AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De bon matin [pv: Enea]

Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 31
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: De bon matin [pv: Enea]   Sam 27 Déc - 0:38

Olivia entra dans le bâtiment, un sourire aux lèvres, elle était de bonne humeur, sa chasse nocturne avait été bonne, elle avait passé une partie de la nuit en forêt ayant décidé de se nourrir d’un cerf, elle avait le ventre plein et retrouvé toute son énergie, alors que la journée débutait à peine pour la quasi-totalité des lycéens autour d’elle, Oli’ elle voyait les jours et les nuits se succéder sans interruption.
Comme toujours il faisait froid à Forks, elle avait revêtu une paire de bottes et cuir, un slim noir et un gros manteau à bouton cachait son pull préféré. Poussant même au détail, elle portait un ravissant bonnet de laine, Olivia avait beau être vampire, depuis longtemps elle avait appris à se fondre dans la masse des humains.
Vous pourriez vous demander ce qu’un être de plus de 200 ans faisait encore au lycée ?? Et bien Oli’ savait que son physique la faisait ressembler à une jeune femme de 18 ans, elle passait donc inaperçue au lycée. Ca faisait bien longtemps qu’elle avait le bac, elle avait même le niveau de quelqu’un qui aurait fait des années et des années d’études supérieures, mais elle aimait être au contact des jeunes, qu’aurait t’on pensé d’elle si elle était apparue comme un génie « à son âge », elle s’installait simplement en cours, écoutant les profs lorsqu’ils traitaient de sujets qu’elle ignorait et qui l’intéressait, mais la plupart du temps elle faisait juste semblant et rêvassait, papotait avec son voisin ou encore lisait discrètement. Elle rendait ses devoirs à l’heure et faisait des fautes volontaires histoire de ne pas se faire remarquer. Ainsi elle pouvait mener sa petite vie tranquille, elle tentait ainsi de se faire des amis, enfin s’ils ne la trouvaient pas trop étrange ou effrayante.
Etant membre d’un clan et vampire végétarien, Oli’ avait développé un bon relationnel avec les gens et elle pouvait donc fréquenter des humains sans risquer d’en faire son repas la nuit suivante. Et de toute façon elle connaissait les quelques autres vampires qui fréquentaient le lycée et pouvait s’entretenir avec certains si jamais elle s’ennuyait, elle côtoyait principalement les « enfants » Bratford qu’elle connaissait depuis des années et ses sœurs Amy et Merlow.
Bref, elle avançait tranquillement, il était huit heures moins le quart et elle comptait passer prendre son livre de littérature dans son casier avant de rejoindre sa classe, elle aimait être un peu en avance, car ainsi elle pouvait avoir sa place préférée, au fond près de la fenêtre, elle y était tranquille, cachée derrière ses camarades elle pouvait faire autre chose que suivre le cours et si elle le souhaitait, elle pouvait regarder l’activité du lycée à travers la vitre. Elle salua d’un signe de tête une fille de sa classe qui la regarda d’un air étrange, il faut dire que cette fille, elle ne la connaissait pas elle savait juste que celle-ci était intriguée par elle, pour pimenter sa journée elle aimait lui faire des petites choses comme ça, non qu’elle soit méchante mais bon, ça changeait n peu du côté Mlle parfaite. Arrivée devant son casier, elle s’arrêta, une jeune femme, humaine à l’odeur, était adossée à celui-ci. Elle était plutôt jolie, avec de longs cheveux châtains, son visage lui paru vaguement familier, elle devait être en cours de langue avec elle ou elle l’avoir croisée au bar.

« -Excuse-moi, c’est mon casier et il faut que je prenne un bouquin à l’intérieur » lui dit-elle en souriant.

Elle ôta son bonnet et ouvrit son sac, à la recherche d’un élastique, le froid combiné à la laine du bonnet avait rendu ses cheveux électriques, elle devait sûrement ressembler à un épouvantail…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 34
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Enea]   Mer 31 Déc - 19:34

Ce matin là, je m’étais réveillée d’humeur plus que maussade, voire franchement mauvaise. Je n’avais que très peu dormi, passant plus de temps à faire des cauchemards qu’autre chose, pour au final tomber de sommeil au petit matin. Je ne saurais dire la teneur exacte de mes rêves – je les oublais généralement sitôt levée -, mais je savais qu’IL était dedant, comme dans tous mes rêves ces derniers temps. C’était d’ailleurs étrange de voir à quel point il était devenu le centre de mon monde, et quelque part, ça en était pathétique. Surtout quand on tenait en compte qu’avec tout ce que je savais, cela ne m’empêchait pas de refuser de m’éloigner de lui, comme il aurait voulu. Ce n’était pas que je n’avais pas peur, car même si je n’étais pas effrayée en sa présence, je savais parfaitement qu’il pouvait m’hôter la vie en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Mais si on partait de ce principe, on pouvait en déduire que je préférai mourir, que de renoncer à lui. C’était quelque chose qui m’avait frappé ce matin dans la voiture, alors que je réfléchissais en conduisant, et cette constatation c’était imposée à moi, tel une réalisation. J’avais fait mon choix, dès le premier jour où j’avais refusé de suivre ses conseils, et depuis, je n’étais jamais revenue sur ma parole. Peut être était-ce de l’inconscience, peut être avait-il raison en me disant que je n’avais aucun instint de survie… personellement, j’étais plutôt mis à croire que chacun d’entre nous avait un destin bien tracé.

Depuis que je connaissais la vérité, ma perception des choses avait radicalement changé, et mon avenir que je croyais si certain et si fiable n’était devenu qu’un point d’interrogation. Cela ne me perturbait pas pour autant, et j’étais la première surprise à avoir repris le cours de mon existence si banale sans aucune difficulté. Bien sûr, il y avait quand même quelques changements, comme par exemple l’être si exceptionnel à mes yeux qui ne quittait plus mon côté, venant même me chercher chez moi en voiture, et me ramenant le soir. Il m’attendait toujours entre chaque cours, faisant avec moi le chemin jusqu’à ma prochaine salle de classe, sa rapiditié surhumaine lui permettant d’arriver lui-même à l’heure. Et le midi, nous avions notre table réservée, à l’abris des autres, où nous pouvions parler, et si lui était conscient des autres qui nous entouraient, j’étais pour ma part dans un autre monde à chaque fois. C’était à la fois étrange, et pourtant si naturel. Il me manquait quand il n’était pas là, et j’avais l’impression d’être entière uniquement à ces côtés. Difficile à croire que nous nous connaissions pas depuis toujours, mais les regards des autres me le rappelaient brutalement. Cela me gênait, en grande timide que j’étais, mais ce n’était pas une surprise. J’étais si banale et insignifiante à ses côtés, qu’il était normal que le reste des élèves se demandent ce qu’il pouvait bien faire avec moi… lui qui avait repoussé tant d’avance. Toutefois, je tâchais d’éviter d’y penser, refusant de me dire qu’un jour, il finirait par se rendre compte à quel point j’étais quelconque, et partirait.

Cependant, côtoyer un vampire avait ses avantages, notament celui de rennaitre ses congénaires. Je n’avais jamais prêté attention au nombre de créatures qui étaient présentes dans ce lycée, c’était à ce demander si Forks n’étaient pas leur lien de rendez vous. Peut être avais-je manqué une annonce dans le journal de l’office de tourisme… Toujours est-il que ce matin là, Declan ne passa pas me chercher, ce qui n’était pas arrivé depuis une éternité, me semblait-il. Il m’avait prévenu du week end anticipé qu’il s’accordait avec son frère, afin de partir chasser. Tout cela n’avait qu’un but, pouvoir me fréquenter plus facilement, puisqu’il avait l’intention de passer tout son samedi et dimanche en ma compagnie, chose qui avait le don de me mettre de bonne humeur. Remonter dans mon vieux 4x4 me parut bizarre, et le fait d’arriver seule au lycée encore plus. Trainant des pieds, je me dirigeai vers mon casier, et après avoir attrapé mes livres, je m’appuyai contre le bloc, le nez dans mon cahier, révisant rapidement avant d’aller en cours. Ce fut une voix mélodieuse qui me sortit de ma bulle, et, les yeux grands ouverts dans le choc, je relevai la tête, et fus frappée par sa beauté. Comme tous ses congénaires, la jeune femme était aussi blanche que belle, car je n’avais aucun doute quant à sa vraie nature.


« Humm… désolée » marmonai-je en reprenant mes esprits, et me décalant légèrement pour ainsi lui libérer l’accés.

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 31
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Enea]   Dim 11 Jan - 23:29

Spoiler:
 

La jeune femme après l’avoir dévisagée quelques instants se décala tout en s’excusant. Oli’ après avoir farfouillé encore trente secondes dans son sac trouva enfin ce qu’elle cherchait et s’attacha les cheveux en queue de cheval haute et après avoir posé son sac à ses pieds, elle composa le code de son cadenas *3992* et ouvrit la porte, un livre rebelle tenta d’en sortir et c’est avec une vivacité surprenante qu’elle le rattrapa. Olivia jeta un coup d’œil ennuyé à l’intérieur dudit casier, cela faisait un sacré bail qu’elle ne l’avait pas rangé et nettoyé, une masse de feuilles de cours s’entassait au fond, une cartouche d’encre avait taché l’un de ses livres (encore une blague stupide faite par un élève du lycée.)

*Quels bande de gamins quand même* se dit-elle en soupirant intérieurement.

Elle attrapa son bouquin de littérature et referma la porte, décidant de rester un soir à la sortie des cours et de nettoyer tout ça.
La jeune humaine n’avait pas bougé d’un poil, elle révisait, plongée dans son cour, c’est alors qu’Oli’ se souvient pourquoi son visage lui était vaguement familier. Elle l’avait déjà vue en compagnie de Declan sur le parking un matin ainsi qu’à la cafèt’, de plus, elle avait entendu la rumeur selon laquelle le jeune Bratford se serait entiché d’une humaine. Il faut dire qu’en vivant au manoir Bratford, Oli’ et ses sœurs étaient bien informées. Oli’ sourit intérieurement, contrairement à certains membres de la famille Bratford, Olivia n’avait rien contre cette union quelque peu déconcertante, il faut dire que parfois elle aurait aimé avoir un compagnon… Elle était très heureuse avec ses sœurs et venir en visite chez les Bratford était toujours une réelle joie mais en voyant un couple comme Alister et Jayden, il était difficile de ne pas envier leur situation, ils semblaient tellement heureux ensemble.
Oli’ soupira puis reprenant pieds dans la réalité et décida d’entamer la conversation avec la jeune femme, il fallait qu’elle soit prudente, elle ne devait pas avoir l’air trop curieuse.

« - Heu salut » lança t’elle en lui décrochant un magnifique sourire en ce disant que peut être son magnétisme vampirique ferait effet sur la jeune femme.

« - Il me semble t’avoir déjà vue, je crois que tu connais Declan ? » demanda t’elle innocemment.

Oli’ préféra commencer par aborder un thème qu’elle était sur de maîtriser, enfin maîtriser était un bien grand mot, elle ignorait tout de ce qui pouvait se passer entre Declan et la jeune femme, elle ne savait même pas si celle-ci avait remarqué l’étrangeté du comportement et des actions de la famille Bratford.
Elle ramassa son sac à ses pieds et rangea son livre à l’intérieur, puis reporta son attention sur son interlocutrice, ses yeux ambrés luisaient, elle sourit intérieurement
*Quelle gamine je fais, qui croirait qu’après tant d’années passées à vivre je m’intéresse encore à se genre de chose*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 34
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Enea]   Dim 25 Jan - 20:05

Le nez plongé dans mes bouquins, on ne pouvait pas dire que j’étais ainsi la personne la plus facile à aborder. Mais cela ne m’importait que peu, je préférais largement la solitude, plutôt que de bénéficier de cette attention qui ne semblait pas me lâcher. Rester avec mes camarades de lycée me faisait l’effet d’un retour à la réalité brutale, surtout qu’ils étaient loin de porter Declan dans leur cœur. Ainsi, c’était toujours à celui qui se ferait le plus remarquer, celui qui attirerait le plus mon attention, sans vraiment se rendre compte que cela n’arriverait jamais. Je n’avais jamais vraiment été ce genre de fille, et je n’étais pas prête de le devenir. Tentant de résister à l’envie d’observer la vampire à mes côtés, puisque je n’étais pas censée être au courant de leur nature, je relisais mon cours en vain, puis j’étais parfaitement incapable de me concentrer. Jongler entre la normalité, et le monde que je découvrais était encore un exercice des plus difficiles, si bien que par moment, mon cerveau donnait l’impression de ne jamais s’arrêter de fonctionner. Déjà que j’étais réputée pour me perdre dans mes pensées, cela n’arrangeait rien, au contraire même. Entendant la jeune femme me parler, je tournai la tête vers elle, légèrement surprise.

« Humm… Salut » fis-je d’un ton légèrement surpris. « Oui, je le connais, en effet. »

Ma réponse était des plus prudents, car j’avais tendance à me méfier de ceux qui entouraient Declan. Pas qu’ils pourraient me blesser, car je doute qu’il les laisse faire, mais la plupart semblait désapprouver notre étrange relation. Ce que je comprenais parfaitement, au vue de nos différences. Ainsi, je respectais leurs opinions, me contentant d’ignorer les regards noirs que je recevais. J’étais loin de leur en vouloir pour autant, puisque je devais avouer que depuis qu’IL faisait parti de ma vie, peu de chose m’importait. Regardant la jeune femme, qui était loin de m’être inconnue, puisque je l’avais vu avec les Bratfords, je fis un léger sourire pour détendre l’atmosphère, espérant ainsi dissimuler ma retenue.

« Pourquoi cela ? » demandai-je, comme je refermais mon livre, devenu inutile depuis un moment.

La curiosité était un vilain défaut, et j’en avais souvent fait les frais. Mais j’étais ainsi depuis mon plus jeune âge, malgré les recommandations de ma mère. Faut dire aussi que je m’étais souvent attirée des ennuis, et la preuve en était avec Declan, bien que je ne le classe pas dans la catégorie problème. Il avait fallu que je trouve ce qu’il me cachait, malgré ses recommandations. Et maintenant, le fait qu’elle soit une des première à me parler, m’emmenait à m’interroger sur ses motivations.


[Désolée, c'est vraiment bidon >< Je me rattrape au prochain, c'est promis!]

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 31
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Enea]   Lun 26 Jan - 3:24

La jeune femme redressa la tête et lui rendit son bonjour d’un ton légèrement hésitant. Il est vrai que les Bratford tout comme ses sœurs et elles avaient prit l’habitude de se trouver face à des comportements étrange dès qu’ils entraient quelque part, elle ne comprit donc pas la véritable raison de cette hésitation mêlée de surprise. Elle lui confirma ensuite qu’elle était bien celle qu’Oli’ avait vue côtoyer Declan.
Son interlocutrice lui adressa alors un sourire et lui demanda la raison de sa question.
*Humpff* me dis-je
*Comment tourner ça correctement ?*


« - Oh, juste par curiosité » lui répondis-je optant pour la franchise.
« - Tu connais les filles, toujours en quête d’un potin » ajoutais-je avec un sourire complice avant de me rendre compte de la ridiculité de ma phrase…

*Pffff je dois passer pour une demeurée maintenant* me dis-je

A force de passer mon temps à essayer de me fondre dans la masse, j’avais développé une sorte de don pour les réponses machinales et cela passait plutôt bien auprès de certains. Mais là, je me rendais compte que je n’aurais pas du dire ça, pour le peu que j’en avais aperçu, la jeune femme semblait assez renfermée et loin du stéréotype de l’ado accro aux scoops, ce n’était pas en sortant des trucs pareils qu’elle allait m’en apprendre plus.


« - Non, que je compte aller raconter quoique ce soit hein » ajoutais-je alors histoire de ma rattraper.
*Non mais sérieux c’est vraiment du grand n’importe quoi, plus j’en dis, plus je m’enfonce*

Je détaillais la jeune femme, elle était jolie mais sans plus, et humaine, donc sans capacités particulières, je me demandais ce qui avait attiré Declan, lui qui était resté si longtemps seul, il devait bien y avoir quelque chose de spécial chez elle. Mis à part un cœur qui battait un tout petit peu plus vite que la moyenne (dû sûrement ma présence encore), je ne décelais rien d’anormal chez elle. Je me promis d’en toucher deux mots à Declan, il faut dire que dernièrement, il n’était pas beaucoup au manoir, entre les cours, cette fameuse copine et ses absences nombreuses, je n’avais pas eut de discussion sérieuse avec lui depuis un moment.
Et il n’était pas du genre à crier sa vie sur les toits, cela était facilement compréhensible vu le choix qu’il avait fait, il avait dû mûrement réfléchir à comment annoncer ça à Ali et Jayden ainsi qu’aux autres Bratford.
Un couple humain-vampire c’était du jamais vu, il faut dire que nous autres vampires végétariens étions peu nombreux, à part mon clan et celui d’Alister j’ignorais s’il en existait d’autres ailleurs, c’était peu probable, cela me donna envie de faire des recherches dans les ouvrages d’Alister afin de voir si pareille chose c’était déjà produite car normalement une relation humain-vampire se limitait à une attaque, une mort et un corps ragaillardi.

Revenant à la réalité, je repris la parole :


« - Au fait, j’ignore ton prénom, moi c’est Olivia » lui dis-je.

*Elle dois me prendre pour une folle dingue à lui poser toutes sortes de questions parfois personnelles comme ça alors qu’on ne se connaît pas… barrf après tout je m’en fiche, à force de passer du temps au contact des lycéens je finirais presque par me comporter comme une humaine*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Enea Warrens
Admin _ Faiblesse && Ignorance

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1940
Age : 34
Votre pseudo : Lily
Mood : Confused
Philosophy : No matter what
Your Greatest Fear : I'm only afraid of loosing you...
My darling Sin : Cappuccino time!
What are you? : Habitants de Forks
Date d'inscription : 18/11/2008

Through your eyes
How old are you?: 18 ans
Power: None
Relationship:
MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Enea]   Mer 18 Fév - 23:49

Levant un sourcil septique, je ne répondis rien cependant, ne voulant froisser mon interlocutrice. Que dis-je. Une des seules des proches de Declan qui venait me parler, sans me dévisager d’un air menaçant. J’avais toujours été de nature plutôt timide, n’osant pas réellement aller vers les gens, ou encore faisant en sorte de ne pas m’imposer. Inutile de dire que je perdrai tous mes moyens si l’un deux venait à me parler, surtout maintenant que je connaissais leur véritable nature. Mais heureusement, ils se contentaient de me lancer des regards méprisants, geste hautement plus humiliant selon moi. Mais qu’importait, tant qu’ils ne tentaient pas de m’éloigner, je pouvais supporter le reste. Ou tout au moins, je l’espérais. Mais j’étais plus douée pour ce genre d’exercice : ignorer les choses déplaisantes. Appelez ça avoir des nerfs d’acier, ou encore être linéaire, c’était du pareil au même. Ce qui me dérangeait, je n’y faisais pas attention. Ce qui m’énervait, je l’ignorais. Et ainsi de suite, depuis mon plus jeune âge. Pratique, bien que dangereux, puisque cela pouvait consister à faire l’autruche de temps en temps. Devant sa remarque, je fronçais légèrement les sourcils. Je ne faisais pas partie de ce genre de fille, et d’ailleurs, je m’en défendais bien. Déjà physiquement, j’étais loin du parfait stéréotype de la californienne de base : je n’étais pas blonde, je n’avais pas un teint parfaitement bronzé, ni les ongles manucurées, et je ne me promenais pas à moitié dénudée. A bien y réfléchir, j’étais même leur opposé. Sans compter mon aversion pour cette manie de recevoir toute l’attention possible, et qui pour moi, tenait même pratiquement de la phobie. Plus je me fondais dans la foule, et mieux je me portais. Bien que je devais avouer que cela devenait très difficile ces derniers temps, car après avoir été dévisagée parce que j’étais la nouvelle, on ne comprenait pas ce que je faisais avec Declan. Celui qui les avait toutes repoussées depuis le début, et qui ne s’intéressait à personne. Enfin… jusqu’à présent !

« Oui, je sais ce que ça peut être » répondis-je finalement, haussant légèrement les épaules pour montrer ma désinvolture. « Mais on ne peut pas dire que je sois très réputée pour faire partie de ce genre de fille. »

Dire que j’étais perdue était loin de la réalité. N’étaient-ils pas censés tout se dire, ou presque ? Tout se savait dans cette petite ville, alors entre eux, je n’osais pas imaginer, s’ils étaient aussi proches que l’on me l’avait décrit. Acquiesçant de la tête devant sa phrase, je ne répondis cependant pas. Je n’avais pas besoin de bien la connaitre pour savoir qu’elle n’en ferait rien, cela devait aller avec la nature de vampire. Ils voulaient se fonde dans la masse, et se faire discrets. Or, on ne pouvait pas dire qu’être la reine des ragots était compatible avec ce mode de vie. Secouant légèrement la tête pour sortir de mes pensées, laissant errer quelques instants mon regard sur les élèves nous entourant. La plupart avait encore l’air endormi, et je ne pouvais pas leur en vouloir. Moi-même je serais bien restée au lit, ce qui était d’ailleurs surprenant, surtout ces derniers temps. Mais faut croire que le manque de sommeil commençait réellement à me peser.

« Je suis Enea. »

Ma réponse tenait plus de l’automatisme, comme je tentais aussitôt de la situer dans le clan Bratford. Pendant nos longues discussions, je tentais d’en apprendre un maximum sur eux, et de retenir ce que mon cerveau d’humaine me permettait. Ce n’était pas toujours très facile, surtout que tout semblait compliqué, mais qu’importait.


[ Pfiouuu.... encore désolée du retard! >< ]

_________________
    In this whole damn world
    Tell you to hold off, You choose to hold on
    It's the one thing that I've known
    I'm coming out in this all wrong
    She's standing outside holding me
    Saying oh please, I'm in love

    (c)Lily (me)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Callahan
Coexistence && Végétalisme

avatar

Féminin
Nombre de messages : 872
Age : 31
Votre pseudo : Ailiz
Mood : =)
Philosophy : Vouloir C'est Pouvoir
Your Greatest Fear : Dévorer Un Humain &/ou Perdre Mes Soeurs
My darling Sin : Faire Des Blagues Avec Dusty
What are you? : Vampire végétarien
Date d'inscription : 06/12/2008

Through your eyes
How old are you?: 226 ans, 18 en apparence
Power: /
Relationship:
MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Enea]   Dim 8 Mar - 15:36

    La jeune humaine se présenta sous le nom d’Enea. *Joli prénom* me dis-je au passage.
    Elle ne semblait pas très loquace et cette attitude se conformait bien à l’image que je m’étais faite d’elle, calme, timide.
    Ces derniers temps, au manoir, les ennuis ne cessaient de s’accumuler aux dires des Bratford, en effet nous avions quitté le manoir et loué une villa située dans une clairière à quelques kilomètre de là… C’était une initiative de Conrad qui était venu nous rejoindre après un détour par je-ne-sais-ou.
    Je n’avais pas passé de temps avec Declan depuis un moment, c’était Dusty qui m’informait du gros des informations mais il n’aimait guère se mêler des problèmes des autres.

    En bref, la famille Bratford n’acceptait pas vraiment le choix de Declan… En ce qui me concernait je pensais plutôt qu’il ne s’agissait pas d’un choix, enfin qu’en réalité nous nous trouvions face à un choix mutuel comme poussé par une main invisible et pas forcément souhaité par avance. Qui aurait pu croire en effet, qu’une humaine et un vampire entretiendraient une relation sentimentale…C’était le genre de chose qu’on ne voyait que dans les films !
    Je souris en pensant aux nombreux longs métrages traitant des vampires, ils étaient d’un ridicule, si loin de la réalité mais je savais également que les fausses informations sur les vampires comme la peur du soleil ou l’existence de crocs étaient destinées à nous protéger, il ne fallait pas que les humains découvrent notre existence sous peine de représailles, le clan de Pennsylvanie ne plaisantait pas avec ce secret.
    Le deuxième soucis qui agitait le manoir concernait le couple Vesper-Nate ce dernier ayant eu le malheur d’embrasser une vampire qui passait dans le coin, depuis, Vesper ne lui adressait plus la parole, il fuyait la présence de son clan, Jayden était très énervée et déçue enfin la joie ne régnait pas chez les Bratford.
    Finalement, notre éloignement avait peut être du bon, mon clan ne se trouvait pas impliqué dans ce genre d’histoire. M’enfin mieux valait ne pas parler trop vite… les événements semblaient changer si vite à Forks ses derniers temps.

    La sonnerie allait bientôt retentir et le cours ennuyeux à mourir de Mr McConnely m’attendait. Je poussais un long soupir me disant que parfois il était vraiment lassant de refaire et refaire le même cursus et, voyant le regard que que me jeta la jeune femme, je cherchais une réponse à lui fournir, je ne pouvais pas lui sortir ça tout à trac, j’inventais donc quelque chose qui restait proche de la vérité malgré tout.


    « - Je n’ai pas vraiment envie d’aller en cours de français… j’ai parfois le sentiment de ne rien y apprendre » annonçais-je alors.
    « - Tu vas en quoi toi ? » lui demandais-je poliment.
    Je me demandais si elle s’était bien intégrée depuis son arrivée, je savais par expérience qu’il était difficile de recommencer sa vie quelque part… Même si pour moi c’était devenu une habitude et du fait de ma nature j’étais encore plus sujette aux regards étranges, à la peur.
    D’après ce qui était revenu à mes oreilles, elle avait été le centre d’attention de l’école pendant un bon moment, j’espérais pour elle que cela leur était passé, parce que se sentir « espionnée » à longueur de journée ne devait pas être très agréable.
    Je humais une fois de plus l’odeur que le corps et le sang de la jeune humaine dégageait. Non, décidément, pour moi, elle n’avait rien d’exceptionnel, mais si Declan ne parvenait pas à lire en elle, ça, ça devait être intéressant, lui qui était tellement ennuyer de toujours entendre les secrets et les pensées intimes des gens, ce qui le dérangeait plus c’était lorsqu’il captait des éléments sur des membres de son clan, il avait le sentiment de violer leur intimité et cela ne lui plaisait guère. Il devait se sentir libre à coté d’Enea, mais je pouvais également deviner la frustration qui découlait de cette absence de perception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madaminter.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De bon matin [pv: Enea]   

Revenir en haut Aller en bas
 
De bon matin [pv: Enea]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin
» Matin de printemps...
» La blague du soir, matin, quand vous voulez, j'm'en branle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prelude To Damnation :: Forks :: Forks High School :: { Bâtiment A }-
Sauter vers: