AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 À la lumière de la lune [Nate]

Aller en bas 
AuteurMessage
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 25
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: À la lumière de la lune [Nate]   Sam 24 Jan - 21:28

    Karista, Karista… qu’elle jeune fille impressionnante que voilà. De plus en plus, elle s’habituait à vivre comme une humaine, elle pensait à respirer, à cligner des yeux, balancer son poids, ne pas figer … Elle commençait à se retrouver, celle qu’elle était il y a plus de cent ans de cela, une jeune fille pleine de vie et de sourire, mais elle restait pourtant tout aussi rude, distante et faisait toujours tout pour ne pas s’attacher au gens. Elle était comme ça cette petite, que voulez-vous. Toujours à chercher à fuir les relation sérieuse et à long terme, il y a longtemps de ça, elle accepter de la faire et c’est ce qui avait valu sa mort, elle ne voulait pas recommencer.

    Mais aujourd’hui, ce n’était pas d’elle dont elle voulait parler, ni elle qu’elle voulait aider. Elle voulait aider d’autre personne, pour s’aider elle-même en quelque sorte. Il faisait nuit noire, la belle blonde était vêtue d’un jean et d’un chandail à manche longue moulant. Elle avait enfiler un manteau noir par-dessus et était sortie de chez elle. Elle habitait dans les bois, elle avait un grand terrain juste à elle, où elle chassait souvent, cela n’inquiétait pas grand monde, puisqu’elle habitait plutôt loin de Forks, pourtant, il y avait beaucoup de randonneur aventureux qui venait ici, ou des campeurs, mais jamais il ne voit Kari, ni sa maison. La blondinette se mit à se promener dans les bois comme une simple humaine, en marchant quoi et en respirant l’air froid. Croyez le ou non, en fin de semaine, il y avait des campeurs d’hiver qui avait installé leur campement tout près de chez elle et elle se devait de ne pas attirer l’attention sur elle. Quoi que si ils se réveillaient et la voyait habiller ainsi avec ses bottes à talon haut, marcher dans la forêt sans même tomber, ils se poseraient probablement quelques questions.

    Miss Masbeth aimait bien se promener ainsi, elle avait l’impression de retrouver l’humaine en elle, son âme qu’elle avait dit avoir perdu. Elle se sentait libre et bien. Elle décida de monter sur un grand arbre et de regarder un peu ses joyeux campeur, qu’elle trouvait fou de faire du camping dans ces régions dites rempli d’ours et d’autre animaux dangereux. Elle les trouvait aussi fous dût au température glacial, qu’elle, ne sentait pas, mais eux, sûrement. La lune était la seule source de lumière. Une lune pleine et magnifique, elle rayonnait tel le soleil. La pleine lune était signe de force pour Karista, elle était signe de noblesse. La lune, l’avait accompagner parmi toute sa vie, tout comme les étoiles. Elle n’avait pas d’amis, ni d’amour, mais elle avait la lune et les étoiles et elle savait que jamais elles ne l’abandonneraient. Du haut de son arbre, elle observait, le ciel et les humains, elle observait son ancienne vie et sa vie d’aujourd’hui…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 28
Votre pseudo : Pow
Mood : Tentation is here
Philosophy : Trop de sang à couler essayons à présent de réparer les dégats
Your Greatest Fear : Lose them.. Both Of her(s)
My darling Sin : Fights xD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 19/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 162 ans
Power: Ressentir et influencer les émotions l'entourant
Relationship:
MessageSujet: Re: À la lumière de la lune [Nate]   Sam 24 Jan - 22:23

    Cette journée avait été éprouvante, non pas physiquement comme l'était souvent la fatigue humaine, mais émotionnellement. L'esprit de Nathanael était envahit d'émotions qui n'étaient pas siennes, des émotions violentes qui lui déchirait le coeur de l'intérieur, il souffrait, et rien ne semblait pouvoir l'apaiser. Il était en colère, blessé, frustré, se sentait lâche, faible... Des émotions qui n'étaient pas siennes l'imprégnait et tout ses efforts pour les chasser de son esprit étaient vint... Il quitta la manoir des Bratfort d'un pas rageur, dégondant presque la porte tant il la claqua... ll voyait rouge, au sens littéral du terme, sa vision était voilée d'un voile rougatre, la colère tournoyait en lui, la vengeance aussi. Sa dispute avec Declan et Vesper n'avait pas arrangé les choses. Il n'avait pas fait deux pas que la porte s'ouvrit à nouveau, il se retourna, genoux fléchis en grognant violemment, il n'avait pas envie d'être raisonner, encore moins accompagner.

    « Rentre à la maison Dustin... Je n'ai pas envie de mettre ta paté ce soir, de toute façon j'arriverais a quitter la maison, que tu t'opposes a moi ne changera rien... » Gronda t-il à voix basse, menaçant, aveuglé par sa haine, sa colère, il ne se rendait pas vraiment compte qu'il menaçait son frère.

    Dustin fit un pas en avant, peut impressionner, Nathanael gronda à nouveau, feula aurait été plus exacte, une main blanche se posa alors sur l'épaule de son frère adoptif. La seconde Owens venait de rejoindre son compagnon, elle ne dit rien, se contenta de poser sa main sur son épaule et de la presser doucement, Dustin comprit le message et recula, laissant à Nathanael le champs libre pour s'éloigner, ce qu'il fit sans insister, ce n'était pas Dustin qu'il voulait faire souffrir ce soir...

    La famille, on ne touchait pas à la famille... Cette phrase tournait dans sa tête... Enea, elle faisait partit de la famille à présent, Declan l'avait choisie, et qu'importe combien l'odeur de son sang pouvait être une torture pour Nathanael, il la protégerait, comme il protégeait les autres... Declan avait entendu ses pensées, l'idée que son frère se lance à la poursuite d'un traqueur n'était pas pour lui plaire, il avait trouvé Enea se jouant de la protection mise en place par les Bradfort, se jouant des visions de Vesper, et si Nathanael se faisait tué ? Ils avaient tentés de le retenir... Mais rien n'aurait pu l'arrêter... C'était personnel... S'il s'en prenait à Enea... S'il se glissait dans la maison de l'âme soeur de son frère, s'il se permettait de lui faire lui transmettre un message.... Il n'aurait aucun mal à s'en prendre à Vesper... A Declan... A Jayden... Et aux autres... Nate devait regler cela, et seul, c'était a présent devenu personnel... Il allait devoir surveiller Enea, traquer Ryan... Côtoyer des humains plus souvent, se nourrir moins...

    Seul il n'y arriverait pas, et le savait parfaitement. Il avait besoin d'aide, mais pas de celle des siens, car ceux si le désapprouvait et aussi craignait pour lui, qu'il soit tenter de se nourrir de sang humain faute de s'être suffisamment abreuvé de sang animal avant de trouver Ryan, peur qu'il soit vaincu, peur qu'il ne revienne jamais... Mais ce soir n'était pas un soir de traque, ce soir, il avait besoin d'apprendre, et sa famille avait épuiser leurs conseils, il avait besoin d'en trouver d'autre, auprès de quelqu'un de neutre, qui ne le ménagerait pas, qui ne lui épargnerait pas les épreuves. Il savait qui chercher.

    Il devint alors traqueur, cherchant son odeur dans les bois, ne savant pas où la trouver, il tomba non loin de chez elle sur une piste fraiche qu'il suivit, elle était là, la lumière de la lune baignant sa peau pale d'une couleur encore plus laiteuse, un sourire effleura les lèvres de Nathanael, sa course avait eut le don d'apaiser sa fureur et de faire taire les émotions d'Enea dans son esprit, car c'était à elle qu'appartenait les sentiments qu'il avait ressentit... D'un bond il commença à grimper au tronc, arrivant derrière elle en l'espace de quelques secondes. Il n'avait pas le temps de parler, de se rependre en discussion.


    « J'ai besoin de toi Karista... »

    Six mots prononcés d'une vois neutre, trop neutre, trop calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 25
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: À la lumière de la lune [Nate]   Dim 25 Jan - 21:57

    Karista, elle était bien heureuse de ne pas avoir de pouvoir comme ressentir les émotions d’autrui et même si elle aimait beaucoup connaître la vérité, parfois, elle préférerait ne pas avoir son pouvoir. Il y a des vérités qui sont préférable à ne pas savoir. Parfois, les gens qui vous aime vous mentent, mais ce pour vous protéger et c’est une très bonne chose, Kari n’avait plus le droit à se privilège. Elle savait quand on lui mentait, cachait des choses, elle savait qui faisait l’hypocrite et qui était le naïf, elle savait tout ça et parfois c’était lourd à porter. Le mensonge était une chose qu’elle ne tolérait pas et pourtant… pourtant avec se pouvoir, elle avait apprit que parfois, le mensonge est préférable, même si sur le coup on y croit pas.

    La blondinette aurait bien aimé avoir une famille de vampire comme les Bratford. Elle savait pourtant, que c’était elle-même qui s’était refusée a aimé d’autre personne comme elle avait aimée son frère, sa sœur et ses parents. Pour elle, ils étaient tous irremplaçable, même si elle ne se souvenait pas d’eux à la perfection. Sa sœur, était beaucoup plus claire que tout les autres, c’était sa jumelle après tout. Jumelle identique, même visage, même intérêt, mais pas tout à fait le même caractère, Mia était beaucoup plus timide que Karista, c’est ce qui faisait qu’elle s,entendait si bien. Karista adorait l’attention et Mia détestait et donc, pas de chicane pour les feux de la rampe. Mike, son grand frère, il était archi protecteur, dans le genre Dustin un peu… Non, elle n’avait jamais retrouver cette esprit de famille et ne pensait pas reconnaître cela un jour, mais elle était heureuse voir des gens comme Les Bratford, aussi uni, aussi protecteur les uns envers les autres.

    La jeune fille conaissait cette famille surtout à cause de Declan et aussi plus récemment, Nate. Nate, un jeune homme avec de la volonté, mais qui manque peut-être un peu de force pour résister totalement au sang humain. Un jeune homme qu’elle essayait de sauver, du mieux qu’elle le pouvait. Elle était rude, voir même extrêmement dure envers lui, elle n’y allait pas par quatre chemins. Elle ne cachait pas que parfois elle était déçue de lui, elle n’avait aucun problème avec le fait de le faire souffrir avec ses propres émotions si c’est ce qu’il fallait non, Kari était une bonne professeur, dure, rude voir même méchante, mais tout ça c’était pour que Nate réussisse à résister et elle comptait bien réussir. Bien sur, tout les deux n’en parlait pas aux autres membres de la famille, qui eux, lui trouvait tout le temps une excuse.

    La demoiselle, perchée sur son arbre fut dérangée par le jeune Nate. En parlant du loup. Elle tourna lentement la tête vers le beau brun. Elle regarda ses yeux, rouge. Il était bien trop calme et le laisser ici, en présence d’autant d’humains n’était pas une bonne idée. Avant même de dire quoi que se soit, elle le regarda.
    « Suis moi! C’est trop dangereux si tu reste ici » Kari préférait que les humains soit en sécurité avant de s’occuper de Nate. Elle se mit à courir entraînant Nate avec elle, rendu beaucoup plus loin des campeur, Kari s’arrêta et regarda son « élève » « Qu’est ce qui se passe ? » Il était mieux d’être précis le bonhomme. L’éloigner des humains, c’était un façon de lui dire qu’il n’était pas encore près, pour elle, c’était un privilège que de le laisser en cet état près d’eux. Le jour où elle el ferait, se serait le jour où Nate serait à plus de 100% près et résistant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 28
Votre pseudo : Pow
Mood : Tentation is here
Philosophy : Trop de sang à couler essayons à présent de réparer les dégats
Your Greatest Fear : Lose them.. Both Of her(s)
My darling Sin : Fights xD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 19/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 162 ans
Power: Ressentir et influencer les émotions l'entourant
Relationship:
MessageSujet: Re: À la lumière de la lune [Nate]   Lun 26 Jan - 23:16

    Nathanael ne s'emportait pas facilement d'ordinaire, il était calme, réfléchit, calculateur, son pouvoir lui permettait de saisir les émotions d'autrui et ainsi de savoir lorsqu'il était nécessaire de faire usage de la violence. Aussi n'avait-il que peu connu de « vrai » affrontement avec d'autres vampires depuis qu'il avait cesser de combattre et de diriger une armée de vampire nouveaux nés. Cependant cela ne signifiait pas qu'il avait perdu la main, cesser de se battre, Dustin et les autres s'entraînait souvent avec lui, le plus dur était de combattre avec des gens comme Declan et Vesper, eux qui s'introduisaient si facilement dans la tête des autres. Il était entrainé et prêt, il savait qu'un jour la famille serait menacer, les Bratford étaient devenus trop nombreux, un danger pour les autres clans. Nathanael s'était préparer a pareil défis. Il se battrait jusqu'au bout pour les protéger.

    Bien que Vesper et Nathanael soient les plus récents membres du clan, ils n'étaient pas les moins importants, ils n'étaient pas des pertes sacrifiables pour la famille, cependant Nate connaissait ses parents, Alister et Jayden désapprouvaient l'idée de mettre fin à une vie qu'elle soit humaine ou vampirique, mais Nate savait que Ryan ne pouvait pas être arrêter par des paroles, peut être les autres membres de sa troupe car Nathanael ne doutait pas que son vieil ennemi soit venu seul, Ryan était lâche, ils seraient plusieurs. Nate avait besoin d'aide et il le savait, il savait que seul se mêlé aussi longtemps à des humains que se soient pour protéger les siens ou pour traquer Ryan, il allait avoir besoin de sa fidèle « enseignante » Karista, une végétarienne depuis toujours à l'image de bons nombres de Bratford.

    Nathanael avait rencontré Kari peut de temps auparavant, peut être un an, soit quatre ans depuis le début de son nouveau « régime », depuis que les Bratford étaient revenus en ville, apparemment Declan lui avait parlé du « soucis » ou de la « rechute » appelé ça comme vous voulez qu'avait connu Nathanael en Alaska c'était suite à cela que Nate et elle avait commencé à travailler. Elle ne lui faisait aucun cadeau, ne lui faisait jamais confiance lorsqu'ils travaillaient, elle n'excusait aucun de ses faux pas, elle ne lui trouvait pas d'excuse, et Nathanael l'aimait pour cela, elle était dure et exigeait de lui de la discipline, une rigueur toute militaire qui lui allait parfaitement car c'était ce qu'il avait connut toute sa vie.

    Il avait sentit la présence des humains mais sa colère était telle qu'il s'en contrefichait, cependant il la suivit docile, se disant qu'il devait se plier à elle, elle savait à quelle point la colère pouvait etre instable chez les vampires, surtout quand leur soif de sang humain n'était pas totalement contrôler. Lorsqu'elle finit par arrêter de courir, Nathanael se stoppa un peu plus loin d'elle que nécessaire, il n'était pas sur de contrôler assez ses émotions envers les autres vampires pour être trop prêt d'elle.

    « Mon passé me rattrape » C'était l'exact vérité, jamais il n'aurait du laisser Ryan en vie, c'était une erreur qu'il ne commettrait pas deux fois. « Ryan, un de mes anciens adversaires, a débarqué en ville, un vieux compte a reglé avec moi... Il est entré chez Enea, histoire de me faire passer un message... J'ai besoin de toi Karista... Besoin que tu m'apprennes a me contrôler suffisamment pour ne pas rentrer au manoir avant de l'avoir trouver, pour pouvoir veiller sur Enea sans être un danger pour elle... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 25
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: À la lumière de la lune [Nate]   Ven 30 Jan - 5:37

    La colère Karista conaissait si bien, trop bien ce sentiment. Kari avait toujours été quelque peu colérique et la chose c’était empiré en tant que vampire. Elle n’était pas du genre calme et reposé comme Nate, loin de là, elle était tout le contraire. Elle réagissait au quart de tour sans même réfléchir au conséquence, bonne ou mauvaise. Elle était comme ça, si on touchait la bonne corde, et il y en avait tellement, une Karista aux yeux sombre apparaissait en moins d’une seconde. Une vampirette en position d’attaque qui refusait d’entendre raison. Le vampire qui l’avait transformée avait été bien étonné de la retrouver ainsi la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Elle lui avait carrément sauté au coup, sans poser de questions, sans parler. Il lui avait enlever son âme et pour ça, elle lui en voudrait toujours, même si ça n’avait jamais été son bu premier.

    Et la voilà, dans une forêt durant la nuit en train de vouloir aider quelqu’un à gérer sa colère. Étonnement, elle était plutôt doué, peut-être parce qu’elle connaissait si bien ce pêché. Elle était très rigide avec Nate, elle avait toujours été comme ça, si l’armée avait été ouverte aux femmes à l’époque, elle y serait probablement allé et serai rapidement monté au placé, Karista était une bonne dirigeante et donnait bien des ordres, mais refusait d’en recevoir. Bref, Kari devrait peut-être suivre ses propres conseils une fois de temps en temps, parce que je vous jure, je n’ai jamais vu une prof aussi douée. Bien qu’elle sache que la colère rendait aveugle et que Nate n’avait pas l’air frustré contre les humains, Karista passait leur sécurité, bien avant celle de Nate et bien avant la sienne.

    Le fait est que pour Kari, les humains sont les plus importants, peu importe quand, peu importe où. Elle donnerait sa vie pour un humain, parce que pour elle, se sont eux qui sont supérieurs au Vampire. Ils ont tous leur âmes, bien que certains l’aient entaché. Elle aimait beaucoup sa vie d’humaine, bien qu’elle ne s’en rappelle pas totalement, elle était certaine qu’elle avait été belle. Mais revenons en à nos moutons. La jolie blonde écouta patiemment Nate. Alors, son passé le rattrape? Se sont des choses qui arrivent, des choses que l’on ne contrôle pas. Étant donné que la belle ne savait pas que monsieur n’avait pas tué Ryan quand il en avait eue l’occasion, elle ne lui en tint pas rigueur. Ce qu’elle aurait fait dans le cas contraire. La demoiselle Masbeth ne trouvait jamais d’excuse à Nate, elle n’avait pas le temps pour se genre de conneries. Mais il y avait quelque chose de bizarre, si c’était un anciens adversaire, pourquoi les deux ennemis étaient-ils toujours en vie?
    « Et pourquoi il est pas déjà mort? » Enea ne serait probablement pas la première que Ryan attaquerait. Ça serait stupide s’il voulait atteindre Nate, c’était Vesper à qui il devait s’en prendre « Premièrement, tu vas t’assurer que Vesper est au courant, il n,attaquera pas Enea en premier, se serait insensé. Il veut t’atteindre toi et non pas Declan. Il ne faut surtout pas que tu sois sur son territoire, tu dois t’en prendre à quelqu’un, quelque chose à qui il tient pour l’emmener sur notre terrain à nous. » C’Était des tactiques de bases et Kari savait très bien que le jeune homme les connaissait, mais parfois il est préférable de répéter, cela ne fait jamais de mal.

    Nate avait en effet un problème de contrôle la tentation des humains était très grande chez le jeune homme et il devait aparrament apprendre vite s’il voulait tuer Ryan rapidement. Karista le regarda. Elle lui fit signe de la suivre, elle se dirigea vers les humains assez près pour sentir leur odeur, assez loin pour qu’elle soit en état de contrôler Nate.
    « Je veux que tu laisse leur odeur te pénétrer et je veux que tu combatte la tentation. Dès que tu sent la tentation en toi, essaie de focusser sur autre chose, Vesper, Ryan ou je sais pas quoi » L’exercice serait dangereux et douloureux, mais il fallait faire vite et c’était la seule solution que la belle avait trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 28
Votre pseudo : Pow
Mood : Tentation is here
Philosophy : Trop de sang à couler essayons à présent de réparer les dégats
Your Greatest Fear : Lose them.. Both Of her(s)
My darling Sin : Fights xD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 19/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 162 ans
Power: Ressentir et influencer les émotions l'entourant
Relationship:
MessageSujet: Re: À la lumière de la lune [Nate]   Dim 1 Fév - 21:42

    Vesper était au courant, pensa t-il avec amertume, la famille toute entière était au courant car Ryan avait passé outre le pouvoir de sa compagne, rendant visite à l'âme sœur de son frère, mettant Enea en danger, la menaçant afin de faire passer un message à Nathanael, la dispute qui l'avait opposé à sa famille tournait en rond dans son esprit.

    Flash Back

    Nathanael et Dustin disputaient une partie d'échec endiablée, enfin, la façon dont ils jouaient n'avaient rien de comparable avec une partie d'échec entre humains, pour jouer avec les Bratford il fallait être un vampire, en effet un humain était incapable de jouer avec huit échiquiers. Vesper et Jayden arbitraient la partie, Dustin soupçonnant Nate de tricher en se servant de Vesper, Jayden était là afin que la partie ne vire pas en bataille amicale entre les deux frères, une horloge brisée lui avait suffit. Alanya bricolait sa décapotable BMW dans le garage, Declan était au piano, Alister lisait installé dans une fauteuil. Soirée normale au manoir Bratford, en sécurité leur masque d'humanité était tombé. Nate fut le premier à la sentir.

    « Il est arrivé quelque chose, Enea arrive. » Le piano n'avait pas émit sa dernière note que Declan revenait, sa compagne dans les bras. La jeune fille était bouleversée, ses émotions frappèrent Nathanael de plein fouet, la colère l'aveugla, Vesper fut à ses côtés en une seconde.

    « Qui ? » Murmura t-il en direction d'Enea, il n'y avait qu'une chose pour provoquer pareil état chez un humain.

    « Nate.. » Declan souhaitant l'apaise, les émotions de son frère identique a celle qui traversaient Nate n'aidèrent pas le vampire.

    « Enea... Qui ? » Redemanda t-il ne sentant pas la main de Vesper se glisser dans la sienne.

    « Il a dit que... tu le connaissait... Ryan te salue... » Répondit sa voix d'un ton plus sure que ses émotions.

    Un voile de colère rouge se déposa sur sa vision, une grondement sourd sortit de sa poitrine, Dustin, Declan, Jayden s'interposèrent devant Enea, mais ce n'était pas à elle qu'il souhaitait s'en prendre. Il allait le trouver, le dépecer, le brûler, le tuer, quitte à en mourir.

    « NON ! » Declan avait crié. « Tu ne peux pas faire cela ! Laisse nous t'aider. » Il se tourna vers Jayden « Il veut le trouver seul » puis vers Vesper « Seul ! Pas même avec toi ! » répondant à leurs pensées, Nathanael gronda à nouveau, entendant à peine les protestations, la fureur, la haine qui l'habitait alors qu'il pensait à Ryan effaçant tout, mais avant de pouvoir s'en prendre à Ryan il devait penser à la sécurité de sa famille.

    « Vous ne ferriez que des cibles faciles pour lui, une faiblesse dans ma garde... J'irais seul » Voix froide, ton sec, il ressentit la peine de sa femme et de celle qu'il considérait comme sa mère. Il tourna les talons et disparu. ll était à nouveau seul.

    (Fin Flash Back)

    « Parce que je l'ai laissé s'en fuir... Je n'avais jamais été distrait ou négligeant, il n'y a eut que cette unique fois, j'avais reçu l'ordre de décimé notre armé après la bataille... » Il expira. « Les autres sont au courant, je me suis arrangé pour les éloignés. » Lorsqu'il comprit qu'elle l'aiderait Nate se détendit. « Je le traquerais, son odeur était sur Enea. Je frapperais au cœur ne t'en fais pas, mais avant cela j'ai besoin de me contrôler. »

    Il s'enfonça à sa suite dans la forêt, il sentit où elle l'emmenait et cela l'intrigua. Karista n'était pas du genre à risqué la vie d'innocent, mais Nathanael avait confiance en elle, elle savait ce qu'elle faisait. Lorsqu'elle s'arrêta il vient se placer devant elle, ne respirant pas.

    « Ok, mais retient moi. » Elle encercla sa taille de ses bras et serra. Nate alors respira, la brûlure fut atroce, calmer il se rappelait à présent qu'il n'avait pas chassé depuis près d'une semaine, une erreur. Il lutta, voulu avancé mais se força à l'immobilité, inhalant, pensant à autre chose. Il ne pensa pas à sa famille mais à ce qui s'était passé en Alaska.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 25
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: À la lumière de la lune [Nate]   Mar 3 Fév - 16:22

    Tant mieux si toute la famille était au courant, même si Nate le voulait pas et pensait à tord que cela n’aiderait en rien. Ils étaient tous unis, une grande famille, ce qui arrivait à l’un avait des répercutions sur l’autre. Ils s’entraidaient, c’est ça la famille. Même chez les humains il en est ainsi, du moins, chez les Masbeth c’était comme ça. Surtout entre frère et sœurs. Un des trois allaient mal? Les deux autres en souffrait, un des trois était à l’euphorie les deux autres suivaient. Un des trois était dans la merde, les deux autres aidaient. C’est à ça que sa sert a famille, mais se sera pour notre prochaine leçon que de faire la moral comme ça à Nate. Pour l’instant, elle devait s’occuper de le désensibiliser le plus possible au sang humain. Elle n’aura pas finit se soir, pas complètement, mais elle pourrait réussir à franchement l’aider.

    Elle regarda Nate dans les yeux quand il lui expliqua une petite partie de son histoire. Il n’aurait jamais dût être distrait, un vampire se doit d’être toujours sur ses gardes. Elle ne compatissait pas avec Nate, il avait fait une erreur, maintenant il fallait la réparer, ce n’était pas la faute du voisin, c’était lui et lui seul qui avait été distrait. Nate commença à parler, de son plan d’attaque, de ce qu’il croyait bon faire.
    « Le traquer? T’es fou, c’est ça son plan. Il va pouvoir t’emmener où bon lui semble, sur un terrain qu’il connaît mieux que toi. Laisse le venir à toi et t’inquiète pas, ils finissent tous par venir! » La belle n’avait jamais eue aucune formation militaire, elle était une fille après tout, mais son frère en avait eue, Maxime en avait eu et bien que la jeune femme soit du genre très bavarde elle écoutait tout aussi bien. Karista ne comprenait pas trop Nate, pourquoi chercher à éloigner sa famille de tout ça. Elle savait bien que ça devait être son combat, son affaire, mais les Bratford ne faisaient-ils pas entièrement parti de lui? Ou du moins Vesper. Kari pensait qu’ils devraient l’aider aussi c’était sa famille. « Pourquoi veux-tu les éloigner s’ils peuvent t’aider? » La blondinette aimait comprendre l’espèce humaine depuis toujours et les vampire l’intriguait encore plus.

    Non, effectivement, jamais Kari ne mettait des gens en danger. Elle avait tout calculé, la distance où se trouvaient les humains, où elle était où Nate était. Sa force à elle, la force de Nate, elle savait qu’elle pourrait repousser Nate relativement bien s’il se déchaînait. Il commença à respirer, Kari le tenait toujours forçant pour qu’il ne bouge pas. Il continuait de forcer lui aussi pour avancer, mais elle sentait qu’il n’y avait pas toute sa force, mais il y en avait encore. Nate était incapable présentement de tout simplement passer outre, mais ça viendrait.
    « Focusse Nate, tu va y arriver. Essai de soi t’immobiliser ou encore de reculer » Elle voulait qu’il y arrive. Elle avait dit ne pas vouloir s’attacher à Nate, mais l’avait fait. Elle l’aimait bien en fait, elle voulait vraiment qu’il s’en sorte. Qu’il réussisse à pouvoir passer outre comme elle, elle le faisait. Bien sur, cela prendrait bien plus de temps, mais elle espérait vraiment y arriver. Reculer, serait au moins la preuve qu’il a assez de force pour ne pas manger un humain. La blondinette espérait qu’il prenne l’option immobiliser, mais sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 28
Votre pseudo : Pow
Mood : Tentation is here
Philosophy : Trop de sang à couler essayons à présent de réparer les dégats
Your Greatest Fear : Lose them.. Both Of her(s)
My darling Sin : Fights xD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 19/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 162 ans
Power: Ressentir et influencer les émotions l'entourant
Relationship:
MessageSujet: Re: À la lumière de la lune [Nate]   Mer 4 Fév - 23:21

    « Je ne suis pas fou, je connais Ryan, il est négligeant, il va trop vite, ne réfléchis pas assez, c'est un traqueur, il se fit essentiellement à ses sens, rien d'autre, il se surestime. Il ne connaitrait jamais Forks aussi bien que moi, et il voudra regler cela seul, c'est une affaire personnelle pour lui. Il finira pas venir, mais il viendra alors que je n'y serais pas préparer. Je le traquerais Kari... Et je triompherais... Peut être même que je te demanderais de m'aider à le démembrer. » Finit il avec un sourire léger, son calme lui revenait peu à peu. Éloigné d'Enea, de Declan, c'était plus facile de faire le tris dans ses émotions.

    Craintif ? Non, Nathanael n'avait pas peur pour sa famille, il avait peur de ce que Ryan serait capable de faire. Il avait peur de ne pas être assez fort même s'il ne doutait pas de sa capacité a tué son ennemi, il se demandait seulement si il saurait le faire, s'il pourrait tué à nouveau, si après cela il serrait encore contrôler ses instincts, s'il résisterait facilement au sang humain après l'excitation du combat. A nouveau il était effrayé à l'idée de flancher, de leur infliger à nouveau cette épreuve, de s'infliger à nouveau cette souffrance. Comme en Alaska. Il avait prouvé là bas qu'il était faible, plus faible qu'eux, beaucoup plus faible, qu'il était encore instable. Pourtant il se contrôlait, se maitrisait la plus du temps. Mais il avait eut cette fille ce sang. Karista le tira de ses pensées en lui demandant pourquoi il souhaitait éloigner ceux qui voulait l'aider. Sa famille.

    « Parce qu'ils seraient en danger. Ryan n'est pas à prendre à la légère. Vesper pourrait l'éviter mais le prévoir serait ardu, trop dangereux. Declan et lui serait sur la meme longueur d'onde ça ne lui assure pas un triomphe pour autant. Il se jouerait de la force brute de Dustin. Alayna n'est pas une combattante, Jayden encore moins Alister réprouve la violence... Ils serraient en danger. Je le connais, je l'ai déjà affronté, je peux le battre, mais s'ils étaient là je ne penserais qu'a les protéger et je commettrais une erreur. » Expliqua t-il doucement à son compagne. La famille était ce qu'il avait de plus cher, hors de question de la perdre.

    L'exercice qu'elle lui proposait était une torture, aussi bien psychologique que physique, la brulure dans sa gorge était sans nom, atroce, il passa ses mains sur celle de la jeune femme la forçant à le serrer plus fort. Il luttait contre son envie, sa soif, contre ses instinct, il tentait de reculer, il voulait. Mais l'envie était si forte, si présente. Il lutta. Il raviva la flamme des souvenirs d'Alaska. Cette humaine qu'il avait tué, la douleur qu'il avait ressentit en plantant ses dents dans son cou en savant ce que Vesper devait voir, la peur, l'envie d'en finir de sa victime, sa supplique pour qu'il l'épargne. La douceur du sang remplacé par la haine, le dégout de lui même, la culpabilité. Il gémit, ne luttant pas contre les souvenirs qui l'aidaient a se maintenir cohérent, a ne pas foncer vers le campement des humains, a rester immobile. Il resta immobile. Il se figea telle une statue. Inhalant toujours leur odeur. Souffrant toujours. Mais plus forte que sa soif sa volonté le clouait sur place. Il sentait l'encouragement dans les paroles de Kari. Il souhaitait y arriver, il le devait.

    Il leva un pied et le tendit vers l'arrière, mettant toute sa volonté dans ce simple geste, voulant s'éloigner, respirant toujours, l'odeur le tirait vers l'avant. Il posa son pied sur le sol derrière lui, s'immobilisa. Il était si près d'y arriver. Il raviva dans son esprit le visage blanc et froid de sa victime, de celle qu'il avait tué, de sa dernière victime, la compassion dans les yeux de Vesper, la colère de Alayna qui aimait l'Alaska, la douleur d'Alister. Son deuxième pied rejoignit l'autre, il avait reculer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karista H. Masbeth
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 708
Age : 25
Votre pseudo : Jassoue
Mood : Heureuse? Disons en apparence
Philosophy : Tu veux6 Arrange toi pour pouvoir alors
Your Greatest Fear : S'attacher
My darling Sin : Mes souvenirs
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 30/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 124 ans
Power: Savoir quand les gens mentent
Relationship:
MessageSujet: Re: À la lumière de la lune [Nate]   Sam 14 Fév - 2:21

    « Et la dernière fois qui a commis l’inattention Nate? Toi! Alors ne sous estime pas tout ennemis, qui la dernière fois a survécu! Il a probablement changé depuis le temps, il va vouloir, tout comme toi, gagner cette fois-ci et il fera tout pour ça, voir même renier une partie de lui-même. Crois moi, la vengeance et le besoin de tuer un ancien adversaire fait changer les gens. Ne te surestime pas non plus, tu n’a aucune idée de ce qui peut arriver, il y a toujours des facteur qu’on ne contrôle pas! » Karista était dure, voir même plus qu,elle ne l’aurait dût, mais elle était ainsi. Nate ne devait pas sous estimer Ryan et il ne devait pas se surestimer lui. C’Était des points important quand on combattait, rester calme, ne pas laisser la haine nous envahir, parce que celle-ci aveuglait. Kari eue un petit sourire quand Nate lui dit que peut-être elle pourrait l’aider à le démembrer. « Eh bien moi, peut-être je me ferai le plaisir d’accepter. » La blondinette n’avait jamais été sadique et violente de nature, elle aimait combattre, elle aimait traquer, pour elle c’était un jeu. Elle aimait bien aider à la violence aussi, mais la faire. Dans un combat, elle ne tuait pas, elle ne combattait jamais seule et c’était toujours l’autre qui se devait se charger de tuer. Ce qu’elle aimait, elle, c’était le jeu a travers tout ça et rien d’autre.

    Kari n’avait jamais pu tuer, elle n’était pas comme ça, elle n’avait jamais eue la capacité de tuer Aaron sur la falaise dix ans après avoir été transformé. Jamais elle n’avait pu tuer un humain et ce, non pas seulement parce qu’elle avait été distraite par la haine de soi-même, mais aussi, parce que tuer était pour elle un acte infâme. Autant tuer un ennemi, qu’un simple humain était pour elle un acte regrettable. Tant qu’elle le pourrait, elle ne tuerait pas. Et entre autre, parce qu’elle avait peur d’aimer ça et de devenir une vampire traditionnel, elle préférait ne pas goûter à ce crime qu’est le meurtre. Il ne l,empêche par contre pas d,aider les autres à tuer, elle comprenait que parfois, c’était le seul moyen, mais ce n’est pas elle qui allait faire couler du sang. Elle ne savait pas si elle en aurait la force. Nate, il l’avait, et toute sa famille l’avait ou presque. Dustin serait partant, Declan serait un très bon atout et Kari ne voyait pas Vesper comme une violente, mais elle avait l’impression que s’il le fallait, elle le ferait, tout comme Jayden et Alister était pour elle un être pacifiste. Pour la dernière des filles, elle ne savait pas, ne la connaissait pas vraiment.
    « Et si Ryan t’emmène près d’eux? Si il utilise cette faiblesse que tu as de protéger ta famille? Nate, si tu les as déjà avec toi, se sera beaucoup plus facile! Declan serait un très bon atout, Dustin aussi et Vesper ferait tout avec toi. Ta plus grande faiblesse est ta plus grande force! Ryan se dit qu’avoir du cœur est une faiblesse, mais si tu joues tes cartes comme tu le dois, ton cœur sera probablement ce qui fera que tu gagneras. » La blondinette avait toujours eu cet esprit de famille, c’était ancré en elle.

    Sa famille avait été ce qu’elle avait eue de plus précieux, ce qui avait fait en sorte qu’elle meurt, certes, mais ce qui l’avait fait grandir aussi. C’était une de ses plus grandes pertes en tant que vampire. La torture qu’infligeait Kari à Nate était nécessaire, elle était bien frustrée d’avoir à le faire, mais elle se le devait. Sinon, il ne serait pas apte à résister après le combat qu’il aurait avec Ryan. Veut veut pas, les combat vous rendent aveugle et font de vous quelqu’un de différent durant quelques instant, quelques instants qui pourraient coûter très cher à Nate. Elle ne savait pas ce à quoi Nate pensait, mais cella semblait fonctionner, il venait de réussir à reculer d’un pas, c’était déjà ça, il lui en faudrait neuf autres pour ne plus sentir l’odeur des humains. Kari avait fait exprès de compter dix pas pour être exactement hors de la porté de l’odeur des humains, dix pas, dix petits pas simple, mais efficace. Kari devait par contre toujours retenir Nate, il n’était pas question qu’elle lâche tant qu’il ne sera pas bien plus loin, ohhhh non, il pourrait tout faire, la supplier se battre avec elle, pas question, même si elle sentait la pression exercer par Nate diminuer, elle n’allait pas mettre en danger des humains.
    « Plus que quelques pas Nate, quelques pas »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Owens
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 28
Votre pseudo : Pow
Mood : Tentation is here
Philosophy : Trop de sang à couler essayons à présent de réparer les dégats
Your Greatest Fear : Lose them.. Both Of her(s)
My darling Sin : Fights xD
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 19/01/2009

Through your eyes
How old are you?: 162 ans
Power: Ressentir et influencer les émotions l'entourant
Relationship:
MessageSujet: Re: À la lumière de la lune [Nate]   Dim 15 Fév - 15:44

    « Je ne me surestime pas, je le ne sous estime pas, je sais seulement comment cela se passera... J'ai plus de deux siècle d'expérience dans l'art de la guerre Kari. Je suis peut être un peu rouiller, mais je n'ai jamais perdu, et cela ne commencera pas avec Ryan je peux te l'assurer. » Ce charisme, cet assurance, ce calme, le retour de Nathanael Owens, mesdames et monsieurs, le guerrier, le chef, le tacticien. Il savait qu'il pouvait le faire, et que grâce à Karista, grâce à l'amour des siens, il y arriverait et il ne succomberait pas au besoin de sang humain, cela ne pouvait se passé d'une autre façon, il le savait, au plus profon de lui même, il était sur de lui. Le mental faisait tout, il était décidé, avait un objectif, un but... Il ne comptait pas mourir, il avait encore une chose à faire avant de pourrir en enfer, épouser la femme qu'il aimait, faire qu'elle soit sienne à jamais, que leur amour soit reconnu par Dieu, par les hommes. Faire que leur amour soit visible aux yeux de tous, la rendre heureuse encore une fois. Nathanael avait des projets, des projets qu'il comptait avoir l'occasion de mettre sur pied avant de mourir une seconde fois... Et quitte à être damner autant profiter de ce qui lui restait de vie auprès de celle qui enchantait sa vie. Nathanael sourit légèrement lorsqu'elle lui dit qu'elle accepterais peut être de l'aider a en finir avec Ryan. « Ce serait un plaisir pour moi de savourer l'odeur d'une ordure griller au petit matin en ta compagnie Blondie. » Des surnoms, il en trouvait à tout le monde en ce moment, il fréquentait trop son frère Dustin, c'était de plus en plus évident. Sa famille lui manqua subitement, mais il savait qu'il avait fait le bon choix, ils se protégeraient, un soucis de moins pour lui. Un soucis de plus pour eux de le savoir en traque, seul. Mais il n'était pas seul, il les avaient eut, son meilleur soutient, sa plus grande force. Son but, sa vie.

    Karista tenta de plaider la cause des Bratford, de le convaincre de les intégrer à sa coisade, mais Nathanael ne voulait pas en entendre parler, les Bratford n'étaient pas encore une menace pour Ryan, s'il sentait que Nate se promenait seul il n'attaquerait pas de front la famille, de plus avec Vespet et Declan dans le coin les Bratford étaient encore en sécurité un moment. C'était ainsi que Nate voyait les choses pour l'instant, il était un danger pour eux, pour Enea, s'était son odeur, enfin son odeur qui se mêlait à celle de Declan qui l'avait conduit jusqu'à la Tua Cantante de son frère.
    « Je ne mêlerais pas les miens à cella Karista. Ce sujet est clos. » Il savait que pour son amie la famille était tout, que tout devait se faire ensemble, mais Nathanael connaissait Ryan il avait vut comment il fonctionnait, les préserver de lui était la seule chose à faire. Il ne pouvait pas les mêler à ça... S'il tuait Vesper, ou l'un des Bratford, qu'adviendrait-il de Nathanael ? Il ne pourrait jamais se le pardonner. Jamais.

    Elle s'appelait Jane, elle avait dix sept ans, elle était jeune, fraiche, pure, adorable, drôle. Jane Sanders, elle avait un frère jumeaux Kyle, et son père Connord était l'un de ses coéquipiers, un homme rude mais chaleureux, un bon père. Il était tard ce soir là. Nate était de garde depuis deux jours, il ne s'était pas nourris depuis 9. Il savait que c'était une erreur, mais comme il l'avait expliqué à Declan, il fallait qu'il repousse ses limites. Il savait qu'il en était capable, il résistait de plus en plus, assez pour travailler en compagnie d'humains sans penser sans arrêt au goût qu'aurait leur sang. Il savait qu'il pouvait le faire. Mais il s'était trompé. Il faisait nuit, il courait dans la forêt, il rentrait "à la maison", Vesper et lui devaient aller chasser en amoureux au Canada, un long week end seuls, loin de la maison, loin de Declan qui pénétrait dans les esprits, loin de la passion de sa soeur et de Dustin... Loin de tout, rien qu'eux, rien que leur amour, et des biches... Il souriait, la lune était pleine, il faisait doux, jamais courir n'avait semblé aussi agréable... Le vent avait tourné... Et il l'avait sentit... Son odeur, sa soif... Tout était aller si vite... Elle ne l'avait pas vut venir, mais lorsqu'elle avait comprit, elle s'était résigné, tendant sa gorge, emplit de dégout, de peur... Mais si résigner.... La première gorgée de son sang avait été un délice... Puis était venu le contre coup... Et il s'était haït avec tant de force...

    Deux pas de plus, il recula de deux pas... .
    « Lâche moi... » Gronda t-il.... Mais ses mains se ressérèrent sur celle de Karista, la forçant à le serrer plus... Il recula encore d'un pas...« Leur odeur... » Il inspira encore à fond et recula d'un pas... « Je t'en prie... » Encore un pas.... Elle avait été si résignée, si calme, elle avait eut si mal, mais elle était si résignée... Comme si elle savait que c'était son destin... « Pourquoi me fais tu cela ? » Il ne se débattait pas, sa lutte était interne, son instinct contre sa conscience, sa soif contre son régime. Deux autres pas... « Laisse moi... Karista... » Un autre pas... Il devait tenir, il devait s'éloigner, la pression qu'il exerçait sur les mains de Kari pour se retenir se volatilisa... Il savait qu'il pouvait, il le devait, pour lui, pour eux, pour ses innocents... Pour Jane pour que son erreur ne se répète pas... Deux autres pas... Il inhala, mais plus rien... l'odeur s'était évanouie. Il relâcha tout son corps, toute la tension dans ses muscles... Le poids sur son esprit s'était volatilisé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la lumière de la lune [Nate]   

Revenir en haut Aller en bas
 
À la lumière de la lune [Nate]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous le Clair de Lune~ Feat. Petite Lune
» [Résolu]Pierre de lumiere
» Jayce et les conquérants de la lumière...
» Un soir de pleine lune
» Les taches de la lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Les Alentours :: Olympic Mountains :: { Demeure de Karista H. Masbeth }-
Sauter vers: