AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dustin Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Votre pseudo : Alexa, Posh
Mood : It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll, I remain standing !
Philosophy : Aucun, ma force est déjà un bon atout !
Your Greatest Fear : To Don't Be Strong Enought
My darling Sin : The Fight, For Fun !

And Having S** With Aly' !
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 108 ans
Power: I'm The Strongest !
Relationship:
MessageSujet: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Jeu 22 Jan - 14:43

Une nouvelle fois, j'avais décidé de sortir prendre un peu l'air, de respirer le frais, si on pouvait dire ça comme ça, puisque, tssssst, techniquement parlant, étant mort, je ne peux respirer, mais bon ... C'est très énervant vous savez, de ne jamais pouvoir parler comme tout le monde, de ne pas pouvoir employer les mêmes expressions que vous même en les pensant très fort parce qu'elles ne nous sont pas applicables ! C'est très très énervant.

En génaral, je ne sortais jamais seul, il y avait au moins toujours un volontaire, et cette fois i, ce fut Nate. Je savais à quel point notre mode d'existence pouvait être dur pour lui. Ok, je savais pas tout à fait, après tout, moi, j'avais toujours connu ce mode de vie "végétarien", j'avais été engendré par Alister et donc éduquer par lui selon son mode de vie et ses codes et règles. C'était rentré comme dans du beurre. J'étais différent de Nate sur ce point là. Il ne parlait pas souvent de son passé, attitude qui le faisait ressembler à sa compagne, Vesper, mais elle, c'est une toute autre histoire. Ce que je savais en revanche, c'était que Nate connaissait le goût du sang humain, il s'en était nourri pendant plusieurs décennies.

Nous l'aidions du mieux possible et nous étions très fier de lui ...

Si pour un mortel, arriver en retard était une chose plus ou moins grave, pour moi, cela n'avait plus la moindre importance depuis longtemps ... Je repassais chez nous me changer, et me séparais alors de Nate. Je filais en vitesse (pour changer !) vers le lycée, me garais dans un grand crissement de pneus. Je me moquais bien d'être repérer ou non, cela non plus d'importance !

Je manquais même d'écraser quelqu'un, une personne dont je n'avais même pas vu le visage. Cela aurait pu être n'importe qui, Declan, Vesper, Alyana, ou encore n'importe quel mortel tel qu'Enea ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 30
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Ven 23 Jan - 19:14

    Oli’ avait passé la nuit à lire, Alister avait récemment ramené une série d’ouvrages très ancien qu’il avait dégotté on ne sait où. Cela avait du lui coûter une fortune mais l’argent n’était pas un problème pour les Bratford, à l’aide du pouvoir de Vesper, il pouvait connaître les fluctuations de la bourse et placer leur argent là où il fructifierait.
    Bref, ce fameux livre datait de 1800, il traitait du développement des rebellions paysannes, Oli soupira, il y avait toujours eu des individus pour écraser la masse du peuple, même si aujourd’hui cela se faisait sous une forme moins visible et plus mesquine.
    Elle bondit hors du fauteuil ou elle était restée installée et rejoignit la pièce qui était en quelque sorte réservée pour elle et ses sœurs si jamais elles voulaient se mettre à l’écart des Bratford. Elle ouvrit la penderie et en sortit un jean slim, un sous pull et un cache cœur noir et s’habilla rapidement, elle dévala les escaliers saluant Jayden au passage, les heures avaient défilé, si elle ne se dépêchait pas elle allait être en retard au cours de Mr Brent, et ce dernier était une vraie plaie, il allait lui pourrir se journée.
    Elle sortit sa voiture du garage et partit en trombe en direction de Forks, les feuilles et la boue voletaient autour de la voiture, il faut dire que rouler à cette vitesse dans la route de forêt qui menait à la quatre voie était quelque peu salissant. Roulant à près de 180km heure elle arriva rapidement au lycée, elle se gara et attrapant son sac d’une main, elle sortit de la voiture au moment ou un autre véhicule apparu. Celui-ci s’arrêta à quelques centimètres d’elle dans un crissement de pneus, elle se retourna et aperçu le conducteur, il s’agissait de Dustin.


    « Espèce de fou du volant va » lui lança t’elle en riant.
    Elle jeta un coup d’œil circulaire afin de s’assurer qu’il n’y avait personne autour. Le parking était désert, leurs camarades étaient déjà en cours ou dans les couloirs et vu le temps qu’il faisait à Forks, ils ne s’attardaient pas. La pluie avait trempé son sac, elle tenta de le protéger de son corps histoire de ne pas retrouver ses cours en bouille de papier.


    « T’as de la chance que ta voiture ne risque pas de me faire du mal, imagine qu’un humain se soit trouvé à ma place crétin » ajouta t’elle sur le ton de la plaisanterie.

    D’un côté il est vrai qu’un mortel aurait été grièvement blessé dans cette situation, mais de l’autre elle faisait confiance aux réflexes vampiriques du jeune Bratford.
    Et cet incident lui donnait une bonne raison de le charrier, ce qu’elle adorait faire.
    Elle ouvrit son sac et sortit son parapluie qu’elle avait oublié, une fois à l’abri, elle reporta son attention sur Dustin, elle l’appréciait vraiment, il était le plus jeune de tous les Bratford, Oli’ ignorait si c’était dû à cela, mais il avait gardé un côté farceur, qui lui permettait de se fondre dans la masse lycéenne malgré sa carrure.


Dernière édition par Olivia Callahan le Lun 30 Mar - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Dustin Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Votre pseudo : Alexa, Posh
Mood : It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll, I remain standing !
Philosophy : Aucun, ma force est déjà un bon atout !
Your Greatest Fear : To Don't Be Strong Enought
My darling Sin : The Fight, For Fun !

And Having S** With Aly' !
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 108 ans
Power: I'm The Strongest !
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Dim 25 Jan - 1:01

    Ne vous méprennez pas, je ne préoccupais pas trop de ma conduite parce qu'il m'était tout à fait égal de mettre en danger les simples mortels, mais plutôt parce que la vitesse et le danger me grisaient, ce qui était également visible dans ma grande friandise pour le combat et la bagarre. Et puis, avec le temps, je savais contrôler, je n'aurais tuer personne même en allant deux fois plus vite, mais de toute manière, aller plus vite était impossible, ma voiture était déjà près des 300 km/heure ...

    N'empêches que même à cette vitesse, j'étais garé pile poil entre les deux lignes blanches délimitant la place de parking, j'étais même près à mettre ma main à couper que j'étais exactement au milieu, au milimètre près ... J'aimais beaucoup ma voiture, alors, je ne comptais pas la pulvériser inconsiamment. Je sortais pas la vitre, comme j'avais l'habitude de le faire, et posais un regard brillant de malice sur Olivia, que je reconnus dès que je posais les yeux sur elle, ce qui donna une couleur caramel à mes iris. Je sourais malicieusement, de ce sourire qui ne semblait jamai quitter mes lèvres parfaitement dessinées puis haussais les épaules à sa remarque.


    Les humains semblent fondre à la moindre goutte de pluie, tu imagines bien qu'ils ne font pas de vieux os dehors et puis, je suis doué, trop pour faire un accident. Ne me sous estime pas Lyv' !

    Je m'approchais d'elle et passais un bras amical autour de ses épaules. Elle était grande, mais moi encore plus, je toisais les 2 mètres, ce qui me rendait visiblement encore plus impressionnant, du moins, c'était ce que je déduisais des regards humains sur moi. Je savais qu'elle n'aimait pas particulièrement que je lui ébouriffes les cheveux, je ne me gênais donc pas ! Là où il y a de la retenue et de la gène, il n'y a ni plaisir, ni satisfaction !

    Tu as enfin sorti les nez de tes bouquins ? On a parié sur ça avec Nate ! Et j'ai visiblement gagné, génial ! Il avait parié que tu louperais les cours d'aujourd'hui !


    Je ne cachais pas ma joie, je venais d'emporter une semaine de règne ! Cela signifiait que la semaine qui s'annonçait allait voir un Nate devant sans cesse m'appeller Maître et me servir ! Génial ! J'adorais les miens, et je ne plaignais jamais d'être en quelque sorte le petit dernier, même si lorsque j'avais intégré la famille Bratford, elle ne comptait alors que 4 membres, puisque Vesper et Nate nous avaient rejoins plus tard. Cependant, j'étais celui qui était Vampire depuis le moins longtemps. Personne n'osait trop me titiller là dessus car, si contrairement à Declan, Vesper et Nate, je ne possédais aucun don, ma force physique n'était pas négligable et me donnait l'avantage lors de nos bagarres fraternelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 30
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Lun 26 Jan - 2:46

    Dustin sortit par la fenêtre et me lança un regard malicieux qui me fit sourire encore plus et haussa les épaules et balançant négligemment qu’on aurait cru que les humains étaient en sucre, remarque à laquelle je pouffais de rire, il était vrai que comparés à nous autres vampires, les humains semblaient si fragiles, le moindre choc pouvait les tuer, ou des choses minuscules comme des microbes. Oli’ n’avait gardé aucun souvenirs de sa vie humaine, ou du moins, elle ne cherchait pas à s’en souvenir, préférant les enfouir au plus profond d’elle-même, elle ne se souvenait donc pas de ce que cela faisait d’être malade et aimait se moquer des humains à ce sujet surtout en présence de Dustin, rien de bien méchant toutefois.
    Dustin ajouta qu’il était bien trop bon conducteur pour qu’un mortel coure le moindre risque, il n’avait pas tord mais cette personne se serait payé une belle crise cardiaque en voyant débouler le véhicule à pleine vitesse à s’arrêter à quelques centimètres.

    Dustin s’approcha alors de moi et passant un bras autour de mes épaules il m’ébouriffa les cheveux.

    « - Hééééééé !! » m’écriais-je.
    « - Tu sais trop comment te venger de moi » répondis-je en grognant.

    Je passais plusieurs fois la main dans mes cheveux afin de les remettre en place. Je n’aurais pas du m’inquiéter pour quelques mèches de cheveux, après tout mon statut vampirique faisait de moi l’une des plus belles créatures au monde. Je suis sûre qu’en arrivant décoiffée j’aurais lancé une nouvelle mode. Mais je ne pouvais m’empêcher d’aimer avoir l’air nickel, ma coquetterie devait sûrement s’être renforcée avec l’âge.
    Dustin souriant tout content à côté de moi, je lui balançais une bourrade dans les côtes.


    « - Peuuuh, fais pas le malin, j’aurais ma revanche » lançais-je en lui tirant la langue.

    Il m’annonça alors fièrement qu’il avait gagné le concours qu’il avait lancé avec Nate à propos de ma présence ou non en cours.


    « - T’as bien failli perdre figure toi, heureusement qu’il ne nous faut pas longtemps pour arriver ici, y’a dix minute j’étais encore affalée en train de lire.» lui répondis-je.

    « - Et dis comme ça on dirait que c’est mal de lire, tu te la joues snob-inculte ou quoi » balançais-je sûre que la réponse ne tarderait pas à fuser.

    Ahhh qu’il était bon de passer du temps avec Dustin, je ne m’en lasserais jamais… Quoique à faire des vannes à longueur de journée on finirait par être à court à force me dis-je amusée.
    Tout en discutant, nous avions parcouru les quelques dizaines de mètres qui nous séparaient du bâtiment le plus proche. Je pouvais entendre les élèves s’installer à leur place après avoir accroché leur ciré aux portes manteaux présents un peu partout, il faut dire que vu le temps, un imper’ n’était jamais de trop à Forks.


[HS: j'ai adoré ton post, il m'a donné envie de te rép tout de suite même s'il est tard et que je suis fatiguée ^^ Je ne rentre que vendredi donc ça te laisse un moment pour répondre. Bisous et bonne semaine]


Dernière édition par Olivia Callahan le Lun 30 Mar - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Dustin Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Votre pseudo : Alexa, Posh
Mood : It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll, I remain standing !
Philosophy : Aucun, ma force est déjà un bon atout !
Your Greatest Fear : To Don't Be Strong Enought
My darling Sin : The Fight, For Fun !

And Having S** With Aly' !
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 108 ans
Power: I'm The Strongest !
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Mar 27 Jan - 17:31

    Si elle ne m'avait pas avertie qu'elle allait prendre une revanche, elle m'aurait déçue, énormément, heureusement, Lyv' restait Lyv', pour mon plus grand bonheur. Je m'écartai alors légèrement d'elle, trop consicent du fait que rester si près d'elle pouvait la gêr pour se refaire une beauté, ce que je trouvais au passage très très amusant, puisque tout le monde ne cessait de se pâmer devant nous, petit cadeau en compassation de notre immortalité nous figeant à jamais tels que nous étions.
    Lyv', Aly', Vespy', et même Jayden, toutes apportaient un temps soit peu d'intêret à leur apparence, comme un vieux vestige de leur vie d'avant. Personne ne disait rien là dessus, du moins, personne n'insistait trop lourdement, on a tous nos petites manies visant à conserver au fond de nous des habitudes datant de notre vie d'avant.

    Moi, je ne faisais rien de bien important pour garder en mémoire qui j'étais. Je ne me souvenais que de légères bribes, comme vues à travers un brouillard, trop floues pour pouvoir bien être distinguées et interprétées. Je savais que les autres en savaient plus que moi, Alister m'avait confié s'être un peu renseigné sur moi, et m'avit toujours dit que le jour où ma curosité à ce sujet se serait réveillée, il était toujours temps d'aller le voir. Mais j'avais beau être le plus curieux de tous les Bratford, y compris Vesper, ce qui est dire, et des Callahan réunies, je n'aimais pas penser à ça, ça ne me tentait pas du tout !


    Je compte bien sur ta revanche, sinon, tu penses bien que j'aurais arrêté mes plaisantries depuis longtemps. Sans réaction de votre part, ce serait jouer des tours à un mur, aucun intêret ! Nan, moi j'adore vous voir réfléchir encore et encore à la manière dont vous allez vous y prendre pour m'avoir, et j'envisage déjà tout un tas de trucs à vous faire, ce qui n'est pas aisé, je ne cesse avec ça et je me refuse à réutiliser une blague sortie d'un tiroir du passé !

    Lyv' ... Vous vous demandez pourquoi je la surnomme ainsi, alors que tous les autres abrègent son prénom en Oli' ? Tout simplement parce que je trouvais ça plus joli, et que j'adorais l'idée d'avoir innover, créer quelque chose de nouveau et d'inédit. Et puis Lyv', cela reflétait assez bien selon moi ce côté mytholigique qu'était le fait d'être un Vampire, cela sonnait comme le prénom d'une belle Valkyrie ou d'une Nymphe ... Comme quoi avoir des muscles ne privent pas d'émotions, ni de cerveaux !
    La phrase de Lyv' me fit donc réagir vite, trop vite pour qu'un humain ne remarque la pause entre la fin de la phrase de Lyv' et le début de la mienne ... Trop lents ces mortels !


    Je lis beaucoup, et tu le sais ! C'est juste que tu me connais, j'adore parier sur tout, sauf avec Vespy, mais ça, c'est autre chose, elle triche ! Tu verais comment elle se mord la langue pour ne pas donner l'issue du pari à Nate lorsque nous parions ensemble !

    Je m'observais dans une flaque d'eau, remarquant mes cheveux mouillés, et l'eau qui trempait mes vêtements. En revanche, les goutellettes glissaient sur ma peau comme sur une vitre, ce qui faisait quà chaque endroit non couvert, mon épiderme était aussi sèche que ne pouvait l'être la peau calleuse de Mr Brent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 30
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Dim 1 Fév - 21:59

    Je me recoiffais donc, sous le regard amusé de Dustychou (bah quoi ?) qui m’annonça attendre de pieds fermes ma future vengeance et avoir encore bien des plaisanteries en réserves.
    Je me promis de trouver une blague digne de ma réputation enfin disons à la hauteur pour ce jeune insolent xD. J’envisageais alors toutes sortes de scénarios, pour un simple mortel, il aurait été quasiment impossible de faire une blague de se genre à Dustin ou n’importe lequel d’entre nous, nous étions beaucoup trop rapide pour eux, mais entre lui et moi c’était un combat à égalité, nous avions les mêmes reflexes, il suffisait juste d’attendre le bon moment…
    Piqué par ma remarque il me dit qu’il lisait beaucoup, ce que je savais bien entendu, il était juste très amusant de mettre en cause les capacités ou les savoirs des autres, généralement ça ne plaisait pas mais là nous étions en mode déconnade et nous nous connaissions suffisamment pour savoir que je n’aurais pas lancé un truc pareil si cela avait été vrai.
    Ca ne m’étonnait pas qu’il refuse de parier avec Vespy, cette petite tornade blonde avait un pouvoir déroutant (mais bien utile parfois), comme pour savoir ou placer son argent pour le faire fructifier me dis-je en esquissant un petit sourire.
    Les paris entre Nate et Dustin étaient chose courante et tout le monde au manoir s’y était habitué, l’issue de ses joutes était mitigée la plupart du temps et avec Jayden, Carlisle, Decky et Alayna nous nous amusions parfois à re-parier sur lequel des deux l’emporterait, nous passions également de bons moments à nous moquer du perdant (l’avantage de ne pas être inclus dans ces histoires de paris) ce qui les incitaient à faire ne nouveaux paris afin de prouver leur valeur.
    Ce qui était bien, lorsque nous rendions visite aux Bratford, c’est qu’au moins, il y avait de l’ambiance et comme nous étions nombreux, l’ennui ne nous prenait jamais, il y avait toujours quelque chose à faire, une chasse en petits groupes dans la forêt, aller au lycée, faire les boutiques le passe temps favoris de Vespy qui ne portait que rarement deux fois la même chose et nous offrait des robes, des chaussures dès qu’elle en avait l’occasion.
    Je savais que lorsque nous repartirions pour l’Alaska, à la fin de l’année scolaire, nous serions beaucoup plus chargées qu’à l’aller.

    Je remarquais alors que Dustin regardait son reflet dans une flaque.

    « - Mais oui t’es beau » lui lançais-je d’un ton ironique.
    « - T’inquiète va, toutes les filles du lycée baveront toujours devant toi, que tu sois couvert de boue ou en costard » ajoutais-je en riant.

    Parfois, il était vraiment très utile d’être vampire, les gens ne pouvaient que rarement résister à nos requêtes tant leur fascination était grande. Il faut dire qu’il y avait également une part de peur qui à mon avis jouait beaucoup.
    Nous entrâmes dans le bâtiment ou nous avions tous deux cours et j’ôtais mon écharpe, il régnait une touffeur étouffante dans les couloirs aux dires des élèves, personnellement je ne sentais pas cette chaleur, mon corps étant froid comme la glace, mais j’avais pris l’habitude de faire comme les autres et d’enlever veste, bonnet, écharpe, gants et tout le tintouin en entrant dans les bâtiments. Il aurait été bizarre de me voir en doudoune alors que la plupart étaient en tee-shirt. Au moins, même s’il faisait toujours moche dehors, les élèves n’étaient pas 365 jours par an en cols roulés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Dustin Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Votre pseudo : Alexa, Posh
Mood : It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll, I remain standing !
Philosophy : Aucun, ma force est déjà un bon atout !
Your Greatest Fear : To Don't Be Strong Enought
My darling Sin : The Fight, For Fun !

And Having S** With Aly' !
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 108 ans
Power: I'm The Strongest !
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Lun 2 Fév - 12:13

    Nous acceuillions toujours avec autant de plaisir non retenu les soeurs Callahan, elles étaient de la famille, un peu moins que des soeurs, quoi que, personnellement, je penchai entre les considérer conmme des demies soeurs ou des cousines. Cela dépendait de la distance nous séparant, si elles étaient avec nous, elles étaient des sortes de demies soeurs, moi qui n'en avait qu'une soeur, et pas des moindres !, lorsqu'elles vivaient en Alaska, je les envisageais comme cousines. Pour les mortels et surtout pour les élèves, elles étaient nos cousines, point barre. Et en général, aucun d'entre eux ne cherchait à aller plus loin dans leur questionnement dès qu'il croisait nos regards, on devait vraiment foutre la trouille !

    Elle me taquina, profitant du fait que j'observe mon reflet dans cette flaque d'eau pas franchement claire (personnellement, si jamais je devais boire, je ne m'abreuverai pas ici !), et comme un gosse que je restais assez souvent, je lui répliquais en lui tirant la langue. Très puéril, mais je savais qu'elle savait ( oula, vous arrivez à me suivre ?!) que je n'étais pas que ça, j'étais bien plus, en particulier un écraseur de lycéens retardataires, non, je plaisante ! Jayden ne me le pardonnerait pas, elle qui était sur les lieu même de notre éducation, bossant à la bibliothèque.
    Je lui tenais la porte, après l'avoir poussée (la porte, pas elle ! Tssssss !), prouvant que j'avais également un sens de la courtoisie et du gentlematisme ! Je lui emboîtais ensuite le pas en me défaisant moi aussi de mon manteau, de mon écharpe et en ôtant mon bonnet et mes mitaines. Il fallait respecter le sens des apparences, et tous, nous pouvions compter sur Vesper qui refusait de nous laisser partir le matin sans nous avoir choisi elle même les tenues, mais pour ma part, cela passait toujours par l'approbation d'Alyana, qui avait il semblait un droit de regard naturel sur tout ce qui me concernait. Je me laissais faire la plupart du temps, amusé d'être une sorte de poupée entre les doigts. Avouez que c'est quand même pas mal cocasse, le colosse qui se laisse faire, qui laisse un petit lutin blondinet et une mannequin brune l'habiler comme s'il n'était encore qu'un gosse de 6 ans !


    Hum ... Je pense pas que je vais attirer autant les regards dès qu'Aly' sera là. Elle a tellement le sens de la propriété dès que ça me concerne ! Et personne n'est pire qu'elle dans le registre « Tu touches à mon copain, je t'arraches la jugulaire et je m'abreuve de ton sang ! » Elle les refroidit tellement, si tu savais ! Mais bon, allez, je le savais que tu craquais pour moi, depuis le début même, et ça me dérange pas. Fais quand même gaffe, Aly' pourrait te voir comme future cible !

    Je secouais alors la tête pour faire dégringoler toutes les gouttes d'eau dans mes cheveux, et, pendant un instant, Lyv' se retrouva aspergée, ce qui m'amusa beaucoup. De l'autre côté de la cloison, j'entendais le débit lent et monotone de notre prof, à se tirer une balle dans la tête et je grimaçais. Il y avait des moments où j'aurais préféré rester chez nous, à quoi bon assister à des cours que l'on connait déjà par coeur à force d'avoir « redoubleé » !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 30
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Dim 8 Fév - 21:08

    Dustin me tira la langue lorsque je me moquais gentiment de lui et je le lui rendis après m’être fendue d’un sourire (quel bande de gamins quand même me direz-vous ces vampires) puis me dit qu’à côté de sa moitié, il attirerait bien moins les regards parce que tout le monde savait qu’Alayna était très possessive.

    Je me remémorais alors un matin ou Dustin était arrivé avant Alayna et ou deux filles l’avaient accaparé, piaillant autour de lui, essayant de se rendre intéressantes tour à tour.
    Que cherchaient t’elles me direz-vous ? Je l’ignore, comme beaucoup elles étaient fascinées par Dustin est devaient avoir prit leur courage à deux mains avant de venir s’adresser à lui. Malgré tout, la scène était pitoyable, je me rappelle le regard blasé de Dustichou qui faisaient semblant de les écouter pérorer par politesse et le clin d’œil que je lui avais lancé en passant. Bien évidemment je n’étais pas venue à son secours trop heureuse de pouvoir le charrier la dessus plus tard. Alors que l’un des deux pimbêches se collait à Dustin (visiblement afin de rendre sa copine jalouse) Alayna avait déboulé dans le couloir…
    Ses yeux dorés avaient virés au noir l’espace d’un instant, la colère prenant le pas sur toute autre émotion, d’un pas vif, elle avait rejoint son chéri et c’était postée à côté de lui.

    Il ne fallut que 2 secondes avant qu’elle n’explose.

    « - Heum, qu’est ce que tu fais là ?!!? » avait-elle lancé à l’égard de la fille pendue au bras de Dustin. La jeune lycéenne ne s’était rendue compte que trop tard de son erreur et ce fût comme si soudain elle était redevenue normale, elle se détacha de Dustin rapidement et recula de deux pas (il faut dire qu’un vampire en colère fait vraiment très peur).

    « - Je… désolée » balbutia t’elle en rougissant
    *Tu fais moins la maligne* m’étais-je dis à ce moment précis.


    « - Dégagez » avait alors dit Alayna. Elle n’avait pas besoin d’en dire plus, les deux lycéennes se carapatèrent en moins de deux. Et Alayna se tourna vers Dustin, sa colère retombant.
    « - J’espère que ça t’as plu, parce que ça ne risque pas de se reproduire » murmura t’elle.

    Je n’avais pas suivit la fin de la conversation car Mr Black le prof de maths nous avait alors pressé de rentrer en cours et je ne tenais pas à m’immiscer dans leur couple et me mêler de ce qui ne me regardait pas.

    Je revins à la réalité, Dustin se moquais de moi en disant qu’il savait très bien que j’avais craqué pour lui et qu’il fallait que je pretège mes arrières.
    Je pouffais de rire

    « - Hé bien, ça va tes chevilles » dis-je amusée.
    « - De toute façon au choix je préfère Nate » balançais-je histoire de le piquer au vif.

    Pendant ce temps Dustin s’ébrouait à mes côtés et je me retrouvais aspergée de mille et unes gouttelettes d’eau.
    *Grrrrrr* me dis-je une fois de plus en m’écartant tout en passant ma main dans mes cheveux.

    Il commençait à se faire tard, entendez par là que le cours avait commencé depuis dix bonnes minutes.

    « - Bon, prêt pour le supplice ? » lançais-je à l’égard de mon partenaire en grimaçant.
    Ce matin, nous avions un cours d’histoire, sur l’Antiquité et nous avions tous deux vu et revu ce cours qui n’était déjà pas bien passionnant à la base mais notre prof parlait de surcroit d’un ton monocorde qui si nous avions été humains nous aurait endormi en moins de temps qu’il faut pour le dire.
    Je frappais alors à la porte en soupirant.



[hs: j'espère que rpgier avec moi ne t'ennuie pas trop, on peut lancer une idée à faire pendant le cours histoire de savoir ou on va et de ne pas s'encroûter xD bref si t'as des remarques ou quoi que ce soit à me reprocher niveau rp n'hésite pas, tout commentaire et bon à prendre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Dustin Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Votre pseudo : Alexa, Posh
Mood : It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll, I remain standing !
Philosophy : Aucun, ma force est déjà un bon atout !
Your Greatest Fear : To Don't Be Strong Enought
My darling Sin : The Fight, For Fun !

And Having S** With Aly' !
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 108 ans
Power: I'm The Strongest !
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Dim 15 Fév - 15:56

    Visiblement, même par un temps si pluvieux, mon humour restait toujours aussi craquant, car je vis Olivia pouffer … Cela faisait du bien de rire un peu, la vie n'était pas toujours aussi joyeuse et puis, lorsque l'on vit éternellement comme nous, les moments de peine se multiplient, tout fonctionnant proportionnellement. Dernièrement, ce n'était pas la grande grande joie chez nous autres Bratford, puisque nous commencions à subir des problèmes, Alyana haïssant Enéa pour ce qu'elle, n'était pas, Nate et Vesper traversant visiblement une crise dans leur couple, et puis, Amy se rendant compte que Declan lui échappait à jamais. Et pour moi, autre gérer ma duclinée, je devais me contrôler, Conrad étant revenu parmi nous. Ce n'était un secret pour personne, nous nous détestions !!!

    Nate ? Hum, ça va pas plaire à Vespy tu sais ! Et puis, en ce moment, il a pas besoin d'avoir une nouvelle Vampirette pendue à son cou !

    Je ne me mêlais que rarement des affaires des autres, je n'en savais que donc peu au sujet des troubles de mon sœur et de mon frère. Vespy semblait terrassée, Nate était très très irritable et ses prunelles s'assombrissaient. Je ne m'étais donc pas risqué à en savoir plus, bien que plus fort et plus grand que mon frère, il avait la capacité de me blesser grièvement.
    Heureusement pour moi, Olivia me fit sortir de mes songes, et je saissais de fronsser les sourcils. J'espèrais qu'elle n'avait pas attrapé du regard mon air sombre, mais j'étais sûr du contraire, de plus, mes prunelles m'avaient trahis, elles s'assombrissaient lorsque j'étais en plein doute ou que je pensais à des choses peu gaies. Elles retrouvèrent leur couleur miel et claire et je souris à Olivia.


    Prêt ! Ce ne sera jamais pire tu sais, que de rester dans ce couloir avec toi qui refuse d'avouer ton attirance pour moi !

    Avant qu'elle ne réponde, je me précipitais dans un mouvement fluide et rapide vers la poignet de la porte, que j'ouvris. Je la laissais plantée derrière moi, très amusé. Le prof réajusta ses lunettes en loupe et me fixa d'un air revêche. Je continuais de sourire, répondant à la question qu'il venait de poser à la classe. Balayant la salle du regard, je trouvais une place libre derrière … Enea … Jusqu'alors, je n'avais fais que la croiser dans un couloir, ou j'avais senti son odeur au Manoir, mais jamais je n'avais été si près d'elle sans que Declan ne soit là.
    J'aimais lui faire peur, c'était d'ailleurs une chose que j'adorais faire, faire rire et effrayer, gentillement cependant. Je ne savais pas si elle savait quoi que ce soit à propos de notre nature, mais je fis en sorte d'assombrir mes prunelles en la fixant, tout en souriant très étrangement, comme si … Comme si je fixais un morceau de viande ! Je sentis Olivia derrière moi, mais je continuais, alors que la Miss Enea s'obstinait à ne pas me regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 30
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Lun 23 Fév - 0:26

    Dusty se moqua une fois de plus de moi en prétextant qu’un cours ennuyeux serait préférable plutôt que de rester ici avec moi soit disant folle de lui. Je me retins de rire et m’ayant affirmé quelques secondes plus tôt être prêt à affronter le cours, il avait déjà ouvert la porte de la salle de classe et fait un pas à l’intérieur. Le prof ne semblait pas ravi de cette intrusion mais il n’oserait trop rien dire. Je souris intérieurement, parfois il était bien utile d’être amie avec ce grand costaud, les gens n’aimaient guère lui chercher des noises.
    Je vis Dusty nous chercher des places, me penchant légèrement, je jetais également un œil, il restait un bureau de libre dans le fond, je le poussais doucement dans le dos pendant que le prof nous demandais d’aller nous asseoir en vitesse, de sortir notre livre et de l’ouvrir au chapitre 3.

    Sans un bruit nous rejoignîmes nos places et nous installèrent rapidement.
    Je déposais mon manteau et mon écharpe sur le rebord de la fenêtre et sortit un bloc de feuille et ma trousse laissant à Dustin le soin d’ouvrir le livre car ou c’était lui qui amenait le livre d’histoire, je prenais celui de maths etc… Ridicule me direz-vous, j’avoue c’était un petit délire entre nous, nous n’aurions eu nous vampire aucun mal à porter tout nos livres, mais les enseignant souhaitant ménager le dos de leur élève n’en demandaient qu’un par table.
    Nous ouvrîmes le bouquin à al page demandée et y jetâmes un œil, visiblement nous commencions par une petite activité, il s’agissait de lire des documents et de répondre quelques questions, je ne pu m’empêcher de soupirer et ouvrit ma trousse en quête d’un stylo qui fonctionnait.

    C’est alors que je remarquais que Dusty n’était pas du tout concentré, il n’avait encore rien sortit mais fixait la jeune femme installée devant nous. N’y ayant pas prêté attention, je humais son odeur tout en décalant ma tête afin de voir son visage, mais rien qu’à l’odeur je l’avais déjà reconnue, c’était la petite humaine qui avait fait chavirer le cœur de Decky. Même si personnellement cet amour naissant ne me dérangeait pas spécialement allez savoir pourquoi, je n’ignorais pas que chez les Bratford, la nouvelle avait du mal à être digérée pour certain et que beaucoup d’entre eux restaient méfiants.
    Dusty avait choisi une méthode qu’il jugeait plus sympathique, il s’amusait à effrayer Enea, mais je savais qu’au fond de lui, il ne la détestait pas, il n’était pas du genre à flipper en pensant aux conséquences que cette union pouvait engendrer. Au moins il pouvait faire de nouveau paris avec Nate, le dernier en date étant « combien de temps Decky restera t’il sans la mordre ».

    Le prof semblait plongé dans son ouvrage sur la guerre de sécession et j’en profitais pour regarder autour de moi au lieu de lire (ou faire semblant de lire) les documents sur les pharaons d’un ennui mortel. Si seulement les cours d’histoire avaient portés sur l’histoire contemporaine, ils auraient été beaucoup plus intéressants
    Je tournais mon visage vers lui, il avait fait s’obscurcir ses yeux et je pense espérait la faire se retourner afin de lui foutre une trouille pas possible avec son regard noir.
    Visiblement Enea était soi trop plongée dans sa lecture soi trop effrayée pour se retourner, je décidais de donner un coup de main à Dusty et balançait ma trousse sur le sol violement. Au bruit que cela fit, elle ne pu que se retourner…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Dustin Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Votre pseudo : Alexa, Posh
Mood : It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll, I remain standing !
Philosophy : Aucun, ma force est déjà un bon atout !
Your Greatest Fear : To Don't Be Strong Enought
My darling Sin : The Fight, For Fun !

And Having S** With Aly' !
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 108 ans
Power: I'm The Strongest !
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Lun 23 Fév - 12:11

    Je n"ignorais pas bien sûr la présence d'Olivia près de moi, elle faisait quand même un sacré tapage pour une Vampirette, même si j'étais persuadé que personne d'autre que moi ne l'entendait farfouiller dans ses affaires. Mais cela ne me perturbait pas, car, il en fallait beaucoup plus pour attirer mon attention, et heureusement, sinon la moindre feuille morte tombant d'un arbre et venant terminer sa chute folle sur le sol déjà maculé d'autres feuilles mortes me déconcentrerait lorsque je chassais, ou que je défendais mon lieu de vie actuelle de toute attaque Vampirique.

    Enea ... On pouvait dire que pour une simple mortelle, elle nous en causait des soucis. Personnellement, je me moquais bien de savoir si oui ou non, elle allait rester longtemps auprès de Declan, puisqu'à moi qu'il ne l'engendre, elle finirait par viellir alors que lui ... Bah, il resterait éternellement jeune ! Ce qui était sûr, c'est que je connaissais bien mon frère, et je savais qu'il se refuserait à la mordre, même si elle le suppliait. Il était vrai qu'elle avait une odeur des plus aguichantes, enfin, j'imaginais, puisque je n'avais jamais mordu un humain. Mais au moins, on pouvait reconnaitre que je sentais une légère force m'attirer vers sa peau, si légère cependant que cela ne parvenait pas à briser ma réticence, pas le moins du monde ...

    Soudain, dans un geste rapide et gracieux, je vis dans un coin de mon regard la trousse d'Olivia chutée sur le sol. Elle m'avait adressé un léger regard, me signifiant que tout était volontaire, qu'il n'y avait aucun besoin de rattraper au vol l'objet. Enea tourna la tête, il fallait dire qu'elle n'était pas la seule, toute l'assemblée était à présent retournée, et le prof nous fixait d'un air mi horrifié, mi étonné. Il nous arrivait peu de fait tomber les choses, jamais à vrai dire, mais dès que cela nous arrivait, c'est que nous l'avions voulu, et alors, on nous regardait avec étonnement ... Je me savais assez loin de tous pour qu'aucun ne puisse remarquer la couleur obscurcie de mon iris, sauf dans le cas d'Enea. Je la vis frisonner, et déglutir péniblement, avant de tourner la tête précipitement, et de serrer entre ses doigts son cryaon bic, qui craqua. Je souris et décochais à Olivia un grand regard de remerciement. Il était temps de me mettre au travail si je ne voulais pas m'ennuyer ferme !

    Ok, les pharaons, ça craignait, je ne connaissais personne d'assez âgé pour les avoir connu, et qui pouvait trouver de l'intérêt à un peuple qui extirpait le cerveau de ses morts par les cavités nasales ? Si les cours d'Histoire nous étaient rébarbatifs, c'était une chose encore pire lorsqu'ils ne portaient pas sur des périodes auquelles nous avions vécu ... Je tournais la tête vers ma camarade, tout en continuant à lui sourire.



    Tu crois réellement qu'elle n'ai qu'un jouet pour Decky ou plus ?


    Je ne parlais pas fort, mais pour un Vampire, ce niveau sonore était inutile, puisque nous avions une ouïe hypra développée. Mais je voulais que cette chère Enea entende, c'était toujours amusant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 30
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Sam 14 Mar - 4:20

    Mettant mon plan à exécution, après avoir lancé un rapide coup d’œil à Dusty, je fis valdinguer ma trousse sur le sol, elle s’écrasa dans un vacarme relativement important pour un objet de cette taille et la moitié des mes stylos filèrent se glisser un peu partout en roulant sur le lino. Je pris soin de prendre un air atterré afin que personne ne puisse imaginer que l’acte était volontaire. Intérieurement j’étais aux anges, j’adorais faire marcher les humains, c’était tellement facile. Toute la classe s’était retournée vers nous, étonnée par ce raffut, nous qui étions si discret la plupart du temps.
    Comme prévu, Enea se retourna également après avoir sursauté un bon coup et son regard croisa celui de Dustin, la jeune femme pâlit devant la couleur si sombre des iris de mon voisin et frissonna avant de se retourner au plus vite. Personne n’aurait pu lui en vouloir, face au regard prédateur que Dustin lui avait lancé, personne d’humain ou d’animal ne serait resté insensible, excepté peut-être ses fichus clébards.
    Dustin un sourire aux lèvres me décrocha un regard de remerciement auquel je répondis d’un signe de tête.
    Quelques instants plus tard, il me demanda si je croyais réellement qu’Enea n’était qu’un jouet pour Decky ou plus que ça. Il avait intentionnellement parlé plus fort que lorsque nous communiquions entre vampire afin que la jeune femme l’entende, quel farceur.

    Je fis mine de réfléchir puis lançais :

    « - Bah écoute, j’en sais rien figure toi, je trouve ça vraiment étrange qu’un des nôtres s’entiche d’une humaine… et qui n’a rien de spécial en plus » ajoutais-je.

    D’habitude j’étais plutôt du genre sympathique, mais avec Dusty, nos blagues pouvaient parfois être cruelles, celle-ci n’était sûrement vraiment pas drôle pour le petit corps frêle assis devant nous. Décidant d’aller plus avant encore dans le mensonge je continuais :

    « - Je ne suis pas persuadée qu’elle est un jouet pour lui, mais une chose est sûre, il risque de craquer à tout instant et de la vider de son sang… » lâchais-je d’un ton parfaitement neutre, comme si je parlais de la pluie et du beau temps.

    Je vis Enea se raidir devant moi, je savais qu’elle était à l’écoute, avide d’entendre nos moindres mots.

    « - Tu as vu comme moi l’expression torturée sur son visage lorsqu’un courant d’air fait voler ses cheveux ou lorsqu’elle lui parle de trop près. Je serais elle, je m’éloignerais en vitesse avant de finir exsangue au fin fond d’une forêt.»
    Mieux valait pour elle que la jeune femme connaisse bien Declan et qu’ils aient discutés de se sujet, sinon, elle devait avoir une frousse pas possible à cet instant.

    « - De toute façon, tu nous vois l’accueillir au manoir toi? Entre ceux qui voudrait la bouffer et ceux qui n’approuveraient pas sa présence, j’imagine bien l’ambiance » dis-je en haussant les épaules.
    « - Qu’est ce que tu veux qu’une petite chose comme ça tienne plus d’une heure en notre compagnie ? Je parie que si on la touche elle se casse. Le seul moyen serait de la transformer… or il ne le fera jamais donc.. bah dans 80 ans elle mourra et lui sera toujours aussi jeune et beau.»
    Je savais que j’avais tapé là ou ça faisait mal, les épaules d’Enea s’affaissèrent et j’imaginais le visage décomposé qu’elle devait avoir en ce moment.
    J’avais peut-être été trop loin, je lançais un regard à Dusty afin de voir ce qu’il en pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Dustin Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Votre pseudo : Alexa, Posh
Mood : It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll, I remain standing !
Philosophy : Aucun, ma force est déjà un bon atout !
Your Greatest Fear : To Don't Be Strong Enought
My darling Sin : The Fight, For Fun !

And Having S** With Aly' !
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 108 ans
Power: I'm The Strongest !
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Sam 14 Mar - 23:46

    Avec Oli', nos blagues et plaisanteries n'avaient souvent jamais de fin, et nous pouvions tenir des semaines ainsi, sans cependant être sans cesse l'un collé à l'autre pour blaguer, nous n'étions tout de même pas des malades mentales ou des dégénérés, bien que beaucoup des gens nous classaient dans cette catégorie lorsqu'ils pensaient à nous, ou plutôt aux Vampires. Parfois, nous décidions de mettre en pause nos joutes verbales, pour 24 petites heures par exemple, ce qui, il n'est sûrement pas nécessaire de vous l'expliquer, n'était strictement rien, une poussière de temps aux vues de notre vie éternelle !!!

    Certains des nôtres en arrivaient à dire que nos joutes étaient permanentes, parfois ponctuées de pause, plutôt qu'une vie "normale" dans laquelle se glissaient des moments de plaisanteries ! Ils abusaient quand même, même si je me savais vraiment chanceux de pouvoir partager une telle relation avec quelqu'un qui ne soit ni ma soeur, ni mon âme soeur ! Olivia était vraiment vraiment géniale !!! Et ses réponses fusant comme des comètes en étaient la parfaite preuve. Certes, nous ne savions pas toujours saisir la douleur que pouvaient provoquées nos plaisanteries sur toutes les personnes possédant un coeur encore battant dans la poitrine, mais nous ne faisions jamais ça dans le but de blesser, plutôt de nous amuser. Ne cherchez pas à comprendre, nos blagues d'immortels suceurs de sang ne sont pas les mêmes que les vôtres !

    Je jettais de temps en temps des regards vers Enea, observant ses moindres réactions, guettant les moindres changements dans sa respiration. Impressionnant comment l'on passe à côté de tellement de détails et de choses lorsque l'on est mortel ! En une fraction de seconde, mes sens hypra développés captaient ce que les sens d'un mortel pouvait espérer capter en une heure, et encore, si ce mortel est un prodige !!

    Je décidais de lui répondre, très amusé par la chose. Finalement, ce cours ne craignait pas tant que ça, tant qu'Oli était dans le même trip que moi !!!


    Justement, maintenant que tu parles de ventilo et tout, c'est vrai qu'elle a une odeur des plus ... Prennante !!! Et repoussante !!!

    Enea ne puait pas, ce n'était pas ce que je voulais dire, elle empestait l'être humain, le sang, la chaire fraîche.

    Imagines, le jour où elle rencontrera Amy ... Une fraction de seconde ensemble, et notre belle Blonde lui broie les os !!! Et même, elle aura même pas besoin de la toucher, ELLE pourrait très bien mourir de peur sur place ou se liquéfier !!!
    Et à côté d'Amy, elle n'a pas beaucoup de chances, et encore, je suis gentil !!!


    Nan, nous n'allions pas trop loin ! Aller trop loin reviendrait à nous jeter sur elle, ou à poser l'un de nos membres froids comme la glace et durs comme le marbre sur sa peau si fragile ... Je ne voulais pas la toucher, elle serait capable de prendre peur, de faire un esclandre !! Et comme Decky n'était jamais trop loin d'elle ces derniers temps, il y avait de fortes chances qu'il rapplique dans la seconde !!!

    Manquerait plus que tu te mettes toi aussi à jouer avec la nourriture !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 30
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Dim 22 Mar - 16:36

    Visiblement Dusty ne trouvais pas que j’étais allée trop loin dans mes propos, tant mieux, car cela signifiait que nous pouvions continuer notre petit jeu aux dépends d’Enea. Du coin de l’œil je voyais que lui aussi avait le regard rivé sur la jeune humaine juste devant lui, guettant ses moindres réactions. Et, une fois que je lui eus exposé mon (faux) point de vue sur la situation, il lança qu’elle avait en effet une odeur très prenante, repoussante même.
    Je me mis un instant à la place d’Enea, chose qui devenait de plus en plus dure avec le temps passé sous ma condition vampirique. A l’évocation du terme prenante elle avait du frissonner, de peur qu’il ne se jette sur elle, mais lorsque Dusty avait ajouté repoussante elle avait du comprendre qu’il ne s’agissait pas de ce type d’odeur. Pour nous elle sentait juste l’humain, odeur si alléchante pour os sens vampiriques qui nous poussaient vers eux, les yeux rivés sur les veines battant dans leur cous frêles. M’enfin, aujourd’hui, tous les membres des clans Bratford et Callahan savaient dompter leur soif et leur attrait, Enea ne craignait rien avec nous, mais comme nous ne savions pas trop ce que Decky lui avait précisément dit à notre sujet, nous en profitions un peu. En si peu de temps, de toute façon, il lui était impossible d’avoir tout assimilé, de plus, même si elle connaissait certains détails sur les Bratford, elle ne connaissait surement pas grand-chose des Callahan.

    C’est justement à cet instant que Dusty évoqua Amy, Enea l’ignorait peut être encore mais maintenant elle serait au courant, ma petite sœur avait toujours eut un faible pour Declan, mais celui-ci bien qu’appréciant sa compagnie avait toujours repoussé ses avances. Aux yeux d’un humain cette réaction aurait paru dingue, Amy étant d’une beauté stupéfiante, mais entre vampire, la beauté était notre lot quotidien et si elle ne l’attirait pas plus que ça et bien c’était comme ça.
    Dustin évoqua une attaque sanglante sur Enea perpétrée par une Amy jalouse, je grimaçais à cette évocation, non que j’ai peur pour la jeune humaine, je connaissais trop bien Amy pour croire une chose pareille mais parce que je savais la douleur que lui avait causé le fait d’apprendre la nouvelle de cette romance humain/vampire. Si elles se croisaient, cela risquait d’être électrique et il était clair que ma sœur ne lui ferait pas de cadeau, la maudirait et n’hésiterait pas à la provoquer. Lorsque Dusty évoqua le fait qu’Enea puisse se liquéfier devant Amy, je me mis à rire, il était vrai qu’elle n’avait aucune chance si l’on parlait de force physique.
    Pour moi, Amy était un bon parti, malgré ton caractère provocateur, mais il est vrai que Declan m’était toujours apparu un tantinet plus romantique, toujours prêt à se sacrifier pour les autres, aimant venir en aide à ceux qu’il aimait. Au final, s’enticher d’une humaine n’était pas si étrange venant de lui, mais bon ce n’était malgré tout pas une bonne chose pour notre espèce, si jamais elle venait à dévoiler ce qu’elle savait sur nous, nous risquions de très gros ennuis. Je décidais d’aller une fois de plus dans el sens de mon complice :


    « - Tu sais Amy est très versatile en ce moment, elle ne supporte pas l’idée que Declan ait trouvé quelqu’un, je pense que pendant toutes ses années elle s’est rassurée en se disant que certes, il ne voulait pas d’elle, mais qu’il ne semblait vouloir de personne d’autre. Aujourd’hui, se voir piquer son amour et par une humaine en plus la rend dingue. Je suis de ton avis, mieux vaut que la poche de sang sur pattes ne croise jamais ma sœur.»
    Nous espérions tous deux que notre petit speech avait fait son effet et que maintenant la petite humaine savait qu’elle avait de la concurrence et pas des moindre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Dustin Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Votre pseudo : Alexa, Posh
Mood : It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll, I remain standing !
Philosophy : Aucun, ma force est déjà un bon atout !
Your Greatest Fear : To Don't Be Strong Enought
My darling Sin : The Fight, For Fun !

And Having S** With Aly' !
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 108 ans
Power: I'm The Strongest !
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Jeu 26 Mar - 18:42

    Sans savoir exactement pourquoi, je trouvais que Alyana et Amy avaient un petit quelque chose de particulier, pleins de points communs, outre le fait que leurs prénoms commencent par un A, ce que le premier des crétins peut trouver !! Et comme je suis loin d'être un crétin, enfin, j'espère ! En même temps, dîtes le contraire et vous aurez affaire à moi, même si il se trouve que vous êtes de ma famille !!!

    Bref, revenons à ce que je disais, mais vous n'avez sûrement pas perdu le fil, tant tout ce que je raconte vous passionne !!! Amy et Alyana étaient les deux Vampires Végétariennes que je connaisses avec les caractères les moins pratique ! Même si Amy était loin de pouvoir rivaliser avec le pessimisme et la nostalgie harrasante de ma belle dulcinée, elle n'était pas non plus des plus cordiales et locasses. Je crois surtout que le simple fait de savoir qu'on lui résistait la mettait hors d'elle. Et, depuis qu'elle et ses soeurs, dont Olivia, étaient de retour, son attitude n'avait fait qu'empirer, surtout à cause du fait qu'elle sache maintenant que Declan est doté d'un coeur, et que donc, il peut aimer, alors que elle, il l'a éconduite. Le fait, en plus, qu'il se soit amouraché d'une mortelle n'arrangeait rien à la situation.

    Alors, le moins que l'on pouvait dire, c"était qu'avec cette banale histoire d'amour, mon cher frère nous en amenait des soucis et des complications ... Ha la la, si je ne l'aimais pas autant, je crois que je l'aurais déjà empoigné et plaqué au mur le plus proche en lui ordonnant d'arrêter ses conneries. Mais que voulez vous, je ne peux toujours pas pour le moment me résoudre à m'en prendre si fort à l'un des miens, même lorsque celui ci le mérite ...


    Mais bon, c'est quand même rien à côté d'Aly !!! Le simple fait qu'elle sache qu'elle, elle respire et qu'en plus, elle veuille tout, l'amour et aussi la vie ... Espérons juste que ce ne soit pas mon cher frère qui ne la tue, parce que, soyons honnête, quel Vampire en couple peut résister à l'appel de la chair ?
    Il la broirait !!!


    Hum, ça, c'était une chose dont j'étais expert, et, comme tout le monde le sait, ce genre de choses, ça ne se fait pas tout seul !! Et c'est dans ces moments là que la rage et la mélancolie d'Alyana sont les plus forts, parce que c'est une chose, bien que légèrement différente de sa soeur jumelle lorsque l'on est en vie, qui ne fait que nous prouver que, finalement, on reste un poil humain, au sens premier du terme, doté d'émotions, de sentiments, d'envie. Et c'est dans ces moments là qu'Aly commence un peu à cesser de se torturer inutilement en pleurant ce qu'elle ne pourra jamais recouvrer et retrouver ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 30
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Lun 30 Mar - 14:07

Oulalaaa j'ai failli oublier de poster ma réponse ^^



    J’avais parlé au nom d’Amy parce que nous étions proches, Dustin lui évoqua Alayna. Il avait bien raison, je n’avais croisé Aly qu’une fois depuis que j’avais appris ce qui se passait entre Decky et Enea et j’en gardais un souvenir très vif. Si ma petite sœur était jalouse de la jeune humaine, ce n’était pas le cas d’Alayna qui avait déjà Dusty bien sur =)
    Il s’agissait d’une répulsion tellement importante qu’on se demandait tous ce qui allait se passer. Aly ne supportait pas l’idée qu’une humaine puisse entrer dans le cercle très fermé des Bratford. Pour elle, Enea ne serait pas capable de garder leur secret et finirait par leur causer du tord car il était interdit aux vampires de révéler leur condition à de simples mortels. Il avait fallut que ce crétin de Decky balance tout, après des millénaires de secret, car tout humain au courant de l’existence des vampires devait être exécuté.
    Heureusement pour Enea, Aly était végétarienne depuis suffisamment longtemps pour ne plus laisser la colère surpasser sa volonté et la faire tuer des humains.


    « - Tu m’étonnes, il vaudrait mieux que tu tiennes ta chérie loin de la petite humaine car on ne sait jamais ce qui peut arriver »

    *Et hop encore un petit coup de stress* pensais-je

    « - Je n’y avait pas pensé mais t’as raison… cela risque d’être compliqué pour eux de faire l’amour, s’il manque déjà de se jeter sur elle en l’embrassant trop fougueusement… »

    Les pauvres quand même, leur histoire (si l’humaine restait en vie) risquait d’être bien compliquée. Surtout que j’avais reçu des échos me disant qu’elle souhaitait qu’il la transforme, ne supportant pas l’idée de se voir vieillir alors que Decky resterait éternellement jeune et beau. Même s’il acceptait un jour, saurait-il s’arrêter à temps ? Rien n’était moins sur.
    Penser à ça me ramena à mon propre cas, j’aurais tellement aimé trouver un vampire qui me conviendrait, mais les vampires végétariens étaient rares, à pars nos deux clans j’ignorais s’il y en existait d’autres ailleurs, or tous les Bratford étaient prit. Quand à jeter mon dévolu sur un buveur de sang humain… l’idée ne me plaisait guère, nous aurions eut des points de vue trop différents sur le monde et la disparition d’un trop grand nombre de mortels auraient risqué d’éveiller l’attention des habitants, ils nous auraient fallu déménager sans arrêts. Je secouais la tête, décidément, ce n’était pas une bonne idée. La seule solution serait de trouver un vampire tiraillé entre devenir végétarien ou pas.


    « - Tu crois vraiment qu’elle sait ou elle met les pieds ? J’ai l’impression qu’elle ne se rend pas bien compte de la portée de ses actes… »

    *Nous pourrions tous mourir à cause d’elle…*

    Je jetais un regard noir à ma feuille et décidais de répondre à deux ou trois questions rapidement afin que le prof ne vienne pas me chercher des noises. Mon stylo glissait à une vitesse étonnante sur le papier, me rendant compte que cet acte n’était guère « humain » je me repris et ralentit la cadence, mes émotions ne devaient pas affecter mon comportement, je devais continuer à faire « comme si de rien n’était ».
    Décidément cette humaine fichait le boxon dans nos vies…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Dustin Bratford
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 26
Votre pseudo : Alexa, Posh
Mood : It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scroll, I remain standing !
Philosophy : Aucun, ma force est déjà un bon atout !
Your Greatest Fear : To Don't Be Strong Enought
My darling Sin : The Fight, For Fun !

And Having S** With Aly' !
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 01/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 108 ans
Power: I'm The Strongest !
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Ven 10 Avr - 17:22

[HP/ Désolée pour le retard, légers contretemps !!!]

    Je pense que nous autres Vampires sommes la plus grande menace au monde, même si j'exclus de ce propos les Végétariens comme les miens, tout en restant conscient que rien n'est jamais gagné et acquis. Nous pouvons vite déraper, sans en être totalement conscient. Aller contre sa nature à des limites, comme tout. De plus, nous nous trouvons aussi être les plus beaux prédateurs, de par la puissance de notre race - placez votre cou entre nos mains et vous verrez qu'il est aussi aisé de le broyer qu'un morceau de biscotte - et de par la beauté de nos traits. C'est vrai quoi, il suffit de tous nous regarder, ou même mieux, de regarder les regards et l'attention que l'on nous porte et vous comprendrez aisément de quoi je veux parler. Ce qui, évidemment, nous rend encore plus redoutable ! Qui pourrait imaginer qu'une jeune fille telle qu'Olivia puisse être capable de tuer toute cette classe avant même que quinconque est levé le petit doigt pour secourir tous ces pauvres mortels ? Ok ... J'avoue que pour le coup, mon exemple tombe à l'eau, parce qu'il ne viendrait pas comme ça à l'idée à Olivia de commettre un massacre, parce que j'étais plus fort qu'elle et donc capable d'empêcher toute cette catastrophe d'arriver et aussi, surtout parce qu'Enea se trouvait être dans cette classe, et donc il y avait fort à parier que Declan n'était pas loin près à intervenir. Pas besoin des dons de voyance de Vesper pour deviner ça !

    Oh, tu sais, il en faut peu aux mortels pour éprouver le frisson ! Le soucis, c'est qu'ils n'ont toujours pas capté qu'ils ne sont que des agneaux entre les mains de plus forts, et que le danger les battra toujours ! Elle est peut être en manque d'action, j'imagine qu'à Forks, pour les mortels, la vie doit vraiment être plate !

    Le prof ne nous observait pas, étrangement d'ailleurs. Il jetait son regard de vieux hibou sur chacune des personnes dans la classe, ce qui ne devait pas être agréable, sauf sur nous deux. Je souris, imaginant soudain qu'il en pinçait peut être pour Olivia, ce qui expliquerait qu'il ne la regarde jamais dans les yeux ... Ou alors pour moi ? ... Beurk ! Nan merci !!! Je riais seul comme un crétin, génial, et je grimaçais toujours aussi seul, encore mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 30
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   Dim 19 Avr - 20:37

[Hs : encore désolée de t’avoir pressée pour finalement mettre longtemps à répondre, j’ai enfin réglé mes soucis et retrouvé la motiv’ pour rpgier]


    « Tu m’étonnes, Forks n’est pas la ville la plus passionnante au monde, loin s’en faut » m’esclaffais-je discrètement.
    C’était justement pour cela qu’elle était parfaite pour nous, une petite ville tranquille, ou il faisait toujours moche et entourée de forêts. La petitesse faisait que peu de gens nous connaissaient hors de la ville, le temps désastreux nous permettait d’avoir une vie « presque » normale, nous pouvions aller en cours et nous mêler aux autres la plupart du temps. Et enfin les centaines de kilomètres carrés de forêt qui jouxtaient la ville nous permettaient de chasser aussi nombreux que nous soyons.

    Je vis Dusty sourire à côté de moi en regardant le prof

    « - Qu’est ce qui se passe ? » chuchotai-je. C’est dans ces moment là qu’avoir le pouvoir de Decky aurait été pratique ^^
    Enea s’agita devant moi et jeta un coup d’œil nerveux à sa montre, visiblement elle semblait pressée de voir le cours se finir, je la comprenais bien, avec tout ce que nous venions de balancer pendant 45 minutes il n’y avait pas de quoi souhaiter s’attarder près de nous.

    Le prof prit soudain la parole

    « - Bon allez, on corrige, Mike, vous voulez bien répondre à la première question s’il vous plaît ? » lança t’il à un jeune homme assis au deuxième rang. Celui-ci s’exécuta et nous passâmes là fin de l’heure à écouter les autres répondre un à un aux diverses questions. Le prof ne nous interrogea pas, d’ailleurs les profs ne nous interrogeaient jamais, ils n’osaient pas, si nous souhaitions prendre la parole nous devions le faire nous même, mais avec le temps, cela devenait de plus en plus rare, nous avions tellement rabâché ces programmes que nous n’avions plus aucunes questions dessus et aucune envie de prendre la parole.
    Je soupirais, plus que quelques minutes et la cloche sonnerait, ce serait l’heure du repas...enfin de leur repas, nous, nous irons seulement nous assoir au réfectoire et attendre que le temps passe en faisant semblant d’être normal.

    Je me tournais une fois de plus vers Dusty,

    « - Tu crois que Decky va venir l’attendre à la sortie ? Comme c’est miiiignon » ajoutai-je en me moquant.
    « - Il est midi, c’est l’heure du repas, il vient chercher son casse-croute » murmurai-je juste assez fort pour que seuls Dusty et Enea m’entendent. Je souris fière de ma blague et jouais avec une mèche de cheveux en regardant le prof qui détourna la tête l’air gêné par mon regard pénétrant.
    *Ca t’apprendra à me reluquer comme ça* me dis-je.
    Parfois être le centre d’attention de tous était lassant surtout que notre objectif était de nous fondre dans la masse et ne pas nous faire remarquer … difficile à faire avec notre physique hors norme, mais je trouve que nous nous débrouillions pas trop mal, jusqu’à aujourd’hui, personne n’avait découvert notre secret. Enfin Enea était au courant maintenant, Declan avait lâché le morceau, décidément cette pensée revenait sans cesse me hanter, je n’aimais pas l’idée que quelqu’un hors vampire sache que nous existions…
    A se moment là, la sonnerie retentit et Enea s’empressa de ranger ses affaires sans se retourner, heureuse de sortir enfin de ce calvaire. En voulant sortir du rang précipitamment elle trébucha, mais avant qu’elle ne touche le sol, Dusty l’avait rattrapée et lui balança l’un de ces phrases acides dont il avait le secret…


[Voilà comme ça on pimente l’histoire, tu te fous de sa gueule qu’elle soit à moitié tombée, on sort devant la salle ; Declan est là, il voit son état et lis en nous puis ns engueule etc… on le fera parler ça sera marrant ^^ enfin j’espère que ça te vas? Redis-moi si t’es ok pour ce scénar ??]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Danger publique ? Pire que ça ! {Libre}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lumière fait place aux ténèbres, le danger nous guette. [PV Lee - Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» Le palais Sans-souci en Danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Forks :: Forks High School :: { Parking }-
Sauter vers: