AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un nouvel ennemi [Ryry]

Aller en bas 
AuteurMessage
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 25
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Un nouvel ennemi [Ryry]   Dim 25 Jan - 21:06

    C’était une journée des plus normales dans la nouvelle vie de la jeune vampire. Elle était aller au Lycée, avait emmerder sa professeure de littérature, avait discuter avec quelques personnes, mais sans plus. Après l’école, elle devait aller chasser, et aujourd’hui plus qu’à n’importe quel jour. Ses yeux étaient rendus bleu nuit, elle avait soif et la journée avait été rude avec tous ses petits humains autour d’elle. Elle avait beau ne jamais avoir goûter à une seul goutte de sang, elle était persuader que ça devait être très bon et cette simple pensée la dégoûtait. Dès qu’elle fut arriver chez elle, elle se débarrassa du manteau qu’elle portait pour les apparences, elle se mit en simple t-shirt, en jeans et en ballerine noir. La chasse pouvait commencer, elle n’avait pas le temps d’aller bien loin, mais elle trouva deux cerfs pour se contenter. Les yeux de la demoiselle retournèrent donc à leur bleu pur d’azur, mais elle ne devait pas pour autant tomber sur un humain, un humain qui la trouverait folle de se promener en t-shirt à des conditions aussi glacial…

    Elle continua donc de s’enfoncer dans la forêt, elle aimait bien faire ça, quelque chose de tellement pas humains et qui pourtant lui procurait la sensation d’être vivante. Elle se forçait à respirer l’air et cela lui redonnait goût de la vie d’avant, celle où elle était humaine. On n’entendait pas un bruit, Karista se déplaçait en silence, comme tout bon vampire, on avait l’impression qu’elle flottait plus qu’elle ne marchait. Elle suivait son instinct et laissait ses pieds la guider à travers les arbres et les brindilles. Elle finit par en avoir marre de marcher continuellement, pas qu’elle soit fatiguer, un vampire ne se fatigue jamais. Elle s’assit sur un tronc d’arbre qui était tombé. Elle aimait bien le repos de la nature, bien que vaguement dans ses souvenirs, elle avait l’impression qu’humaine elle avait détesté la campagne et c’était le cas. Elle détestait la campagne, elle préférait de loin les évènements mondains auxquels elle était toujours invitée, la ville et tout ce que vous voudrez. Non à l’époque, Karista détestait ce qu’aujourd’hui elle adorait.

    C’était quelque chose d’étrange selon elle, de tomber amoureuse des choses qu’on détestait au paravant ou encore détester ce que l’on aimait. Comme la nourriture, Kari adorait manger et aujourd’hui, la nature humaine pour elle, était infecte. Et toute ses choses qu’elle a développé par après, la force, la rapidité, la super ouie et aussi son pouvoir unique. Tout ça, pour Karista c’était retomber encore et encore en adolescence, en période de questionnement constant et même si elle avait plus d’un siècle elle se posait toujours autant de question. C’était quoi l’idée de rester prise à seize ans? C’était l’horreur oui, qui adore l’adolescence, je ne pense pas qu’il y en ait beaucoup et celui qui a aimé ça, qu’il me dise comment il a fait.

    En parlant de super ouïe, la demoiselle était certaines d’avoir entendu un léger, minuscule craquement qu’aucun humain n’aurait déceler, mais la blondinette, n’était plus humaine et était certaines de son coup. Elle se leva sur son tronc et se mit sur ses gardes. * musique de fond Jaws XD* Qu’allait-il se produire, fausse alerte? Nop, Kari vit le corps d’un homme à priori avancer vers elle. Il marchait, tout simplement, ce qui était étonnant selon elle. Elle finit par pouvoir décelé les traits du vampire. Il était pâle, avait les cheveux foncés, les yeux bruns, sinon, elle ne pouvait en dire plus. Ni qu’il était, ni ce qu’il voulait. Et ce n’est pas elle qui engagerait la conversation non non non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Dickens
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 28
Votre pseudo : Torby
Your Greatest Fear : Me rendre compte que le sang ne m'attire plus...
My darling Sin : Le regard de ma victime, quand je lui ôte la vie...
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 20/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 127
Power: Kill you is too easy for me
Relationship:
MessageSujet: Re: Un nouvel ennemi [Ryry]   Dim 25 Jan - 23:54

    Impossible de se contenter de gibier, comme diable ces végétariens faisaient ils? Comment pouvaient ils se nourrir de ce sang âpre, épais et écoeurant? J'en étais bien incapable moi, et pourtant, ce n'était pas faute d'essayer. Il était important de rester discret, c'était ce que nous avions convenu avec les autres traqueurs de notre groupe à l'origine de notre association. Le soucis, c'était que j'étais totalement imprudent de ce côté là, et je n'avais guère eu envie de me conformer aux directives que nous nous étions donnés. Bon, m'annoncer, ok, mais je ne souhaitais quand même pas amener sur mes traces de vieux ennemis, qui, je le savais, continuaient de m'avoir à l'oeil... Ce qui était d'ailleurs la cause de toute cette frustration, devoir se nourrir de daims, de cerfs, d'animaux en tous genres. Bon, bouffer des bestioles carnivores était pas trop mal, mais encore fallait il les trouver, ce qui n'était pas toujours facile, car quand je chassais dans le secteur, je sentais immanquablement les odeurs de ce clan de végétariens... Ce qui me distrayait de ma chasse!


    Bon, aujourd'hui en l'occurence, je ne chassais pas. J'avais eu tout mon content de sang frais. J'avais encore le goût infâme dans la bouche, mais le soucis était que je ne pouvais pas goûter aux humains du coin. Et puis, je n'étais pas réellement sûr de le vouloir pour le moment. Encore un truc de chasseurs, celui de se mettre à la place de la proie... Mais les effets que j'escomptais n'étaient toujours pas arrivés. Je comptais pouvoir me mettre à leur place, ressentir les mêmes odeurs qu'eux, avoir les mêmes réflexes qu'eux, mais leur mode de vie me restait totalement impénétrable, je devais bien avouer que je faisais choux blanc. Je devais faire preuve d'adaptation si je voulais remporter le défi que je m'étais imposé, dont le prix mis en jeu était ma vie ou ma mort... Même si je ne ressentais plus rien, je ne me sentais pas prêt à mourir pour autant. Mais j'avais confiance en mes capacités. En un siècle de traque, personne ne m'avait jamais échappé, et personne n'avait jamais survécut. Qu'il s'agisse de vampires, d'humains ou de bestioles, j'avais toujours eu raison de mes adversaires, c'était quelque chose d'inévitable, j'étais après tout un guerrier né.


    Et ce talent, je l'avais développé, poussé à l'extrême. Avoir tué de mes mains celle qui m'avait engendré. J'avais mis fin à l'existence de tellement d'immortels et de mortels que je ne pouvais plus faire le compte. C'était ainsi, ma vie était une guerre. Une guerre que j'essayais de corser au possible. A quoi servait de vivre pour l'éternité si le jeu n'en valait pas la chandelle? Dans le même ordre d'idées, j'ai eu le plaisir d'engendrer à mon tour, notamment la seule encore vivante à ce jour, Kyleigh Hawkins. J'en devenais totalement obsédé par elle, mais les seuls regards qu'elle me réservaient n'étaient qu'indifférence, loyauté ou dégoût, chacune de ces trois phases s'alternant. Ce côté là aussi était plutôt compliqué à gérer dans une vie d'immortel. Tuer, c'est bien, mais ça ne fait pas tout pour moi, j'aimerais tant... ressentir de nouveau. Oui, avoir des émotions, comme les membres de ce clan que je m'apprêtais à attaquer.


    Oui, ce serait adéquat, sans aucun doute. Cette petite partie de chasse sera probablement plus intéressante qu'un simple massacre comme j'en avais connu des tas dans ma très longue vie... Mais alors que je m'enfonçais toujours plus profondément dans la forêt à la recherche d'idées, je flairais soudain une nouvelle piste... Vampire, immédiatement identifiable. Plus forte que les autres, plus proche aussi. Je n'étais donc pas le seul être immortel dans cette forêt, et ce n'était là encore aucune odeur que je connaissais... Encore un nouveau vampire que je ne connaissais pas, probablement du clan végétariens... Saisissant d'instinct la bal au bond, je me jetais en piquant un petit sprint vers la source de l'odeur... Et quand elle se fit suffisamment forte pour que je ne sois plus qu'à quelques dizaines de mètres, je me mis à ralentir, marchant finalement à la vitesse d'un escargot, tel un humain... Et je découvris, en passant derrière une crête de fougères, le visage d'une jeune vampire, en tous cas d'apparence. Yeux dorés, végétarienne, mais physiquement je ne l'identifiais pas comme appartenant au clan Bratfrod, en tous cas pas selon les descriptions que l'on m'avait rapporté... Adoptant une position neutre et un sourire franc et chaleureux, je me positionnais par politesse à quelques mètres de ma vis à vis.



    - Eh bien, je ne me serais pas douté que je n'étais pas seul durant ma chasse....Même si je dois avouer être agréablement surpris de me retrouver en présence d'une jeune beauté telle que vous. Ryan Dickens, de New York, enchanté de faire votre connaissance, mademoiselle...?


    En savoir plus, apprendre, connaître son ennemi, tel était le maître mot à la guerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/forum.htm
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 25
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: Un nouvel ennemi [Ryry]   Lun 26 Jan - 1:04

    Ce n’était pas difficile de renoncer au sang humain. Du moins, Karista qui n’y avait jamais goûté le pensait. C’était comme la cigarette, tu n’y goûte jamais et jamais tu en deviens dépendant. Il doit être difficile de renoncer au sang humain quand on est un nouveau né, mais à cette époque le désir de mourir de Karista était encore plus puissant que celui de la soif. Elle voulait tellement quitter le monde des vivants que sa soif avait été passé outre et elle ne s’était donc jamais précipité pour manger un humain. Non pour elle, tout ça avait été très simple, c’était arrivé malgré elle. Malgré ce qu’elle voulait, la mort, la mort juste la mort, mort qu’elle n’avait jamais trouvé et depuis se jour elle s’était juré de ne pas toucher aux humains, de ne pas en goûter un seul. Son frère était un humain, sa sœur aussi et aujourd’hui, leurs descendance étaient des humains et si elle tombait sur l’un deux? Et si c’était un des siens qu’elle tuait? Elle ne pourrait jamais se le pardonner et donc, elle ne prit pas le risque

    Karista avait l’impression d’avoir perdue son âme, alors qu’elle devait être une des vampires avec le plus de bonté. Elle était presque humaine, au fond, elle l’était, c’est ce qu’elle était, une humaine, bonne et vive, mais le destin à fait d’elle un monstre. C’Était tout ce qu’elle voyait d’elle malgré qu’elle n’ait jamais tué. Voilà la différence entre ténébreux vampire devant elle et elle. Elle n’avait jamais tué et en était plus que fière, Ryan lui avait tué et en était très fier. C’était deux vampire était tout l’opposé de l’autre physiquement et psychologiquement, Karista la petite vampirette blonde aux yeux bleu, bonne et humaine. Ryan, le grand vampire ténébreux brun aux yeux brun avec soif de vengeance et de sang. Quand Kari pu définir les trait de l’arrivant elle se redressa et sauta en bas de son tronc avec une grâce connu au vampire.

    Elle avança vers Ryan pour être à environ un mètre de lui. Il avait les yeux foncés, le jeune homme n’avait pas bu de sang humain depuis longtemps. N’étant probablement pas a un régime végétarien, mais comme le saurait-elle. Karista ne répondit pas tout de suite à Ryan, elle évaluait la franchise du jeune homme. Ce qui lui avait dit, n’était ni vrai, ni faix. Il ne revenait pas de la chasse, il venait bel et bien de New York et qui ne trouverait pas une vampire belle?
    « Merci du compliment » Elle ne lui retourna pas le compliment, elle ne conaissait pas l’ennemis, elle ne savait pas qui était devant elle, mais elle sentait quelque chose qui clochait. Il n’allait pas être son ami, elle le percevait.

    Karista fit durer le suspense quelques secondes avant d’afficher elle aussi un sourire chaleureux, valait mieux jouer le jeux. Elle tendit la main poliment.
    « Karista Masbeth, Londres… enfin, Londres c’était il y a bien longtemps de ça… » Effectivement, très longtemps un peu moins de 110 ans pour être précise. Karista n’allait tout de même pas plonger dans la gueule du loup. Si Ryan voulait la connaître, il devrait poser les bonnes questions et répondre au sienne… correctement. « Vous êtes un arrivant de Forks hein? Qu’est ce qui vous a emmené ici? » Kari savait qui était nouveau ou non, il y avait déjà plus d’un siècle qu’elle habitait Forks. Déjà, à la première question, la jeune demoiselle montrait ses couleurs, sa curiosité et aussi, elle évaluait qui elle avait devant elle, à sa manière bien entendu. Elle se demandait bien ce qu’il allait lui répondre le jeune homme. Quelle excuse allait-il utiliser? Quel prétexte serait emprunté? Elle aimait beaucoup le don d’imagination des humains pour les excuses, elle était curieuse de savoir si les vampires étaient aussi doués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Dickens
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 28
Votre pseudo : Torby
Your Greatest Fear : Me rendre compte que le sang ne m'attire plus...
My darling Sin : Le regard de ma victime, quand je lui ôte la vie...
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 20/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 127
Power: Kill you is too easy for me
Relationship:
MessageSujet: Re: Un nouvel ennemi [Ryry]   Lun 26 Jan - 16:37

    La rencontre était troublante, et je pousserais jusqu'à dire qu'elle était même quelque peu contre nature. C'était une sensation réellement étrange. Sans doute mon instinct de soldat me disait il de me calmer et de passer mon chemin. N'étais je pas sensé obéir aux directives que notre groupe s'était lui même donné? Oui, sans aucun doute, et le bon soldat que j'avais toujours été obéissait aux règles... Sauf en ce qui concernait la chasse, la traque ou la guerre. C'était moi qui dictait les règles dans le cas présent, pas un autre. Et les règles étaient fort simples. Connais ton ennemi, apprécies le, chasses le et tues le, mais respectes le. Ainsi, tuer un ennemi devenu plus intime qu'un simple inconnu se révélait encore meilleur... Sans doute étais je fou, ou alors seulement obnubilé par le grand frisson, celui d'une grande chasse, de celle qui en valait la peine, celle où le challenge était tel que notre survie dépendrait de nos talents... Oui, c'était cela que je recherchais, encore et encore, même si je n'arrivais pas réellement à me l'expliquer. En tous cas, je savais immédiatement que j'intriguais la vampire que je venais de rencontrer, c'était évident, je l'intriguais tout autant qu'elle elle m'intriguait.


    D'ailleurs, quand je m'approchais à sa rencontre, elle sauta prestement de l'endroit d'où elle se trouvait, ratérissant avec volupté sur le sol meuble de la forêt. Il ne m'échappa guère que ses pieds ne laissèrent nulle empreinte sur le sol, pourtant humide. Elle devait être aussi légère qu'elle était gracile. Une proie qu'il serait intéressant de pister. Mais je me refusais de penser à cela, en tous cas pour le moment. Il n'était guère le moment de m'adonner à de telles pensées, même si elles restaient secrètes, pour la bonne et simple raison que cela finirait par trop me tenter... Non, me contentant de rester sage, je m'immobilisais, tel un roc, toujours avec le même sourire charmeur et poli dessiné sur les traits. Nulle violence, nulle haine. Seulement de la curiosité et de l'amusement, comme toujours. Elle semblait réfléchir à mes paroles, semblant tomber également à la conclusion que je devais dire la vérité... Elle me remercia d'ailleurs pour le petit compliment que je lui avais fait, n'en semblant pas pour autant réellement heureuse. Tant pis, cette discussion se fera tout de même sur un ton honnête et poli, de mon côté en tous cas.


    Ce qui n'empêcha pas mon interlocutrice de me sourire d'un air chaleureux. Faux, tout comme son attitude décontractée, j'en étais certains. J'avais suffisamment de pratique dans la chasse pour pouvoir me rendre compte des instincts de chacun... Ou tout du moins de m'en faire une idée! La vampire me révéla alors son identité, un nom que je n'avais encore jamais entendu. Normal me direz vous. Sauf exceptions, l'ensemble des personnes, mortelles ou immortelles, qu'il m'était donné de côtoyer finissaient immanquablement par finir en temps que casse croûte. Ensuite, d'un ton toujours aussi désinvolte, la jeune nocturne rouge me révéla qu'elle était de Londres, confirmant son statut et sa nature actuelle par une légère boutade, à laquelle je souris d'un air un peu mélancolique... Ensuite, une ébauche de réponse, deux questions en fait. Instantanément, elles me firent éclater de rire. S'en était presque ridicule. Elle connaissait visiblement les lieux mieux que moi, voulait elle voir si j'allais lui avouer ou non que j'étais étranger? Calmant mon rire, je reprenais, d'une voix toujours mielleuse.



    - Enchanté, Karista Masbeth, il m'est rare aujourd'hui de croiser des personnes telles que nous issues du vieux continent... Mais vous savez fort bien que je suis un nouvel arrivant, n'est ce pas? Vous connaissez de toute évidence les lieux mieux que moi, vous semblez être familiarisée avec les odeurs environnantes, mais pas la mienne. Je confirmerais donc vos soupçons en vous disant que je viens d'arriver en ville, et que ce qui m'a amené ici n'est autre que mes instincts naturels... Je chassais, quand j'ai sentit votre présence. Je dois reconnaître qu'il y a du gibier de qualité, dans le coin. Mais vous, vous habitez Forks? Et qu'est ce qui vous a amené ici? dis je d'une voix claire et amusée de lui retourner ses propres questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/forum.htm
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 25
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: Un nouvel ennemi [Ryry]   Sam 31 Jan - 22:42

    La jeune demoiselle était effectivement très intrigué par la beau vampire. En fait, elle était intriguée par tout le nouveau vampire, particulièrement ceux qui n’avaient pas le même régime qu’elle. Pour elle avoir la soif de sang et céder à cette tentation était incompréhensible, elle ne comprenait pas comment quelqu’un se laissait aller à être un monstre. C’était inconcevable dans son esprit, comme il était très difficile pour Ryan de comprendre que certains vampires se refusaient à avoir comme régime, des humains. Elle se tenait debout et gracieuse devant le jeune homme. Les compliments, Karista en recevait tout le temps, particulièrement des garçons et elle avait appris à ne pas montrer son contentement devant ceux-ci. C’était préférable au déroulement d’une conversation et puis, c’est bien plus amusant non? Et la jeune fille n’a jamais été le genre à donner des compliments, ce n’est pas elle, parce que si ça l’avait été, elle aurait probablement avouer à Ryan qu’elle le trouvait plutôt attirant.

    Mais en plus, elle restait méfiante. Elle avait entendu parlé de Ryan et ce par Nate et donc, croyez moi, il n’était pas du tout dans ses bonnes grâce. Karista avait apprit à bien mentir, mais pas à cacher sa méfiance parfaitement. Elle savait très bien que Ryan devait s’en rendre compte et savait aussi qu’elle devait se détendre réellement. Cela se ferait probablement au fur et à mesure, du moins, si elle s’amusait bien avec Ryan. Parce que oui, elle y contait bien, c’était une nouvelle attraction, un nouveau combat quelque chose qui faisait qu’elle pouvait arrêter de se préoccuper de ses propres problèmes, ce qu’elle détestait. Et puis, Ryan se mit à rire suite à ses questions. La blondinette attendit patiemment sans laisser une émotion paraître, un simple bloc de glace. Elle avait bien hâte de voir, ce que le jeune homme allait lui répondre. Il confirma être un nouvel arrivant, ce dont elle était déjà certaine. Karista conaissait souvent les réponses au questions qu’elle posait, mais elle donnait la chance à son interlocuteur de lui dire la vérité et Ryan venait de faillir en parti. Le mot gibier… sonnait bizarrement quand il sortait de la bouche du jeune homme. Ce n’était pas faux… mais bizarre. Elle eue un sourire mesquin, voir diabolique quand le jeune homme finit de parler. Elle allait répondre à ses question et elle eue un ton très joyeux.
    « J’habite loin du village, je vis dans la forêt en fait, pas très loin d’ici, environ dix minutes de course… » Et de la course façon Karista signifiait au moins trois heures de marche humaine. « C’est la chasse qui m’a emmené ici. » oui, la chasse, parce que sinon, elle aurait viré folle la jeune fille. Ses yeux avait été sombre toute la journée, les odeur plus forte que jamais.

    Elle regarda Ryan, s’il avait chassé, il n’avait pas chassé ce qu’il chassait d’habitude, parce que ses yeux semblaient être resté plutôt sombre pour quelqu’un qui viens de calmer sa soif. Elle continua a le regarder ainsi avant de poser sa question.
    « Qu’est ce que tu chasse d’habitude? » noté le d’habitude, la blondinette connaissait la réponse, des humains. Ryan était de ses vampires cruels et carnivore, mais la belle voulait savoir ce qu’il répondrait. Tenterait-il de mentir? Essaierait-il un passe-passe ou lui dirait-il tout bonnement la vérité, comme ça, banalement. Du côté du mensonge les vampires sanguinaires et les humains étaient les plus intéressants à analyser. Les humains mentent le plus souvent pour ne pas blesser ou pour se protéger et les vampires plus par plaisir et se protéger aussi. La jeune fille souriait en coin, attendant simplement, une quelconque réponse de la part de l’ennemi de son élève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Dickens
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 28
Votre pseudo : Torby
Your Greatest Fear : Me rendre compte que le sang ne m'attire plus...
My darling Sin : Le regard de ma victime, quand je lui ôte la vie...
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 20/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 127
Power: Kill you is too easy for me
Relationship:
MessageSujet: Re: Un nouvel ennemi [Ryry]   Lun 2 Fév - 13:05

    Trouver une autre vampire dans un coin aussi paumé que celui ci relevait carrément du miracle puisque de toute évidence il ne s'agissait guère de se retrouver face à l'un de ces Bratford. Etait elle une amie à eux, une membre de leur clan que Caithlyn n'aurait pas su identifier quand ces végétariens avaient mis à mort son compagnon? Non, je ne pensais pas que ça soit le cas, c'était même plutôt le contraire à mon avis, en partie parce que Caithlyn n'était pas du genre à laisser quoi que ce soit au hasard mais aussi parce que mon instinct me disait que cette Karista Masbeth était liée au clan mais n'en faisait pas partie. Mais ils se connaissaient, et bien, cela au moins c'était certain, pour la simple et bonne raison qu'il faut être un de leurs amis pour chasser impunément sur leurs plates bandes et empiéter dessus à l'occasion. Je ne doutais pas que dans mon cas ils ne seraient pas près de faire une exception mais il semblait que pour la blondinette ça avait été le cas, et c'était ça ce qui m'intriguait le plus chez elle. Qu'avait elle de spécial pour leur plaire et qu'ils la tolèrent?


    Ils n'étaient assurément pas des enfants de coeur, puisque la moindre menace qui se profilait à l'horizon finissait invariablement pas se retrouver décapitée et brûlée, à l'instar du compagnon de Caithlyn. Alors pourquoi celle ci était encore en vie. Mon petit doigt, ce fameux érudit, me soufflait à l'oreille qu'il s'agissait principalement de son régime, mais ce n'était pas tout. A moi de découvrir le reste, et j'allais bien entendu me faire un plaisir de pousser plus avant mon petit avantage... Pendant que je lui répondais et lui balançait les premières piques de la discussion, la femme resta de marbre, comme à l'accoutumée chez nous autres vampires, et attendit patiemment que je termine, sans faire preuve de la moindre émotion. Voilà qui était plutôt un point positif, je me plaisais toujours à avoir un auditoire concentré et alerte, prêt à s'opposer à moi de la plus agréable et de la plus subtile des manières. Ce n'était pas quelque chose qui me rebutait que de pratiquer une joute verbale avec une de mes congénères...


    Son rire se fit cependant confiant, trop même, juste avant qu'elle n'entame sa propre réponse aux questions que j'avais pu lui retourner. Attentif mais toujours charmeur, je remarquais avec quel entrain elle m'avait répondu. Et dit la vérité par la même occasion, ce qui signifiait qu'elle n'avait absolument pas peur de moi. Elle était consciente que seule face à moi, elle perdrait à coup presque sûr, mais elle devait avoir d'autres atouts dans sa manche pour se montrer si confiante... Ses amis, sûrement, ce n'était guère compliqué à déduire de la situation. Dix minutes de course. Il serait donc facile de pister son odeur jusque chez elle. Précautionneusement, je gardais cette information dans un recoin de mon esprit, histoire de m'en rappeler quand ça me sera réellement utile. Karista me répondit également qu'elle était présente ici pour chasser mais c'était une évidence, elle n'était pas ici pour cueillir des champignons... Quoique, parfois, en mélangeant avec de la chair humaine n'était pas si mauvais! Mais je pensais bien que ce n'était pas là son habitude. A son tour, elle me reposa une question. Le fameux jeu de la vérité...



    - Eh bien, vous pouvez tout de même vous considérer comme habitante à part entière de Forks alors, j'ai lu dans les registres municipaux que tous les territoires alentours faisaient partie de la communauté... Quand à ce que je chasses d'habitude, vous avez déjà dû remarquer la lueur de mes pupilles que je ne renies guère ma propre nature. Pour être franc, j'adooore le sang humain! En particulier celui des jeunes femmes, il est terriblement odorant et sucré! Par contre, le sang des gosses me répugne, on dirait un espèce de coulis âpre et acide qui ne me satisfait guère. Je ne pouvais cacher mon plaisir de dire la vérité, et un sourire se dessina sur mon visage. - Mais comme vous le voyez, je m'essaye à un nouveau type de régime, j'ai entendu dire que le coin avait été annexé par des végétariens et donc, pour ne pas subir les foudres des maîtres des lieux, je m'adonne aux coutumes locales! Mais je dois avouer que ça ne vaut pas une jolie humaine dans la fleur de l'âge! Mais bon, on peut s'en contenter, c'est vrai. Mais vous, que faites vous ici? Faites vous partie de ce clan? Si ce n'est pas le cas, quel type de liens pouvez vous avoir avec eux pour qu'ils tolèrent votre présence sur leurs terres?.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/forum.htm
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 25
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: Un nouvel ennemi [Ryry]   Jeu 5 Fév - 20:02

    C’est temps si pourtant, de plus en plus de vampire montraient le bout de leur nez à Forks. Nomade, végétarien même le clan de Pennsylvanie était arrivé en ville. Ryan ne devait pas chercher aux bons endroits pour trouver ses vampires, parce que demoiselle Karista, elle en avait vu pas mal ses temps si. Des nouveaux et elle croisait souvent les Bratford. Les Bratford, elle était près de quelques uns d’entre eux, de Declan surtout et de Nate. Elle s’était attaché à eux, sans el vouloir et ferait beaucoup pour eux. Vesper et elle n’était pas amies, mais n’était pas ennemis, c’était une relation complexe entre professeur-élève, vampire-vampire. Bien sur, ceux-ci la laissait chasser sur leur territoire, elle était végétarienne, amie avec deux de leurs enfants pourquoi lui interdirait-ils de chasser ? Elle faisait attention à ne pas se faire prendre, elle était subtile.

    Les Bratford, elle n’en faisait pas partie, mais elle tenait beaucoup à eux. Un peu comme une famille éloignée, ils avaient été très gentils avec elle. Declan l’avait toujours aidé et Nate était un peu comme son élève. Karista ne ferait rien pour les mettre en danger, mais pour se mettre elle en danger ça, elle s’en fichait. Elle se fichait bien que Ryan veuille la traquer, elle trouverait ça plutôt amusant en fait, il y a longtemps qu,elle avait participé à de l’action et puis, elle serait bien difficile à traquer. Elle vivait ici depuis très longtemps, son odeur était celle de la forêt, où encore la forêt avait son odeur. Il avait beau savoir à peu près à quel distance la maison de la jeune fille était, la forêt était vaste et puis une partie de cache-cache, Kari avait toujours adorer. Elle n’avait pas peur, elle pouvait bien sur mourir, mais la mort n’effrayait pas la jeune fille. Elle ne voulait pas nécessairement mourir, mais ce n’était pas quelque chose dont elle avait peur. Un jour, elle devrait mourir, comme tout le monde et quand se jour viendra, elle sourira. Pourquoi aurait-elle peur de Ryan ? Elle ne pourrait peut-être pas le tuer seule, mais elle serait assez rapide pour l’emmener sur le terrain de Bratford et il n’aurait pas grand chance le vampire. Kari n’était pas la plus forte, elle était rapide et remplie de malice et c’est ce qui faisait sa force.

    La blondinette écouta ce qu’avait à dire Ryan. Il avait dit la vérité… sur son régime du moins. Étonnant, elle ne s’y serait pas attendue, mais elle ne montra pas sa surprise, ça aurait été une mauvaise idée. Ryan se mit à parler de ses préférences, il la dégoûtait. Elle ne comprenait pas les vampires qui refusaient de se battre contre leur nature, elle ne comprenait pas ça. Il était intéressant de constaté que Ryan n’avait aucune gêne à lui avouer son régime, mais qu’en même temps il semblait lu cacher des choses, beaucoup de choses. Elle eue un léger sourire.
    « Si vous êtes en mesure de me dire ce que goûte le sang d’un enfant c’est que vous y avez goûté et sauf votre respect, que vous êtes un lâche. S’attaquer à l’innocence même, il faut autant de culot de que lâcheté. Mais même pour vous attaquer à ce que vous étiez avant de devenir ce que vous êtes est un acte lâche. N’avez-vous jamais ressenti le besoin d’arrêter de vous abreuver de ce que vous étiez ? N’avez-vous jamais eue le courage de renoncer à tout ça ? » Elle était calme, elle annonçait ses couleurs et sans même le dire répondait à la dernière question du jeune. Les Bratford la laissait sur leur territoire, pour ce qu’elle n’était pas, un monstre. Tous les vampires traditionnels étaient pour la blondinette des lâches. C’était un point de vu comme un autre. Elle eue un petit rire avant de reprendre. « Si vous ne vouliez pas vous attiré leur foudre, vous auriez dût y penser avant. Vous vous fiché pas mal de vous attirer leur foudre en fait, les menacer ainsi… » Kari prenait un air faussement déçu, elle savait des choses la petite. Ryan était là pour se battre, se battre contre Nate. Il se fichait éperdument de s’attirer les foudres des maîtres des lieux. Il était aussi maintenant plus que clair que lien elle avait avec eux. Elle était leur alliée, une bonne je dirais même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Dickens
Violence && Vengeance

avatar

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 28
Votre pseudo : Torby
Your Greatest Fear : Me rendre compte que le sang ne m'attire plus...
My darling Sin : Le regard de ma victime, quand je lui ôte la vie...
What are you? : Traqueur
Date d'inscription : 20/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 127
Power: Kill you is too easy for me
Relationship:
MessageSujet: Re: Un nouvel ennemi [Ryry]   Ven 6 Fév - 13:16

    J'adorais cette phase d'approche, de découvrir toutes les facettes de la personnalité de mes ennemis, des liens qui faisaient qu'ils étaient seuls ou en groupe. Je ne savais pas expliquer cela. Cela me venait sans doute de mon ancien ami Jean, un vampire français disparut plus de soixante ans plus tôt quelque part en Finlande. Complétement hors de la conversation pendant l'espace de quelques secondes, je revoyais son visage avec plus de clarté. Sans aucun doute mon seul ami depuis ma transformation. Je me souvenais de l'éclat de son rire, de sa petite mèche sur le côté, de son sourire, et de a déontologie de traqueur. Par loyauté et fidélité envers mon ami disparut, j'avais continué notre lutte, solitaire, isolé, traqué parfois. Mais cela valait la peine de se battre. Du moins, si je n'avais absolument plus aucune humanité et qu'il y avait bien longtemps que j'en avais perdu la dernière parcelle, j'estimais toujours recevable ce type de vie. Un jour peut être, je vous dirais de quoi il s'agit, mais pour l'instant, je préfère me complaire dans le souvenir d'un ami perdu. D'ailleurs, pour me couper de mon flot de pensées; la vampire qui me faisait face réagit à mes propos, ce qui faillit me tordre de rire. Qu'il était bon de faire face à telle naïveté, s'en était rafraîchissant après l'ennui mortel de ces derniers mois. Ainsi donc je la dégoutais? Elle ne semblait pas le montrer, mais ses paroles étaient sans ambiguités, sa façon de se comporter vis à vis de moi ne l'était pas non plus. Nous ne nous connaissions pas encore plus que cela, et déjà elle commençait à me haïr pour ce que j'étais. Il ne fallait pas trop que je l'encourage de ce côté là, car un ennemi qui haît l'autre est voué à faire des erreurs grossières dans la lutte qui allait suivre, et je préférais plutôt avoir un vrai challenge plutôt que de gagner sur une erreur stupide de l'autre camp!


    A ses paroles, je me contentais uniquement de sourire. Qu'il était facile de traiter un monstre pour ce qu'il était. Les humains et nous n'étions pas de la même espèce, je ne voyais pas où était le mal, si cela pouvait en plus être fait à dessein... peut être, si Karista connaissait mon histoire, peut être alors qu'elle serait plus laxiste envers moi dans son jugement, mais j'en doutais, elle semblait avoir une aversion caractérisée des vampires qui acceptent leur nouveau régime à leur renaissance, ou pluôt à leur transformation -qu'elle mauvais jeu de mot pour ce phénomène!-. Ainsi donc, j'étais un lâche? Cette affirmation me fit sourire 'une façon horrible que cynique. Il s'agissait là d'un point de vue bien subjectif. Est ce qu'il était lâche de s'attaquer seul à une meute de vampires, quelque part, en biélorussie? Est ce qu'il était lâche de faire front aux Van der Berg? Est ce qu'il était lâche de se comporter en humain et de risquer de se faire pulvériser pendant un barrage d'artillerie pour une cause qui ne nous concerne pas, quelque part à la frontière Russo-finlandaise? De se battre encore et toujours contre des vampires encore pires que nous? Bon, il ne fallait pas non plus que j'évoque tous ces points là, je préférais qu'il y ai de l'antagonisme plutôt que de la pitié ou de la compassion en ce qui concerne mes relations avec mes ennemis. Ah, alors pire que ça, j'étais un lâche de mattaquer aux êtres humains? En voilà autre chose, elle voulait peut être que je finisse par littéralement mourir physiquement de soif? Ce n'était pas dans ma nature. J'étais un prédateur, cela ne me plaisait guère mais je n'avais pas de choix. En quoi tuer un animal était moins méchant que de tuer un humain? L'animal n'est pas aussi fourbe et mauvais qu'un humain. Et avec tout ce que je savais sur les humains, j'aurais plutôt tendance à dire qu'aucun n'était innocent. Personne ne l'est. J'accueillis donc ces paroles avec un autre sourire, cynique mais charmeur. Et elle avait raison, je n'avais pas peur de ces Bratford... Toujours charmeur, je m'approchais doucement de la vampire, pour me planter à quelques petits centimètres de son visage,e t de murmurer...



    - Tout dépend du point de vue. Disons que je pense que le sacrifice de quelques humains pour me sustenter est une cause tout à fait rationnelle quand il s'agit de servir un dessein plus grand. Et je ne vois pas en quoi tuer un animal est un acte plus charitable que de tuer un humain. L'humain lui, est au moins conscient de ce qu'il lui arrive et est capable de se défendre. Oui, il m'est arrivé de me faire les dents sur un gamin. Ce n'était qu'indépendant de ma volonté. Comme tout le monde, j'ai été nouveau né et comme tout le monde, je n'aimerais pas m'attaquer à ce type de proies... Et honnêtement non, je n'ai jamais pensé à arrêter de m'abreuver de sang humain, mais j'avoues que je préfère m'en prendre aux vampires depuis bien longtemps, question de déontologie je suppose. Je suis le méchant de l'histoire en quelque sorte. Et tu as raison, je me fiche de me retrouver sur leur territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://time-of-maraudeurs.forumsactifs.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouvel ennemi [Ryry]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouvel ennemi [Ryry]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouvel ennemi (privé Serre d'aigle)
» Un nouvel ennemi ou un nouvel ami?
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Il faut parfois frapper fort pour desarconner son ennemi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Les Alentours :: Olympic Mountains :: { Goat Rocks }-
Sauter vers: