuil qui faisait face à celui de sa fiancé, il s'était levé rapidement et s'était penché pour l'embrasser furtivement sur les lèvres, la salle avait beau être vide n'importe qui pouvait entrer, élèves comme enseignants. « Garde les yeux grands ouverts mon amour... Ne t'inquiètes pas tout se passera bien... » Il n'était pas aussi sur de lui que ce qu'il montrait. Mais Vesper était déjà suffisamment nerveuse comme ça, elle lui fait confiance en ne révélant qu'à lui le contenu de sa vision, à présent c'était à lui de jouer et de tenir sa promesse, protéger Enea de lui même et des autres. Il avait marché jusqu'à la fenêtre de la démarche souple et féline qui était sienne. Il ne s'était retourné qu'une fois grimper sur le linteau et avait glissé en sautant à l'extérieur. « Aujourd'hui serra un jour de paix... Mais demain...» Menace murmurée, promesse.

    Deux heures plus tard...

    Il courait, il courait à une vitesse folle, sans ressentir la moindre fatigue, le moindre essoufflement, Nate filait entre les arbres sans un bruit. Il savait qu'il n'avait pas de retard, mais il aimait simplement courir, aussi courait-il profitant de sa liberté avant de devoir mettre sous clé ses envies pour garder la situation sous contrôle. Dieu qu'il détestait devoir refréner ses envies, il détestait devoir brider ses instincts, cependant Nate savait une chose, bien que son sang froid soit légendaire dans les situations de crises, il savait que si l'un des autres émissaires avaient un geste de travers il n'hésiterais pas. Au bout de deux siècles de vies sur cette terre l'idée de devoir mourir n'était plus quelque chose qui l'effrayait, non, il avait peur qu'Enea ne survive pas, alors plus jamais il ne pourrait regarder son frère sans éprouver de la culpabilité, plus jamais il ne pourrait profiter de Vesper sans penser à ce qu'on avait prit à son petit frère. Soudainement la clairière fut là, et la course de Nate se stoppa nette. Les muscles d'un simple humain se serait déchirés nets, pas ceux du vampire, car il était plus qu'un simple humain.

    Nate s’éloigna tranquillement de la zone dégagée entre les arbres et choisit attentivement l'arbre depuis lequel il monterait la garde. Enea et Declan n'était pas encore arrivés, il avait le temps. Il choisit un grand chêne dans l'obscurité qui bordait les alentours de la clairière, il se mit alors à réflechir, a penser à ce qui se passerait ici, à l'envie de tuer qui la prendrait dès que l'odeur d'Enea montrait à ses narines, mais aussi à la colère qui ne manquerait pas d'exploser en lui lorsque Ryan ferrait son apparition dans le tableau. Vesper lui en avait demandé beaucoup, elle le connaissait mieux que quiconque, elle était son âme soeur et ils avaient apprit ensemble à être des vampires "végétarien", mais elle savait qu'il savait faire preuve d'une grande diplomatie et d'un sang froid impressionnant, elle n'avait pas confiance en lui sur la base de son amour, non elle avait confiance en lui parce qu'elle le connaissait.

    Il lui sembla que les heures s'écoulaient avec lenteur, finalement il perçut la présence de son frère, et d'Enea, mais il était suffisamment loin d'eux pour que Declan ne le "capte" pas. Nathanael soupira légèrement, essayant de leur donner de l'intimité, n'écoutant pas leur conversation, ses oreilles se focalisant sur les sons qui les entourait. Les sens aux aguets il ferma les yeux l'espace d'un instant guettant le moindre bruit venant de la forêt. Il les sentit avant de les entendres, deux hommes, il sourit dangereusement, que la partie commence. Nate n'ouvrit les yeux que lorsqu'ils arrivèrent dans la clairière. Il pensa à Vesper, avant de sauté au bas de son arbre et de se mettre à courir... Il serait là à temps, Ryan s'encombrait des "civilités" d'usage.

    « Bonsoir ennemis aux longues dents... » Lança t-il en sortant de la pénombre pour pénétrer dans le centre de la clairière éclairée par l'astre soleil. Voix glacée, promesse de mort à venir. Il se rangea au côté de son frère, respirant à grande goulée l'air, se faisant violence pour ne pas succomber au parfum de la compagne de son frère. « Ryan... Comme on se retrouve... » Lança t-il avec un sourire carnassier. « J'ai pensé... Enfin Vesper à penser qu'un peu d'aide te serras utile... » Murmura t-il de sorte que seul son frère puisse l'entendre. « Alors Monsieurs, on s'est perdu ? Je peux vous reconduire et laisser ses deux jeunes gens profiter du soleil... » Il retardait le moment où les choses passeraient en mode "sérieux", il avait déjà une idée en tête, un plan comme toujours. Mais avant cela il comptait suivre la méthode Alister, à savoir tenter de résoudre le conflit pacifiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Bratford
Admin _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2483
Age : 30
Votre pseudo : Stace
Your Greatest Fear : La* Perdre
My darling Sin : Le Puma xDDD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 135 ans
Power: Télépathie
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   Jeu 19 Mar - 2:04

    La lenteur des ètres humains comparé à la vitesse dont nous faisions preuve nous autre vampire me surprenait toujours autant malgrès que je vive parmis eux. Je marchais silencieusement devant Enea, mes pas ne faisant pas le moindre bruit, le bruit des siens étant le seul bruit osant briser le silence ambiant. Ce silence qui semblait ne pas vouloir disparaitre. Nous n'avions rien a nous dire, comme si un malaise s'était institué entre elle et moi. Je craignais qu'elle ne m'en veuille, ce que je pouvais comprendre. J'étais un monstre, j'avais bouleversé sa vie, je lui avais fait découvrir ce monde que les standards de notre monde cachent aux gens normaux... J'étais a l'origine des dangers qui pesaient sur sa vie. La culpabilité prenait part de mon corps mort et, je préférais me taire pour le moment. Marchant devant la jeune humaine, je prenais soin de dégager les branches d'arbres et autre fougères qui pourraient géner son avancée a travers ces bois infréquentés par les humains en temps normal. Cela sembla l'agacer, ce que je pouvais lire sur son visage et entendre dans ses soupirs mais, elle ne m'en fis nullement part.

    Finalement, nous arrivames au bout d'un long moment à la clairière, cet endroit que j'avais tant envie de lui faire découvrir, mon sanctuaire. Cet endroit ou je venais me receuillir quand rester enfermé au manoir me devenait trop pesant. Ici, il n'y avait que moi. Je n'avais pas a me cacher, aucun humain n'y venait jamais, je pouvais ètre moi mème... Un homme profitant de la chaleur du soleil, un homme au milieu des éléments. Un homme qui n'a pas besoin de se cacher. A cela prèt que je ne serais plus jamais un homme au sens biologique et vivant du terme. Peu m'importait a vrai dire quand j'étais ici. Je me sentais d'avantage normal, comme dans mon élément. Aucune pensée humaine ne pouvait voler jusqu'a mon esprit, j'étais seul avec mes propres pensées. Ce lieu était l'un des endroits les plus beau et paisible que je connaisse et, il me semblait normal de partager cela avec elle. Je voulais partager un instant dans ces lieux avec Enea, lui faire découvrir ce que j'aimais, lui faire découvrir la beauté de Forks, lui permettre de mieux me connaitre...

    Alors que je restais dans l'ombre, silencieux et anxieu, la brunette s'avanca sous le soleil, comme si elle le voyait pour la première fois depuis des jours et des jours, un immense sourire de bonheur dessiné sur ses lèvres. La clairière se situait au niveau du point le plus haut de Forks, au dela de la cime des arbres, au dela des plus bas nuage, au dela de tous les soucis. Les rayons du soleil pouvaient alors, aisément voler jusqu'a elle afin de caresser sa peau, fine et délicate, cela semblait la rendre heureuse. Immobile, je continuais de la dévisager, aimant voir son visage radieu, son sourire de bonheur face à la beauté de l'endroit, sa joie d'enfin appercevoir ce soleil qui lui manquait tant depuis qu'elle avait emménagé ici... Les mains dans la poche de ma veste, je sentais une pointe de stress bruler en moi et, je n'osais pas avancer. Je craignais sa réaction, j'avais peur qu'elle ne me vois d'avantage comme un monstrer, qu'elle ne finisse par vraiment réaliser les choses. Et pourtant, une partie de moi voulait tout lui révéler, tout ces secrets qui la séparait encore de moi. Enea s'adressa alors bientot à moi et, j'esquissais un léger sourire, presque forcé avant d'avancer d'un pas hésitant...

    Les rayons du soleil éclairèrent d'abord mon jean avant de venir caresser ma veste tandis que je continuais à sortir de l'ombre des arbres. Bientot, les rayons purent venir caresser mon visage, révelant ainsi son plus bel éclat. Telle une explosion de diamants, plus scintillants les uns que les autres, ma peau se mit a briller de mille éclats sous l'effet du soleil... Le sourire d'Enea se figea alors qu'elle me dévisageait, comme surprise... J'allais parler, lui répondre, lui expliquer que non, les vampires ne craignaient pas le soleil. J'étais prèt a répondre a chacune de ses questions, a chacune de ses interrogations mais, je n'en n'eus pas le temps.

    Des pensées. Une odeur inconnue. Puis une seconde, bien plus foue. Je grimacais, froncant les sourcils avant de bondir jusqu'a Enea juste a temps avant qu'un vampire ne surgisse de nulle part. Je préférais ne pas croiser le regard de la jeune humaine, bien trop stressé pour cela et puis, croiser son regard me déconcentrerait, ce que je ne pouvait pas permettre. La faim du vampire se répercutait dans mon esprit, dans mon ame, réveillant ma propre faim alors qu'il la désirait, qu'il désirait se déléctait de son sang. Il était deja persuadé qu'il allait me l'arracher, la saigner, la tuer, boire chaque millilitre du doux nectar qui coulait dans ses veines... Mes mains en arrière, de chaque coté du corps d'Enea, mes mains crispées. Je tournais le dos à la jeune femme dans l'espoir de la protéger de mon corps, je me baissais en position de défense, dévoilant mes dents, poussant un léger rugissement alors que celui que j'identifiais comme étant Ryan faisait son apparition.

    Il ne m'était pas difficile de reconaitre qui il était. Ses pensées et ses intentions m'étaient si nettes, ses souvenirs de leur rencontre de la veille embrumait son esprit alors qu'il jugea bon de s'adresser a nous comme si nous étions de vieilles connaissances. Il était fier, se sentait supérieur. La peur commencea a s'infiltrer en moi. J'étais seul. Seul a deux ennemis qui ne voulait qu'une chose, nous détruire, la tuer, en finir avec moi... Le rythme cardiaque d'Enea avait fortement accelérer, ce qui ne m'aidait pas. Son sang tapait contre ses tempes, circulant plus vite dans ses veines, poussé par les battements rapide de son coeur... La colère montait en moi, ma propre faim se réveillant bientot. Je tentais de les ignorer, relevant les yeux vers Ryan, menacant.


    - " Parler de quoi ? De ta mort future et pourtant a présent si proche? "

    Un sourire se dessina a la comissure de mes lèvres. Je n'étais plus seul. Il déboulerait dans quelques secondes a peine, je percevais de plus en plus nettement ses pensées... Ryan quant à lui avait deja recommencer a faire son malin, narrant ma romance à son nouvel accolyte, ce qui m'arracha un nouveau rugissement alors que Nate arrivait à mon coté. Je lui adressais un regard, il m'annoncait ce que je savais deja, ses pensées m'informant pour lui. Je lui adressais un léger signe de tète reconnaissant avant de lancer d'une voix qui se voulait décontractée mais qui trahissait mon anxiété.

    - " Je n'aurais jamais cru ètre aussi heureux de te voir un jour à un de mes rendez vous galant! "

_________________
    And Then
    The Lion Fell in Love
    With the Lamb...

    (c) Misery Angel/ breaded_fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 33
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   Jeu 9 Avr - 11:53

Bon, après avoir essayé maintes fois de répondre, je n'arrive pas à me concentrer, donc je saute mon tour. De toutes façons, Enea ne fait pas grand chose, je posterais au prochain tour. ^^ Désolée de l'attente inutile. ><

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander W. Jonhson
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 318
Age : 27
Votre pseudo : Alex
Your Greatest Fear : Peur, mort...
My darling Sin : La nourriture et les bons petits plats....
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 27/02/2009

Through your eyes
How old are you?:
Power:
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   Mar 21 Avr - 16:34

Donc c'est à William là? (juste pour savoir si je ne fais aps de bêtise? (désolé du retard en passant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Bratford
Admin _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2483
Age : 30
Votre pseudo : Stace
Your Greatest Fear : La* Perdre
My darling Sin : Le Puma xDDD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 135 ans
Power: Télépathie
Relationship:
MessageSujet: Re: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   Sam 2 Mai - 22:37

Oui c'est censé ètre a William ^^

_________________
    And Then
    The Lion Fell in Love
    With the Lamb...

    (c) Misery Angel/ breaded_fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe 2: Première Rencontre [Sujet 1]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos sujet d'exam de type épique.
» Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet Flood
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» (M/F) GROUPE D'AMIS • 4/5 personnes
» L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Forks :: Calawah River :: { Clairière }-
Sauter vers: