AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Courir n'est pas toujours une solution [Vespy]

Aller en bas 
AuteurMessage
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 24
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Courir n'est pas toujours une solution [Vespy]   Sam 24 Jan - 21:47

    La belle blondinette qu’était le vampire Masbeth, avait grand besoin de défoulement. Il était 17 heures, les cours étaient terminés, mais il y avait pas mal d’activité extra scolaire, l’école était donc ouverte. Karista n’était inscrite dans aucune activité parascolaire et cela ne la dérangeait pas le moins du monde. Heureusement pour elle, le gymnase de l’école n’était pas utiliser en se jeudi soir. Elle se permit donc de l’occuper à elle toute seule. Elle enfila un pantalon de sport et un t-shirt bien simple. Karista aimait bien courir, elle courrait bien plus vite que la moyenne, bien entendu, elle courrait même bien plus vite que la moyenne des vampires à vrai dire. Même humaine, Karista faisait partit des adolescentes les plus rapide à la course, elle était douer pour courir, ça l’avait toujours un peu apaisé.

    Elle se mit au bout du gymnase et se mit à courir le plus rapidement qu’elle le pouvait jusqu’à l’autre bout et elle revenait et repartait, sans même s’essouffler le moins du monde. Courir était sa deuxième nature, bien sur, s’il y avait un humain qui entrait dans le gymnase elle était cuite. Aucune personne normale ne pourrait courir aussi rapidement et bien que cette pensée lui traversa l’esprit, Karista n’arrêta pas. Elle avait besoin de courir, et si elle devait se faire prendre, tant pis. Elle avait tellement de problème avec elle-même, un de plus, un de moins ne ferait pas la différence pour la jeune fille. Elle se détestait et se détesterait toujours, on lui avait volé son âme, elle ne serait jamais comme avant et elle avait l’impression qu’elle avait trop raison. Elle avait déjà tout perdu, son amour, sa sœur, son frère, sa famille, son âme et son humanité, alors, elle ne pouvait plus rien perdre. Bien qu’elle pourrait perdre sa vie, elle s’en fichait, qu’est ce que ça pourrait bien faire qu’elle meurt? Pour elle, rien ne pouvait l’arrêter de vivre comme elle l’entendait et si cela sonnait son heure de mort, eh bien, elle mourrait et alors?

    Ses pensées, qui n’était pas des plus joyeuse furent arrêter par le bruit de la porte ouverte et refermer. Kari s’arrêta et se retourna vers la porte de gymnase. Debout, devant elle, se tenait sa prof de littérature, elle était blonde, belle, trop belle. Elle était un vampire et Masbeth le savait depuis qu’elle l’avait vu. Elle savait que Vesper était une Bratford, mais cela ne changeait pas le fait, que dans son cours, Karista était la pire élève inimaginable. Elle parlait tout le temps, niaisait, rigolait, dérangeait et ça lui faisait dey bien, elle s’amusait franchement dans se cours, au dépens de la belle Vespy par contre et à chaque fois qu’elle sortait du cours, elle perdait son sourire enfantin et retombais dans sa torpeur. La belle avança vers sa professeure de littérature et s’arrêta à quelques mètres d’elle. Qui allait parler la première et que dirait la jeune femme qui ferait se premier pas? Karista n’ouvrit pas la bouche, elle ne voulait pas être celle qui commençait. Elle voulait être celle qui réagissait et non agissait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vesper Bratford
Modo _ Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1094
Age : 23
Votre pseudo : &.| Little-Surfeuz
Mood : &.| M'a-t-on déjà vue sincèrement en colère?
Philosophy : &.| Si quelqu'un vous dit « Je me tue à vous le répéter » laissez-le mourir.
Your Greatest Fear : &.| Without him, i'm nothing.. So lose him.
My darling Sin : &.| Him. My love. My angel. My prince.. (L)
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 27/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 154 (mais 25 en apparence)
Power: I see in the future..
Relationship:
MessageSujet: Re: Courir n'est pas toujours une solution [Vespy]   Lun 2 Fév - 4:15

    Une autre journée monotone à donner ses cours avec une élève impossible dans sa classe. Ce n’était pas parce qu’elle était vampire qu’elle pouvait se permettre ce genre de trucs. La jeune blondinette soupira. Elle changea ses vêtements très légers (une simple robe de nuit pâle qui dénudait ses épaules > même si elle ne dort pas) pour tes vêtements plus appropriés et décontractés. Un jeans et un pull roulé. Elle ne voulait pas avoir froid en ce jour de novembre. Surtout que la température n’était pas à son maximum. Le soleil ne se montrait jamais, ce qui était bien pour elle mais moins bien pour les pauvre humains qui adoraient se griller au soleil. Ça devait sûrement être agréable, mais pour une raison de sécurité, les Bratford n’allaient jamais au lycée lorsqu’il faisait beau et ensoleillé. Forks était un endroit tout désigné pour une famille de vampires. Il pleuvait régulièrement et le soleil semblait avoir oublié d’éclairer régulièrement la région. Génial, en somme.

    Elle descendit en bas du manoir de sa famille et retrouva Nathanael, debout devant la fenêtre, les mains dans les poches. Il semblait pensif, et elle aurait bien aimé savoir pourquoi. En regardant l’heure, elle remarqua qu’elle avait amplement le temps, puisqu’elle n’avait pas à déjeuner et que se ‘lever’ était chose facile pour un vampire. Il faut juste s’extirper d’une activité nocturne, comme écouter de la musique, lire, regarder la télé, jouer d’un instrument de musique ou alors naviguer sur le net. C’est ce qu’elle avait fait, ça et préparer son cours du lendemain. La noirceur ne les dérangeait guère, et la maison était souvent plongée dans l’obscurité même si tous ses occupants étaient debout. Bref, le regard ambré de Vesper se porta sur son compagnon. Le regard perdu dans le vague, il semblait penser à quelque chose qui lui échappait. Declan la dissuada d’un regard d’aller lui parler, mais elle n’en fit qu’à sa tête.

    Elle se rendit proche de lui et glissa sa main dans celle de Nate. Elle l’observa un instant, puis soupira. Leur regard se croisèrent le temps d’une seconde, peut-être moins. Elle comprit qu’il souhaitait réfléchir, de quelque chose qui lui échappait. Elle se ferait avec. Son âme sœur pouvait bien penser à ce qu’il voulait, du moment que ça ne mette pas en danger ni sa famille, ni leur couple. Declan y veillerait, elle lui faisait confiance. Laissant un léger baiser dans le cou du jeune homme, elle s’éclipsa en lançant un « Au revoir! » joyeux à la cantonade. Declan lui sourit, Dustin lui envoya la main, Jayden et Alister lui répondirent de vive voix, Alayna lui jeta un léger regard et elle cru voir l’ombre d’un sourire étirer ses lèvres. Nathanael avait fait une pression sur sa main avant qu’elle parte, elle savait donc qu’il lui disait au revoir. La jeune femme sortit donc de la maison, le pas léger.

    Elle prit une des nombreuses voitures de la famille pour se rendre au lycée. Y aller en courant aurait été nettement plus rapide, mais elle ne pouvait pas prendre le risque de se faire repérer par un humain. Surtout qu’à cette heure-ci, ils étaient nombreux à se rendre au travail. Comme les autres membres de sa famille, elle conduisait comme une pro. Faisant à peine attention à la route, elle arriva rapidement au lycée. Elle se fit saluer par quelques de ses collègues, par quelques étudiant(e)s. Très appréciée comme professeur, elle adorait son métier car elle pouvait être en contact avec des humains très souvent. Complice avec ses élèves, elle réussissait à rendre son cours intéressant. Elle sympathisait beaucoup avec ses élèves en-dehors des cours, et même à parler magasinage avec des filles. La seule élève qui ne semblait pas apprécier son cours s’appelait Karista. C’était un vampire végétarien, comme elle. Cette vampire était vraiment étrange. Insupportable en classe, elle niaisait, elle dérangeait, elle riait.. Mais lorsqu’on la croisait à l’extérieur, soudainement elle redevenait triste, mélancolique, solitaire. Vesper voudrait l’aider, mais miss Masbeth ne se laisserait jamais aider par son prof de littérature. Un prof! Franchement. La honte, je suppose.

    L’après-midi, vers 17h00.

    Les cours s’étaient déroulés normalement. Bon, elle avait eu (comme toujours) un peu de mal avec Karista, mais bon, outre ce détail ça s’était bien déroulé. Ayant une capacité oratrice assez développée, étant habituée de développer des textes et d’ajouter des détails, la plupart des élèves étaient suspendus à ses lèvres. Sauf cette fille-là. Cette vampire qui se foutait complètement de ses cours. Elle essayait de ne pas s’en occuper, mais c’est assez dur. Elle est si dérangeante! Surtout qu’en dehors des cours, elle est intrigante avec sa face cadavérique, seule et mélancolique. Mm. Bref, ce soir-là, elle avait passé un coup de fil à Nathanael pour l’avertir qu’elle ne rentrerait pas aussi tôt que prévu, qu’elle resterait à l’école pour faire un peu d’exercice, car ça ne lui ferait pas de mal. Des activités parascolaires étaient proposées, mais le gymnase était libre ce jour-là. Elle irait donc là-bas.. Vesper alla donc se changer, mit un pantalon de jogging noir et un chandail blanc et noir. Rien de plus simple. Elle attacha ses cheveux et se rendit au gymnase. En ouvrant la porte, elle eut une surprise. Un vampire courait apparemment là parce qu’elle voyait une espèce de traînée rapide. Le vampire en question s’arrêta et elle reconnu.. Karista! Restant surprise et interdite un instant, elle sourit finalement. Indécise sur l’approche à adapter, elle mit longtemps avant de parler.

    « Désolée de te déranger.. »

_________________
« Je n'ai jamais
accordé d'importance à
la manière dont j'allais mourir,
mais mourir à la place
de quelqu'un que j'aime me semble
être une bonne façon de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 24
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: Courir n'est pas toujours une solution [Vespy]   Jeu 5 Fév - 22:02

    Karista pouvait être considéré comme une des pires élèves du lycée. Il n’y avait pas grand prof qu’il l’aimait. Elle reprenait la plupart d’entre eux, ne se gênait pas pour leur faire savoir qu’elle était bien plus intelligente qu’eux et parfois insinuait avoir plus d’expérience de vie. Ce qui était absolument le cas, mais rares sont les professeurs qui apprécient ce genre d’élève. Pourquoi s’ennuyait-elle dans le cours de Vesper? Parce qu’elle savait déjà ce dont il était question. Elle avait vécu certaines choses, en avait vu d’autres. Souvent, la jeune femme racontait des histoires, comme si elle avait été là, et la majorité adorait ça, Kari savait pertinemment qu’en fait, Vesper avait assister à c’est récit. Pour certains d’entre eux, elle avait été là aussi et ne voyait pas toujours les choses du même point de vue que sa professeur. Pour d’autre histoire, elle n’avait pas été présente, mais en avait subit beaucoup de répercutions. L’histoire et la littérature, elle conaissait sur le bout de ses doigts. Elle avait été là, l’avait écrite. C’est tout ce qu’elle avait à faire que de lire, elle était vampire, vivait 24h 7 jours. La nuit, elle avait ses occupations, portant le plus souvent sur la lecture où encore, elle jouait du piano.

    Ce n’était pas contre Vesper qu’elle était la plus dérangeante dans son cours, c’était parce qu’elle n’avait que ça à faire. Ce dont par lait la blondinette elle était déjà au courant. Elle avait lu les œuvres de Shakespeare, de Molière et de qui vous voudrez d’autre. Elle avait analysé volontairement leur œuvre, elle avait tout fait pour en comprendre chaque mot. Et puis, les cours de littérature, la remontait, elle rigolait, parlait avec des gens, étonnement elle adorait quand elle avait se cours, parce qu’elle savait qu’elle allait s’amuser. Bon, elle emmerderait un des seuls professeurs vampire du Lycée, qui plus est la compagne de son élève, la sœur de son ami. Toutefois, elle ne s’en voulait pas, elle avait enfin l’impression de vivre dans ses cours, mais quand elle en sortait, elle redevenait la même. Triste, nostalgique et froide, une vrai petit glaçon qui se promenait dans les couloirs d’une école. Elle ne voulait pas de l’aide de Vesper, non pas parce qu’elle était professeure, non, parce qu’elle ne voulait pas d’aide.

    Voilà un des plus grand problème de cette jeune fille, elle ne voulait pas d’aide pour se relever. Elle voulait qu’on la laisse tomber et qu’on la laisse se relever seule. Elle avait toujours été seul depuis plus d’un siècle, elle s’arrangeait toute seule comme une grande, elle ne voulait pas changer se fait. Elle était bonne pour donner des conseils et des ordres, pas pour en recevoir. De plus, elle ne voyait pas vraiment Vesper comme une professeure, c’était peut-être une autre des raisons qui la poussait à agir comme elle le faisait dans son cours.

    Dans le gymnase, one ne voyait qu’un trait blond se promener à toute vitesse de long en large. Elle aimait courir, c’était un peu volé, elle avait l’impression que des ailes lui poussaient, qu’elle montait au dessus de tout, mais elle du redescendre sur terre. Vesper était entré dans le gymnase. Karista la regardait pour qu’elle prenne la parole la première. La blondinette avança quelque peu vers Vesper qui mit un peu de temps à lui adresser la parole.
    « Ce n’est pas bien grave… » Elle niait pas que Vespy l’avait dérangé, mais cela ne la dérangeais pas plus qu’il le fallait. Elle se retourna et s’apprêta à repartir à la course, mais se retourna vers l’autre blonde. « Une course ça vous dit? » C’était bizarre de la part de Kari de proposer quelque chose du genre, enfin non, mais à Vesper oui. Toutefois, elle n’avait que ça à faire, et elle se doutait largement qu’elle allait gagner. Elle courait bein plus vite que la majorité des vampires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Courir n'est pas toujours une solution [Vespy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Courir n'est pas toujours une solution [Vespy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a toujours une solution à chaque problème. — Syliah & Selene
» J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Forks :: Forks High School :: { Gymnase }-
Sauter vers: